[RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Saralyne le Ven 17 Nov - 16:17

Cet homme était, décidément, la prévenance incarnée! Jamais Saralyne n'aurait pu rêver meilleure Ame Soeur que lui. Malgré les embûches et contretemps de tous ordres et horizons, toujours ils s'étaient relevés, ensemble, en prenant soin de ne jamais se cacher quoi que ce soit, d'importance ou non.
Pour la jeune femme, Louis-Oscar devenait livre ouvert... Tout comme elle l'était avec lui. Et c'était avec un plaisir certain qu'elle feuilletait, au gré de ses humeurs et de ses envies, ce livre parfaitement conçu pour ses doigts.

- Tu es un Amour...

En saisissant le plateau apporté, désormais assise, confortablement, sur une chaise - qu'elle n'avait pourtant pas souvenir d'avoir placé là... Rosalie aurait elle osé, lorsqu'elle avait le dos tourné ? - elle répondît ainsi à son adoré en le gratifiant du plus amoureux des sourires, le regard ému de tant d'attentions.
D'ailleurs, en parlant d'attentions... Le troubadour, désormais revenu sur scène, honora, à sa manière, l'homme de sa vie. Les yeux de la jeune femme, posés sur son fiancé, brillaient alors de mille feux, tant elle était fière de lui. Il la surprenait et la surprendrait toujours, sans cesse. Un homme rare, en somme, et elle se sentait vraiment plus chanceuse de l'avoir à son bras et, surtout, de partager sa vie!

Puis, tandis qu'il s'éclipsait, elle le suivît du regard un instant, avant que l'enfant, en son sein, ne se mette à gigoter, impatient, sans doute, de goûter à toutes ces délicieuses victuailles que son père leur avait apporté! Après tout, cela leur était destiné à tous deux, non ?


- Patience mon ange... Dans peu de temps, tu seras enfin avec nous...

De bien doux murmures, destinés à ce petit être qu'elle couvait avec une infinie douceur, appuyés par une légère caresse de la paume de sa main sur son ventre rebondi, se déformant au gré des gesticulations de ce bébé à venir.
Aussi, comme promis, elle se délecta des gourmandises apportées, savourant chaque bouchée comme une récompense face au travail abattu la veille. Une préparation titanesque!
A présent seule, Saralyne laissait son regard se promener sur la salle et les gens présents, laissant son fiancé se livrer aux cordialités d'usage. Domaine dans lequel il excellait, à son inverse, elle qui était plutôt du genre renfermé. Ils se complétaient décidément sur tous les fronts!

Le plateau vidé, d'un geste lent, elle se leva pour aller le déposer sur le buffet, ne pouvant supporter de laisser un quelconque désordre de son fait.
Et ce fût le moment que Louis-Oscar choisît pour revenir vers elle, tout sourire, comme à son habitude.

- Tu as vu ? Je suis restée bien sagement assise... Enfin, jusqu'à maintenant.

Sourire taquin. Oui, là, elle se trouvait debout. Mais elle n'était pas souffrante quand même! Juste enceinte! Tsss...
Lentement, débarrassée de ses effets, elle se tourna vers son Aimé et...


- Fais moi danser... S'il te plaît ?

Son sourire se transforma en une petite moue destinée à l'apitoyer. Mais avait elle vraiment besoin de ça ? Son regard, rieur, tentait, lui aussi, de l'amadouer... A sa manière.
Et puis, ne s'étaient ils pas retrouvés à un bal ? N'était ce pas, là, l'occasion de renouveler certains souvenirs ?
avatar
Saralyne

Messages : 225
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 34
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Francoeur le Sam 18 Nov - 10:57

Francoeur est de retour dans la salle de bal, après être allé faire un tour dehors

Fort marri qu'on est envoyé paître son bouquet de roses, Francoeur revint dans la salle où se déroulait le bal, sous la haute musique du même troubadour et ses compagnons que ceux vus plus tôt sur le marché. Il espérait sincèrement que les autres Sancerroises n'étaient pas du même acabit, sinon il risquait de découvrir quelques attraits aux chèvres qui pullulaient dans la région. Cette fois il y avait foule ! Le splendide décor était renforcé par la beauté des robes qui volaient entre les bras des danseurs adroits, cela rappelait à Francoeur quelques bals d'étudiants à Tours ou ceux que la bourgeoisie donnait dans l'espoir de caser ses filles pas toujours avenantes et plus sottes qu'un panier. Il y avait aussi un bar, normalement prévu pour désaltérer les danseurs qui pouvaient avoir chaud mais aussi pour donner une contenance à ceux qui, plantés comme des manches à balais en manque de serpillière, ne savaient pas danser ou venus sans cavalière, ils étaient incapables de s'en trouver une.
Ne nous le cachons pas, Francoeur était dans ce cas. Il aurait bien aimé danser, mais danser seul présentait le risque de se faire embarquer pas les gens d'armes. Pourtant, un seul regard lancé à la ronde lui révéla combien il y avait là de fraîches jeunes femmes dans cette salle qui ne demandaient qu'à virevolter au son d'une musique distrayante et jolie. D'autres moins fraîches aussi, mais bon, on ne peut pas toujours se plaindre.
Francoeur commanda un verre de vin et, dos au comptoir regarda les couples enlacés qui trépignaient d'allégresse sur le plancher. Ce serait à lui de faire le premier pas, il le savait, pour l'instant, il se délectait à faire son choix, inspectant de ses yeux vifs le joli menu féminin qui se répandait en grâces dans cet espace confiné.  
avatar
Francoeur

Messages : 27
Date d'inscription : 18/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Requiem le Sam 18 Nov - 21:51

Une calèche empruntée, une jeune et jolie demoiselle à ses côtés, par une journée pas chaude mais lumineuse, Requiem fait mener grand tapage à sa deux chevaux. La route Bourges-Sancerre ne doit pas durer plus longtemps qu'un baiser, il espère que l'aventure sera au rendez-vous bien qu'aller danser avec des mémères empotées du derrière, au départ, ne le transportait pas forcément de joie. Il est heureux de l'initiative de Mademoiselle Ygraine, si elle n'avait pas eu cette idée de bal, ce n'est pas à lui qu'elle serait venue. Il s'était mis en quête d'un beau costume (loué pour l'occasion) et d'une voiture, empruntée à un brave homme sans son consentement et voilà, le quotidien gris a percé sa toile de fond pour s'ouvrir sur l'horizon. Bien sûr, il fut en retard au rendez-vous, Ygraine s'arrachait les cheveux quand il débarqua à l'auberge sans perdre de temps à s'excuser. Il prit, par correction, un coup d'ombrelle sur le nez, pour rien au monde la Donzelle n'aurait manqué le début des festivités.
Au grand galop sur la route couverte de poussière, elle se protège sous son ombrelle, cheveux aux vents, et se cramponne comme elle peut, la carriole ayant manqué par deux fois de verser. Elle ne pipe mot de tout le trajet, avec le vent et la vitesse, il n'est guère possible de se parler et elle préfère que son drôle de cavalier servant se concentre sur sa conduite. Lui, il est à son aise, le nez bien tendu devant lui, grisé par la vitesse et le vent frais qui lui fouette le visage, il mène ses deux chevaux en chantant des chansons paillardes dont, fort heureusement, Ygraine n'entend pas les paroles.
Enfin Sancerre dresse son clocher au bout de la route, la carriole franchit les portes de la ville, Requiem consent à ralentir, les chevaux sont fourbus et couinent en appelant leur mère.  

Nous y voila, chère Demoiselle ! Sancerre n'attend plus que vous pour briller de mille feux ! Nul doute que l'éclat de vos yeux, va embraser cette ville et que dans cent ans, on en parlera encore !
La pauvrette est dans un état à peu près équivalent que si c'était elle qui avait galoper sur la route portant Requiem sur son dos, mais enfin elle est toujours envie et c'est bien là le plus important. Il la dépose près de la salle de bal, dans les rues avoisinantes ils sont pu voir des couples bien habillés se rendre à cette fête des vendanges, on se presse pour venir danser, ce bal va être un succès ! Galant, Requiem après avoir arrêté ses chevaux, saute de voiture et vient aider Ygraine à descendre en lui offrant le bras :
Je m'en vas trouver un paysan pour soigner les chevaux et les nourrir jusqu'au demain. Je vous rejoins aussitôt fait. Bien sûr, vous me gardez une danse ! ... Je veux dire, ... une leçon de danse !
A part danser sous la pluie pour ne pas attraper une pneumonie, ou pour éviter un chien lancé à ses trousses, Requiem a eu rarement l'occasion de danser dans sa vie. D'un geste de connaisseur il arrange les cheveux d'Ygraine en passant plusieurs fois dans ses belles boucles !
Refaites-vous une beauté ma chère, vous ressemblez à un caniche tombé dans le potage au vermicelle ! Ca a du charme notez bien, mais je doute que les gens d'ici sachent apprécier !
Un dernier geste de la main en guise d'au-revoir et il disparaît avec sa calèche, laissant Ygraine seule.
avatar
Requiem

Messages : 59
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Theophile Lessage le Dim 19 Nov - 12:54

Il était si heureux de l'entendre bafouiller un peu, que pour toute réponse, il se contenta de lui offrir son plus beau sourire, et même ses yeux souriaient, légèrement embués par la joie qui l’étreignait.
Tout comme lui, elle semblait s'emmêler parfois dans ses explications, et il voulu la rassurer par quelques mots prononcés, mais il ne trouvait pas ses mots...

Et les secondes s'écoulaient, tandis que des couples déjà dansaient...
Vous ...
Vous êtes ravissante Demoiselle Auda ...!
Merci d’être là ...!

Réussit il a lui dire finalement, et c'était vrai :
Jolie elle l'était, un peu comme les sylphides décrites dans l'un de ses vieux livres, et entre les tons de sa belle robe et la couleur de ses cheveux, en parfaite harmonie avec les teintes de l'Automne.


Il n'osa évidemment lui dire qu'il s'inquiétait aussi un peu en ne la voyant pas...

Mais à rester ainsi debout face à elle, à la contempler, il risquait fort de passer pour un bel idiot, ou un simple d'esprit...
Il fallait trouver quelque chose à dire, ou a faire..?
Il respira profondément, avant de se lancer ; Ses yeux rivés à ceux de la Belle Demoiselle Auda, où il y trouva l'inspiration et le courage peut être, et il dit d'un trait, oubliant même sa timidité.

Peut être aimeriez vous danser sur cette douce mélodie, ou peut être préférez vous vous désaltérer, ou manger un peu...?
avatar
Theophile Lessage

Messages : 55
Date d'inscription : 21/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Marie Eulalie le Dim 19 Nov - 17:29


La noiraude était revenue dans la salle accompagnant Luc et ses amis, le coeur heureux , le pas léger.
A regrets, elle laissa le troubadour exercer son talent, prenant place dans un coin de l'estrade, assise de manière a ne déranger personne , savourant musique et vin qui était fort délicieux .

Son regard amétysthe se promena sur la foule présente et ses jours rougirent d'un coup .
Sa tenue habituelle n'était aucunement présentable pour ce genre d’événement , surtout après sa chute .

Discrètement, la jeune femme sortit , parcourut les étals et découvrit son bonheur .
Restait a trouver un endroit où se changer sans se faire voir !
Une étable l'accueillit et Marie Eulalie put revêtir une robe blanche, simple aux longues manches légèrement évasés .
Ses hanches étaient ceints d'une ceinture de cuir portant  des médaillons, souvenir de sa Mère qu'elle chérissait et gardait précieusement,  ses épaules reçurent une cape neuve, chaude  avec un joli col en fourrure de lièvre blanc ou son hermine se cacha avec délectation .
La jeune femme remonta ses cheveux pour l'occasion, les attachant avec un lacet de cuir puis se mira dans l'abreuvoir non vidé fort étonnée du résultat  .

Elle réintégra la salle de bal, le cœur battant a toute vitesse, se demandant pourquoi subitement elle avait envie d'améliorer sa tenue , puis rit intérieurement, le gentil troubadour ne devait pas y être étranger tiens !
Du coin de l’œil, elle remarqua l'homme aux roses avec qui, elle devait se l'avouer, elle avait peu amène, fit un bon détour afin de ne pas le rencontrer de suite et reprenant une autre coupe de vin, elle regagna la place qu'elle occupait quelques instants auparavant se demandant quelle serait la réaction de Messire Barogast en la voyant ainsi vêtue .  
avatar
Marie Eulalie

Messages : 28
Date d'inscription : 12/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Louis-Oscar le Mar 21 Nov - 0:50

Un instant il s'inquiéta, en découvrant la confortable chaise, placée là à sa demande par les bons soins de Rosalie, mais vide de tout occupant...

Oh, tu es là ...!
Lança t'il à son adorée, maintenant rassuré.
Et à la demande faite, il retrouva son sourire, ce sourire légendaire et irrésistible qui n'appartenait qu'à Elle, qui plissait un peu ses yeux et creusait même de jolies fossettes dans ses joues.
Il plongea dans ses yeux évidemment, puis sans un mot, s'inclina le dos bien droit, une main dans son dos et l'autre offerte à sa Bien-Aimée.
Il se revoyait, inviter la Belle Dame en Rouge, qui fit chavirer bien des cœurs ce soir d'avril, au Bal du Printemps de Bourges.

Quand leurs mains furent réunies, sans la quitter des yeux, il l'entraina sur la piste de danse.
La musique jouée était douce, envoutante même, et la Divine voix de Messire Luc les porta.
Rien à voir avec un menuet ou un quadrille, alors c’était à l'improvisation.
Chacun pouvait danser à sa façon, selon ses envies, et c'était parfait pour les tourtereaux....!


Mais trop vite à son gout, la chanson déjà se terminait...
Louis-Oscar s'inclina de nouveau devant sa cavalière préférée, en lui murmurant:

Mille Merci Sara pour cette première danse...!
Mais cette fois, je te garde avec moi, il n'y a pas de balcon à explorer pour s'y tordre une cheville, de toute façon ...!

Ajouta t'il avec un brin d'espièglerie dans sa voix, rappelant à leurs souvenirs, les conséquences d'une telle escapade, en avril dernier.
Son bras tendrement passé dans le dos de Fiancée, ils s'approchèrent de l'estrade, avant d'y monter pour saluer et  remercier son Ami Luc et sa troupe, avant qu'ils n'enchainent d'autres chansons, et en profita pour lancer quelques mots aux gens présents:


Bien le Bonsoir à Toutes et à Tous !
Vous êtes venus nombreux, et je vous en remercie ...!
Je vous demande d'applaudir Messire Luc, Notre Talentueux Troubadour et ses musiciens, qui ont accepté d'enchanter et d'animer cette Soirée !

Un tonnerre d'applaudissements s'en suivit évidemment, puis quand le silence revint, il continua:

Et pour Saralyne, ma Fiancée ici présente, à qui on doit le magnifique décor de cette Salle, elle mérite nos applaudissements aussi...!
Évidemment, elle ne s'y attendait pas, et le jeune Gouverneur resserra légèrement l'étreinte de son bras autour d'elle, tout en lui offrant un gratifiant sourire, ne pouvant applaudir lui même.

Je vous souhaite une Belle Soirée...!
Dansez, amusez vous, régalez vous des gourmandises installées sur les tables du Buffet...!

Personne ne doit rester seul dans son coin ce soir, osez faire le premier pas, dire quelques mots aux gens que vous ne connaissez pas encore !
Et Carpe Diem!


Le jeune Gouverneur s'inclina légèrement vers l'Assemblée, puis vers Luc, en terminant par dire :

Musique Maestro...!
Avant de rejoindre la piste de danse, la main de Sara dans la sienne, et de s'y mêler quand les nouvelles notes s'élevèrent.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 1149
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Saralyne le Mar 21 Nov - 14:43

Les yeux dans les yeux, le corps entre ses bras, la piste semblait n'appartenir qu'à eux. Même s'il l'avait taquinée au sujet du bal d'avril, ses propos n'en étaient pas moins emplis de vérité. Cette soirée là, pour eux, fût révélatrice et décisive, plus encore qu'ils n'auraient pu l'imaginer. Pourtant, ils se connaissaient, sans vraiment se connaître pleinement, depuis tellement de temps à ce moment là... Peut être manquait il simplement une faille, de part et d'autre, pour que leurs destinées se croisent et s'entremêlent pour les amener là où ils en étaient, désormais ? Lui, à bord d'un radeau de l'Amour voguant sur une mer déchaînée et tumultueuse... Et elle, partagée entre vie et mort, sujette à l'abandon extrême décidé par la Grande Faucheuse en personne ?
Finalement, il ne manquait que le moment, propice, pour les pousser dans les bras l'un de l'autre, lui qui lui avait toujours semblé si inaccessible et à des lieues de la trouver à son goût! Autant dire que lorsque leurs corps et leurs coeurs s'étaient enfin liés, Saralyne en fût la première surprise et n'osait croire lui plaire à ce point! Depuis, la donne avait changé, évolué, et elle acceptait désormais le reflet, sublime, qu'elle retrouvait dans ses yeux. Et c'était ça, au fond... Il la sublimait, elle, simple femme qui n'avait rien d'exceptionnel.

Lorsque la mélodie cessa, la salle retrouvant un certain calme, les danseurs sans doute trop fatigués pour reprendre leurs conversations, Louis-Oscar saisît ce moment, propice aussi celui là, pour grimper sur l'estrade et discourir. Mais... Pourquoi l'emmener avec lui ?
Sur l'instant, la jeune femme ne comprît pas mais, trop fatiguée pour pester ou râler contre cet état de fait, elle le suivît... Jusqu'à ce qu'il la complimente, sous le regard de tous! Interloquée, la Dame en Rouge ne parvînt qu'à entrouvrir légèrement la bouche, de surprise, les yeux écarquillés et le regard fixé sur son fiancé... Avant que son teint ne prît une teinte aussi écarlate que sa tenue! Ah ça, pour la gêner autant, il savait y faire! Flattée au possible, elle ne savait plus où se mettre, intimidée d'être ainsi félicitée sous les yeux des fêtards venus en masse.
Fort heureusement, le bras qu'il avait passé autour d'elle, resserrant même son étreinte, l'empêcha de filer, loin du brouhaha et des applaudissements. Il commençait à la connaître et à se douter de ses comportements... Non ? Quel filou, quand même!

Une fois redescendus de la scène, la musique reprît et, fort heureusement, les regards se détournèrent. Se tournant alors vers son Aimé, la piste accueillant de nouveau les danseurs ainsi que les deux amoureux, son regard gris se plongea dans ses yeux si clairs.

- Alors... Content de ton petit effet mon Adoré ?

Taquine, sourire vissé aux lèvres et les joues encore chaudes et rougies, la jeune femme crût voir une lueur taquine dans le regard de l'homme de sa vie. Abuserait il donc de sa position de gouverneur pour lui faire des petites blagues dont il avait le secret ? En tous cas, il était heureux, elle le voyait, et en était ravie. Enfin un peu de légerété et de douceurs dans une vie qui ne les avait pas épargnés, cela faisait grand bien!
Passant  ses bras autour du cou de son adoré, elle se blottît alors contre lui, fermant les yeux, comme seuls au monde... Et oui, elle y parvenait, malgré ce ventre qui les éloignait... Mais juste en distance! Parce que leurs coeurs, eux... N'avaient jamais été aussi proches!
avatar
Saralyne

Messages : 225
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 34
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Luc Barogast le Mer 22 Nov - 11:34

Tout au long de sa prestation, Luc observait les personnes présentes afin de voir leurs réactions et il fût rassurer de voir que des couples se mirent à danser mais il ne pouvait s’empêcher de temps en temps de poser son regard sur la jeune Marie Eulalie.
Mais alors que son interprétation allait bientôt se terminer, la jeune femme quittât la salle sans doute, était elle fatiguée? Ou avait elle besoin de prendre l'air? Ou bien ? Pour Luc, encore une fois un tas de questions ce bousculer dans sa tête mais il devait malgré tout continuer son chant et c'est lorsque cette fois la fin de la chanson arrivait que son regard vit pour son plus grand plaisir la jeune Marie Eulalie totalement transformer revenir en la salle.
Sur le coup, Luc crut rêver en la voyant mais non, c'était bien elle, et tout en terminant sa prestation, il affichât un large sourire en direction de la jeune femme.

C'est au moment où Luc terminât, que le gouverneur prit la décision de monter sur l'estrade et qu'il demandât aux personnes présentes de l’applaudir lui, un simple troubadour sans oublier ses musiciens bien sur.
L'émotion de Luc était perceptible et il se contentât de s'incliner en guise de remerciements.

Le gouverneur poursuivi en complimentant sa future épouse que tous applaudirent également et c'est à ce moment-là que Luc s'approcha discrètement de la jeune Marie Eulalie et un sourire éclairant son visage, son regard plongé dans celui de la jeune femme il lui chuchotât:


Vous êtes vraiment ravissante!


Il ne put en dire davantage car déjà le gouverneur lançât la suite des festivités et laissant à regrets Marie Eulalie, Luc regagnât le centre de l'estrade et après avoir fait un signe à ses musiciens....



Dernière édition par Luc Barogast le Sam 25 Nov - 20:36, édité 1 fois
avatar
Luc Barogast

Messages : 105
Date d'inscription : 19/04/2017
Localisation : Partout et nulle part.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Missdaisy le Jeu 23 Nov - 0:44

Daisy salua à son tour Angélique, puis prit de ses nouvelles avant de la féliciter,
elle n'avait entendu que des compliments concernant l'accueil chaleureux reçu à la taverne,
il fallait que la principale interressée le sache

Tout en souriant et saluant les personnes présentes, Daisy s'écarta légèrement des groupes, elle n'était plus habituée aux réceptions et toujours cette même impression de solitude qui la prenait.

Elle s'approcha du buffet et grignota quelques gourmandises, puis les premières notes de musiques emplissant la salle, elle regarda les premiers couples s'élancer avec grace sur la piste de danse


avatar
Missdaisy

Messages : 218
Date d'inscription : 02/02/2017
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Marie Eulalie le Jeu 23 Nov - 19:52



Elle applaudissait avec les autres personnes présentes quand Luc lui adressa un sourire lumineux et la jeune femme se sentit rougir jusqu'aux racines de ses cheveux foncés et encore plus violemment si cela était possible quand il lui fit un compliment .

Le Gouverneur ayant lancé la suite, Marie-Eulalie sourit en retour au troubadour tandis que les premières notes retentissaient et que ses pas calquaient le rythme rapide , entraînante de la musique qui l'enchantait et la faisant danser en relevant le bas de sa robe, un grand sourire heureux sur ses lèvres .
avatar
Marie Eulalie

Messages : 28
Date d'inscription : 12/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Francoeur le Sam 25 Nov - 18:31

Le bal était plaisant, après le petit mot de bienvenue du Gouverneur, ils écoutèrent le troubadour avec plaisir, sa voix envoûtante emplit l'espace, on retenait sa respiration comme si ce qui entrait par les oreilles était soudain plus vital que l'air entrant dans les poumons. Francoeur ne connaissait pas vraiment grand monde, le Gouverneur avait une jolie fiancée, la Bourgmestre était là aussi, la demoiselle et son hermine en guise de chapeau, celle qui n'avait pas voulu de ses fleurs aussi, quelques têtes connues mais sans plus. Il alla s'accouder au bar, il irait bien danser mais avant il lui fallait d'abord faire le plein de courage et chasser sa timidité naturelle avec un peu d'alcool. C'était qu'il n'était pas à un bal d'étudiants, non, ici, tout le monde se tenait bien, pas question de soulever les robes des dames pour vérifier si leurs appâts se trouvaient bien en place et si la ligne de leurs jambes révélaient plus de mystères que celle de l'horizon.
Il y en avait de jolies d'ailleurs, de demoiselles, pas de jambes, elles on ne les voyait pas, bien cachées sous les robes longues.
Miss Daisy, la Bourgmestre, grignotait quelques toasts délicats à trois pas de lui, se référant à leur entretien en mairie, il se dit qu'il pouvait l'aborder sans qu'elle appelle les Gendarmes ou son berger allemand qui, en deux coups de dents, pourrait faire de Francoeur son frugal repas du soir. Il s'avança donc vers elle en s'inclinant :

Bonsoir Madame ! Je suis heureux de vous revoir. Je suis Guillaume Francoeur, le viticulteur qui vient de Tours, nous nous sommes vus à la Mairie. Vous vous souvenez de moi ?

Avec son air de cake mal démoulé, son pantalon trop large pour lui et ses yeux ronds comme s'ils s'ouvraient sur le premier matin du monde, il n'y avait aucune raison qu'elle l'ait oublié. Il lui sourit et ajouta :
Bon appétit ! Ces victuailles sont délicieuses, n'est-ce-pas ?
Quand vous engagez une conversation, toujours poser une question anodine si vous voulez qu'on vous réponde. Francoeur n'avait pas oublié la leçon.
avatar
Francoeur

Messages : 27
Date d'inscription : 18/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Ygraine le Sam 25 Nov - 19:39

Ce Requiem a la délicatesse d'un rat tombé dans la soupe et la courtoisie d'un lion dévorant une gazelle en oubliant de s'enquérir de ses dernières volontés. Jamais je n'ai eu aussi peur de ma vie que durant ce voyage Bourges-Sancerre ! S'il y avait un record de vitesse précédent, Requiem l'a sûrement battu ! Mais, reconnaissons-lui que nous arrivons à Sancerre dans le délai prévu, ce vagabond impossible à civiliser a rempli sa part de contrat, je me vois contrainte de le remercier lorsqu'il me largue devant le bâtiment où se déroule les fêtes sancerroises comme s'il se débarrassait d'un chien galeux.
Merci Requiem ! Ce voyage a été d'un paisible peu ordinaire ! Je pense qu'à côté, le naufrage d'un trois-mats fait figure de peccadille.
Je tente bien de prendre un air outré mais je n'y arrive pas, ce n'est pas mon style.
Je vais quand même recompter tous mes os et s'il en manque un, je vous enverrai la facture.
Je descends de sa charrette qu'il ose appeler un cabriolet en portant une main, sur mon chapeau pour ne pas qu'il s'envole. mais il est déjà là, le bougre, offrant son bras pour m'aider à descendre. Finalement, il y a peut-être un peu de savoir vivre dans cet homme des bois, il y va même de quelques traits galants et humoristiques. a peine les deux pieds sur le sol, il passe une main dans mes cheveux comme pour y chercher des poux, manquant de faire tomber mon petit chapeau. Il me recoiffe, soit-disant. Je prends un petit air pincé :
Laissez donc mes cheveux tranquilles, ils ne vous ont rien fait !
Mais il s'en moque royalement, le voilà déjà remonté sur son truc à roulettes, il va chercher un brave maquignon pour lui garder ses chevaux jusqu'à demain. J'espère que ça va lui prendre du temps, il ne manquerait plus qu'on nous voit ensemble tous les deux, c'est que je tiens à ma réputation. Il a bien organisé son voyage, mine de rien, il m'a l'air efficace en réalité. J'ai juste une crainte pour l'auberge qu'il a trouvé ou soit-disant trouvé pour cette nuit ! Je n'ai aucun détail, j'espère que ce n'est pas un bouge avec des femmes légères et qu'il a bien réservé DEUX chambres ! Enfin, je verrai plus tard. Il est l'heure d'entrer dans cette salle, mais Requiem a raison, je me pomponne un peu avant d'y pénétrer.
Que de monde ! Si j'avais une taverne aussi emplie, je serais la reine du bonheur ! Sous les hautes de lumière de cette salle décorée avec goût, j'aperçois en tout premier lieu notre cher Gouverneur dans un habit d'apparat brillant comme une étoile, comme une constellation plutôt. Il danse en compagnie d'une dame ravissante. Je l'importunerai plus tard, ce voyage m'a creusé l'appétit, j'ai besoin de me remettre des terreurs ressenties sur ce chemin dont chaque ornière a laissé son empreinte sur mon derrière. Je dois avoir des bleus partout ! Je me dirige vers le buffet débordant de bonnes choses en jouant des épaules. J'ai beau scruté les visages présents, je ne connais pas plus de monde que si je me retrouvais à Vienne, à Moscou, à Trifouilly les oies ou même au paradis ! Je commande un jus de fruit avec quelques pâtés étalés sur du pain croustillant. Tout m'a l'air délicieux, je devrais peut-être m'inspirer de cette soirée pour piocher des idées pour ma taverne.
Je me décale dans un petit coin pour manger sans qu'on m'écrase les pieds ou que je colle un toast sur la robe d'une dame. Il y a des impairs à ne pas commettre quand on veut bien se faire voir en société. J'écoute avec ravissement un chanteur à la voix saisissante, cette soirée a déjà l'air d'une réussite. Il devait y avoir des bals comme ça à Paris dans l'ancien temps.


avatar
Ygraine

Messages : 48
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Missdaisy le Mar 28 Nov - 23:40

Daisy dégustait quelques mignardises absorbée dans ses pensées,
quand Francoeur s'inclina devant elle, elle termina sa bouchée et souriante inclina la tête pour le saluer à son tour

Ne vous inquiétez pas, je me souviens fort bien de vous...

Elle afficha un sourire tout en frottant discrétement ses doigts les uns contre les autres,
afin d'enlever toute trace de sa gourmandise

Et me voilà surprise en pleine gourmandise, je dois avouer que ces petits fours sont exquis, la cuisinière du Gouverneur excelle de savoir faire.
Servez vous et vous verrez vos papilles seront comblées...


Daisy garda son regard dans celui du viticulteur, tout en se demandant s'il était gourmet lui aussi, en principe oui pense t elle un amateur de vin est souvent doublé d'un fin gourmet.
Elle détourna le regard vers les danseurs quelques secondes puis reprit

C'est un plaisir partagé que de vous revoir, notre belle ville est elle à votre convenance?
avatar
Missdaisy

Messages : 218
Date d'inscription : 02/02/2017
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Luc Barogast le Mer 29 Nov - 19:30

Cette fois le bal avait bel et bien commencé et Luc, voyant les personnes présentent danser sans retenue, chantait avec le plus grand plaisir.
Tout en interprétant son chant, Luc tournât de temps en temps son regard vers la jeune Marie Eulalie et il ne put s’empêcher de sourire la voyant danser sur place au rythme de la musique ce qui lui fit rappeler la promesse qu'il lui avait faite quelques heures plus tôt aussi, quand il terminât sa prestation, Luc se tournât vers ses musiciens et une fois fait il quittât l'estrade puis se dirigeât vers la jeune demoiselle.

Une fois face à la jeune femme, Luc, s'inclinant tel un gentilhomme...


Demoiselle! Me feriez vous l'honneur?


Son regard plongé dans celui de la jeune femme, Luc affichât un large sourire et tendant sa main il attendit son bon vouloir pendant que les musiciens...


avatar
Luc Barogast

Messages : 105
Date d'inscription : 19/04/2017
Localisation : Partout et nulle part.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Francoeur le Jeu 30 Nov - 9:27

Elle se souvenait de lui ce qui était bien agréable à constater même si on ignore si c'est pour la bonne cause. Il lui sourit tout en admirant sa belle robe. Elle dégustait avec un vif plaisir tout ce qui se présentait au bout de ses doigts. Il fit comme elle, s'empiffrant avec gaieté, il venait de se rappeler que pris par ses affaires, il en avait oublié de manger de toute la journée :
En effet, Madame, c'est délicieux !
Il en avait de la chance le Gouverneur avec une cuisinière aussi prodigieuse. Il regarda autour de Miss Daisy, apparemment elle était seule, pas d'amis, pas de coquins, pas de maris ! Le champ libre, en vérité. Il répondit à sa question :
Votre ville est à ma convenance, comme tout ce qui s'y rapporte. Je compte bien y trouver le bonheur !
Le sous-entendu était un peu hasardeux, il n'était pas certain qu'elle eut compris son allusion. Il renchérit en se léchant les doigts après avoir avalé un gâteau dégoulinant de miel :
Tout est appétissant ici, la nourriture comme les jolies dames ! ... Mes papilles sont comblées ... autant que mes yeux !
Il posa à nouveau les-dits yeux sur elle avec l'insistance de celui qui veut entrer dans une maison sans y avoir été invité :
Si je ne craignais de porter atteinte à votre réputation, je vous inviterais bien à danser, Madame la Bourgmestre ! ... Qu'en pensez-vous ?
Se risquerait-elle à valser avec un inconnu ? Hum, pas sûr, mais c'était ce genre d'incertitudes qui donnait du piment à la vie et Francoeur raffolait des questions dont les réponses mettaient un certain à s'imposer. D'un autre côté, s'il voulait se faire connaître un peu dans cette belle ville, danser avec la Bourgmestre pouvait le rendre célèbre en moins d'un quart d'heure. Il imaginait déjà les gens se pousser du code, surtout les jeunes dames, en se demandant à mi-voix :
Qui que c'est c'gonze qui danse avec la Bourgmestre ? ... Jamais vu de ma vie ! ... Plutôt beau garçon ! ... Ah oui, ma chère !

avatar
Francoeur

Messages : 27
Date d'inscription : 18/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Marie Eulalie le Sam 2 Déc - 16:53

Ce sera un grand honneur Messire !

La main de Marie-Eulalie se glissa dans celle de Luc tandis qu'elle effectuait une révérence élégante gardant ses yeux dans les siens, quelque peu effrontément mais avec un réel plaisir .
Leurs mouvements se marièrent  à la musique merveilleusement jouée et de temps a autre, la noiraude laissait un rire heureux accompagner les notes .
Trop vite arriva la fin de la musique et ils se retrouvèrent debout face à face au milieu de la piste de dance se tenant toujours les mains .
avatar
Marie Eulalie

Messages : 28
Date d'inscription : 12/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Missdaisy le Dim 3 Déc - 0:11

Daisy se retint de rire en le voyant se délecter de mignardises,
il était effectivement gourmand peut être même plus qu'elle même,
ou bien son dernier repas datait il, elle ne savait trop

Je suis ravie que cette ville vous plaise...ainsi que les Sancerroises

Tout en le disant, elle parcourut la salle du regard, se demandant bien qui était la
Sancerroise qui l'avait d'ores et déjà captivé..
Danser, oula cela faisait si longtemps qu'elle hésita un peu, saurait elle être à la hauteur
s'il s'avérait un excellent danseur

Oh ... une danse pourquoi pas, ma réputation ne craint rien d'une simple valse,
par contre j'ai plutôt peur pour vos pieds, je n'ai pas dansé depuis longtemps,
et je dois vous avouer que la Bourgmestre est une piètre danseuse...
avatar
Missdaisy

Messages : 218
Date d'inscription : 02/02/2017
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Auda le Sam 9 Déc - 12:31

Hrp:
Toute mes excuses pour le retard mais un peu débordée ces derniers temps.

La rousse sourit, il était mignon et adorable. Il la rassurait et l'intimidait en même temps... Elle ne le connaissait que peu et elle savait déjà qu'elle pouvait lui faire confiance et peut être qui sait un jour lui dire... Lui raconter sa vie. Mais pour l'heure, elle fût surprise de sa proposition. Elle en était heureuse mais ne pensait pas qu'il oserait. Elle avança d'un pas vers lui et sans prendre le temps de réfléchir plus.

Je serais ravie de danser mais...

Elle s'avança encore plus afin de pouvoir lui chuchoter à l'oreille. Elle sentait que ses joues rougissaient à nouveau... Elle n'avait jamais été aussi proche d'un homme. Mise à part ceux de sa famille... Ce qu'elle ressentait en cet instant était très différent.

Je ne sais pas très bien danser

Après avoir reculé un peu, elle lui sourit tout en plongeant son regard dans le sien.
avatar
Auda

Messages : 8
Date d'inscription : 05/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Francoeur le Sam 9 Déc - 15:34

Il avait réussi à la faire rire, ce n'était déjà pas si mal, la pauvre ne devait pas trop avoir d'occasions de rigoler dans son bureau au milieu de ses dossiers. Mais il y avait longtemps qu'elle n'avait pas dansé, son travail ne devait guère lui en laisser le temps. A se demander aussi ce que pouvait bien foutre le Monsieur Missdaisy propriétaire de cette charmante jeune femme. A moins qu'elle ne fut sans mari, ce qui serait bigrement désolant, le mieux était de s'en assuré de suite.Il lui prit la main et l'entraîna vers la piste de danse où ils se mêlèrent à d'autres couples :
Que vous ne sachiez pas ou peu danser n'importe pas, chère Madame ! On est ici pour s'amuser, se détendre, faire connaissance, on ne passe pas un concours ! Un coeur généreux et une bonne humeur à toute épreuve valent bien mieux que de savoir danser comme un Le Très-Haut. Et ne vous tracassez pas pour mes pieds, ils en ont vu d'autres et si toutefois ils n'arrivaient plus à me porter et bien, je déploierai mes ailes pour voler !
Ils valsèrent tnt bien que mal, ne se débrouillant pas pire que d'autres. Francoeur se lança :
Votre mari ne vous fait jamais danser ? ... J'aimerais bien que vous me le présentiez, je pourrais ainsi lui exposer le fond de ma pensée ! ... Une femme comme vous, c'est un pur scandale ! ... Faire tapisserie quand on est jolie comme vous est franchement impensable. Et je ne vous imagine pas en potiche !

Petit à petit elle gagnait en confiance et harmonisait son rythme avec celui de la musique, elle ne dansait plutôt bien, estima Francoeur qui n'avait jamais prétendu être un danseur hors paire.
avatar
Francoeur

Messages : 27
Date d'inscription : 18/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Requiem le Sam 9 Déc - 17:40

Il avait pu remisé sa charrette pour peu de sous et trouver une sorte d'auberge un peu louche mais propre. Requiem rejoignit la grande salle où se déroulait le bal, dans l'espoir d'y retrouver Ygraine et de faire quelques connaissances. Il s'était changé à l'auberge, il portait un habit s'il n'était pas du dernier cri et tout à fait correct et d'une élégance sobre.
Il y avait du monde, une sorte de troubadour animait le bal, Requiem trouva Ygraine accolée contre un mur, un toast à la main, un verre dans l'autre :

Hé belle dame, vous semblez vous ennuyer ! … C'est bon ce que tu grignotes ?
Il fit les quelques pas le séparant du buffet et revint avec une assiette comptant plusieurs toasts au milieu desquels il avait placé un verre emplit de vin rouge.
Tenez, si vous devez mourir d'ennuis au moins  vous ne mourez pas de faim !
Pour la première fois depuis qu'il était entré il jeta un regard sur l'assemblée, il y avait du beau monde et que du beau ! Il reconnut le Gouverneur affairé à danser avec la dame qu'il n'avait fait qu'entrapercevoir dans sa voiture la fois où ils étaient venus chez lui pour cette fameuse omelette qui avait été le point le plus abyssal de son existence. Heureusement que l'Ygraine avait sauvé sa journée et que le Gouverneur n'était pas bégueule. Très bien d'ailleurs ce gouverneur, un chic type !
Il s'empiffra joyeusement, alla faire remplir son verre à trois reprises puis prit Ygraine par la taille sans lui demander son avis. Demander l'avis d'une femme était pour lui une opération aussi hasardeuse que d'entrer dans une administration et d'en ressortir avec le bon  formulaire :

On va danser ? … D'ailleurs ce n'est pas une question, c'est un ordre ! Après tout, tu es venue ici pour ça ! … Bon d'accord, j'ai connu des menhirs qui dansaient mieux que moi mais on s'en fout non ? L'essentiel et que tu valses, virevoltes, tournoies, voles et que tu sois sens dessous-dessus jusqu'à ce que tu marches sur les étoiles ?
Un coup d'oeil aux couples bien rangés qui dansaient autour d'eux et Requiem entraîna sa conquête dans la foule, il se mit en train avec des gestes assez comiques et, quelques instants après, force fut de reconnaître qu'il n'avait pas l'air plus mauvais que d'autres.
Ca te plait ? demanda-t-il à Ygraine en évitant de lire la réponse dans son regard.
avatar
Requiem

Messages : 59
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Theophile Lessage le Mar 12 Déc - 15:10

La réponse qu'il n'osait espérer le combla évidemment, et il rayonnait...!
Mais il y avait un mais...
Alors quand dans un murmure la Belle Auda se confia, Théophile la rassura en lui murmurant sur le même ton:

Moi non plus, mais c'est pas grave...!

Puis, yeux dans les yeux, souriant tous les deux, ils étaient là, planté, oubliant un peu les gens autour d'eux.


Théophile présenta alors sa main et il s'inclina, le dos bien droit, comme toute invitation à danser devait être faite, et tout ça sans la quitter des yeux, il réussit même à articuler sans bafouiller:
M'accordez vous cette danse, Demoiselle..?
- Il s'améliore notre Théo...!-
Il oubliait sa timidité légendaire, pour tenter de rassurer sa cavalière, et la guidait aussi bien que ses pieds lui permettaient.
Porté par la musique et le si beau sourire d'Auda, il dansait rudement bien finalement, le Maitre d’École, tout comme sa jolie cavalière, à la chevelure flamboyante...!
avatar
Theophile Lessage

Messages : 55
Date d'inscription : 21/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Missdaisy le Mer 13 Déc - 23:48

Daisy lui abandonna sa main et le suivit, elle ne put retenir un léger rire cristallin

Parce que vous savez voler? Et vous possedez des ailes?...

Ils disparurent au milieu des autres couples, Daisy l'imaginait avec des ailes, serait il un ange?
Peu à peu elle arrêta de surveiller ses pieds et laissa la musique la guider redécouvrant le plaisir de valser, quand Francoeur la questionna sur son mari

Mon mari? Je ne pourrais pas vous le présenter il n'est plus. Je vis seule enfin pas tout à fait seule mais avec ma fidèle chienne Arank...
avatar
Missdaisy

Messages : 218
Date d'inscription : 02/02/2017
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Festivités Sancerroises de l'Automne - 29 octobre 1657

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum