[RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par Adaline.Deschamps le Dim 18 Fév - 11:15

Adaline regarda le beau monsieur aux yeux bleu sortir de la salle d'eau puis Louise lui prit son bain.
La fillette ne broncha pas lorsque Louise nettoya ses blessures. C'est sur que cela lui faisait mal. Ca la piquer aux pieds et aux mains.
Mais c'était une petite fille courageuse. Elle ne disait rien, elle souriait à Louise, reconnaissante envers elle de prendre soin d'elle.
Elle ne se rappelle pas la dernière fois où elle avait prit un bon bain chaud. Anne devait être morte d'inquiétude de retrouver une maison sans Adaline en
deux secondes.
Qu'est ce qu'elle lui dira lorsqu'elle la reverra? Ce fera t-elle gronder ? Est ce qu'elle finira dans un coin comme tout les enfants qui désobéissent ?

La route avait été longue de Bourges à Sancerre. En venant ici elle avait fait comme elle avait survécu pendant longtemps, c'est à dire en volant.
Il fallait bien qu'elle se nourrisse.
Elle se rappelle s'être mise à courir plusieurs fois suite à un vol car le commerçant n'avait pas apprécier voir une fillette lui voler une vente.
Car du coup ça fait une entrée d'argent en moins. Mais des personnes se moquaient de voir une fillette qui n'avait pas à manger ?
Qui volait pour survivre car elle avait fugué de chez elle ?
Qu'aurais dit son papa s'il l'aurait vu faire ? L'aurait il grondé ? Ou juste expliquer qu'il ne faut pas faire cela puis aurait finit par lui acheter une viennoiserie ?
Elle opte pour la seconde option. Son papa était le meilleur des papas. Etait .... Elle eu une mou triste à cette pensée.
Oui elle ne verrait plus jamais son papa.

Et si tout à l'heure elle n'avait pas résister. Si elle se serait allé vers lui, serait -elle toujours auprès de lui ?
Et si elle lui aurait prit la main, elle aurait pu partir avec lui et le retrouver.

Elle regarde l'eau, et voulu mettre la tête dessus puis couper son souffle et voir si elle le verrait , encore une fois, une dernière fois.
Mais elle n'eu le temps, car Louise la sortie de l'eau.
Louise l'habille avec une chemise. Elle regarde les manches et secoue les bras. Elle ne voyait plus ses mains mais Louise les retroussèrent pour qu'elles ne la gène pas.

Lorsque Louise la déposa sur le lit, elle lui obéit elle ne bougea pas . Elle regarde le plafond un instant avant de retourner sur attention vers la porte lorsqu'elle entendu Louise revenir.

Lui faire mal ? Non elle ne voulait pas avoir mal.Lorsque Louise la soigna, de temps en temps elle reculait la main ou le pied, grimaçant.


Ça pique ... Lui dit elle, une larme coula sur sa joue. Mais elle ne pouvait la contrôler. Desfois l'on peu contrôler ses larmes, en se retenant, mais pas toujours.Celle la partie toute seule.

Adaline lui sourit lorsqu'elle eu finit. Elle ferma les yeux et en peu de temps Adaline s'endormit. Elle était tellement fatiguée que le sommeil ne mit pas longtemps à prendre possession d'elle.
avatar
Adaline.Deschamps

Messages : 23
Date d'inscription : 09/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par Noah.Dupuis le Dim 18 Fév - 20:11

J'étais installé derrière mon bureau lorsque Louise frappe à la porte avant de rentrer.
Je pose ma plume et je me lève afin d'aller à sa rencontre l'enlaçant tout en l'écoutant.


Oui tout va bien. Adaline va-t-elle mieux ?
Le rôle de maman te va bien tu sais .
Je lui souris. Je me rappelle de la Louise qui n'aimait pas les enfants, mais cette Louise là semblait bien loin.

Penses tu que l'on devra contacter Anne ? Etait elle toujours sur Bourges ?
avatar
Noah.Dupuis

Messages : 483
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par LouiseLamotte le Jeu 22 Fév - 22:27

Noah m'enlace et je savoure cette étreinte réconfortante. Je me laisse aller contre lui, ma tête contre son torse. Maintenant que la tension est un peu redescendue, je me sens épuisée. Le retour d'Adaline a fait remonter beaucoup de chose en moi. Des douleurs que je pensais enfin derrière moi. Mais non, elles étaient bel et bien toujours là.

Je relève la tête pour répondre à sa question :

- Elle est couchée, bien au chaud. Je pense que le bain lui a fait du bien et j'ai dû la torturer un peu pour soigner ses blessures aux extrémités. Mais sa fièvre m'inquiète. Elle est forte et la fait délirer. Elle est si petite et fragile. Je ne comprends pas comment elle a fait pour arriver ici...

Le rôle de maman ? Sa phrase me fait sourire légèrement. Je n'étais pas une maman et le serais jamais. Je ne faisais qu'apporter des soins à une gamine qui en avait besoin :

- Ne dis pas n'importe quoi. Je sais que tu aimerais que je devienne une mère, mais ce n'est pas le cas. Jamais ça ne sera le cas. Elle avait besoin de moi, de soins, je n'ai fait que mon devoir.
Thomas dort toujours ? J'ai eu le temps de le coucher avant qu'Adaline ne débarque.


Il me parle d'Anne. Je ne peux m'empêcher de grimacer. Anne et moi... Nous avions tenté d'être amies mais sans réel succès. Et surtout, si j'allais voir Anne, j'allais voir bébé Deschamps et je ne savais pas si j'étais prête à l'affronter. Je ne savais même pas si c'était un garçon ou une fille. Je ne savais pas si ce bébé était né en bonne santé, s'il était vivant...

Je finis par m'extraire des bras de Noah et je m'assois mollement sur le bord de son bureau, tête baissée :

- Je l'ignore Noah. Je ne sais pas si elle est toujours à Bourges ou non. Mais elle avait choisi d'élever Adaline comme si c'était sa fille, alors normalement oui, elle devrait être mise au courant. Mais on ignore ce qu'il s'est passé. Est-ce qu'Adaline a fugué ? Est-ce qu'Anne l'a jetée dehors ? Tout est possible. Je pense que demain, je parlerai avec la petite. Et quand j'en saurai plus, je prendrai une décision. Pour le moment, tout s'embrouille dans mon esprit.

Je relève enfin la tête :

- Je vais descendre faire ce que j'ai dit...
avatar
LouiseLamotte

Messages : 318
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par Victoria le Dim 18 Mar - 12:35




CABINET DU RÉGENT DU ROYAUME DE FRANCE ET DE NAVARRE


A Monsieur Noah DUPUIS
Seigneur d'Argenton
121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux
Sancerre  


Monsieur,

Le Cabinet du Régent du Royaume de France et de Navarre travaille actuellement sur de nombreux dossiers dont un que j'aimerai porter à votre connaissance afin de savoir si vous seriez en mesure de l'éclairer.

- Dossier "Philippe de Forbach" qui déclare avoir servi dans l'Armée.

Je ne suis pas en mesure de présenter les états de service de ce Monsieur. Comme vous fûtes, avant votre démission, Grand Sénéchal du Royaume, j'ai estimé que, sans doute, vous pourriez fournir des éléments informatifs au sujet de Monsieur de Forbach.

Aussi, je vous remercie de bien vouloir me tenir informée de ce qui est en votre possession en terme d'états de service du susnommé. Dès votre réponse, soyez assuré qu'elle sera immédiatement transmise au Régent.

Dans cette attente, recevez, Monsieur, mes respectueuses salutations.





Fait à Bourges, le 18 Mars de l'An de Grâce 1658
Pour son Altesse Sérénissime Philippe de Chesnay-Taillandier - Régent du Royaume de France et de Navarre



avatar
Victoria

Messages : 315
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par LouiseLamotte le Dim 18 Mar - 22:35

Dimanche 18 Mars 1658

Pratiquement trois mois qu’on était revenus ici. Et la routine était maintenant installée.
Mes gardes, la maison, les enfants... J’étais devenue ce que j’avais toujours refusé de devenir : une mère. Et pourtant, je ne me plaignais pas de cette situation. J’adorais Thomas, autant qu’Adaline. Bien que ni l’un ni l’autre n’était de mon sang. Mais je les aimais comme si j’avais pu les porter neuf mois. Peut-être était-ce là mon destin ? Elever les enfants des autres ?

Vivre avec Noah se passait à merveille. Nous avions bien trouvé notre rythme. En réalité, je ne l’embêtais pas trop. Surtout depuis peu, avec son mandat qui c’était plutôt mal passé et son moral qui était descendu en flêche. J’étais là pour lui, pour le soutenir toujours, il savait qu’il était tout à mes yeux, mais je comprenais qu’il avait aussi besoin de rester par moment seul. S’il voulait que je sois près de lui, il savait où me trouver. Il connaissait mes horaires de travail, je déposais mon planning sur son bureau, chaque mois. Pour le reste, j’étais à la maison.

Quant à la vie dans le Berry, elle était morte... En réalité, je n’espérais plus rien de cette province. J’avais reçu une proposition pour devenir Intendante à la Justice et à la Police. J’avais refusé. Déjà parce que je savais que je n’aurais jamais reçu cette demande si Noah avait accepté, et d’autre part... Je n’en avais pas envie, ni selon moi, les capacités. Je faisais mon travail, je le faisais bien, on pouvait compter sur moi mais mon investissement s’arrêtait là. Ils avaient beau tenter de tenir la barre du navire, moi j’avais compris qu’on était en train de couler.

Mais voilà qu’il y a quelques jours, un édit avait attiré mon attention. L’intronisation du Régent. Du nouveau Régent. Le frère de Paul de ce que j’avais compris. Et c’était un évènement que je ne voulais pas râter. Déjà, parce que j’étais curieuse de voir à quoi ressemblait ce nouveau Régent et d’autre part... Je voulais revoir Victoria. Et avec un peu de chance, je pourrais l’approcher à cette occasion.

Mais pour aller à un evènement pareil... Il fallait que je me trouve une robe. Et une tenue pour Thomas et une autre pour Adaline. Moi, j’avais envie d’une belle robe... Une très belle robe. La plus belle que j’avais jamais posté. C’était important pour moi... C’était la première fois que je pouvais me montrer avec Noah, sans craindre la foudre de tout le monde. Je voulais montrer que j’étais à la hauteur d’être la compagne d’un Seigneur. Etre à la hauteur d’être sa compagne.

J’étais donc devant mon armoire, à tout analyser. Il était clair que ce n’était pas dans ma garde-robe que la robe de mes rêves se trouvait ! J’allais devoir me trouver une couturière et vite ! Je savais où aller et je devais y aller vite pour espérer avoir la robe à temps ! Perdue dans mes reflexions, je sursaute lorsque j’entends la voix de la nourrice de Thomas nous appeler.

Je me précipite, imaginant tout et n’importe quoi en trente secondes. Et lorsque j’arrive dans la chambre je vois Thomas accroché aux barreaux du lit, la nourrice se tenant un peu plus loin. Visiblement, notre petit bout avait décidé qu’il était temps de se lancer. A seize mois, il était temps ! Noah arrive derrière moi assez vite, inquiet. Je le rassure bien vite :

- Je crois que Thomas va faire ses premiers pas. Félicitations Papa !

Je lui souris, attendrie plus que je ne l’aurais imaginé par les premiers pas d’un bébé, je regarde la scène.  
avatar
LouiseLamotte

Messages : 318
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par Noah.Dupuis le Mar 20 Mar - 22:38

Mon mandat était fini et c'était tant mieux. Je pensais devoir me retrouver derrière le bureau une fois les élections passées par manque de volontaire mais non.
Et c'est très bien ainsi. Que les habitants continuent à laisser mourir le Berry, moi j'ai assez donné.
Surtout pour des personnes qui, à par critiquer, ne font rien. Et surtout qui ne comprennent rien.
Comme c'est triste mais à la fois pathétique.
Heureusement que tous ne sont pas ainsi. Que le Berry compte une poignée de personnes plus motivées.
Mais j'avais décidé de ne pas être intendant de la justice et de la police. Peut être que je le regretterai. Mais pour le moment j'ai plus l'impression d'avoir perdu du temps
loin de mon fils, plutôt que de laisser ce bureau vide et consacrer tout mon temps à Thomas et Louise.
J'aurai du le faire. De toute façon personne n'est venu à mon bureau durant mon mandat sauf sur convocation des personnes bien sur qui savent lire une lettres. Sinon pas un chat. J'aurai pu rester chez moi le restant du mandat.

Enfin bref, tout cela est derrière moi désormais et je comptais bien profiter de mon temps avec Louise et mon fils. Sans oublier Adaline qui était toujours chez nous. Il va falloir que je contacte Anne d'ailleurs à ce sujet.

Adaline était en train de jouer dehors avec la neige, je la surveille de temps en temps . Perdu dans mes pensées repensant aux derniers évènements, que la voix de Lucie me fit sursauter. Je n'étais pas habitué à l'entendre m'appeler ainsi , ainsi que Louise.
Me monte deux par deux les marches et je me dirige jusqu'à la chambre de Thomas. J'écoute Louise puis je regarde en direction de mon fils.
Et là j'ai les yeux qui brillent, qui pétillent,  tout ce que vous voulez, qui décris le merveilleux spectacle auquel nous assistons.
Je le regarde sur ses deux petites jambes cramponnés au bureau du lit.

Je souris à Louise et je dépose un baiser sur sa joue.


Ce qui veux dire , tout ranger qui est à sa hauteur et surveillance rapprochée ? Je la regarde en riant puis je m'approche de Thomas.
Je m'accroupis non loin de lui et je tend mes bras en sa direction.


Viens vers moi.
Lui dis je d'une voix des plus calme.

Il me regarde toujours autant cramponné aux barreaux. Lucie est toujours à l'affût au cas ou il tomberait.
Puis je vois mon petit bonhomme, qui lâche un barreau, met un pas devant lui avant de lâcher le second barreau puis ... ne bouge plus.
Je le vois qui cherche son équilibre. Je me prépare au cas ou à m'avancer vers lui s'il tombe en avant, mais il fait un second pas puis finis les fesses par terre.
Après le Thomas concentré, voilà mon petit Thomas qui se met à chouiné d'être tombé.


Je me relève puis je le prend dans mes bras.

C'est rien. Tu es un grand garçon mon fils. Je souris et je l'embrasse sur la joue puis je regarde Louise, tout sourire.

Mon fils devient un grand garçon.
avatar
Noah.Dupuis

Messages : 483
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par Victoria le Jeu 22 Mar - 11:50




CABINET DU RÉGENT DU ROYAUME DE FRANCE ET DE NAVARRE


A Monsieur Noah DUPUIS
Seigneur d'Argenton
121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux
Sancerre  


Monsieur,

Le Régent du Royaume de France et de Navarre souhaite vous recevoir en son Cabinet le :


- Samedi 24 Mars de l'An de Grâce 1658 à 14H00


Ce courrier fera office de laisser-passer.

Dans l'attente du plaisir de vous rencontrer, recevez, Monsieur, mes respectueuses salutations.





Fait à Bourges, le 22 Mars de l'An de Grâce 1658
Pour son Altesse Sérénissime Philippe de Chesnay-Taillandier - Régent du Royaume de France et de Navarre



avatar
Victoria

Messages : 315
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par LouiseLamotte le Ven 23 Mar - 17:08

- Zut, je vais devoir arrêter de laisser trainer ma rapière !

Je souris et lui adresse un clin d'oeil. Il me connait, il sait très bien que je rigole et que la sécurité de Thomas et même d'Adaline est une priorité. Je ne laisserais rien ni personne lui faire un jour du mal.

Noah s'avance et incite Thomas à lâcher prise. J'assiste à cette scène touchante. Le Noah père était un autre homme et peu de personne ont pu le voir ainsi. J'adorais voir son regard pétiller à la vue de son fils. Il n'existait plus rien d'autre dans ces moments là.

Thomas se décide enfin et maladroitement fait deux pas. Je souris et reste appuyée contre le chambranle de la porte, les regardant faire.
Et je pense à Ambre. Ambre ma grande soeur. Qui est enfermée dans un asile de Brest... Qui par désespoir a tenté de se tuer et a tenté de tuer son fils pour ne pas en être séparée. Une Ambre qui n'est plus qu'une coquille vide, passant ses journées assise à regarder un mur le regard éteint. Ma soeur est morte le jour où Noah l'a quittée. Et pourtant, c'est bien elle qui l'avait trompé. Je ne comprenais toujours pas comment elle avait pu le faire. Je savais l'amour qu'elle portait à Noah, elle n'aurait jamais été voir un autre homme. Il y avait autre chose là dessous, j'en étais certaine... Tout comme j'étais certaine qu'elle emporterait ce secret dans sa tombe. C'est elle qui aurait dû assister aux premiers pas de Thomas...

La voix de Noah me sort de mes sombres pensées, tandis qu'il m'annonce que son fils est un grand garçon, sourire étendu jusqu'aux oreilles.
Son fils... Je les regarde tous les deux. Les cheveux blonds bouclés de Thomas hérités de sa mère, les yeux azur hérités de son père. Je me rends compte alors que jamais je ne ferais illusion. Jamais personne ne pourra imaginer que c'est mon fils même si je passe ma vie à l'élever.

Bien sûr, j'avais dis et redis que je ne voulais pas devenir la remplaçante d'Ambre. Que je ne voulais pas être sa mère de substitution. Et pourtant... C'est bien ce que je faisais depuis décembre et j'adorais ça. J'avais beau dire une chose, je savais au fond de moi que c'était faux. J'avais toujours voulu des enfants. Je ne pouvais juste pas. Et Noah m'offrait un tableau parfait sauf que... Thomas n'est pas mon fils et ne le sera jamais.

Je m'efforce de sourire et répond du mieux que je peux pour ne rien laisser paraître :

- C'est merveilleux ! Bientôt de grandes aventures !

Je m'avance vers eux :

- Repose le au sol, pour voir s'il repart à nouveau...
avatar
LouiseLamotte

Messages : 318
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par Noah.Dupuis le Lun 2 Avr - 19:14

Je souris à Louise et sur ses paroles je dépose Thomas par terre en faisant bien attention à ce qu'il ne tombe pas.
Je m'agenouille à ses côtés et je le laisse aller où il le souhaite.
Sur le moment il ne bougea pas puis doucement il s'approche vers Louise et pose une main sur sa jambe et se stoppa
là.
Je lève mon regard vers Louise et lui souris de nouveau.


Je crois qu'il veut attirer ton attention. Dis je en souriant amusé
avatar
Noah.Dupuis

Messages : 483
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par LouiseLamotte le Dim 22 Avr - 22:43

Le petit bouchon semblait bien décidé à prendre son envol. Le sourire de Noah m'apaisa. Le voir si heureux, si enchanté me fit oublier mes sombres pensées.
Et comme pour me réchauffer encore plus le coeur, mon neveu semble bien décidé à me faire partager sa nouvelle découverte.

La petite main de Thomas sur ma jambe, je le regarde avec amour, avant de m'accroupir.
Je le serre contre moi :

- Tu es devenu un grand garçon, mon bébé.

Je caresse doucement ses boucles puis je me relève le laissant là, fait quelques pas en arrière et je m'accroupie près de la fenêtre tendant les bras :

- Allez, viens voir tatie Louise !
avatar
LouiseLamotte

Messages : 318
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par Danath le Sam 5 Mai - 23:52

- Le mercredi 2 mai -

Un messager aux Couleurs du Berry portant missive, frappa la porte du 121 u Lieu Dit le Carroy, et remit le pli pour lequel il était missionné, avant de s'en retourner.




PROVINCE DU BERRY
GOUVERNEMENT DU BERRY
Pour Madame Louise Lamotte,
Maréchal des Logis pour la ville de Sancerre
121, Lieu-dit le Carroy Maréchaux en le quartier de L’Orme au Loup
Sancerre

De Danath du Val de Bourg,
Intendant de Justice et de Police
Hôtel des Échevins à Bourges.

Le 2 mai, de l'An de Grâce 1658


Madame, Maréchal Lamotte,

Je me permets ce courrier adressé à votre domicile, pour une requête un peu inhabituelle.
En effet, suite à la réunion tenue ce jour, à l’Hôtel des Échevins, le Gouverneur me charge de vous transmettre sa demande:
Il souhaite qu'une copie de votre notification reçue
[IG chaque dimanche] concernant le salaire hebdomadaire de Brigadière, soit déposée ou envoyée par courrier, au bureau de Mademoiselle Beauclair, l'Intendante aux Finances du Berry, qui est chargée de toutes les rassembler.

Cordialement,

Danath du Val de Bourg
avatar
Danath

Messages : 419
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par LouiseLamotte le Lun 7 Mai - 23:05

Ce n'était pas habituel que je reçoive un pli à la maison. C'était même le premier que je recevais ici !
J'en pris rapidement connaissance, puis, m'installant derrière le bureau, je pris ma plume pour rédiger une réponse.
Il est toujours bon de recevoir quelques lignes pour montrer que la lettre envoyée a bien trouvé son destinataire.


De Louise Lamotte,
Maréchal des Logis de Sancerre.

A Danath du Val de Bourg,
Intendant de la Justice et de la Police du Berry,
Bourgmestre de Sancerre.



Sancerre,
Le 03 Mai 1658.


Intendant du Val de Bourg,

Les nouvelles dispositions concernant mes notifications de salaires me sont bien parvenues.

Aussi, je m'engage à fournir les documents demandés dans les plus bref délais après leur réception.  

En vous souhaitant une bonne journée,

Cordialement,



Maréchal des Logis Lamotte.
avatar
LouiseLamotte

Messages : 318
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par Louis-Oscar le Ven 29 Juin - 13:29

- Le 28 juin -

Un messager aux Couleurs du Berry vint livrer le courrier pour lequel il était missionné, avant de s'en retourner.





PROVINCE DU BERRY
GOUVERNEMENT DU BERRY
De Louis-Oscar de la Tour du Pin,
Gouverneur du Berry par Intérim.

Pour Louise Lamotte,
Maréchal des Logis de Sancerre.
Au 121 du lieu dit le Carroy Maréchaux
Quartier de L’Orme au Loup
Sancerre

Le 28 juin, de l'An de Grâce 1656.
Madame,

Je viens tout juste de découvrir vos mots; Je connais vos états de service, et je vous sais capable de mener à bien cette Charge.
C'est donc avec joie, que je vous recevrai en mon bureau de l'Hôtel des Échevins, samedi 30 juin, à 16 h.
Votre courrier étant adressé à l'Intendant Danath et à moi même, il me semble important qu'il puisse être présent.


Cordialement,

avatar
Louis-Oscar

Messages : 1108
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 121 Lieu-Dit Le Carroy Maréchaux - Résidence Sancerroise de Noah Dupuis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum