[RP ouvert] Confessionnal de l'église de Bourges

Aller en bas

[RP ouvert] Confessionnal de l'église de Bourges

Message par Augustin le Lun 18 Juin - 15:47

(RP ouvert à qui le veut, je n'ai rien de prévu Smile)

Il y a six mois :

Qui suis-je ? - JE NE SAIS PAS !

Où suis-je ? - JE NE SAIS PAS !

Pourquoi suis-je là ? - JE NE SAIS PAS !

Est-ce que je vais bien ? - JE NE SAIS PAS !

Il en était résulté une terrible crise d'angoisse, où j'ai cru mourir par manque d'air. La vieille dame qui m'avait recueilli et soigné m'avait assommé pour que je retrouve mon calme. Méthode quelque peu violente et rustique... mais efficace.

Seul autre remède pour éviter la commotion cérébrale à long terme : trouver des réponses à ces quatre questions. Ou plutôt : donner des réponses à ces quatre questions. J'étais un nouveau-né : sans identité, sans raison d'être. Je devais devenir.


~~~~~~


Il y a cinq mois :

Qui suis-je ? - Augustin. C'était le nom du fils aîné défunt de la vieille dame. Elle perdait parfois un peu la mémoire, confondait les gens, les jours, les choses... et m'appelait Augustin. Alors qu'il en soit ainsi, je m'appellerai Augustin.

Où suis-je ? - Quelque part, dans un petit village de pêcheurs, au sud de la France, chez une veille dame que la vie avait privé de tout quand la mer avait emporté son mari et ses deux fils.

Pourquoi suis-je là ? - On m'a retrouvé échoué sur la plage, complètement déshydraté. Mais on avait l'habitude de ça, ici, des pêcheurs que la mer avait broyé, puis recraché. La vieille dame m'avait recueilli. J'étais là parce qu'elle le voulait bien et que j'en avais besoin. Et puis, au fur et à mesure que le temps passait, j'étais là parce que je le voulais bien et qu'elle en avait besoin.

Est-ce que je vais bien ? - On avait l'habitude des marins échoués, j'avais bien été pris en charge. J'étais brûlé grièvement sur une partie du dos et il m'avait fallu du temps pour me remettre de cette blessure, mais j'allais bien. Je ne manquais de rien, sauf peut-être de souvenirs.


~~~~~~


Il y a trois mois :

Qui suis-je ? - Augustin.

Où suis-je ? - A l'entrée d'un monastère.

Pourquoi suis-je là ? - La vieille dame n'avait plus besoin de moi. Elle n'avait plus besoin de rien. Elle n'était plus. Et moi, je devais devenir. Il ne me restait que deux "traces" de mon passé : une alliance et une médaille de baptême. J'étais donc marié, et pascalien. Et maintenant que je n'avais plus nulle part où aller, c'est naturellement que je m'étais tourné vers l'église, tel l'enfant qui revenait dans les bras protecteur de ses parents. Je vais commencer mon séminaire pour devenir diacre.

Est-ce que je vais bien ? - Oui, je vais bien.


~~~~~~


Aujourd'hui :

Qui suis-je ? - Père Augustin.

Où suis-je ? - A l'église de Bourges.

Pourquoi suis-je là ? - Parce qu'on m'a demandé d'y tenir le confessionnal. Et parce que sur ma médaille de baptême figurait la mention "Bourges". Cela voulait dire que j'avais été baptisé ici... Alors je revenais là où j'étais né, moi, Augustin le pascalien.

Est-ce que je vais bien ? - Oui, je vais bien.

Quand j'y repense, que de chemin parcouru en si peu de temps...

J'ouvre le confessionnal et je m'installe à la place qui sera la mienne pour un certain temps et un temps certain. Et puis, dans la méditation, j'attends que quelqu'un entre et vienne solliciter le pardon pour ses péchés.
avatar
Augustin

Messages : 35
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP ouvert] Confessionnal de l'église de Bourges

Message par Hortense.Poulain le Sam 23 Juin - 0:40

Il était temps qu'elle sorte un peu de chez elle.
Mais quoi faire ? Elle qui avait peur des gens, qui avait l'impression que dès qu'elle ouvrirait la bouche, tout le monde comprendrait qu'elle n'était pas comme toutes les autres femmes.
Elle c'était souvent posé la question ? Est-ce qu'elle était vraiment anormale ou est-ce qu'elle n'avait pas encore trouvé la personne qui ferait qu'elle deviendrait Madame Toulemonde ?

Elle marchait donc dans les rues. Sans but précis. Et elle arriva devant l'Eglise.

La porte était ouverte. Elle n'était jamais rentrée dans l'Eglise ici. Elle n'était pas spécialement croyante. Mais petite, elle avait été à la messe, tous les dimanches. L'occasion de sortir leurs plus belles tenues.

Elle entra dans la demeure du Très-Haut. Elle se signa du P de Pascal. Elle s'imprégna des lieux un instant et son regard se posa presque immédiatement sur le confessionnal.

Peut-être qu'elle pourrait avoir une réponse à ses questions ici ? Des questions qu'elle se pose depuis toujours. Personne ne saurait que c'est elle dedans, elle pourra parler librement. Elle n'aura pas peur et en plus, elle ne verra pas le curé. Elle avait tant besoin de partager ce secret... Même si elle allait devoir sans doute affronter les conséquences de cet aveux. Peut-être que le curé voudra la faire tuer ? De toutes façons, qu'elle vie allait-elle mener ? Une vie de solitude ?

Déterminée, elle prend le chemin du confessionnal et elle s'installe. Advienne que pourra !
avatar
Hortense.Poulain

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP ouvert] Confessionnal de l'église de Bourges

Message par Augustin le Dim 24 Juin - 22:39

Augustin n'avait pas attendu bien longtemps. On lui avait dit, en arrivant, que la foi pascalienne n'avait que peu de fidèles en Bourgogne. Peut-être se trompaient-ils ?

Une personne entra dans son confessionnal, mais ne dit mot. Anxieuse ? Peut-être. Alors dans ce cas, c'était à lui de lui tendre une main, au sens figuré.


- Bonjour ! Soyez le ou la bienvenue dans la maison du Tout-Puissant. Je m'appelle Augustin, et je suis là pour vous prêtez mon oreille. Seul le Tout-Puissant vous jugera. Soyez sans crainte...
avatar
Augustin

Messages : 35
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP ouvert] Confessionnal de l'église de Bourges

Message par Hortense.Poulain le Lun 25 Juin - 15:33

Elle était nerveusement en train de tripatouiller sa robe, en attendant que l'homme ou la femme d'Eglise ouvre la bouche. Elle n'avait toujours rien dit, ne sachant pas vraiment par quoi commencer.
Puis une voix s'élève. Une voix douce et calme qui la met en confiance :


- Bonjour Mon Père.

Elle ne savait pas si c'était un curé ou un diacre puisqu'il s'était curieusement présenté que par son prénom :

- Je m'excuse par avance... C'est la première fois que je me prête à cet exercice. Je ne suis pas pratiquante et je ne suis même pas baptisée. Pourtant, petite, mes parents nous emmenaient à la messe mes frères et soeurs et moi. Mais ils n'ont pas voulu nous baptiser pour nous laisser choisir plus tard la voie que nous voulions... Plutôt intelligents mes parents pour des paysans.

Pourquoi lui racontait-elle tout ça ? Elle qui d'habitude n'ouvre pas la bouche en public. Elle baisse la tête :

- Je ne suis pas bavarde en général. Je suis toujours celle qui reste dans son coin, a observer, sans parler. Je ne suis pas douée en relation sociale. Les gens m'angoissent. Dès qu'il y a plus de deux personnes dans une pièce, je panique. J'ai l'impression que... De ne pas être normale. Sans doute parce que je ne le suis pas. En réalité, je cache un secret depuis toujours. Un lourd secret qui me pourri de plus en plus la vie. Et j'ai l'impression que... Que lorsque je suis en présence d'autre personnes.. On va me percer à jour, et que je ne pourrais plus garder ce secret.

Elle marque une pause :

- Je ne devrais pas être là... Je ne devrais pas en parler. Mais ça me pourrie la vie. Je me mets de plus en plus en retrait de la société à cause de cela. Je ne suis pas normale. J'ai sept frères et soeurs et je suis la seule comme ça. Alors je viens me confier, même si cette révélation peut me valoir la potence. Au fond, la mort serait une libération. Même si à 21 ans, j'ai encore la vie devant moi, sans doute.
avatar
Hortense.Poulain

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP ouvert] Confessionnal de l'église de Bourges

Message par Augustin le Lun 25 Juin - 22:32

Et comme une pitchenette peut renverser un verre d'eau, Augustin en quelques mots avait renversé le flot de paroles de la jeune femme.

Il l'écouta attentivement, voyant bien qu'elle ne savait pas vraiment organiser ses idées. Elle était manifestement dans l'affect et il pouvait ressentir d'ici sa détresse.

S'ils n'avaient été enfermés dans cette boite de bois, chacun de leur côté, il aurait posé la paume de sa main sur le dessus de la sienne pour la réconforter et l'apaiser. Mais ici, dans cette boite, il n'avait que les mots pour seul réconfort.


- Il n'est jamais trop tard, même au jour du jugement dernier. Il n'est pas trop tard pour vous tourner vers le Tout-Puissant. Il n'est pas trop tard pour chercher de l'aide, Mademoiselle. Laissez-moi vous aider.

Ne craignez rien, nous sommes seuls et je suis lié par le secret de la confession. J'ai au fond de moi la conviction ultime que personne ne mérite la potence, absolument personne. Vous ne risquez rien ici, avec moi...
avatar
Augustin

Messages : 35
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP ouvert] Confessionnal de l'église de Bourges

Message par Hortense.Poulain le Mer 27 Juin - 15:45

Elle ne risquait rien ? S'il le disait.
Avait-elle besoin d'aide ? De son point de vue à elle, non... Mais lui pensera sans doute bientôt qu'il faudrait l'exorciser ou quelque chose du genre. Le regard baissé sur ses doigts crispés sur le tissu de sa robe, elle marque un long silence.

Il était encore temps de fuir. Elle pouvait se lever et partir en trombe du confessionnal, de l’Église, et aller à nouveau s'enfermer dans sa ferme. Personne ne saurait jamais et elle continuera sa vie solitaire comme avant.

Mais aujourd'hui, elle avait besoin de se confier. Soudainement, elle avait l'impression d'être écrasée par le poids de ce secret. Elle voulait être normale. Ne pas avoir peur des gens, de la ville, des femmes et des hommes. Mais pour le moment, c'était impossible. Parce qu'elle savait que ce secret était si lourd, que si quelqu'un l'apprenait par mégarde, on voudrait la tuer. C'était quelque chose que les gens normaux ne pouvait pas comprendre.

- Je...

Allez Hortense, dis le. De toutes façons, vivre comme tu le fais actuellement, ce n'est pas une vie. Alors même la mort ne sera pas pire :

- J'ai 21 ans et je n'ai jamais rencontré un homme qui me fasse chavirer et avec qui j'ai envie de finir ma vie. En réalité, je n'ai jamais été amoureuse d'un homme. Les hommes ne m'attire pas. Je n'ai jamais ressenti de désir envers un homme. Mais...

Elle prit une grande inspiration avant de se mettre à trembler :

- Et cela ne s'est jamais produit parce que je suis attirée par les femmes. Oh bien sûr ! Je n'ai jamais rien tenté ni jamais rien dit à personne. J’ai gardé cela pour moi, toujours. Je sais bien à quel point je suis une aberration de la nature. Mais je ne peux plus vivre ainsi. Je suis mal à l'aise en société parce que dès que je croise une jolie femme, j'ai l'impression qu'elle va de suite se rendre compte qu'elle m'attire. Et les hommes, je ne sais pas comment réagir avec un homme. Alors je reste seule, à l'écart. Mais aujourd'hui, j'ai besoin d'enlever ce poids de mes épaules...

Voilà, c'était dit. Elle est où la prison ? C'était à ça qu'elle s'attendait. Et à d'autre chose horrible. Elle ferma les yeux et patienta.
avatar
Hortense.Poulain

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP ouvert] Confessionnal de l'église de Bourges

Message par Augustin le Mer 27 Juin - 22:59

Il avait réussi ! Certes, cette personne était venue d'elle-même dans un confessionnal, c'est donc bien qu'elle avait à la base l'intention de se confesser. Mais elle avait semblé hésiter jusqu'au bout quand même... Et elle avait fini par se confier. Parce qu'il était là, attentif, ouvert... Du moins c'est ce en quoi il avait envie de croire. Croire qu'il pouvait apporter de l'aide aux âmes en peine.

Quand elle se tut, Augustin prit quelques instants pour réfléchir, pour bien choisir ses mots.


- Je ne suis pas de l'inquisition Mademoiselle, je suis là pour vous aider. Vous vous questionnez beaucoup, je le vois. Oserais-je ajouter une question de plus ?... Avez-vous envisagé que cette attirance, ce désir, que vous me dites ressentir pour les femmes, ne serait pas en fait de l'attirance envers ce que vous aimeriez être ? Comment savoir si ce que vous pouvez trouver attirant n'est pas, finalement, l'image qu'elle vous donne et que vous aimeriez donner également ?
avatar
Augustin

Messages : 35
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP ouvert] Confessionnal de l'église de Bourges

Message par Hortense.Poulain le Jeu 5 Juil - 21:49

Les yeux fermés, elle attendait la réponse de son saint interlocuteur. Il était difficile pour elle d'imaginer qu'elle venait de confier le plus lourd secret de sa vie à un inconnu, tout homme d’Église qu'il soit. Surtout lorsqu'on qu'on pouvait envisager les répercussions qu'une telle révélation pouvait avoir sur sa vie.

Elle pensa à ses parents, soudainement, et à ses sept frères et sœurs. Que diraient-ils s'ils apprenaient cette hérésie ? C'était aussi pour cela qu'elle avait quitté sa campagne natale et la ferme familiale pour s'établir ici. Elle ne voulait pas mettre la honte sur sa famille. Dans une grande ville, un événement pareil passerait plus inaperçu que dans une une petite campagne. Surtout pour elle qui est une parfaite inconnue.

La réponse du Père se fait un peu attendre. Et l'angoisse l'envahit de plus en plus. Les mains moites, elle serre les dents lorsqu'il prend enfin la parole.

Et sa réponse n'est en rien ce qu'elle attendait. Ses yeux s'ouvrent à nouveau pour s'écarquiller par la surprise qu'elle éprouve en l'entendant. Cet homme était différent des autres. Il lui faut quelques secondes à elle aussi pour parvenir à articuler une réponse. C'était beaucoup trop d'émotions différentes d'un coup pour un si petit corps !


- Je ne sais pas. Je ne me suis jamais posé ce genre de question... Je ne saurais répondre, là d'un coup.

Et cela la troublait. Et s'il avait raison ? Ne serait-ce pas tout ce qu'elle croyait être depuis toujours qui serait chamboulé ?

- J'éprouve tout cela depuis toute petite... Il est vrai que j'ai toujours été plus ou moins en marge, mais je m'y suis mise volontairement aussi, à cause de ses sentiments qui m'envahissaient et dont j'avais peur qu'ils soient trop visibles. Je ne sais pas me comporter avec les gens. Ils m'impressionnent immédiatement et je me mets dans des états pas possibles.

Elle soupire :

- Vous êtes bien étrange. J'ai toujours été persuadée que cette révélation me vaudrait de partir directement en enfer. Vous, vous ne semblez pas le moins du monde choqué par ce que je viens de vous dire. Si je sortais dans la rue et que je disais une chose pareille, vous savez que je serais lynchée, on me ferait subir les pires sévices avant de me tuer, sans doute ?
avatar
Hortense.Poulain

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP ouvert] Confessionnal de l'église de Bourges

Message par Augustin le Jeu 12 Juil - 23:07

Qui suis-je ? - Augustin.

Où suis-je ? - Dans le confessionnal de l'église de Bourges

Pourquoi suis-je là ? - Pour apporter la paix à une âme torturée

Est-ce que je vais bien ? - Oui, même s'il paraît que je suis "étrange"...



- Mais vous n'êtes pas dans la rue. Vous êtes ici, avec moi, et personne d'autre si ce n'est le Très-Haut n'entend cette conversation.

Connaissez-vous le livre second, et plus particulièrement son premier chapitre, sur l'Amour ?

Augustin ferme les yeux et se met à le réciter.

Les hommes, grâce à leur âme, étaient conscients d'eux-mêmes, ils pouvaient choisir ce qu'ils faisaient, ils avaient la possibilité de créer de nouvelles choses, d'évoluer. Ils n'étaient plus totalement esclaves de leur instinct. Ils devinrent ainsi très vite l'espèce dominatrice du monde, la reine de la Création. Ils ressentaient au fond d'eux l'amour de leur Créateur, et, sachant qu'ils ont été créée par Lui alors que rien ne l'y obligeait, ils se devaient de l'aimer pour le remercier. Le Très-Haut regardait ému tout l'amour que ses créatures préférées lui portaient. Voulant les remercier il leur dit: "Cet amour que j'attends de vous, je vous permets aussi de l'éprouver également envers vous. La tendresse et le désir mutuels seront les composantes de ce pur sentiment. La procréation en sera la finalité. Mais seul l'amour que j'aurais béni pourra permettre la procréation, afin que votre espèce perdure dans Mon Amour."

Il se tait alors quelques instants, souhaitant laisser le temps à la jeune femme de méditer sur ce passage. Puis il reprend la parole.

- Avez-vous remarqué ? Le Très-Haut ne condamne pas l'Amour, à aucun moment. L'amour est un sentiment pur. Le Très-Haut a créé l'Homme pour qu'il soit amour. Et selon ce que je lis, il n'est pas dit que l'homme choisira la femme, et que la femme choisira l'homme. La seule restriction qu'il donne est liée à la procréation. "seul l'amour que j'aurais béni pourra permettre la procréation". La bénédiction du Très-Haut... ne résiderait-elle pas dans le mariage ? Ainsi, seuls les couples mariés peuvent procréer. Mais les couples non mariés peuvent s'aimer et aimer le Très-Haut, bien sûr, sans que ne soit prise en considération la direction de leurs sentiments.

Alors, si jamais ce que vous ressentez pour d'autres femmes ne serait pas de l'envie de leur ressembler mais bien de l'amour, croyez-vous toujours que le Très-Haut vous condamnerait ?

Là où vous pensez que le Très-Haut vous rejetterait, je crois qu'il vous tendrait ses bras aimants.

Alors qu'il se tait, un sourire se dessine sur son visage.

- Mais j'ai conscience d'être étrange, et que les fidèles de l'église pascalienne ne le sont pas autant que moi. Je sais que, là, dehors, vous vous feriez lapider si jamais vous osiez proclamer votre amour pour votre prochain. Mais j'ai l'espoir que vous soyez en paix, avec vous-même, et avec le Très-Haut...
avatar
Augustin

Messages : 35
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP ouvert] Confessionnal de l'église de Bourges

Message par Hortense.Poulain le Mar 24 Juil - 10:39

Les paroles du curé la plongèrent dans une profonde réflexion. Depuis toujours, depuis qu'elle avait pu prendre conscience qu'elle n'était pas comme tous le monde, elle n'avait eu de cesse de se lapider elle même pour ce qu'elle était.

Au fond, elle n'en avait jamais parlé à personne, s'enfonçant dans un mutisme et un replis sur soit qui lui valait aujourd'hui de ne plus savoir interagir en société. Comme si au moindre geste, à la moindre parole, son ou ses interlocuteurs comprendraient immédiatement sa différence. Et quand elle s'adressait à des femmes, c'était pire. Pour peu qu'elle les trouvait jolies...

Et si elle en avait parlé ? Aurait-elle était aussi maltraitée qu'elle le pensait ? Vu que dans les textes de l’Église, rien ne la condamnait ? Oui sans doute, mais pas si elle s'était adressée aux bonnes personnes.

Hortense se sentait, et pour la première fois depuis des années, légère. Comme si, ce poids sur ses maigres épaules c'était enfin envolé :


- Vous savez... Vous m'apportez aujourd'hui une réponse à laquelle je ne pensais pas aspirer un jour. Quand je suis entrée ici, je dois avouer que j'étais certaine de ne pas ressortir. Que vous alliez me faire enfermée et torturée je ne sais où.
Et non... Vous êtes en train de me dire que tout ce à quoi je me condamne depuis des années, tout ce que je m'empêche de vivre depuis toujours.... Ce n'aurait pas du être...


Elle baisse la tête :

- Je sais que je ne connaîtrais jamais l'amour. Je sais qu'il y a très peu de chance que je trouve une femme qui soit comme moi. Mais si cela devait arriver, même si cela restera secret, je sais au moins que je n'irais pas dans les Ténèbres.

Elle sourit timidement :

- Est-ce que vous connaissez l'amour, vous ? Êtes-vous amoureux ?
avatar
Hortense.Poulain

Messages : 34
Date d'inscription : 14/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP ouvert] Confessionnal de l'église de Bourges

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum