[RP] Cathédrale de Bourges

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Noah.Dupuis le Dim 29 Jan - 14:34

La cérémonie se poursuit et se fut au témoin de s'exprimer. Mais le témoin d'Anthony n'était pas venu ce qui ne sembla pas plaire à Ambre.
D'un sens qui aimerait voir qu'un témoin ne vient pas pour un jour si important ? Mais Ambre demanda à Louise de parler à sa place.
Je me retourne pour regarder Louise, n'étant pas le seul à le faire. Je tenais toujours mon petit bonhomme dans mes bras
qui avait finit par s'endormir.

Louise se lève et va prendre place près d'Anthony. Louise était celle qui connaissait le mieux Anthony. Je me demande même si elle ne le connaitrait
mieux que sa futur femme. Ca c'est fort possible. Avoir appris ses fiançailles en avait surpris plus qu'un mais comme quoi tout le monde change.
C'était un très beau discours comme celui de Madalena. Puis sans s'y attendre, Anthony prit Louise dans ses bras.

Je lève les yeux au ciel me disant que cet homme n'avait vraiment aucune manière. Mais voyant la tête d'Ambre, je ne dois pas être le seul
à être surpris mais venant de cet homme, au final, ça ne devrait pas être si surprend. Vu le genre foutiste de cet homme.

Le silence se fit bien présent durant cette étreinte que l'homme derrière moi aller surement trouver trop long. J'évite de me retourner
car j'imagine l'expression de son visage car il doit bien savoir le passé de Louise et Anthony, alors le voir agir ainsi ne va pas trop être apprécier, par Augustin ou Anne.

Puis il la libéra et Louise sortit. Je la suis du regard, inquiet. Je retourne mon intention vers Ambre qui me regarde à cet instant.
Veut - elle que j'aille voir sa soeur ? Pour m'assurer qu'elle aille bien ?
Mais je ne bougea pas. Certes j'aurai bien aimé être sûr que tout allait bien, mais je laissais ma place à Augustin.
L'émotion de cette journée devait être trop forte pour Louise.
avatar
Noah.Dupuis

Messages : 358
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Adaline.Deschamps le Dim 29 Jan - 15:02

C'était quoi cette histoire de témoin ? La pauvre fillette n'en savait rien. Elle n'était déjà pas baptisé.
Pourquoi son papa se marie avec Anne alors qu'ils vivent déjà ensemble ?
Il y a bien des choses qu'il va falloir expliquer à Adaline.

De temps en temps la fillette jette un regard à Noah et à Thomas. L'enfant s'était endormit dans les bras de son père.
Elle aurait bien aimé caresser la joue de Thomas mais elle avait peur de se faire disputer par son prince. Elle avait déjà
cassé un vase il y a quelques heures déjà chez lui, alors elle allait éviter de se faire disputer de nouveau.

Pendant qu'elle regardait Thomas, les témoins s'expriment et son papa prend dans ses bras Louise.
Pourquoi Madalena n'a pas prit Anne dans ses bras si son papa prend Louise dans ses bras ?
Il y a que son papa qui le fait ? Alors là elle comprend rien la fillette.

Adaline regarde son prince et lui dit d'un ton tout naturel.


Louise elle aurait pu être ma maman. L'est gentille Louise. J'laime bien !
J'aurai bien aimé qu'elle soit ma maman. Mais l'est trop tard maintenant, non ?
Louise aime mon papa poutant, elle me l'a dit.
Anne aussi l'est gentille.


Mais la fillette ne se rendit pas compte de la portée de ses paroles. Pour elle s'était une phrase comme une autre.
Mais elle ne pouvait savoir les pensées que pourront avoir Noah et Augustin, qui se trouvait derrière.
Elle avait juste dis ce qu'elle pensait mais par moment elle ferait bien de se taire.

Louise partit et tout comme beaucoup de monde elle ne compris pas.
avatar
Adaline.Deschamps

Messages : 19
Date d'inscription : 09/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Anne le Lun 30 Jan - 15:13

Louise avait fini son discours , elle se retrouvait dans les bras de Anthony...elle ferma les yeux un instant , tant de question...
Puis Ambre repris...les paroles prononcer résonnait dans la cathédrale...quelques mots se bouscula dans sa tête...

qu'elle soit ma maman...
Louise aime mon papa...


Gardant son calme...elle tourna le regard vers Anthony , prenant l'alliance , ce symbole qui les unira a tout jamais...



Moi , Anne De Léon, je prend Anthony Deschamps comme époux , je te promet fidélité dans le bonheur et dans les épreuves...dans la santé ou dans la maladie , de t 'aimer tous les jours de notre vie et jsusqu'a ce que la mort nous sépare, de te chérir dans la foi Pascalienne....

Elle glissa l'anneau sur le doigts de Anthony ,puis lui embrassa la main...
avatar
Anne

Messages : 80
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par AmbreDupuis le Lun 30 Jan - 16:13

Vous pensiez avoir tout vu ? Vous pensiez que cette cérémonie avait déjà eu son lot de rebondissements ? Vous pensiez qu’on ne pouvait pas faire pire que le marié qui enlace sa témoin, son ex, qui n’a pas arrêté de pleurer durant toute la cérémonie ?

Eh bien si ! On peut faire pire ! Et on le doit à Adaline, la fille du marié. Adaline qui profite d’un silence entre le moment où Ambre récite le consentement et le moment où Anne le récite pour poser des questions, sans doute à Noah, et dire tout haut ce qu’elle pense.

Ambre blêmit et se retient à l’autel. Elle ne peut s’empêcher de grimacer devant les paroles prononcées par la petite. Il faut dire qu’Adaline est dans les premiers rangs et n’a pas tenté de parler à voix basse.

Ambre fait les gros yeux à Noah. Gros yeux qui veulent dire “Fais ce que tu veux, mais fait la taire”. Parce que bon, à force, on va se demander si ce mariage n’est pas caduque avant d’être célébré.

Ambre admire le calme d’Anne. Elle, elle n’est pas sûre qu’elle aurait fait pareil. Elle n’est pas sûre qu’elle n’aurait pas prit les jambes à son cou. Mais non, la mariée récite, calmement. Faudrait lui donner une médaille.

Ambre se tourne vers Anthony. Elle lui jette un regard un peu interrogateur. S’il veut fuir, c’est maintenant. Parce qu’une fois récité, il sera marié. Prions pour qu’il n’y ai plus rien qui se passe avant la fin.

Ambre donne l’alliance d’Anne à Anthony :


- Anthony, voulez-vous prendre Anne comme épouse et promettre de lui rester fidèle, dans le bonheur ou dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, pour l’aimer tous les jours de votre vie et la chérir dans la Foi Pascalienne ?
avatar
AmbreDupuis

Messages : 346
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 19
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Augustin le Mar 31 Jan - 19:01

Augustin n'aime pas Anthony. Et ce depuis leur première rencontre. A ce moment là, il savait comment Anthony avait jeté Louise avec des paroles on ne peut plus odieuses. Mais à ce moment là, il n'avait pas spécialement prévu d'avoir de ressentiment à son égard, puisque Louise semblait le lui pardonner. Oui mais voilà. Il avait fallu que, lors de leur première rencontre, Anthony aille directement à l'affrontement avec Augustin. Ce qui questionnait beaucoup Augustin sur les sentiments et la personnalité même de cet homme. Et depuis lors, Augustin n'aime pas Anthony.

S'il est présent aujourd'hui, c'est uniquement pour Louise. Et quand il voit le fiasco qu'est ce mariage, il regrette plus que jamais de ne pas avoir tenté de dissuader Louise de venir. S'il ne tenait qu'à lui, il se lèverait et irait coller son poing dans le visage du futur marié. Peu importe les paroles d'une enfant qui donne aux mots une portée qu'ils n'ont probablement pas. Mais Anthony est un adulte. Et son comportement à l'égard de Louise et même à l'égard de sa propre femme dépasse l'entendement.

Il l'aurait certainement fait. Il l'aurait certainement frappé quitte à faire définitivement virer à la catastrophe ce mariage. Parce que vraiment, il le méritait. Probablement même que personne ici ne l'en aurait empêché... Ce qui en dit long sur la "beauté" de cette cérémonie. Mais sa priorité est et restera Louise. Alors quand elle le rejoint et lui dit qu'elle doit sortir, Augustin acquiesce. Il attrape rapidement le violon de Louise et la suit, ne faisant même pas attention à être discret.

Arrivés sur le parvis, sans dire un mot, il la prend simplement dans ses bras et cache le visage de sa belle dans le creux de son cou. Doucement, sa main vient lui caresser les cheveux pour l'apaiser. Tout ce qu'il veut maintenant, pour eux deux, c'est rentrer chez eux et ne plus jamais revoir cet odieux personnage...

Si seulement...
avatar
Augustin

Messages : 30
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Anthony.Deschamps le Mar 31 Jan - 21:04

Anthony avait entendu les paroles de sa fille mais ce n'était pas de l'amour mais de l'amitié. A ne pas confondre.
Il regarde sa fille d'un air que veut dire " tais toi un peu",avant de retourner son attention sur Anne.
Ambre poursuis la cérémonie . Anthony sourit à Anne lorsqu'elle lui passe l'anneau et dépose un baiser sur sa main.
C'est dans la tradition ça aussi ? Si seulement il avait était à des mariages avant il saurait.

A son tour il prend l'anneau et récite les paroles d'Ambre tout en le passant au doigt d'Anne

Moi Anthony, je prend Anne comme épouse, je lui resterai fidèle ,dans le bonheur ou dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, pour l’aimer tous les jours de notre vie et la chérir dans la Foi Pascalienne.

Suite à ses mots le sourire d'Anthony se fit plus grand.
avatar
Anthony.Deschamps

Messages : 11
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par AmbreDupuis le Mar 31 Jan - 21:30

Alléluia !

Il avait prononcé la phrase magique ! Pas une minute à perdre, il était temps de conclure cette cérémonie !


- Au nom du Très Haut et par les pouvoirs Pascaliens qui m’ont été conférés, je déclare Monsieur Anthony Deschamps et Dame Anne de Beaumont Sur Oise, mari et femme, unis par les liens sacrés du mariage !

Ambre était épuisée par cette cérémonie ! Elle espérait que le prochain mariage qu'elle aura à célébrer, se passera sans encombre !

- Vous pouvez embrasser la mariée !
avatar
AmbreDupuis

Messages : 346
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 19
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Paul Chesnay-Taillandier le Mer 1 Fév - 19:08

Il n'avait pas pu confirmer à Victoria sa disponibilité pour ce mariage.

Il avait toutefois réussi à se libérer et à arriver juste à temps pour la cérémonie.

Aussi discret que peut l'être un Régent et ses gardes, il s'avance pour retrouver Victoria.

Sans un mot évidemment, vu qu'il arrive très exactement au moment où la cérémonie débute.

Il adresse quand même un sourire à sa fiancée, toujours heureux de se trouver à ses côtés et de sentir la chaleur de leurs corps côte à côte.

Le déroulement de cette cérémonie est ensuite un véritable mélodrame.

Paul assiste à tout cela de très loin et surtout se met à prier pour que leur mariage ne prenne pas cette tournure.

Malgré tout, la vicomtesse de Beaumont reste droite et fière, digne de son rang.

Et pour cela Paul l'admire beaucoup en cet instant précis.

Heureusement, les voeux sont échangés et la cérémonie va s'achever.

Indépendamment de toutes ces péripéties, il pourra aller saluer les mariés et leur présenter ses meilleurs voeux de bonheur.
avatar
Paul Chesnay-Taillandier

Messages : 75
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Madalena le Mer 1 Fév - 21:54

Madalena avait assisté aux différents actes de la scène avec calme, mais intérieurement l'effarement le plus total. Heureusement, son amie était un roc et elle venait de faire face avec une classe et une sérénité remarquable.

Elle avait une envie terrible de la prendre dans ses bras, mais elle se retint et se contenta de sourire paisiblement comme si de rien n'était.

Elle n'était au courant de rien de ce qui touchait à la vie privée d'autrui, mais pour le coup toute l'assistance venait d'avoir un tableau peint à toute vitesse de la situation. Et comme à l'accoutumée, Lena prit le parti de ne pas juger et de ne pas poser de questions. Parce que déjà, cela ne la regardait absolument pas, mais qu'en plus, ce qui importait en ce jour c'était qu'il s'achève mieux qu'il ne venait de se dérouler dans ces quelques instants. Ce serait ce à quoi elle s'emploierait pour la suite.
avatar
Madalena

Messages : 406
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Bureaux de l'Urbanisme ou Siège du Gouvernement

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par LouiseLamotte le Ven 3 Fév - 20:48

Une fois dehors, je m’éloigne de l’entrée de la Cathédrale et fini par m’appuyer contre un mur. J’étais mal et surtout j’avais honte. Terriblement honte. Honte d’avoir autant pleuré. D’avoir gâché ce moment. Je ne le voulais pas. Je ne pensais pas que ça m’atteindrait autant de voir Anthony se marier. C’était visiblement une étape que je n’étais pas prête à franchir.

J’avais envie de disparaitre dans un trou de souris à cet instant. Moi qui avais tant espéré que le Régent me remarque, c’était gagné. Mais pas pour les bonnes raisons. Je voulais lui faire découvrir ma musique... Non content qu’il était arrivé après, ce qu’il avait vu de moi était bien loin de l’image que je voulais lui donner. Moi, la Maréchale des Logis censée être forte et imperturbable.

Je secouais la tête. J’étais totalement désemparée. Quoi faire à présent ? Je ne pouvais plus retourner à l’intérieur. Qu’est-ce que j’allais dire ? A ma sœur, à Anne, à tout le monde ? Que faire ? Perdue dans mes pensées, dans mes tourments, Augustin me rejoint finalement.

Et à lui que vais-je lui dire ? J’ouvre la bouche, cherchant des mots pour m’excuser. Pour me justifier. Mais il s’approche de moi et se contente de me prendre dans ses bras. J’enfoui mon visage dans son cou.

Voilà également pourquoi j’aimais Augustin. Je n’avais pas besoin de me justifier. Pas de cris, pas de discussion. Pour la première fois, je fus contente que ce ne soit pas un grand bavard. Contre lui, tout me parait si simple. Tout le reste me parait insignifiant.
avatar
LouiseLamotte

Messages : 205
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Augustin le Lun 6 Fév - 12:50

Seuls, sur le parvis, le temps semble s'être arrêté. Augustin ne sait pas trop où il en est dans tout cela mais de toute manière, pour le moment, ce n'est pas lui qui importe. S'il ne doit être qu'un vulgaire pansement pour Louise, ce n'est pas grave. Car il est prêt à tous les sacrifices pour elle. C'est ça, le véritable amour, non ? Et si jamais finalement elle se disait qu'elle est guérie et que ce pansement ne sert plus à rien, ce n'est pas grave. Parce que ce qui importe, c'est comment elle va. Lui, c'est secondaire.

De loin, il lui semble percevoir de l'agitation. La cérémonie ne doit pas être loin de s'achever désormais. Il va falloir faire quelque chose : partir ou rester ? Augustin a bien son avis sur la question évidemment. Mais il doute que celui de Louise soit le même... Car tout du long elle avait essayé de rester la tête droite. Et tous ses efforts étaient réduits à néant. Voudrait-elle essayer de garder la tête droite et d'affronter le regard des invités, ou préférait-elle oublier tout cela en passant le reste de la journée ailleurs ?

Augustin avait bien quelques idées. Il faisait froid, donc il excluait l'hypothèse d'une longue promenade, d'autant qu'ils n'étaient pas apprêtés très chaudement. Pas assez pour une promenade. Ils pourraient trouver une belle auberge où manger un bon repas, tout simple, qui les réchaufferait. Puis ils iraient un peu visiter la rue la plus commerçante de Bourges. Augustin avait repéré une petite échoppe vendant de belles boucles avec une perle. Et il venait de se faire payer un de ses tableaux. Il comptait les offrir à Louise. C'était peut-être l'occasion ?

Tout doucement, comme s'il ne voulait pas effrayer plus un animal acculé, il lui demande alors :


- Tu veux qu'on parte ou tu veux rester ?
avatar
Augustin

Messages : 30
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par LouiseLamotte le Sam 11 Fév - 15:42

Le temps semble s’être arrêté un instant, pendant que je suis contre Augustin.
J’arrive à reprendre le dessus sur moi-même et, enfin, j’arrête de pleurer. Il était temps !
Au bout de quelques instants, il me demande doucement si je veux partir ou rester.

Je me recule un peu, gardant mes mains dans les siennes et plongeant mon regard le sien. La cérémonie devait toucher à sa fin ou même être terminée. Ce qui voulait dire que tout le monde allait sortir et que je serais aux premières loges, devant faire face au regard de tout le monde.

Je réfléchis vite. Une de mes mains quitte celle d’Augustin pour essuyer le reste de mes larmes avec un mouchoir. Il est clair que je n’avais pas envie de rester. Et il n’était pas prévu que je joue encore, donc mon absence ne serait pas un problème. Je pense même qu’elle serait une bénédiction pour certains.

Cependant, je ne pouvais pas non plus partir comme une voleuse. Pas quand on s’est fait remarquer, négativement, et que le Régent et sa fiancé sont présents :

- Restons, le temps que tout le monde sorte de l’Eglise. Et ensuite, nous partirons.

Je le regarde toujours. N’importe qui à sa place m’aurait demandé des explications sur mon attitude. Certains m’auraient peut-être même disputé. Mais pas lui, il ne le fait toujours pas.

Je n’étais pas du genre à me défiler, alors j’affronterais les gens :

- Quand j’aurais surmonté ça, tu feras ce que tu veux de moi.
avatar
LouiseLamotte

Messages : 205
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Noah.Dupuis le Dim 12 Fév - 10:47

La cérémonie était close. Les voeux avaient été échangé, bon entre temps on avait perdu Louise et Augustin mais au final elle s'était terminée
comme il se doit.

A la fin de la cérémonie je me lève, tenant notre petit bonhomme dans les bras. J'incline la tête devant le Régent, ne pouvant me courber avec Thomas dans les bras.
Je félicite les mariés puis je vais rejoindre ma femme, restant près d'elle jusqu'à ce que tout le monde sort
et que nous rentrions chez nous avant que Thomas se réveille.
avatar
Noah.Dupuis

Messages : 358
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Requiem le Lun 20 Fév - 8:39

L'hiver est l'ennemi des traînes-savates comme moi. Ca gèle ou ça pleut et le soleil est parti à l'autre bout du monde chauffer on ne sait qui. Impossible de vivre dans ma masure en ruines et maintenant je crève la faim. Il y a deux jours, en voulant faire mains basses sur un poulet, le fermier a failli me trucider, du coup, je me planque.
Ne me reste que faire la manche, j'en suis contraint, et ma dignité attendra un autre jour pour se rhabiller. Je vais soit à la porte de la cathédrale soit à celle de la taverne mais je dois dire que les beaux habits et les belles robes sont plus généreux que les poivrots.
Je savais pas qu'on pouvait aller à l'office en dehors des dimanches. Assis sur les marches du parvis, adossé à un pilier qui me préserve du vent glacial, je tends la main comme un noyé.
avec un peu de ferraille en bout de journée, je vais m'offrir un croûton et quelques canons.
J'attends le retour du soleil qui viendra me caresser la peau et me chauffer les os. D'ici là, je regarde le spectacle de la rue qui est, je dois dire, assez instructif avec ces gens qui vont et qui viennent.
avatar
Requiem

Messages : 51
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par AmbreDupuis le Lun 20 Fév - 14:48

Lundi 20 Février 1657

Ambre venait régulièrement à la Cathédrale. C'était ainsi, son quotidien et son travail. Elle veillait toujours à ce que la Cathédrale et l'Eglise de Bourges soient accueillantes et bien entretenues. Les enfants de chœurs et les sœurs était toujours disponible, même quand Ambre était absente. Toute personne qui le désirait avait ainsi une oreille à disposition pour l'écouter.

En début d'après-midi, elle se rend donc faire son tour quotidien à la Cathédrale. Depuis peu, elle avait noté qu'un homme avait élu domicile devant celle-ci. Il faisait la manche. C'était régulièrement qu'elle voyait ce spectacle, elle y était habituée mais cela lui fendait le cœur à chaque fois. Elle s'efforçait d'aider du mieux qu'elle le pouvait, toujours.

C'est donc naturellement et sans méfiance qu'elle s'approche de l'homme qui se tient main tendue, sur les marches de la Cathédrale, depuis quelques jours. Elle s'approche de lui, son visage fendu d'un sourire chaleureux. Sous une longue cape chaude, elle porte sa soutane. Elle s'accroupie pour se mettre à sa hauteur :


- Bonjour !

Elle note qu'il porte des habits très peu chauds vu le temps. Il va finir par attraper la mort :

- Je suis Ambre Dupuis, Curé de Bourges. Et si vous veniez un instant vous réchauffer dans la Cathédrale, près du grand poêle ?

Elle espérait qu'il accepterait, car elle avait aussi prévu quelques petites choses pour lui. Mais souvent, les hommes refusaient qu'on les aide.
avatar
AmbreDupuis

Messages : 346
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 19
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Requiem le Jeu 23 Fév - 9:44

Mes fesses posées sur la pierre froide allaient finir par se congeler avant de se fossiliser. Depuis quelques jours, une sale toux s'accroche à moi et les rares passants qui me jetaient jusqu'à présent de la menue-monnaie dans mon chapeau m'évitent de peur d'attraper mes microbes. Hiver, vieux charognard, cruel ennemi de l'homme sans toit. Mais je en veux pas renoncer à ma vie de buveur de vent et de mangeur d'azur. Loin de moi la vie de bourgeois ou celle de l'homme prisonnier de son épouse et de ses enfants.
Mais là, je grelotte !Même les mouches ne se posent plus sur moi. Une ombre s'approche, est-ce la Dame à la faux ? Déjà ? Ah non, pas si jeune ! Mais la mort a un charmant visage et une voix douce. Elle est emmitouflée sous une cape me souhaite le bonjour dans un sourire radieux comme un rayon de soleil :

B'jour ... brrrrr .... m'dame !

Mince, c'est un curé ! Non, une curée ou curette ou bonne soeur, j'en sais foutre rien ! Ce que je retiens, c'est qu'elle m'invite à aller me réchauffer près du poêle de son église ! La belle idée !
Volontiers, M'dame le curé ! ... Je crois bien que d'ici peu, je vais me transformer en glaçon si je ne me bouge pas .

Je me lève mais je chancelle un peu. Depuis combien de temps je suis là, j'en sais rien. Je dois avoir de la fièvre et j'ai la dalle aussi. En d'autres temps j'aurais fui les curés mais là, je dois reconnaître que celui-là tombe plutôt bien.
Merci à vous noble dame ... pardon, madame le curé ! brrrrr, je me gèle jusqu'aux os.

Je me sentais un peu con près de cette donzelle qui avait l'air si jeune. Comment qu'il fallait parler aux femmes curés ? J'en savais rien moi mais peut-être qu'elle allait me le dire.
Je vous suis. Merci de votre gentillesse, Le Très-Haut vous le rendra ! Vous avez un coeur, vous !

On a beau être clodo, on a quand même sa fierté. Je ne quémande rien d'habitude, je me contente de ce q'on me donne. Mais là, je ne pouvais dire non sans me mettre en péril.
avatar
Requiem

Messages : 51
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par AmbreDupuis le Sam 25 Fév - 21:58

Il tousse. Il était malade. Contagieux ? Peut-être. Ou c'est juste le froid, rien de plus. Elle qui était une jeune maman, beaucoup trouveraient cela complètement fou qu'elle s'approche d'un mendiant, malade, et risquer une contagion. Mais elle s'en fiche. Elle refuse de laisser cet homme ainsi. Quelle Pascalienne ferait-elle si elle laissait un homme mourir devant la Cathédrale ?

Il accepte de la suivre, elle est soulagée. Elle se relève :


- Appelez-moi Ambre simplement.

Oui elle avait un cœur. Bien trop gros. Elle rentre donc dans la Cathédrale suivit par l'homme et le mène jusqu'à une salle du Presbytère. C'est une salle assez petite, de repos. Il fait chaud dans la pièce, le poêle la chauffant convenablement. Elle lui indique le fauteuil près de celui-ci :

- Installez-vous.

Elle ôte sa cape, la dépose sur le dossier d'une chaise. Silencieusement, elle s'approche du poêle. Dessus, de l'eau chauffe. Elle prend un gobelet sur une étagère ainsi qu'un sachet d'herbes. Elle verse l'eau dedans, mets les herbes à infuser. Elle met également une bonne cuillère de miel. Elle tend le gobelet à l'homme :

- Tenez. C'est une infusion de thym et de réglisse, avec du miel. Ce n'est pas forcément très très bon, mais cela soulagera, j'espère, votre toux.

Puis, elle récupère un panier qu’elle avait déposé sur le sol et le pose sur la table face à l’homme, avant de prendre à son tour place sur un des fauteuils :

- C’est pour vous. Une miche de pain et des biscuits, que j’ai fait ce matin même. Puis il y a aussi une couverture. Ce n’est pas grand-chose mais je me suis dit que cela vous ferez plaisir.

Elle sourit à nouveau :

- Comment vous appelez-vous ?
avatar
AmbreDupuis

Messages : 346
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 19
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Requiem le Mer 1 Mar - 12:04

Que faire devant tant de bonté ? Rien. Je suis d'accord, alors j'ai rien fait, je me suis laissé mener comme un enfant.
La dame, une religieuse, m'a fait entrer dans son église qu'on a traversé pour aller dans une pièce petite mais bien chaude à cause de l'immense poêle qui chauffait bien plus que l'enfer. Elle m'ordonne plus qu'elle ne m'invite à m'asseoir dans un fauteuil. Je tousse encore, mais cette agréable chaleur me court sur le corps comme une chaude caresse.

Merci Ambre, dis-je en me réchauffant les doigts sur le gobelet qu'elle me tend. C'est une tisane de thym. Pas bon peut-être mais ça ne peut que me faire du bien. La dame a retiré sa cape, elle est jolie comme un coeur et je lui dirais bien qu'elle est plus gentille qu'un ange mais ce ne serait guère original.
J'avale le breuvage au goût bizarre mais le miel l'adoucit et ses vagues chaudes me descendent dans le corps ranimant tout ce qu'elles traversent.
On a beau faire le fier en se disant qu'on peut survivre à tout sans l'aide de personne mais sans cette douce jeune femme je crois bien que j'aurais rendu l'âme avant la date fixée par mon créateur.
Elle me propose aussi du pain et des biscuits et je dis oui de la tête, n'osant pas lui révéler qu'en vérité je n'ai rien mangé depuis hier matin. C'est dans un panier qu'elle me donne, il y a aussi une couverture, à croire que ce panier n'attendait que moi ou qu'elle en a ainsi quelques uns destinés aux miséreux comme moi. Je mords dans le pain, mon appétit doit se voir. Entre deux bouchées je lui souris reprenant peu à peu mes forces :

Je m'appelle Requiem ! Ce n'est pas très joli, c'est une farce de mon père qui m'a déclaré ainsi. Je ne crois pas qu'il désirait ma venue, d'ailleurs je ne l'ai jamais connu.

Elle s'est installée dans un autre fauteuil tout près de moi. On ressemble à deux amis qui discutent, je devine son sens de l'écoute et déjà je lui en ai plus dit à elle en deux minutes qu'à bien des gens en plusieurs années. Mais je me doute bien qu'elle a autre chose à faire, une femme comme, elle, abbesse de cathédrale doit avoir mille occupations.
Merci pour tout ma soeur, ... Ambre je veux dire. Mais je ne veux pas abuser de votre temps. Je vais bien me réchauffer à votre poêle puis je partirai. Je vous ramènerai le panier plus tard.

Je découvre petit à petit, à bien la regarder, qu'en vérité elle est plus jolie que je croyais. Elle est belle, véritablement belle. Ainsi on peut être belle et religieuse ? Faut croire. J'aimerais en savoir davantage sur ma bienfaitrice mais c'est pas simple pour nous les mendigots que d'avoir des conversations avec les belles de ce monde.
avatar
Requiem

Messages : 51
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par AmbreDupuis le Ven 10 Mar - 21:06

Ambre est soulagée de voir qu’il accepte l’aide qu’elle lui propose sans rien dire. Il boit la tisane et avale le pain comme si c’était la meilleure chose qu’il ait avalé dans sa vie. Une partie d’elle et soulagée, l’autre est dépitée de cette situation.

Voir un homme si affaibli, si démuni... Cela ne devrait pas exister. Ca ne devrait pas être. Elle ne devrait pas avoir besoin d’aider un être en détresse comme cela. La misère ne devrait pas exister, simplement.

Elle le regarde manger, reprendre un peu de force, sans rien dire. Elle attend qu’il se décide à répondre à ses questions. Bien sûr, rien ne l’y obligeait, elle n’était qu’une inconnue. Et Curé. Malheureusement, beaucoup se méfiait encore des membres du Clergé.

Puis finalement, il lui donne son prénom. Requiem. Un prénom assez original, en effet :


- Au moins, votre prénom a le mérite d’être rare. Je doute que vous croiserez beaucoup d’autre Requiem au cours de votre existence !

Il vient d’arriver qu’il veut déjà partir ! Ambre n’est pas pressée. Elle lui sourit, chaleureusement, sans bouger de son fauteuil. Paisiblement, d’une voix douce, elle ajoute :

- J’ai tout mon temps, ne vous inquiétez pas pour moi. Et vous aussi, si je ne me trompe pas ! Si vous me racontiez plutôt comment vous en êtes arrivé à faire la manche sur le Parvis ? Je pourrais ainsi essayer de trouver une solution pour vous aider.

Il était hors de question qu’elle se contente de le nourrir et qu’ensuite il reparte s’asseoir dans le froid. Tant qu’elle était là, cela n’arriverait pas !

- Voulez-vous encore un peu de tisane Requiem ? Cela fait longtemps que vous toussez ?

Elle devrait peut-être songer à le faire examiner par Wesley... Elle l’examine, cherchant à voir l’homme qui se cache sous la saleté et les guenilles. Depuis quand n’a-t-il pas dû prendre un bain ? Elle se creusait l’esprit pour trouver une solution, pour lui trouver un toit à mettre sur sa tête.
avatar
AmbreDupuis

Messages : 346
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 19
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Requiem le Mer 15 Mar - 17:06

Au chaud, bien nourri avec une bonne tisane dans le ventre, je m'engourdis un peu. Je sais qu'il faudrait que je reparte mais c'est comme si on m'avait cloué les fesses dans ce fauteuil. La dame est gentille, douce, belle aussi et ne parait pas pressée de me voir partir. Sa voix est ensorceleuse, je ne me suis jamais senti aussi bien depuis que j'ai quitté le ventre de ma mère.
C'est une abbesse, un membre de l'Eglise, une de ces personnes qui voudraient nous faire croire qu'un au-delà meilleur existe ailleurs pour pouvoir mieux nous faire taire et nous dominer sur cette terre. Sois-sage et le Très haut ne t'oubliera pas à ta mort, phrase entendue des centaines de fois dans mon enfance. Mais moi de leur monde je n'en veux pas, je préfère le mien, voilà pourquoi je ne travaille pas et que je traîne dehors. Il faut de l'argent pour se loger et l'argent ne s'acquiert qu'en travaillant, c'est un cercle vicieux dans lequel je ne veux pas entrer. Cette dame, malgré sa gentillesse, peut-être feinte, sa connaissance de la misère qu'elle a pu acquérir en fréquentant les nécessiteux ne peut pas me comprendre.
Alors quoi lui répondre ? Parce que j'ai envie de lui répondre, d'être aimable avec elle, gentil comme elle l'est envers moi. après tout, elle ne m'a jamais rien fait et je me suis bien en sa compagnie.
Je lui souris en la regardant dans ses très jolis yeux :

Il est préférable de ne pas rencontrer d'autres Requiem, en effet ! Un seul suffit largement ! ... C'est vrai que rien ne me presse. Personne ne m'attend. Je n'ai ni femme, ni enfants, plus de parents depuis longtemps et je n'ai jamais eu de frère ou de soeur, jamais de famille non plus et je n'ai pas plus de compagnons que d'amis ! ... Je suis ce que vous appelez un vagabond, un traîne-misère, un bon à rien, un va-nu-pieds ... il y a plein de qualificatifs pour désigner les gens comme moi. ... Mais, ...

Je m'arrête et je la regarde encore, pris dans cette espèce de lumière qui l'entoure. Est-ce une gentilles abbesse ou une méchante sorcière ? Je ris dans ma tête en faisant ce parallèle. Ses beaux habits indiquent qu'elle appartient sans doute à la première catégorie, on voit très bien qu'il s'agit d'une femme soignée, élégante et bien éduquée. Sa compassion est tout à fait sincère, j'en mettrais ma main au feu et tant pis si je me trompe.
Alors je lui dis tout ayant compris que pas grand chose ne devait l'effrayer tant la méchanceté n'avait pas de prise sur elle :

Vous avez l'habitude des mendiants, de ces gens que la misère a frappés sans qu'ils le méritent plus que d'autres, dans ces temps difficiles où nous vivons. La guerre, la famine et le froid de l'hiver poussent des personnes à la misère ... vous me comprenez ? ... Mais moi, je n'ai rien à voir avec eux, moi ma pauvreté, c'est mon art de vivre. Je refuse de travailler, je refuse de vivre comme tout le monde, d'avoir une maison, même un simple toit, de fonder une famille, d'être soldat, paysan ouvrier ou je ne sais quoi encore. Je vis en marge du monde, d'un monde en qui je ne crois pas ! ... Vous me direz que je mendie et que par conséquent je profite de ce monde, mais je fais cela l'hiver, quand je ne trouve pas à me nourrir par la chasse ou la pêche. Parfois il m'arrive de rendre service contre une assiette bien remplie ...

Je parle, je parle, je parle de trop mais je ne peux pas me taire. Comment résister à tant de bien être et de douceur. Sûr qu'elle a du mettre une herbe magique dans sa tisane qui est pourtant si délicieuse que je lui tends encore ma tasse en disant :
Oui, s'il vous plait. ... Ca fait une petite semaine que cette toux me tient au corps, je n'arrive pas à m'en débarrasser et ça m'énerve ! Vous n'auriez pas un petit miracle au fond d'un tiroir pour la faire disparaître ?

Un petit sourire moqueur accompagne ma dernière phrase mais j'espère qu'elle comprendra qu'il ne s'agit que d'une petite plaisanterie de cabotin.
avatar
Requiem

Messages : 51
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par AmbreDupuis le Sam 18 Mar - 16:21

La chaleur, la nourriture et l’attention qu’Ambre lui porte semble aider Requiem à se détendre et peu à peu, elle en apprend un peu plus sur lui. Sur le pourquoi il est là. Silencieusement, sans le quitter des yeux, elle le laisse s’exprimer. Elle ne l’interrompt pas. Et finalement, elle finit par secouer la tête négativement :

- Non Monsieur Requiem. Vous ne m’entendrez jamais vous traiter de bon à rien et tous les autres qualificatifs quels qu’ils soient. Vous n’êtes pour moi qu’un homme égaré, sans doute un peu blessé par la vie, qui se retrouve en ce moment en mauvaise posture. Et si vous êtes là, aujourd’hui, si vous avez choisi le Parvis de la Cathédrale comme refuge temporaire, c’est sans doute parce que le Très-Haut a estimé que c’était à moi de vous secourir. Je vais donc m’efforcer de le faire. Mais jamais je ne me permettrais de vous dénigrer.

Il est vrai que son discours l’avait surprise. Elle avait imaginé plusieurs hypothèses sur ce qui l’avait conduit ici aujourd’hui. Mais sans doute pas celle qu’il lui indiqua. Elle fronça légèrement les sourcils :

- C’est original, en effet. A votre image.

Elle réfléchit un instant :

- Mais est-ce que votre choix de vie vaut-il vraiment la peine de la gâcher pour ? Je veux dire... Libre à vous de mener votre existence comme vous en avez envie et je ne suis personne pour avoir l’ambition de vous faire changer d’avis. Mais... Cela ne semble pas vraiment vous réussir. Si je ne vous avez pas prêté main forte, vous seriez peut-être mort devant cette Cathédrale. Là aussi, je ne tente pas de me glorifier. Je ne fais que ce qu’il me semble juste. Mais votre discours revient presque à dire que vous avez choisi de mourir.

Elle sourit :

- Vous me semblez être un homme intelligent. Et je pense qu’il serait bien triste que vous quittiez cette terre en étant encore jeune parce que vous préférez vivre en marge de la société. Mourir de froid parce que vous ne voulez pas de maison, est-ce bien raisonnable ? Mourir de faim parce que vous ne voulez pas travailler, est-ce raisonnable ? Vous pourriez vous construire un foyer, et même pourquoi pas, avoir des bras chaleureux qui vous accueillerez le soir. La vie est triste, si on la vie seul. La vie est triste sans amour et sans chaleur humaine.

Elle s’interrompit pour se lever, lui tourner le dos un instant, afin de préparer une nouvelle tasse de tisane.  Cet homme se fourvoyait sans doute. Car le peu qu’elle venait d’apercevoir, il semblait si heureux d’être là, en compagnie, qu’il n’avait pas l’air de vouloir rester si seul que cela. Elle lui tendit la tasse à nouveau pleine :

- Malheureusement non, je ne fais pas de miracle et je ne suis pas magicienne. Mais je peux vous accompagner chez un médecin, si vous le souhaitez.
avatar
AmbreDupuis

Messages : 346
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 19
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Requiem le Mer 22 Mar - 13:46

Elle savait y faire la jolie religieuse pour mettre le nez de Requiem dans ses contradictions. Vouloir vivre en marge de la société impliquait des privations inutiles pour un résultat peu glorieux. L'été ça pouvait passer mais l'hiver, ça n'allait pas sans quelques humiliations. Mendier, c'était avoir besoin des autres, Requiem le savait mais il faisait rarement l'effort de s'examiner avec sincérité. aujourd'hui il toussait, malade à en crever, sans le secours de l'église et de quelques gens généreux, il aurait crevé sur sa paillasse sans que personne ne s'en rende compte.
Mais pouvait-on dire qu'il avait choisi de mourir ? Non, requiem se refusait à penser cela, il voulait vivre, il croyait fort que son instinct de survie l'aiderait à surmonter les difficultés.

Je sais que je n'ai pas de quoi être fier, dit-il dépité. Sans vous, il j'aurais peut-être bien rendu l'âme sur votre parvis. Il va de soi que je vous remercierai de la manière qui vous conviendra, et ce ne sont pas des paroles en l'air, j'y tiens par dessus tout.

De là à penser que c'était le Très-Haut qui l'avait mise sur son chemin, Requiem n'allait pas jusque là. Il pariait lui, sur le hasard, celui qui fait si bien les choses. Mais si la soeur se croyait être son obligée juste par le fait de l'avoir trouvé sur sa route en voyant là un message de son Le Très-Haut, ce n'est pas Requiem qui lui dirait le contraire.
Rassurez-vous ma Mère, je n'ai pas l'intention de mourir. ... Si votre tisane m'a réchauffé le corps, vos douces paroles ont réchauffé mon coeur. Vous me dites que la vie est triste quand on est seul et c'est vrai. Mais sauf en de rares occasions, je ne crois pas qu'elle soit moins triste si on n'est pas seul. ... Enfin, c'est mon opinion.

Il se sentait bien bête en fin de compte avec ses préceptes idiots. Cette femme lui exposait avec simplicité et calme des choses justes et pleines de bon sens. Il chercha à se rattraper :
Notez bien que je ne suis pas un fainéant. Je ne rechigne pas à travailler pour peu qu'il y est au bout de la journée un salaire digne de ce nom. ... Je me contente de peu vous savez, juste de quoi manger et un peu de paille pour dormir. Le reste est superflu. Pourquoi passer sa vie à entasser des objets qui ne nous suivront pas dans notre tombe. Quant à fonder un foyer ... C'est une belle histoire qui me fait rêver parfois pour peu que je rencontre une demoiselle charmante et gentille mais pourquoi vouloir encombrer le beau pays de France de miséreux supplémentaires.

Jeunette encore, la soeur avait sur elle des habits coûteux. On voyait que c'était une femme qui s'entretenait bien, elle avait toujours vécu dans la richesse, le luxe et l'opulence. Comment pouvait-elle imaginer qu'il y avait des hommes qui estimaient que leur journée était bien remplie quand ils avaient seulement trouver de quoi se nourrir.
Sa toux ne le quittait pas, il devait voir un médecin, la soeur ne faisant pas de miracles, il devait se conformer à ses conseils :

Oui, je veux bien voir un médecin. Merci encore pour le temps que je vous fais perdre. J'espère que vous ne serez pas surprise si je vous dis que je n'ai pas la moindre monnaie pour payer le docteur.
elle voulait l'aider, et bien elle allait avoir du travail.
Je me ferai un devoir de vous restituer toutes les sommes que vous dépenserez pour moi. Je m'y engage solennellement. Nécessiteux je suis, mais je ne suis pas un ingrat. Il y va de mon honneur.
avatar
Requiem

Messages : 51
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par AmbreDupuis le Dim 26 Mar - 15:43

- Vous n'êtes pas obligé en effet de fonder une famille. Mais vous faire des amis et pourquoi pas une compagne serait déjà un mieux... Mais cela, c'est à vous de voir. Je ne peux pas vous aider ni vous forcer.

Ambre hocha la tête aux paroles de Requiem. Il semblerait qu'elle ait vu juste et qu'elle ait bien cerné l'homme. Il se fourvoyait à vouloir vivre ainsi. S'il était prêt à travailler, elle avait peut-être une idée pour lui :

- Vous savez, je suis Abbesse de l'Abbaye de Saint-Sature. C'est à deux pas de Bourges. L'Abbaye est tenue par des moines qui font tout pour la garder en état. Mais les moines se font vieux et il leurs est de plus en plus difficile de tenir ce lieu. Bien des pièces ont besoin d'un vrai rafraîchissement... Peinture, menuiserie, cirage des planchers, peut-être même des trous à reboucher sur les toits ou du jardinage...

Ambre sourit :

- Peut-être que je pourrais vous embauchez là-bas ? Vous pourrez même dormir et manger sur place. Cela ne sera pas le grand luxe, mais toujours mieux que le parvis de la Cathédrale. Vous serez bien évidemment payé chaque semaine. Avec l'argent que vous gagnerez, vous pourrez au moins vous construire ou vous achetez une petite maison pour le prochain hiver. Quitte à vivre en ermite, autant le faire au chaud. Qu'en pensez-vous ? Vous n'avez aucune obligation bien entendu. Ce n'est qu'une proposition.

Quant au médecin :

- Pour votre toux, je peux vous conduire à la Maison Médicale. Le Docteur Wesley de Lhavilland y travaille et il sera ravi de vous prodiguer des soins ou si vous ne voulez pas que je vous accompagne, je peux vous faire un mot que vous lui remettriez de ma part.
Vous savez, Monsieur Requiem, je ne vous demande rien. Je fais mon devoir de Curé et d’habitante aussi. Je n'attends aucun remboursement de votre part. Votre survie sera mon paiement. C’est tout ce qui m’importe.
avatar
AmbreDupuis

Messages : 346
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 19
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Requiem le Ven 31 Mar - 10:24

C'était admirable cette énergie qu'elle dépensait à lui dresser les contours de sa vie future. Un travail régulier, un toit à lui, c'est à dire une propriété, et par-dessus le marché, une compagne et tant qu'à faire, on pouvait rajouter des enfants. C'était au plus juste, le tracé de ce à quoi Requiem voulait échapper, être établi comme un petit bourgeois, les pieds ancrés dans son bout de terroir, de travailler du matin jusqu'à la nuit et de payer les mille impôts qu'on ne manquerait pas de venir lui réclamer. Mais elle avait cette douceur qui faisait tout passer, on ne pouvait que la suivre tant sa jolie tête semblait détenir les réponses à toutes les questions qu'un homme pouvait se poser sur sa destinée.
D'un autre côté, son chantier de l'abbaye n'offrait pas que de mauvaises perspectives. Requiem travaillait peu mais toujours avec amour. Il aimait les choses bien faites, les gens sans détours, les femmes sans défauts. Des moines n'étaient certes pas les compagnons qu'il se serait choisi pour égayer ses journées mais au moins il serait au calme, loin du bruit pesant et de l'agitation inutile des villes. Et la paille des cellules monastiques étaient plus enviables que les dalles froides du parvis de la Cathédrale. Cette abbesse, d'ailleurs trop jolie pour être abbesse, avait mille fois raison.
Et doublement raison quand elle proposa de l'emmener chez le médecin. Il n'était pas en état de travailler, il fallait d'abord qu'il se refasse la santé, cette toux lui était tombée dessus sans qu'il s'en aperçoive.

Vous êtes un ange pour moi, Madame ! ... Si je croyais à l'existence des anges gardiens, je penserais volontiers que vous pourriez être le mien. Et de le voir sous des traits aussi charmants ne manquerait pas de me troubler. ... Votre idée de travailler dans une abbaye me plait, je vous l'avoue !

C'est elle qui avait raison, elle avait percé et son esprit et son coeur, bien mieux qu'une épée lui aurait percé le corps. Elle semblait si jeune mais pourtant connaissait bien la misère humaine. Mais, pour Requiem, pas question d'admettre qu'il s'était fourvoyé dans les voies qu'il s'était choisi.  
Accompagnez-moi chez ce médecin, s'il vous plait ! Ce sera plus prudent, je ne suis pas certain de vouloir faire jusqu'au bout cet effort qui consiste à demander de l'aide à son prochain. Même miséreux, on peut garder sa fierté.

De survivre suffirait à récompenser ce bien étrange petit bout de femme toute blonde. D'un côté, bien qu'étant enchaînée à la société, elle avait des choix bien marginaux. Jamais Requiem n'avait pensé que son existence pouvait intéresser quelqu'un. Il mourait tant de gens dans ce beau pays de France, des morts de faim, de froid, de maladie ou tout simplement de misère qu'une vie de plus ou de moins ne se voyait pas dans l'infini du monde. Il se leva.
Si ma survie vous importe, Ambre ...
Elle l'avait autorisé à l'appeler ainsi, il n'allait pas s'en priver. Le nom était joli, charmant et étrange. Tout comme elle. Du coup, il le répéta pour être certain qu'il ne rêvait pas :
Ambre ... c'est un nom que je n'oublierai pas de sitôt ! ... Si ma survie vous importe, disais-je, ... et bien je survivrai, vous avez ma parole. Je suis d'accord pour le médecin et pour ce travail chez vos moines. Je vous dois bien cela. Plaise au ciel que jamais je ne commette un acte, ni ne dise une parole qui puissent vous chagriner. Je souhaite vraiment qu'aucun nuage qui viendrait embuer votre beau regard bleu ne me soit imputé.

Il serait bien rester des heures et des jours dans cette petite pièce agréable avec cette jeune femme qui ne l'était pas moins. Mais sa toux ne le quittait pas, le médecin devenait urgent. Et puis aussi un bon bain.
Etre propre dans de beaux habits qui sentaient bons, la vie de bourgeois n'offraient pas que des inconvénients.  
Il était debout près de la porte :

Je vous suis, Madame.
avatar
Requiem

Messages : 51
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par AmbreDupuis le Dim 2 Avr - 16:11

Un brin amusé par ce qu’elle entend, Ambre regarde Requiem quand celui-ci lui déclare la voir comme un ange gardien. Elle finit par éclater de rire :

- Vous êtes un petit comique finalement, non ? Je ne suis pas un ange gardien, ni un ange tout court. Je suis moi, simplement. Je suis une personne avec des valeurs  et il est naturel pour moi d’aider une personne qui en a besoin ! C’est ainsi. Quel Curé, quelle femme Pascalienne ferais-je, si je laissais un homme mourir devant ma Cathédrale ? Et d’après ce que je connais déjà de vous, vous serez une perte pour cette communauté.

Cet homme était finalement étrange et derrière ses paroles, elle ne doutait pas que c’était quelqu’un de bien. Elle était sûre même, qu’une fois bien habillé et décrassé, il pourrait être tout à fait charmant. Mais il était un homme, fier forcément, et se faire aider par une femme, d’église en plus, semblait une pilule difficile à avaler même s’il se résignait à la suivre.

Il acceptait le travail qu’elle lui proposait et elle en était vraiment ravie. Tant pour lui que pour les moines et l’Abbaye. Cette main d’œuvre serait bénéfique, elle n’en doutait pas une seconde ! L’Abbaye avait du potentiel, qu’elle n’exploitait sans doute pas encore assez. Il faudrait faire de ce lieu quelque chose d’important pour l’Eglise, reconnu par les Berrichons. Mais quoi ? Cela méritait réflexion. Mais ce n’était pas le moment :


- Vous n’avez rien demandé du tout, Requiem. C’est moi qui suis venue vers vous, non l’inverse ! Vous ne faite qu’accepter une main tendue et c’est honorable de reconnaitre que l’on a besoin d’un petit coup de pouce.

Il semblait troublé et elle se demandait bien pourquoi. Ambre n’était pas douée pour reconnaitre qu’elle pouvait provoquer de l’émoi chez un homme. Cela lui passait carrément au-dessus de la tête. Quoi qu’il en soit, elle se leva à son tour et répondit, toujours avec un petit amusement :

- Le froid a dû brouiller votre vue également... Mes yeux ne sont pas bleus mais verts ! Ne vous inquiétez pas. Vous ne me décevrez pas, j’en suis sûre.

Un détail, qu’elle aurait pu ne pas relever. Mais bon, les yeux verts étaient un peu la marque de fabrique des enfants d’Esmée. Donc, Louise, Augustin et elle en avait hérité. Elle récupéra sa cape, qu’elle enfila puis prit la couverture dans le panier qu’elle déplia.

Elle tourna autour de Requiem et fini par déposer la couverture sur ses épaules :


- Voilà, cela évitera le froid de trop vous surprendre en sortant d’ici. Cela n’est pas très beau, mais tant que vous n’avez pas des vêtements plus chauds, c’est nécessaire. Je refuse que votre état s’aggrave sur le trajet.

Elle plaça une ses boucles blondes derrière son oreille, avant d’ajouter :

- Nous repasserons ici, après, pour discuter de votre futur emploi. La maison médicale n’est pas très loin, nous irons à pieds. Sauf si vous n’avez pas le courage...  Bien sûr.

Elle ouvrit la porte :

- Allons-y !
avatar
AmbreDupuis

Messages : 346
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 19
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Cathédrale de Bourges

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum