[RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Victoria le Mer 14 Juin - 14:08

14 juin de l'An de Grâce 1657

Une candidature à laquelle elle devait réponse. Ce qu'elle fit sans délai. La demoiselle serait reçue en salle d'audience. Victoria donna donc ses ordres afin que la dite salle soit mise à disposition pour le jour et l'heure prévus.


Saralyne a écrit:
De Mademoiselle Dubuisson Saralyne
"Le Fil d'Argent"
2 Porte de Saint André
Sancerre

A Madame Du Chesnay-Taillandier Victoria
Palais Jacques Coeur.


Le 14 juin de l'An de Grâce 1657

Madame,



Par la présente, je me permets de postuler à l'annonce placardée le 10 juin 1657, concernant la recherche d'un secrétaire personnel.
Certes, je ne suis guère connue de vos services. Mais je pense, justement, que je pourrais vous apporter un vent de fraîcheur et de nouveauté, outre les qualités que vous recherchez.

N'ayant aucune attache ni obligation familiale, je serais, ainsi, disponible à toute heure, de jour comme de nuit.
De nature assez timide et réservée, ma présence ne sera guère remarquée et vous pourrez, ainsi, être certain qu'aucune information ne filtrera.

Concernant les autres points importants et qualités nécessaires, je vous invite à me rencontrer. Ainsi, vous pourrez me juger plus aisément.

Veuillez, Madame Du Chesnay-Taillandier, recevoir mes salutations distinguées.
Mademoiselle Saralyne Dubuisson.







CABINET DU RÉGENT DU ROYAUME DE FRANCE ET DE NAVARRE


A Mademoiselle Saralyne Dubuisson
"Le Fil d'Argent"
2 Porte de Saint André
Sancerre  


Mademoiselle,

J'accuse bonne réception de votre courrier et vous recevrai :


- Le vendredi 16 juin 1657 à 9H00 précises en salle d'audience.



Ce courrier vaudra laisser-passer au poste de garde du Palais Jacques Cœur.

Dans l'attente de notre rencontre, recevez, Mademoiselle Dubuisson, mes salutations.



Fait à Bourges, le 14 Juin de l'An de Grâce 1657
Pour son Altesse Sérénissime Paul William Arthur du Chesnay-Taillandier - Régent du Royaume de France et de Navarre



avatar
Victoria

Messages : 145
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Jeu 15 Juin - 14:54

Neuf heures pile. Ni en avance, ni en retard. Au loin, le clocher de la cathédrale sonnait...
La ponctualité était normale pour Saralyne. Ni une qualité ni quoi que ce soit d'autre.
Avant de se présenter au bureau, elle avait longuement hésité. Serait elle apte ? Méritait elle une chance ? Et puis, finalement, elle avait craqué et décidé. Elle viendrait, elle tiendrait parole et respecterait le rendez vous donné. Le reste... Le jugement ne lui appartenait pas.

Vêtue de sa plus belle robe, la rouge bien évidemment, confectionnée par ses soins, elle leva le poing pour frapper mais se retînt, in extremis.
Un long soupir franchît ses lèvres. L'anxiété s'emparait d'elle. Mais... Pourquoi ? Si le résultat de cet entretien ne lui importait pas ?
Sans doute était il plus important qu'elle n'osait se l'avouer.

Quelques secondes s'écoulèrent ainsi, entre doutes et inquiétudes, avant qu'elle décide, enfin de toquer.
Trois coups secs, brefs... Peut être que le poste avait été attribué entretemps et qu'elle se faisait tout un monde de peu de choses!
Peut être que, à l'ouverture de cette porte, elle serait renvoyée chez elle immédiatement.
Oui... Autant s'imaginer cela. Le stress s'évanouirait si elle pensait que sa venue n'aurait aucune incidence.

Un fin sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu'elle tentait, comme elle le pouvait, de tenir le cap.
Reposant ses mains devant elle, les croisant, tremblantes, elle attendît, patiemment, avec une seule envie... Faire les cent pas pour contenir son inquiétude.
Loupé, il fallait rester stoïque!
avatar
Saralyne

Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Où je veux, quand je veux, yeah!

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Victoria le Ven 16 Juin - 11:56

C'est l'huissier de service ce matin qui vient lui annoncer la visite attendue. Victoria est assise devant la table de travail, encore très incommodée par les fortes chaleurs de ce mois de Juin 1657.
Comme depuis quelques semaines à présent, sa fine main droite est délicatement posée sur son ventre rond, un peu comme si instinctivement, Victoria protégeait son précieux enfant. Son fin visage est épanoui, serein et les marques ou cernes dus à la grossesse lui sont épargnée, du moins pour l'instant.

- Faites entrer cette demoiselle.

Annonce-t-elle posément. Elle ne se lèvera pas car cela représente pour elle, ces jours derniers, un effort considérable qu'elle déplore mais qu'elle doit accepter si elle veut pouvoir mener sa grossesse à son terme. Elle se contente d'incliner légèrement la tête, avec grâce, à l'entrée de la demoiselle et de lui offrir un discret sourire. De sa main gauche, en un geste ample et gracieux, elle l'invite à prendre place, face à elle.

- Bonjour Mademoiselle Dubuisson. Prenez place, je vous en prie. Soyez la bienvenue au Palais Jacques Cœur.

Les gens du Palais connaissent parfaitement ses souhaits à présent, aussi n'a-t-elle qu'un discret signe de la tête à effectuer pour qu'aussitôt soient servis des verres d'une eau fraîche et citronnée, seule boisson que son corps accepte en ce moment. Un verre est placé devant la demoiselle tandis qu'un autre est placé devant elle. A côté du verre : est posé son inséparable petit carnet de notes où elle consigne tout ce qu'elle juge nécessaire bien qu'ayant une excellente mémoire. Posément toujours, d'une voix qu'elle a douce naturellement, elle s'adresse à la postulante.

- Ainsi donc, vous sentez-vous en mesure de pouvoir tenir le Cabinet de Son Altesse Sérénissime avec excellence, comme l'indiquait l'annonce ?

Il faut bien commencer quelque part et cette première question n'est pas anodine pour qu'elle commence à se forger une opinion sur celle qui travaillera auprès de son tendre époux et auprès d'elle, aussi, lorsque le besoin s'en fera sentir.




avatar
Victoria

Messages : 145
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Ven 16 Juin - 14:41

Il ne fallût pas attendre bien longtemps. La réactivité des gens du Palais était telle! Bien vite, un huissier lui ouvre et l'escorte jusqu'à l'épouse du Régent. Mais... Comment aborde t'on une personnalité de ce genre ?! Les règles de bienséance n'étaient pas l'apanage de la demoiselle en rouge, habituée à son petit monde simple, voire simpliste. Elle était de ces femmes qui, par amour, pouvaient tout abandonner. Et pour les beaux yeux d'un Berrichon, plusieurs mois plus tôt, elle l'avait fait, délaissant la ville pour la campagne et sa rudesse... Mais aussi sa douceur de vivre, en toute quiétude.
A présent, tout ceci était révolu...

Ah! Où en était elle ? Ah oui. Les présentations.
Sans pouvoir ouvrir la bouche, Victoria prenant rapidement les choses en mains, Saralyne se contenta d'esquisser une gracieuse révérence, de celles dont elle s'était toujours montrée capable. Devait elle, en se redressant, l'appeler "Votre Altesse" ? Elle n'en avait clairement aucune idée. Aussi, les joues rougies, elle se contenta de prendre place à l'invitation de la blondeur royale. Maintenant, place aux faux pas!


- Bonjour à vous... Madame.

Hésitation. Et si elle se méprenait ? L'épouse du Régent allait elle prendre ombrage de cette "familiarité" ? Vite vite, une pirouette! Du pur Saralyne Dubuisson dans toute sa splendeur!

- Pardonnez moi si je vous ai offensée. Je vous avoue, sans détours, que je ne sais guère comment vous nommer.

Faute avouée, à demie pardonnée ? Les jours toujours rougies, l'ancienne couturière croisa les jambes et posa ses mains sur ses genoux, ne manquant pas d'aviser le verre posé à son attention. Elle remercia, par ailleurs, le service effectué d'un hochement de tête et d'un sourire, malgré sa gêne permanente.

- Bien. Puisque la chance était donnée à tous, je me suis dit que je pourrais tenter, moi aussi, de saisir cette occasion. Ce n'est pas tous les jours qu'une telle opportunité se présente.

Léger sourire. Saralyne tentait de se rassurer, de reprendre contenance. Mais, pour la grande timide qu'elle pouvait être, c'était compliqué!

- Que vous dire de plus que ce que j'ai pu écrire pour vous convaincre... Je ne sais. Je ne pense pas être la plus qualifiée ni la plus expérimentée. Mais je suis capable d'apprendre, rapidement, si l'on m'en donne la possibilité.

Oui, Saralyne exposait aussi ses doutes en toute franchise. Après tout, il ne servait à rien de mentir, sous peine d'être démasquée un jour ou l'autre. Il valait mieux être franche et honnête.
La gorge un peu sèche sous le coup de l'émotion, elle se saisît alors du verre et se désaltéra, d'une simple gorgée, avant de le reposer sur le bureau. Restait plus qu'à attendre la réaction de Victoria... Mais Saralyne s'attendait à être sortie manu militari!
avatar
Saralyne

Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Où je veux, quand je veux, yeah!

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Victoria le Sam 17 Juin - 7:10

- Il n'y a pas d'offense. Le "Madame" est parfaitement adapté à l'épouse du Régent.

La demoiselle ne répond pas à sa question sauf à la rediriger sur ce qu'elle a lu dans son courrier et qu'elle sait donc déjà.

- En effet, Mademoiselle, j'ai lu attentivement votre courrier, faute de quoi, je ne vous aurais point convoquée ce jour. Dans tous les cas, vos preuves devront être faites et je ne doute nullement de votre volonté de vouloir bien faire. Le Régent du Royaume de France et de Navarre ne devrait plus tarder afin de juger s'il vous estime apte à remplir les missions qui seront les vôtres et que j'ai décrites dans l'annonce parue en affichage public.

Victoria pourrait lui donner quelques exercices pour tester sa façon de procéder et vérifier ainsi ses réelles aptitudes  mais sans doute vaut-il mieux que cela soit Paul qui décide de comment il voudra poursuivre cet entretien. Victoria se lève donc, incline la tête avec grâce en adressant un discret sourire à la demoiselle.

- Son Altesse Sérénissime va être immédiatement informée de votre venue. Quant à moi, je vous remercie de votre visite et vous demande de patienter ici jusqu'à son arrivée. Au revoir, Mademoiselle Dubuisson.

Elle demande aux gens du Palais de veiller à ce que la demoiselle ne manque de rien, ni de rafraîchissements, ni d'une petite collation et se retire en précisant aux huissiers que le Régent soit informé sans délai de l'arrivée de la demoiselle Dubuisson afin qu'il puisse poursuivre l'entretien.
avatar
Victoria

Messages : 145
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Paul Chesnay-Taillandier le Dim 6 Aoû - 19:05

Paul avait été prévenu que sa chère et tendre recevait en entretien une jeune femme ayant candidaté pour remplacer Hélèna au poste de secrétaire.

Il est vrai que, bien que ce remplacement lui faisait bizarre, il était plus que nécessaire compte tenu de la disparition inexpliquée de leur secrétaire depuis de très nombreux mois.

Un huissier vient alors informer Paul que sa présence est souhaitée à cet entretien.

A vrai dire, elle devient même indispensable puisqu'il croise sa jeune épouse sur le départ.

Paul fronce les sourcils, mais ne fait pas attendre la jeune candidate.

L'huissier l'annonce, puis il entre dans la salle.

« Madame Dubuisson. Bonjour ! Merci d'être venue ce jour. Vous avez d'ores et déjà rencontré notre Premier Ministre... »

Paul prend place à la table de réunion, face à Saralyne, et joint ses mains devant lui.

« Vous candidatez pour le poste de secrétaire, c'est bien cela ? Où avez-vous appris à lire et à écrire ? »

Apprendre à lire, et à plus forte raison à écrire, n'était pas donné à tout le monde.

La candidature de Saralyne ne comportait pas de fautes de français. Mais il lui faudrait s'assurer que c'était bien elle qui l'avait écrite...

« Il me semble utile de vous expliquer comment je fonctionne. Car vous travaillerez principalement avec moi. Je reçois de nombreux courriers.
Tous n'appellent pas nécessairement de réponse... Mais quand il en faut une, c'est à la secrétaire que revient la tâche de répondre, selon mes instructions, et de mander les émissaires pour remettre le pli à son destinataire. Je ne dicte pas, ou très rarement... J'indiquais à Madame de Lhavilland le sens de ma réponse et elle s'occupait de la formulation. Je souhaiterai que nous fassions un essai.
»

Il fait alors un signe à l'huissier qui apporte devant Saralyne le nécessaire de la secrétaire personnelle : plumes, encre, vélin, mais également sceau et bougie...

« Imaginons que j'ai reçu un courrier d'un certain Pierre Delagrange. Il est vigneron et me propose de goûter son vin pour le mettre à la table de la Cour. J'ai bien envie de donner suite à sa proposition, et d'inviter notre Grand Chambellan à cette dégustation évidemment.

Il faudrait donc rédiger une réponse à ce monsieur, en lui proposant une rencontre pour une dégustation au palais, et en lui précisant que Madame le Grand Chambellan se joindra probablement à nous. Et il faudrait rédiger une invitation à l'attention de Madame le Grand Chambellan.

Vous pouvez me demander ce que vous voulez comme précisions que vous jugerez utiles...
» précise-t-il dans un sourire.
avatar
Paul Chesnay-Taillandier

Messages : 69
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Mar 8 Aoû - 23:24

L'épouse du Régent s'éclipsait prestement. Elle semblait contrariée et Saralyne n'eût que le temps de la saluer, respectueusement, avant qu'elle ne parte. S'ensuivrait alors de longues minutes, voire heures, d'attentes ? Il ne fallait pas se leurrer, le Régent devant être fort occupé, aussi la jeune femme s'attendait elle à devoir prendre son mal en patience.
Reprenant place sur le fauteuil qu'elle avait alors précipitamment quitté, la Dame en Rouge croisa alors les jambes, le regard perdu dans le vague, pensive et toute tournée vers ses propres soucis et questionnements intérieurs...

... Pas pour longtemps.
Rapidement, un huissier éleva la voix derrière elle et la sortît de sa mélancolique rêverie.
Aussi promptement, Saralyne se leva et s'inclina, gracieusement, à l'attention du Régent à peine entré qui, avec prestance et fermeté, s'adressa à elle sans vraiment lui laisser le temps de répondre quoi que ce soit.
Pour lui rétorquer ses propres hommages, elle repasserait donc plus tard!

A peine prît il place devant elle, encore toute retournée par son arrivée si... Majestueuse, que Saralyne sentît ses joues piquer un fard digne de sa couleur de prédilection. De suite, il entrait dans le vif du sujet et l'exhortait à parler d'elle, ce qui n'était, pour la jeune femme timide, pas une mince affaire!
Mais, courage! Il ne fallait pas douter, pas balbutier... Son avenir se jouait là, maintenant, sous les yeux interrogateurs et juges du Régent! Pas d'une personne lambda, remplaçable!

Une profonde inspiration prise, et elle se lança, en espérant ne pas trop décevoir les attentes espérées...


- Ma mère... Elle m'a tout appris. Les bases du moins. Ne venant pas d'une famille aisée, j'ai simplement pu profiter de ses connaissances qu'elle a daigné me transmettre avec gentillesse et douceur.

Rien que de penser à sa famille disparue depuis fort longtemps, la jeune femme sentît son coeur se serrer, juste un peu. Le temps guérissait les blessures, même si c'était parfois extrêmement long et douloureux...

- Par contre, je ne vais pas vous mentir, je ne sais où elle même a pu apprendre. Je sais juste qu'elle avait fui son ancienne vie en épousant mon père.... Mais là est une autre histoire qui n'a aucune importance. Sachez juste que j'ai perfectionné, au fil des ans, cet apprentissage par des lectures aussi diverses que variées, dès que cela m'était possible, bien entendu.

A force de travail acharné, Saralyne parvenait à acquérir quelques oeuvres, par ci par là, pour parfaire sa soif de connaissance. Autant dire que les heures de couture étaient innombrables pour y parvenir et ne se comptaient plus...
Secouant un peu la tête, imperceptiblement, à ces misérables souvenirs, la jeune femme fût rassurée lorsque le Régent reprît, prestement, la parole, afin de s'exprimer sur le poste en lui même, sur ses attentes et son mode de fonctionnement.
Attentive, elle écouta chaque point de son explication et recula juste un peu lorsqu'on lui porta le nécessaire, remerciant l'huissier d'un sourire.
Habituée à écrire, elle saisît alors la plume d'un geste délicat et expert, avant de sourire au Régent, un peu confuse, sachant pertinemment que les questions qu'elle allait lui poser seraient idiotes... Forcément!
Mais puisqu'il lui avait dit qu'elle pouvait le questionner au sujet de cet exercice...


- Bien, je ne sais par où commencer tant j'aurais de questions à vous poser Votre Altesse. L'exercice, en soi, ne me semble pas trop ardu mais...

Un court instant, la jeune femme suspendît sa réponse, se mordant légèrement la lèvre d'inquiétude, bien consciente qu'il finirait par se moquer d'elle et de son inexpérience. En même temps, elle n'avait jamais été secrétaire, de qui que ce soit! Les seules missives qu'elle écrivait étaient personnelles, rien de plus.

- Cela va vous sembler idiot mais... Comment se nomme le Grand Chambellan ?

Ouch! Courait elle le risque de se faire remercier avant même de débuter son essai ?
L'administration de ce Royaume lui était tellement étrangère! A peine sortie de sa boutique, hormis les courses folles dans la campagne, rien ne lui était vraiment familier. Saralyne n'était qu'une fille du peuple, avec du coeur et des rêves plein la tête.


- Et puis... Comment définir la date et l'heure de cette rencontre ? Et, surtout, comment trouver les adresses où les transmettre ?

A cet instant précis, hormis les souhaits du Régent au sujet de cet exercice, Saralyne ne savait rien et n'avait accès à aucune donnée, que ce soit le carnet d'adresses, les habitudes du palais... Tout lui était à apprendre!
Ses joues s'empourpraient alors davantage tandis que, d'un geste un peu tremblant, signe d'inquiétude quant à cet entretien désastreux, elle trempait la plume dans l'encre, prête à débuter ses lettres, avec grand soin.
avatar
Saralyne

Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Où je veux, quand je veux, yeah!

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum