[RP] Annexe du Bureau de L'Intendance aux Finances du Berry, dédiée à la discussion et à la refléxion !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Annexe du Bureau de L'Intendance aux Finances du Berry, dédiée à la discussion et à la refléxion !

Message par Danath le Sam 5 Aoû - 11:25

Suite à l'invitation faite sur la Place Publique à Lady Dark, Contrôleuse Générale des Finances de France, le vieil jugea important d'ouvrir cette Annexe, attenante à son Bureau de travail.

Simplement meublée, une haute fenêtre inondait la petite pièce de sa clarté, et de lourdes tentures de bonnes factures, aux couleurs chatoyantes égayaient l'ensemble.
Sans parler de l'épais tapis qui contribuait à cette ambiance feutrée, idéale pour mener à bien d'intenses réflexions !
Dans l’Intérêt de l’Économie du Berry et de ses habitants évidemment !


Dark de Villequier a écrit:Trouver des solutions au problème financier était plutôt ardu, considérant la situation, le peu de moyens donnés. Y réfléchir était déjà une avancée. Mais deux cerveaux valant mieux qu'un, c'est avec le père de Louis-Oscar, qu'elle le ferait, en espérant que ses idées fusent à bon escient et à un moment donné.

Derrière la porte, elle s'était arrêtée, sans toutefois faire acte dans l'immédiat de sa présence par quelques coups frappés, figée dans ses pensées, jusqu'à ce qu'un réveil inopiné et brutal l'en sorte et qu'elle se signale, attendant que Dannath l'autorise à entrer.
Danath a écrit:Tout occupé qu'il était, accaparé par ses réflexions concernant les chiffres relevés ce matin, sans parler de ce nébuleux mystère de Rente, débitée trois fois des caisses Provinciales, Danath mit un certain temps à réagir aux quelques coups donnés contre la porte de son bureau.
Mais rassurez vous, malgré son Grand âge Danath n'est pas sourd, ni sénile d'ailleurs !
Du moins, point encore ...


Entrez !!

Lança t'il fort et clair, à l'attention de la personne qui frappait.
Dark de Villequier a écrit:Cette invitation avait au moins le mérite d'être claire, la poussant à entrer aussi déterminée que son incitation, le saluant et justifiant sans attendre sa présence.

Bonjour Monsieur. Désolée de vous interrompre inopportunément. J'ai cru comprendre, qu'il faille trouver des solutions concernant les finances. Si je peux vous être utile, je suis votre homme. Enfin...femme...auquel cas, je repasserai la porte aussi promptement que mon mon arrivée. Sans vous en tenir rigueur, bien entendu.

Presque impassible, elle semblait s'être envolée dans sa bulle rêveusement. Il n'en fut rien, elle attendait juste qu'il émette son veto ou qu'il agrée.
Danath a écrit:Le vieil homme s'était levé derrière son bureau, et en découvrant le joli minois de Lady Dark, qu'il connaissait depuis plus de deux années, il sourit en disant joyeusement:
Oh!
Une bien Noble Dame que voilà !


Et il s'inclina respectueusement pour la saluer.

Mais entrez donc, et prenez place, je vous prie !

Et il contourna le bureau pour avancer un confortable siège à la jeune femme.
Ben oui, il est bien élevé et a de belles manières, surtout quand il s'agit d'une personne de la Gent féminine aussi charmante.


Et vous ne me dérangez point, bien au contraire, j’espérai votre venue  même...!
Ajouta t'il, toujours avec son franc sourire, vraiment heureux d'avoir enfin un peu d'aide, pour tenter de pallier aux problèmes financiers de la Province ...
Voyez vous, mon intervention sur la Place Publique, c'est parce que je ne savais  pas trop comment sensibiliser et mobiliser la population face à ce problème récurent...
Danath baissa les yeux un instant, avouant ainsi sa gêne à ne pas trouver de solution, et il expliqua ensuite:


Pourtant les prix sont, dans l'ensemble, plus bas que jamais !
Mais rien ne se vend...
Et forcement les chiffres de mon bilan journalier, se voient depuis quelques temps à zéro...
Plus précisément depuis le 1 juillet...


Et encore debout devant son bureau, il pris le dossier qu'il tendit à la jeune femme, et pointa les derniers chiffres relevés.

[ HRP:Bilans journaliers juste au dessus ]

Puis il retourna jusqu'à son confortable fauteuil, où il se cala le dos, du temps que la jeune femme  prenne connaissance du fameux bilan, avant de pouvoir entamer la réflexion commune.
Dark de Villequier a écrit:Il était pour le moins ravi de la voir, l'accueillant galamment, lui proposant même un siège, le reculant afin qu'elle s'asseye confortablement. Au moins un qui n'avait pas perdu des bienséances assez plaisantes. Enchantée, elle accepta volontiers l'invitation, prenant place gracieusement.

Ah alors j'ai bien fait de venir perturber votre journée! Une aubaine!

Pour lui ou pour elle? Telle était la question, qu'elle tairait, d'autant que celles taraudant les équipes financières étaient sans aucun doute des plus importantes et examina le dossier tendu par Dannath.

Je comprends votre désarroi, il en va tout de même de l'économie françoise. Vous avez bien fait.
Surtout que vous et moi en sommes au même point. Voyez les finances royales.


Elle sortit son livre de comptes, lui montrant

Caisses royales
328599380.4620901
Perceptions d'hier sur les ventes
0,00
Perceptions d'hier sur la bourse
0,00

Bon! La Bourse, je vous le concède, en ces temps-ci est fermée. Nous ne risquons pas de gagner grand chose dessus, mais les perceptions sur les ventes sont aussi négatives que les vôtres.

Même si elle ne comprenait pas pourquoi, elle recevait chaque jour le récépissé sur les ventes. Si tant est qu'il y ait quelque chose à comprendre. A moins que ce ne soient ceux de l'intendance financière berrichonne lui étant remontés.

Je me demande si l'encre ne fait pas défaut, ou bien encore les ventes ne sont-elles pas répertoriées par cessation totale du travail des comptables. Ce qui serait une première! Revendications!!!

A part relever le nombre de marchandises sur les étals et leurs tarifs chaque jour, elle ne voyait pas vraiment de solution à ce dilemme. ils pourraient peut-être se faire une idée, assez approximative, certes, mais sans intervention divine ou un miracle, les choses seraient difficile à solutionner

Ô France inaccessible à la raison humaine!
Danath a écrit:Le vieil homme était honoré devant une telle confiance, et ne le cacha point:
Grand Merci à vous Lady Dark !
C'est un bien bel Honneur que vous me faite là, et je saurai m'en montrer digne !


Tout en parcourant le document, il ouvrit grand ses yeux en découvrant les chiffres présentés...
Jamais encore son esprit n'avait eu à faire à un tel nombre, et il dut se concentrer et séparer les chiffres mentalement, pour s'y retrouver...

Oh...!
Puis il vit aussi que les perceptions des ventes de la veille étaient à 0, comme pour ses propres bilans, bien trop souvent depuis le début de ce mois...
Danath prit le temps de réfléchir, relisant différentes notes rédigées qu'il laissait à porter de vue, puis dit:


En voyant les chiffres de votre Bilan, il y a effectivement matière à réflexion; parce que techniquement, cet argent provient des taxes  prélevées sur les produits mis en vente sur les étals du Berry, si je ne m'abuse, tant que le confinement n'est pas levé....
Juste une question me vient, si je puis me permettre.
Le montant des Caisses Royale est il aussi figé que ce bilan le laisse à penser ?

Parce que voyez vous, malgré l'énergie déployée par mon Fils et moi même pour suivre de prêt les produits présents sur nos marchés, il n'est pas simple de maintenir les Finances du Berry à la hausse...


De plus, comme vous devez le savoir, il n'y a que certains Artisans à être redevables de ces Taxes qui renflouent les Caisses, dont nous avons la Charge.
Selon la Voie choisie, d'emblée les Manouvriers en sont dispensés, et pour les Artisans, selon les choix de progression, certains en sont également exonérés.


Alors entre les sorties hebdomadaires des Rentes versées aux Membres du Gouvernement Berrichons, les frais d'entretien journaliers des cellules de la prison et l'aide à l'emploi, les caisses du Berry s’essoufflent vite...

Un peu comme moi...
Pensa alors le vieil homme.

Puis il poursuivit:

Alors comprenez que votre Bilan me laisse perplexe en voyant une telle somme...!


Certes, des oublis, il peut y en avoir...
Tous ces gens, comptables ou autres, qui travaillent dans l'ombre peuvent faire des erreurs ou s'absenter, laissant nos bilans des ventes de la veille à 0,
Parce que malgré tout, la somme totale varie chaque jour, en positif ou négatif, enfin, en ce qui concerne les Caisses Provinciales.


Quelques secondes de silence, le temps de mettre en ordre ses idées et il ajouta.


J'en arrive donc à penser que la solution est peut être de remotiver les Berrichons, trop frileux à dépenser leur argent, puisque rien ne se vend, à acheter; d'où mon annonce, même si la formulation n'était pas idéale...
C'est aussi pour cela que Mon Fils et moi, on essaye de guider les habitants, en proposant chaque semaine une production à privilégier.
En fonction des manques sur les étals, puisque personne encore ne s'occupe des Corporations...


Le vieil homme s’arrêta là.
Lui qui ne parlait que rarement de tout ça, sauf avec Lo, il en avait des choses à dire finalement ...!
Un peu gêné d'avoir monopolisé la conversation, avec toutes ses explications parfois nébuleuses, il offrit un timide sourire à la jeune femme, comme pour s'excuser...
avatar
Danath

Messages : 205
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum