[RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par LouiseLamotte le Sam 7 Jan - 20:30

ACTE DE PROPRIÉTÉ


Je soussignée, Madalena de Saint-Samson, Échevin à l’Urbanisme de la Province du Berry,

Atteste par la présente de l’acquisition du bien dit « Maison » référencé au numéro 719 sis Rue de la Croix de Bois à Sancerre par Mademoiselle Louise Leolan, la rendant donc par la présente propriétaire du bien susmentionné, et dont l’usufruit lui reste acquis pleinement.

Fait pour valoir ce que de droit en ce jour du 16 du mois de mars de l'an de grâce 1656.

Échevin à l’Urbanisme du Berry
Madalena de Saint-Samson



Bourgmestre de Sancerre
Sarah Dupuis



Propriétaire



avatar
LouiseLamotte

Messages : 202
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par LouiseLamotte le Sam 7 Jan - 20:45


Description :

J'habitais une petite maison que j'avais entièrement fait rénover à la fin de l'été. On entrait directement dans une pièce, qui correspondait au salon, à la salle à manger et à la cuisine.

La cuisine se trouvait sur la droite en entrant. Une grande table entourée de chaises servait de séparation avec le salon. Le divan était face à la cheminée. Une bibliothèque et d’autres petits meubles habillaient la pièce. Surtout mon clavecin qui à lui seul prenait un coin de la pièce. Ce n’était pas très grand, mais il y avait tout ce que dont j’avais besoin.

Au fond de la pièce, se trouve une porte. Elle donne sur la chambre. Un lit à baldaquin, deux tables de nuits, une armoire et à droite, au fond, derrière une cloison en bois, ma baignoire et tout ce qu’il faut pour la toilette.

Mon chien, Bémol, un Dogue de Bordeaux, garde les lieux !



Intérieur
avatar
LouiseLamotte

Messages : 202
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par LouiseLamotte le Lun 30 Jan - 23:19

Lundi 30 Janvier 1657 - Vers 23 heures.

J’étais perturbée. Perturbée au point que je n’avais même pas fait attention au chemin que j’avais emprunté pour rentrer de la taverne jusqu’à la maison. Je n’avais pas non plus prêté attention à la neige, pas plus au froid. Une seule chose m’obsédait : Serait-il à la maison ?

Jamais encore, je ne l’avais vu si triste et à la fois si en colère. Jamais encore, nous étions partis séparément de la taverne. Et si, quand je passais la porte de la maison, je me rendais compte qu’il n’était pas là ? Que ferais-je ? J’arpenterais sans doute toutes les rues de la ville, en criant son prénom, jusqu’à ce que je le retrouve et qu’il regagne mes bras. Et s’il demeurait introuvable... ?  Je m’effondrerais.

Inquiète, j’entre chez moi. Chez nous. La chaleur des lieux m’enveloppe. Mon regard parcourt le salon. Il n’est pas là. Mon cœur se serre. Je me dirige vers la chambre à pas lent. La porte est entrouverte, je la pousse lentement. Un sourire s’étire sur mes lèvres. Il est là, allongé. Recroquevillé comme un bébé.  Les bougies éclairent doucement la chambre. Je pousse un soupir de soulagement.

Alors, je retourne à la porte d’entrée que je ferme à clé. Et lentement, je me déshabille, là, au milieu du salon. Je pose mon manteau, mes gants, mon écharpe et mon chapeau sur le divan. J’enlève mon gilet en laine, mes chaussures. Je me débarrasse ensuite de ma robe. Je ne porte plus qu’une longue chemise fine de dessous, à manches longues.

Bémol va se coucher près de la cheminée et moi, j’entre silencieusement dans la chambre. Je grimpe sur le lit. Je n’entre pas sous les couvertures. Je me contente simplement de me serrer contre lui, également en position fœtus, suivant la position de son corps avec le mien. Je passe mon bras par-dessus lui et je colle mon front dans son dos. Je reste silencieuse. Plusieurs minutes.

Puis, je murmure :

- Je t’aime. Je t’aime tellement... Je ne veux pas te faire souffrir Augustin. Je ne veux pas que tu sois triste... Je ne voulais pas tout ça...

Je me tais encore quelques instants. Je suis terrorisée :

- Je ne veux pas te perdre... Je t’en supplie, ne me quitte pas. Tu es tout ce dont j’ai besoin.

Une larme coule sur ma joue, mais je ne veux pas craquer. Alors je me retiens de fondre encore plus en larmes. Je ne veux pas qu’il imagine qu’il m’a fait pleurer. Je n’ai besoin de personne. Je pleure toute seule de mes propres bêtises.
avatar
LouiseLamotte

Messages : 202
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par Augustin le Mar 31 Jan - 23:51

Et pendant tout ce temps là, Augustin dormait profondément sans avoir la moindre idée de la présence de Louise ni de ses paroles...



























Non allez, je décoooooonneuh !

Augustin était rentré tôt et seul de taverne. Lorsqu'il était arrivé, Sarah et Louise parlaient d'Anthony. La discussion s'est poursuivie et Augustin l'avait quittée, la conversation. Il était rentré soucieux et s'était couché soucieux. Il avait à peine réussi à s'endormir quand Louise se glissa contre lui dans le lit.

Silencieusement, il écoute ce qu'elle a à lui dire. Puis sans un mot, il entrelace ses doigts dans ceux de Louise. Tout est dit pour lui par ce simple geste. Ils parleront... le lendemain ! La nuit porte conseil dit-on.

Le lendemain, au réveil, Augustin prend le temps de se réveiller et de se préparer. Ce n'est pas une discussion qu'il veut avoir dans leur lit. Quand Louise est prête, ils s'installent à table. Il avait bien compris qu'il lui faudrait parler, puisque Louise n'arrivait pas à cerner ses inquiétudes. Ni à comprendre comment elle pourrait tout arranger. Elle le pensait jaloux. Elle pensait qu'il allait la quitter. Elle pensait qu'il allait lui demander de choisir. Peut-être même était-ce Anthony qui lui avait mis cette idée idiote dans la tête...


- Ecoute... Je n'aime pas cet homme, c'est sûr. Mais pas parce que j'ai peur que tu retournes avec lui. Je ne l'aime pas parce que j'ai l'impression qu'il joue avec toi. Qu'il ne te respecte pas. Il a rompu votre relation de manière violente. Et maintenant que tu retrouves quelqu'un, il joue les mâles dominants, jaloux, possessif. A-t-il du mal à accepter que tu puisses penser à un autre ? Veut-il toujours te garder sous sa coupe ? Homme marié et fidèle quand ça l'arrange, et puis s'il a envie d'aller voir ailleurs il sait que tu seras là à l'attendre ?

Je te vois, jour après jour, faire des efforts pour cet homme. Des efforts que je ne peux comprendre quand je vois comment il est. Ce qui s'est passé à leur mariage, ce n'était pas normal du début à la fin. S'en est-il au moins excusé ? Apparemment, si j'en crois ce qu'il m'a dit hier soir, ce n'est pas grave ce qui est arrivé, du moment que je suis là pour te consoler... Non seulement c'est de la jalousie mal placée, et j'espère que sa femme l'ignorera toujours, mais en plus un ami, ce qu'il prétend être, ne voudra jamais blesser son amie.

Il a beau dire, et tu as beau vouloir le croire du plus profond de ton coeur, vous n'êtes pas amis. Pas à l'heure actuelle. Pas avec toutes ces pendules qui n'ont pas été remises à l'heure. Tant qu'il jouera avec toi, il n'y aura pas d'amitié. Tu me dis que tout est clair, mais il n'y a que toi qui le penses. Que dirais-tu d'interroger ton frère et ta soeur sur la question ? Je ne pense pas que leur avis divergeraient beaucoup du mien... J'ai bien cru remarquer aussi que Noah n'aimait pas Anthony.

Pose toi les bonnes questions, Louise. Moi je me demande si tout est bien clair dans sa tête. Je pense même que ce n'est pas le cas. Et je pense que ce n'est pas en fixant devant lui, si ce n'est avec lui, la date de notre mariage, qu'il va comprendre que le message que tu veux lui faire passer, c'est que tu es passée à autre chose. Pourquoi ne pas prendre le temps de le lui dire directement ? Pourquoi ne pas le lui écrire ? Si après ça il veut toujours être ton ami, alors soyez amis... Mais soyez de vrais amis. Pas avec ce côté malsain qu'il entretient volontairement...

Voilà. C'était long mais il avait tout dit. Et ça n'appelait pas vraiment de réponse de la part de Louise. De toute manière, ses réponses, il les connaissait par coeur. Elle allait lui redire que bien sûr que si, ils ne sont que amis, qu'Anthony le sait, qu'il le lui a bien fait comprendre, que seul Augustin compte désormais, qu'elle a tourné la page, etc. Mais ce n'était pas ce qu'il avait envie d'entendre. Sinon, ça voudrait dire qu'elle n'avait rien compris à ses préoccupations à lui.

Alors il se lève et va chercher son manteau.


- Je dois aller voir un vieux monsieur qui veut un portrait de son chien. Passe une bonne journée...

Il dépose un tendre baiser sur les lèvres de Louise puis quitte la maison, sa trousse de peintre à la main.
avatar
Augustin

Messages : 30
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par LouiseLamotte le Sam 4 Fév - 10:02

Je ne dormis pratiquement pas de la nuit.
Augustin n’avait pas dit un mot. Ce qui, au fond, ne m’étonna pas de lui. En entrelaçant ses doigts aux miens, je compris qu’il n’était pas question de rupture mais qu’il ne dirait rien. Alors j’étais restée ainsi, à me poser des millions de questions.

Pourquoi ? Pourquoi tout cela ? Anthony et moi étions amis. La situation était claire pour moi. Si elle ne l’avait pas été avant, certes, depuis son mariage j’avais tiré un trait sur les quelques espoirs qu’il pouvait me rester. La situation était claire.

Je ne demandais pas à Augustin et Anthony de devenir les meilleurs amis du monde. Une telle chose ne se produira jamais. Mais pourquoi fallait-ils que la situation dégénère autant lorsqu’ils se croisaient ? Anthony disait des choses dont il ne réalisait sans doute pas la portée. Et Augustin se sentait toujours agressé.

Je voulais comprendre ce qu’il se passait mais je n’y parvenais pas. Je ne parvenais pas à comprendre. Est-ce de la jalousie ? Est-ce de la rancœur ? Sans avoir aucune réponse, sans rien comprendre, je fini par m’endormir d’épuisement.

Et je me réveillais en sursaut lorsqu’Augustin quitta le lit. Je n’avais dû dormir qu’une heure ou deux. Il était sorti du lit sans câlin, ce qui n’était pas normal pour nous. Encore une journée qui commençait mal.

Alors, toujours silencieusement, je suivi le mouvement. Il se prépara, j’en fis de même. Jusqu’à le rejoindre autour de la table. Pas de mots doux. Pas de bonjour. Rien. Il se lança dans une tirade qui me laissa sans voix. De mémoire, Augustin n’avait jamais autant parlé d’une traite.

Il m’expliqua alors le fond de sa pensée. A plusieurs reprises, je voulus rétorquer mais il ne m’en laissa pas vraiment l’occasion.

Anthony jouer avec moi ? Je n’y croyais pas. Anthony pouvait paraitre froid, austère, désagréable pour quelqu’un qui ne le connaissait pas. Mais moi, je le connaissais. Anthony ne joue pas. S’il avait eu envie qu’il se passe quelque chose, il aurait déjà agi. Et lorsqu’il m’avait dit que plus jamais il n’y aurait une chose entre nous, ce que plus jamais il n’y aurait une chose entre nous. Anthony est brut de décoffrage. Pas un homme qui prend des gants ou fait des manières. Augustin se fourvoyait....  Ou.... Je pensais connaitre quelqu’un que finalement je ne connaissais pas ?

Sa tirade sema le doute dans mon esprit. Demander ma soeur et à Noah ? Noah déteste Anthony. Depuis leurs toute première rencontre où Noah avait collé un pain à Anthony  car ce dernier avait dit je ne sais plus quoi sur Ambre. Et le fait que j’en trompe un avec l’autre, n’a sans doute pas aidé.

A la fin de son discours, j’ouvris plusieurs fois la bouche pour répondre. Cherchant mes mots. Mais il ne me laissa pas l’occasion de répondre. Il se leva, prit son manteau, me fit un baiser et il partit. Je restais là à fixer la porte quelques minutes, totalement troublée, perdue et désemparée.

Je me levais finalement pour rejoindre mon clavecin. J’avais besoin de m’évader un peu. Bientôt, une mélodie s’éleva et je m’enfermais dans ma bulle. Ce soir, je parlerais à Anthony.
avatar
LouiseLamotte

Messages : 202
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par LouiseLamotte le Sam 18 Mar - 14:39

Samedi 18 Mars 1657.

La vie est parfois une saleté. Aussi belle qu’affreuse.  
Et l’autre invisible, une ordure.
Voilà les deux conclusions auxquelles j’étais parvenue durant la semaine qui c’était écoulée.

Anthony était mort. Et un morceau de mon coeur avec, de ma vie avec.
Depuis la découverte de son « corps », sur ce chemin, je n’avais pratiquement pas arrêté de pleurer. J’étais passée par une foule de sentiments : Le déni, la colère, l’expression, la dépression...
Cette douleur intense qui m’avait transpercée, à laquelle rien ne m’avait préparé, m’avait fait chavirer à nouveau dans les ténèbres.

Les premières heures, je ne voulais pas y croire. Je ne pouvais pas y croire. Et pourtant, je l’avais vu de mes propres yeux. J’avais senti son corps refroidir sous mes mains. Mais c’était une évidence tellement évidente qu’il m’était impossible de l’admettre.

Ensuite, j’avais été en colère. Contre lui. Contre le cheval. Contre la brebis. Contre l’autre invisible. Même contre Anne. J’avais dit des choses odieuses, qu’heureusement, seule Sarah avait entendues. Ma belle-soeur, qui était aussi sans doute ma meilleure amie, me connaissait bien. Elle savait que ce que j’avais pu dire n’était pas vraiment raisonné et que c’était... pas vraiment moi qui parlait. Elle ne m’en voudrait pas. J’avais de la chance d’être entourée. Par eux et par... Augustin.

Les seuls moments de cette semaine où mon coeur avait cessé de saigner, où mes larmes avaient cessées de couler, c’était dans ses bras. Blottie contre lui, enveloppée par sa chaleur, enivrée par son parfum, j’étais apaisée. Par son seul contact, il parvenait à enlever la noirceur, les ténèbres. Et plus que jamais, j’avais pris conscience que tant que lui serait là, à mes côtés, à faire en sorte que mon coeur continu de battre, je pourrais tout surmonter. Je l’aimais. Je l’aimais tellement et pourtant, combien de fois avait-il dû se sentir négligé ou avait-il dû croire qu’il passait après, après Eux ?

Hier soir, je lui avais dit une chose. Que lorsque j’aimais un homme, c’était avec passion et pour toujours. Et c’était vrai. Pour lui et pour les Autres. J’avais passé tous ces mois à dire que je n’aimais plus Anthony et Noah. Que c’était juste de l’amitié. Balivernes ! Je les aimerais toujours. Alors certes, il fallait y mettre des nuances. Je n’aimais pas Anthony et Noah, aujourd’hui, aussi fort qu’avant. Je n’aimais pas Augustin moins qu’eux. Non. Augustin, c’était mon présent et mon avenir. Mon coeur était gonflé d’amour pour lui et c’était avec lui que j’allais me marier. Point. Mais il y aura toujours ce lien, entre Noah et moi. Il y aurait toujours eu ce lien entre Anthony et moi. Bien entendu, ce n’est pas non plus pour cela que j’espérais qu’il se passe à nouveau quelque chose. Non. Et puis je ne le voulais pas. Augustin m’apportait absolument tout ce dont j’avais besoin, jamais je ne le tromperais. Mais il y aura toujours une partie de mon coeur, toute petite, qui continuera de battre pour Noah et... une autre qui aurait continué de battre pour Anthony. Je n’allais plus me mentir à moi-même, ni à quiconque à présent, c’était comme ça, j’étais comme ça. Et il avait fallu un mort pour qu’enfin, je l’avoue ouvertement.

Enfouie sous le duvet, je regardais mon fiancé dormir. La veille, je lui avais demandé de rester à la maison. En ne lui proposant rien d’autre qu’une journée à être dans ses bras, au chaud. J’étais même prête à rester là, dans le lit. C’était la seule dont j’avais envie et besoin. Lui et moi. Juste lui et moi et oublier ma douleur. Oublier tout le reste. Que lui et moi. Lui montrer à quel point le je l’aime. A quel point il pouvait me rendre heureuse. A quel point mon coeur pouvait s’embraser pour lui. Il en avait besoin, j’en avais besoin. Ces derniers temps, il m’avait trop manqué.

Et la vie continuait. Anthony n’aimerait pas que je me laisse aller. Il n’aimerait pas que je le pleure durant des semaines. Il aimerait que je continue à être moi, quoi qu’il arrive. Que je continue à rire, à m’amuser.

Lentement et délicatement, tel un chat, je parviens à me glisser sur Augustin. Je dépose un baiser sur son front. Sur sa joue. Sur l’arrête de sa mâchoire. Au coin de ses lèvres... Bien décidée à le réveiller avec tendresse pour une journée câline.
avatar
LouiseLamotte

Messages : 202
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par Augustin le Jeu 23 Mar - 22:37

Ces derniers jours avaient été quelque peu mouvementés... Et celui qui semblait se ficher de faire pleurer Louise puisqu'Augustin était là pour rattraper les morceaux, la faisait à nouveau bien pleurer, bien malgré lui.

Voilà plusieurs jours qu'Anthony avait brusquement quitté leur vie en perdant la sienne. Et une partie du monde de Louise partait en déconfiture avec lui. Augustin savait parfaitement que, quelque part dans son cœur, il y avait toujours eu une place pour Anthony. Chaque souvenir en présence de cet homme suffisait à le prouver. Et c'est auprès d'Augustin qu'elle venait chercher du réconfort. Comme les autres fois. Et comme les autres fois, ce n'était pas grave pour lui. Parce que l'important, c'était qu'elle aille mieux.

Augustin s'était endormi sur la promesse d'une journée rien que tous les deux. Avait-elle besoin de ne plus penser à autre chose ? Visiblement, vu le réveil qu'elle lui réservait ! Était-ce la bonne chose à faire ? Augustin n'en était pas convaincu. Mais pouvait-il refuser à sa belle fiancée ce dont elle estimait avoir besoin ? Hors de question ! Alors il entoure sa belle de ses bras et l'attire tout contre lui pour un tendre câlin, au moins le temps qu'il se réveille un peu plus !


- Bonjour, belle demoiselle...
avatar
Augustin

Messages : 30
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par LouiseLamotte le Sam 25 Mar - 15:26

Ses bras finissent par m’entourer, me serrant un peu plus contre lui. Je lui souris. J’ai beau sourire, je sais que mes yeux rougis et gonflés trahissent une nuit où le sommeil n’a été que peu présent et les larmes beaucoup plus.

La nuit, tout était plus difficile. Le noir de la pièce me rappelait mes propres ténèbres et lorsqu’enfin je m’endormais, c’était pour faire des cauchemars ou au contraire des rêves qui me rappelaient à quel point la perte d’Anthony était douloureuse. Mais je ne veux pas inquiéter d’avantage Augustin avec tout ça. La semaine avait déjà été assez difficile.

Aujourd’hui je n’avais envie et besoin de ne penser qu’à lui, à nous. Je ne voulais pas que mon attitude l’éloigne de moi. Je voulais qu’il sache qu’il n’était et ne serait jamais inférieur aux autres. J’avais trop peur qu’il s’imagine cela. C’était sans doute le seul défaut que je lui trouvais, il gardait tout beaucoup trop pour lui. Et si moi j’étais heureuse à ses côtés, je voulais qu’il en soit de même pour lui. Je voulais que lui aussi soit heureux et non pas qu’il se contente de me rendre heureuse à moi :

- Bonjour toi...

Il est beau mon fiancé, lorsqu’il est à peine éveillé :

- Je t’ai peut-être réveillé trop tôt ?

Je glisse ma main dans ses cheveux en bataille. J’adorais ses cheveux ! Puis je fini par déposer un baiser dans son cou :

- J’ai eu une idée, pour notre journée ici rien qu’à deux. Lorsque tu seras réveillé comme il le faut, lorsque nous aurons pris notre petit déjeuner, je veux que tu essayes de faire un portrait...

J’ajoute, tout en approchant mes lèvres de son oreille pour lui murmurer :

- Un portrait de moi nue...
avatar
LouiseLamotte

Messages : 202
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par Noah.Dupuis le Mer 29 Mar - 18:41

Dimanche 19 Mars

Noah fit parvenir une lettre à Louise par un coursier.
Et vu sa forme, elle n'avait rien de professionnelle.


Louise,

Voici quelques jours que l'on a appris la triste nouvelle du décès d'Anthony.
Je sais que c'était ton meilleur ami. Qu'il comptait beaucoup pour toi.
Je n'ose imaginais ton moral depuis  ces nombreux jours.
Je ne voulais pas te déranger plus tôt, voulant te laisser le temps de digérer cette nouvelle qui, je me doute, ne pourra
jamais être autrement que douloureuse.

J'aimerai venir te voir afin de voir comment tu vas et de m'assurer que tout va bien pour toi.
D'être à tes côtés au moins quelques instants n'étant pas rassuré de te savoir seule à vivre cette période douloureuse même
si je sais que tu n'es pas seule, que ton fiancé est à tes côtés.

Dis moi quand tu voudras que je passe.

En attendant, je te présente mes sincères condoléances Louise.

Noah,
Ton beau frère, inquiet pour sa belle soeur

avatar
Noah.Dupuis

Messages : 357
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par Louis-Oscar le Lun 3 Avr - 19:57

Un coursier aux couleurs du Berry, frappa à la porte de l'adresse indiquée, pour remettre un courrier:
De Louis-Oscar de la Tour du Pin,
Gouverneur du Berry.

Pour Louise Leolan,
Brigadière du Berry,
Maréchal des Logis sur la ville de Sancerre,
Et talentueuse Musicienne...!

Le 3 avril de l'An de Grâce 1657.

Dame Louise,


                  Je me permets ce courrier, qui je l'espère, vous trouvera en bonne santé, pour vous demander une grande faveur...!
Accepteriez vous de vous déplacer jusqu'à Bourges le 9 avril au soir, pour animer, et enchanter par votre merveilleuse musique, un bal qui clôturera les trois journées organidées...?
Et dans la négative, pourrais je compter sur les talentueux musiciens qui vous accompagnent habituellement...?
Je connais la rigueur des plannings et de l'organisation nécessaire pour sécuriser le Berry...
Et de plus, je sais hélas que vous  êtes en sous effectif...

Respectueusement,

Louis-Oscar de la Tour du Pin,
Gouverneur du Berry





Ps : J'adresse ce jour un courrier à l'Intendant Noah, pour l'informer de cette manifestation sur Bourges, et lui demander de sécuriser les lieux, ainsi que les transports prévus, dans la mesure du possible ...
avatar
Louis-Oscar

Messages : 674
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par Augustin le Lun 3 Avr - 23:08

Sous la caresse de Louise, Augustin ferme les yeux. Si seulement cet instant pouvait durer toute une vie ! Si un jour Augustin doit mourir, il espère qu'il revivra cette sensation en boucle, pour l'infini... Louise se glisse jusque dans son cou et Augustin frissonne. Le nez dans ses cheveux, il prend une grande bouffée de son parfum. Elle sent si bon...

- Te croquer ? Excellente idée ! Je pourrais passer ma vie à ça.

A peine a-t-il fini sa phrase qu'il mordille doucement le cou de sa fiancée. Doucement seulement, car il est hors de question de lui faire des marques ! Lentement, ses yeux se rouvrent et sa main se pose sur le visage de Louise pour l'amener en face du sien, qu'il puisse la regarder. Son pouce passe alors sur la boursouflure laissée par les larmes de la belle sous ses yeux.

- As-tu dormi un peu cette nuit ? Malgré les cauchemars ?...

Si elle ne veut pas en parler, il n'insistera pas. Mais peut-être que parler lui fera du bien... Et puis, il ne peut pas s'empêcher de s'inquiéter pour elle. Et il ne peut pas faire comme si tout était normal. Sauf si c'est ce dont elle a besoin. Si elle a besoin de faire comme si de rien n'était pour oublier, pour apaiser sa douleur et pour continuer à avancer, alors Augustin sera à ses côtés et fera aussi comme si de rien n'était, pour l'aider à avancer et apaiser sa douleur.

Et si porte de sortie il lui faut, Augustin la lui offre volontiers...


- Je nous prépare le petit-déjeuner pendant que tu te refais une beauté, si tu veux...
avatar
Augustin

Messages : 30
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par LouiseLamotte le Mar 4 Avr - 1:47

L'idée semble lui plaire. Je m'en doutais un peu sachant qu'il avait toujours adoré me dessiner. Mais bon, je n'avais jamais vraiment posé pour lui. L'idée ne me déplaisait pas. Mais je n'avais pas pris le temps de le faire jusqu'à présent.

La légère morsure dans mon cou me fait sourire. Il adorait faire ça et je trouvais cela toujours aussi mignon. Je ferme les yeux un instant, les ouvrants que lorsqu'il pose sa main sur mon visage. Je fais une légère moue lorsque qu'il effleure les marques laissées par les larmes et le manque évident de sommeil. J'avais beau faire bonne figure, je ne pouvais pas le duper. Le deuil serait long à faire. Très long. Et jamais je ne pourrais oublier cette perte qui m'avait arraché le coeur.

Je sais qu'il voudrait que je lui parle. Je sais qu'il voudrait que je vide mon sac. Mais je ne le veux pas. J'ai toujours été ainsi. J'ai toujours tenté de rester forte, quoi qu'il arrive. Et de tout assumer seule. En apparence du moins. Même si à l'intérieur, je souffrais le martyr, je ne voulais pas qu'on me plaigne. Quelle que soit la situation, je tentais toujours de rebondir. De tourner la page le plus vite possible. Bien entendu, la plupart du temps, j'avais beau y mettre toute mon énergie, je ne tournais rien du tout et ça restait là, quelque part, à me hanter.

Comme mon enlèvement que j’avais oublié très vite. Pour beaucoup, il n’avait pas laissé de cicatrice. Et pourtant, je ne pouvais toujours pas boire un verre sans me méfier en taverne. Il était hors de question que je boive un verre offert par un inconnu. Et j’étais d’ailleurs devenue beaucoup plus craintive face à des gens que je ne connaissais pas.

Quoi qu’il en soit, là, maintenant, je voulais passer une journée normale, avec l'homme que j'aimais, espérant oublier le plus possible qu’Anthony était mort. Et je voulais qu’il le comprenne :

- Pas vraiment, non.
S’il te plait, Augustin, pour quelques heures au moins essayons de faire comme si... Tout était normal. Peut-être que je ne vais pas y arriver. Peut-être que je craquerais avant... Mais, pour le moment, je veux juste... Je veux juste toi et ton amour et rien d’autre.


J’espère qu’il comprendra. Je suis difficile à comprendre et il le sait. Pleine de paradoxe. Il me propose de faire le petit déjeuner et m’incite à me faire une beauté :

- Ca me va !

Je me lève donc du lit, le libérant. Je le laisse vaquer à ses occupations pendant que je prends place dans le coin toilette. En me voyant dans le miroir, je comprends les inquiétudes de mon fiancé. J’ai une mine affreuse. Je m’asperge le visage d’eau bien froide, ça va me faire du bien. Je me fais un brin de toilette, je brosse mes cheveux que j’attache en une queue haute. Je me mets un peu de poudre sur le visage, tentant de camoufler mes yeux meurtris. Et une touche de parfum.

Je me dirige ensuite vers l’armoire. J’avais encore quelques surprises que je lui réservais. J’enfile donc pour seul vêtement une robe de chambre légère, en soie rose pale, dont tous les bords étaient fait de dentelle, maintenue fermée par un large ruban du même rose qui marque ma taille.
Bien entendu, j’ai pris soins de la fermer sans croiser les deux pans.

Une fois prête, je vais discrètement rejoindre Augustin...
avatar
LouiseLamotte

Messages : 202
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par Noah.Dupuis le Ven 14 Avr - 16:14

Ne sachant ou vit Augustin, Noah demanda au coursier de déposer la lettre chez Louise pour Augustin.


A Augustin Lamotte,

Le contenu de votre lettre m'a laissé assez surpris.
Je n'ai pas oublié ce grand jour qui approche à grand pas, étant le premier surpris de savoir Louise fiancée.
Mais des personnes changent. Et je suis plus que ravi de voir une Louise épanouie et qui avance avec un homme qu'elle aime à ses côtés.

Oui, je me doute que le passé de Louise et moi même ne soit pas facile lorsque je la croise, pour vous. Mais comme précisé, il s'agit du passé.
Et le passé restera toujours le passé. Aujourd'hui, l'on vit chacun notre vie de notre côté et je suis plus que ravi que Louise est
enfin trouvé la personne qui sait la rendre heureuse. C'est la seule chose que je lui souhaite. Et grâce à vous, elle
a trouvé ce bonheur qu'elle semblait avoir abandonné de chercher.

Alors c'est avec grand plaisir que j'accepte d'être votre témoin. C'est un grand honneur pour moi.

Je ne doute pas une seconde, que vous saurez l'aimer comme il se doit. C'est ce que je vous demande d'ailleurs.
De ne jamais la rendre malheureuse. De faire en sorte qu'elle est toujours le sourire, d'être à ses côtés quand elle ne va pas bien.
D'être près d'elle même pour les bons moments. Ne l'abandonnez pas.

Soyez la personne, qui, dès qu'elle croisera votre regard oubliera les peines, les malheurs qui pourraient l'entourer. La personne qui, rien qu'en
posant votre regard sur elle saura l'apaiser et la rendre heureuse.

Si elle vous a choisit pour partager le restant de sa vie avec elle, c'est que vous devez savoir déjà le faire.

Je sais que je ne suis pas son père et encore moins son frère, juste son beau frère. Mais Louise compte beaucoup pour moi, alors
je ne supporterai pas que l'on lui face du mal.

Vous me semblez être une personne correcte et aimante. Alors aimez la, comme une femme doit être aimé.
Prenez soin d'elle.

Noah.
avatar
Noah.Dupuis

Messages : 357
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par Victoria le Dim 16 Avr - 14:14




Domaine Daphné le 16 avril de l'an de grâce 1657
Ma très chère Louise,

Permettez-moi tout d'abord de vous adresser mes plus chaleureuses et sincères félicitations pour ce grand évènement qui se prépare. Soyez assurée que je serais présente pour ce jour exceptionnel que j'ai vécu moi-même il y a quelques mois.

Sachez que si vous avez besoin de quoi que cela soit, de ma présence quelques heures avant la cérémonie pour vous aider à vous préparer ou à calmer la nervosité que vous connaîtrez comme je l'ai connue, je serais là à vos côtés si vous en exprimez le souhait. Vous savez pouvoir toujours compter sur moi dans vos bons comme dans vos mauvais moments.

Surtout n'hésitez pas à faire appel à moi pour toutes demandes ou souhaits à l'occasion de ce grand et formidable jour de vos épousailles.

Recevez, ma très chère Louise, la marque de ma sincère et grande amitié.






avatar
Victoria

Messages : 145
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par Noah.Dupuis le Dim 11 Juin - 16:53


A Louise Lamotte

De Noah Dupuis
Seigneur d'Argenton
Grand Sénéchal de France
Intendant de la Police et de la Justice
Prévôt Général de la Police et de la Justice.

Le Dimanche 11 Juin 1657, Bourges.

Madame Louise Lamotte,


J'ai bien pris connaissance de ta lettre et je ne te cache pas ma déception même si on en avait parlé ensemble.
Je ne peux te forcer à rester à ce poste si tu ne le souhaite pas, si l'envie n'est plus aussi présente qu'elle a pu l'être dans le passé.

En tout cas, je tiens à te remercier énormément de ton travail, de ton implication qui t'as permis de grader.
Tu as étais une grande brigadière et une bonne Maréchale. La Maréchaussée te regrettera beaucoup.

Bien à toi,


avatar
Noah.Dupuis

Messages : 357
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par LouiseLamotte le Dim 11 Juin - 21:54

Dimanche 11 Juin 1657.

La lettre de Noah est sur la table devant moi. Je relis encore et encore ses mots.
J'eus un petit pincement au cœur. Avais-je pris la bonne décision ?

Je me lève finalement pour rejoindre la petite cours de ma maison. Je m'assois sur une chaise, les pieds sur une autre. Il fait une chaleur à crever. Mais je m'en fiche. J'ai passé la journée à la maison et je n'ai qu'une petite chemise pour simple et unique vêtement. Je sais que mon mari ne va pas aimer que je sorte ainsi, mais je prends le risque.

Je repense soudainement à tout ce dont j'ai vécu depuis mon arrivée dans le Berry. Il y a un an, j'étais au 36ème dessous. Je venais d'être quittée par Noah et il avait emporté avec lui mon coeur. Et maintenant, j'étais mariée. Mariée à un homme qui me comble de bonheur.

Lundi, j'avais évoqué un voyage de noce. Mardi, j'avais annoncé ma future absence à Noah. Mercredi, tout avait basculé. L'annonce de Noah m'avait fait prendre conscience que si j'avais tenu autant dans la Maréchaussée, c'était pour lui. Parce que je n'avais pas voulu le décevoir, ni le lâcher et pourtant, l'envie avait été forte. Alors j'avais décidé de quitter le navire avec lui. J'avais démissionné en suivant. Aujourd'hui, je ne suis plus rien pour le Berry. J'avais dit au revoir au Gardes. Ils avaient la ville entre leurs mains.

Et puis, j'avais compris que j'avais un mal être plus grand. Finalement, je n'étais peut être pas ici chez moi, en Berry. Malgré tout ce que j'avais pu vivre de beau avec mon époux, j'avais vécue beaucoup plus de malheurs. Et je voulais tirer un trait sur tout cela. Je voulais changer de vie et commencer ma vie d'épouse ailleurs.

Alors j'avais annoncé mon désir à Augustin de partir. Et quasiment en même temps, Ambre m'avait écrit pour me dire qu'elle partait avec Noah et Thomas, à Brest. La famille dont j'avais mis autant d'effort à reconstruire allait à nouveau voler en éclat. Restait mon frère et sa fille. J'ignorais ce qu'il avait décidé suite à l'annonce de mon départ. Lui qui était venu ici pour moi. Un vrai gâchis.

Pleine de mes réflexions, je fermais les yeux. Il allait falloir que je commence à emballer nos affaires.
avatar
LouiseLamotte

Messages : 202
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] 719, Rue de la Croix de Bois - Chez Louise Leolan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum