[RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Victoria le Mer 14 Juin - 14:08

14 juin de l'An de Grâce 1657

Une candidature à laquelle elle devait réponse. Ce qu'elle fit sans délai. La demoiselle serait reçue en salle d'audience. Victoria donna donc ses ordres afin que la dite salle soit mise à disposition pour le jour et l'heure prévus.


Saralyne a écrit:
De Mademoiselle Dubuisson Saralyne
"Le Fil d'Argent"
2 Porte de Saint André
Sancerre

A Madame Du Chesnay-Taillandier Victoria
Palais Jacques Coeur.


Le 14 juin de l'An de Grâce 1657

Madame,



Par la présente, je me permets de postuler à l'annonce placardée le 10 juin 1657, concernant la recherche d'un secrétaire personnel.
Certes, je ne suis guère connue de vos services. Mais je pense, justement, que je pourrais vous apporter un vent de fraîcheur et de nouveauté, outre les qualités que vous recherchez.

N'ayant aucune attache ni obligation familiale, je serais, ainsi, disponible à toute heure, de jour comme de nuit.
De nature assez timide et réservée, ma présence ne sera guère remarquée et vous pourrez, ainsi, être certain qu'aucune information ne filtrera.

Concernant les autres points importants et qualités nécessaires, je vous invite à me rencontrer. Ainsi, vous pourrez me juger plus aisément.

Veuillez, Madame Du Chesnay-Taillandier, recevoir mes salutations distinguées.
Mademoiselle Saralyne Dubuisson.







CABINET DU RÉGENT DU ROYAUME DE FRANCE ET DE NAVARRE


A Mademoiselle Saralyne Dubuisson
"Le Fil d'Argent"
2 Porte de Saint André
Sancerre  


Mademoiselle,

J'accuse bonne réception de votre courrier et vous recevrai :


- Le vendredi 16 juin 1657 à 9H00 précises en salle d'audience.



Ce courrier vaudra laisser-passer au poste de garde du Palais Jacques Cœur.

Dans l'attente de notre rencontre, recevez, Mademoiselle Dubuisson, mes salutations.



Fait à Bourges, le 14 Juin de l'An de Grâce 1657
Pour son Altesse Sérénissime Paul William Arthur du Chesnay-Taillandier - Régent du Royaume de France et de Navarre



avatar
Victoria

Messages : 177
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Jeu 15 Juin - 14:54

Neuf heures pile. Ni en avance, ni en retard. Au loin, le clocher de la cathédrale sonnait...
La ponctualité était normale pour Saralyne. Ni une qualité ni quoi que ce soit d'autre.
Avant de se présenter au bureau, elle avait longuement hésité. Serait elle apte ? Méritait elle une chance ? Et puis, finalement, elle avait craqué et décidé. Elle viendrait, elle tiendrait parole et respecterait le rendez vous donné. Le reste... Le jugement ne lui appartenait pas.

Vêtue de sa plus belle robe, la rouge bien évidemment, confectionnée par ses soins, elle leva le poing pour frapper mais se retînt, in extremis.
Un long soupir franchît ses lèvres. L'anxiété s'emparait d'elle. Mais... Pourquoi ? Si le résultat de cet entretien ne lui importait pas ?
Sans doute était il plus important qu'elle n'osait se l'avouer.

Quelques secondes s'écoulèrent ainsi, entre doutes et inquiétudes, avant qu'elle décide, enfin de toquer.
Trois coups secs, brefs... Peut être que le poste avait été attribué entretemps et qu'elle se faisait tout un monde de peu de choses!
Peut être que, à l'ouverture de cette porte, elle serait renvoyée chez elle immédiatement.
Oui... Autant s'imaginer cela. Le stress s'évanouirait si elle pensait que sa venue n'aurait aucune incidence.

Un fin sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu'elle tentait, comme elle le pouvait, de tenir le cap.
Reposant ses mains devant elle, les croisant, tremblantes, elle attendît, patiemment, avec une seule envie... Faire les cent pas pour contenir son inquiétude.
Loupé, il fallait rester stoïque!
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Victoria le Ven 16 Juin - 11:56

C'est l'huissier de service ce matin qui vient lui annoncer la visite attendue. Victoria est assise devant la table de travail, encore très incommodée par les fortes chaleurs de ce mois de Juin 1657.
Comme depuis quelques semaines à présent, sa fine main droite est délicatement posée sur son ventre rond, un peu comme si instinctivement, Victoria protégeait son précieux enfant. Son fin visage est épanoui, serein et les marques ou cernes dus à la grossesse lui sont épargnée, du moins pour l'instant.

- Faites entrer cette demoiselle.

Annonce-t-elle posément. Elle ne se lèvera pas car cela représente pour elle, ces jours derniers, un effort considérable qu'elle déplore mais qu'elle doit accepter si elle veut pouvoir mener sa grossesse à son terme. Elle se contente d'incliner légèrement la tête, avec grâce, à l'entrée de la demoiselle et de lui offrir un discret sourire. De sa main gauche, en un geste ample et gracieux, elle l'invite à prendre place, face à elle.

- Bonjour Mademoiselle Dubuisson. Prenez place, je vous en prie. Soyez la bienvenue au Palais Jacques Cœur.

Les gens du Palais connaissent parfaitement ses souhaits à présent, aussi n'a-t-elle qu'un discret signe de la tête à effectuer pour qu'aussitôt soient servis des verres d'une eau fraîche et citronnée, seule boisson que son corps accepte en ce moment. Un verre est placé devant la demoiselle tandis qu'un autre est placé devant elle. A côté du verre : est posé son inséparable petit carnet de notes où elle consigne tout ce qu'elle juge nécessaire bien qu'ayant une excellente mémoire. Posément toujours, d'une voix qu'elle a douce naturellement, elle s'adresse à la postulante.

- Ainsi donc, vous sentez-vous en mesure de pouvoir tenir le Cabinet de Son Altesse Sérénissime avec excellence, comme l'indiquait l'annonce ?

Il faut bien commencer quelque part et cette première question n'est pas anodine pour qu'elle commence à se forger une opinion sur celle qui travaillera auprès de son tendre époux et auprès d'elle, aussi, lorsque le besoin s'en fera sentir.




avatar
Victoria

Messages : 177
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Ven 16 Juin - 14:41

Il ne fallût pas attendre bien longtemps. La réactivité des gens du Palais était telle! Bien vite, un huissier lui ouvre et l'escorte jusqu'à l'épouse du Régent. Mais... Comment aborde t'on une personnalité de ce genre ?! Les règles de bienséance n'étaient pas l'apanage de la demoiselle en rouge, habituée à son petit monde simple, voire simpliste. Elle était de ces femmes qui, par amour, pouvaient tout abandonner. Et pour les beaux yeux d'un Berrichon, plusieurs mois plus tôt, elle l'avait fait, délaissant la ville pour la campagne et sa rudesse... Mais aussi sa douceur de vivre, en toute quiétude.
A présent, tout ceci était révolu...

Ah! Où en était elle ? Ah oui. Les présentations.
Sans pouvoir ouvrir la bouche, Victoria prenant rapidement les choses en mains, Saralyne se contenta d'esquisser une gracieuse révérence, de celles dont elle s'était toujours montrée capable. Devait elle, en se redressant, l'appeler "Votre Altesse" ? Elle n'en avait clairement aucune idée. Aussi, les joues rougies, elle se contenta de prendre place à l'invitation de la blondeur royale. Maintenant, place aux faux pas!


- Bonjour à vous... Madame.

Hésitation. Et si elle se méprenait ? L'épouse du Régent allait elle prendre ombrage de cette "familiarité" ? Vite vite, une pirouette! Du pur Saralyne Dubuisson dans toute sa splendeur!

- Pardonnez moi si je vous ai offensée. Je vous avoue, sans détours, que je ne sais guère comment vous nommer.

Faute avouée, à demie pardonnée ? Les jours toujours rougies, l'ancienne couturière croisa les jambes et posa ses mains sur ses genoux, ne manquant pas d'aviser le verre posé à son attention. Elle remercia, par ailleurs, le service effectué d'un hochement de tête et d'un sourire, malgré sa gêne permanente.

- Bien. Puisque la chance était donnée à tous, je me suis dit que je pourrais tenter, moi aussi, de saisir cette occasion. Ce n'est pas tous les jours qu'une telle opportunité se présente.

Léger sourire. Saralyne tentait de se rassurer, de reprendre contenance. Mais, pour la grande timide qu'elle pouvait être, c'était compliqué!

- Que vous dire de plus que ce que j'ai pu écrire pour vous convaincre... Je ne sais. Je ne pense pas être la plus qualifiée ni la plus expérimentée. Mais je suis capable d'apprendre, rapidement, si l'on m'en donne la possibilité.

Oui, Saralyne exposait aussi ses doutes en toute franchise. Après tout, il ne servait à rien de mentir, sous peine d'être démasquée un jour ou l'autre. Il valait mieux être franche et honnête.
La gorge un peu sèche sous le coup de l'émotion, elle se saisît alors du verre et se désaltéra, d'une simple gorgée, avant de le reposer sur le bureau. Restait plus qu'à attendre la réaction de Victoria... Mais Saralyne s'attendait à être sortie manu militari!
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Victoria le Sam 17 Juin - 7:10

- Il n'y a pas d'offense. Le "Madame" est parfaitement adapté à l'épouse du Régent.

La demoiselle ne répond pas à sa question sauf à la rediriger sur ce qu'elle a lu dans son courrier et qu'elle sait donc déjà.

- En effet, Mademoiselle, j'ai lu attentivement votre courrier, faute de quoi, je ne vous aurais point convoquée ce jour. Dans tous les cas, vos preuves devront être faites et je ne doute nullement de votre volonté de vouloir bien faire. Le Régent du Royaume de France et de Navarre ne devrait plus tarder afin de juger s'il vous estime apte à remplir les missions qui seront les vôtres et que j'ai décrites dans l'annonce parue en affichage public.

Victoria pourrait lui donner quelques exercices pour tester sa façon de procéder et vérifier ainsi ses réelles aptitudes  mais sans doute vaut-il mieux que cela soit Paul qui décide de comment il voudra poursuivre cet entretien. Victoria se lève donc, incline la tête avec grâce en adressant un discret sourire à la demoiselle.

- Son Altesse Sérénissime va être immédiatement informée de votre venue. Quant à moi, je vous remercie de votre visite et vous demande de patienter ici jusqu'à son arrivée. Au revoir, Mademoiselle Dubuisson.

Elle demande aux gens du Palais de veiller à ce que la demoiselle ne manque de rien, ni de rafraîchissements, ni d'une petite collation et se retire en précisant aux huissiers que le Régent soit informé sans délai de l'arrivée de la demoiselle Dubuisson afin qu'il puisse poursuivre l'entretien.
avatar
Victoria

Messages : 177
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Paul Chesnay-Taillandier le Dim 6 Aoû - 19:05

Paul avait été prévenu que sa chère et tendre recevait en entretien une jeune femme ayant candidaté pour remplacer Hélèna au poste de secrétaire.

Il est vrai que, bien que ce remplacement lui faisait bizarre, il était plus que nécessaire compte tenu de la disparition inexpliquée de leur secrétaire depuis de très nombreux mois.

Un huissier vient alors informer Paul que sa présence est souhaitée à cet entretien.

A vrai dire, elle devient même indispensable puisqu'il croise sa jeune épouse sur le départ.

Paul fronce les sourcils, mais ne fait pas attendre la jeune candidate.

L'huissier l'annonce, puis il entre dans la salle.

« Madame Dubuisson. Bonjour ! Merci d'être venue ce jour. Vous avez d'ores et déjà rencontré notre Premier Ministre... »

Paul prend place à la table de réunion, face à Saralyne, et joint ses mains devant lui.

« Vous candidatez pour le poste de secrétaire, c'est bien cela ? Où avez-vous appris à lire et à écrire ? »

Apprendre à lire, et à plus forte raison à écrire, n'était pas donné à tout le monde.

La candidature de Saralyne ne comportait pas de fautes de français. Mais il lui faudrait s'assurer que c'était bien elle qui l'avait écrite...

« Il me semble utile de vous expliquer comment je fonctionne. Car vous travaillerez principalement avec moi. Je reçois de nombreux courriers.
Tous n'appellent pas nécessairement de réponse... Mais quand il en faut une, c'est à la secrétaire que revient la tâche de répondre, selon mes instructions, et de mander les émissaires pour remettre le pli à son destinataire. Je ne dicte pas, ou très rarement... J'indiquais à Madame de Lhavilland le sens de ma réponse et elle s'occupait de la formulation. Je souhaiterai que nous fassions un essai.
»

Il fait alors un signe à l'huissier qui apporte devant Saralyne le nécessaire de la secrétaire personnelle : plumes, encre, vélin, mais également sceau et bougie...

« Imaginons que j'ai reçu un courrier d'un certain Pierre Delagrange. Il est vigneron et me propose de goûter son vin pour le mettre à la table de la Cour. J'ai bien envie de donner suite à sa proposition, et d'inviter notre Grand Chambellan à cette dégustation évidemment.

Il faudrait donc rédiger une réponse à ce monsieur, en lui proposant une rencontre pour une dégustation au palais, et en lui précisant que Madame le Grand Chambellan se joindra probablement à nous. Et il faudrait rédiger une invitation à l'attention de Madame le Grand Chambellan.

Vous pouvez me demander ce que vous voulez comme précisions que vous jugerez utiles...
» précise-t-il dans un sourire.
avatar
Paul Chesnay-Taillandier

Messages : 75
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Mar 8 Aoû - 23:24

L'épouse du Régent s'éclipsait prestement. Elle semblait contrariée et Saralyne n'eût que le temps de la saluer, respectueusement, avant qu'elle ne parte. S'ensuivrait alors de longues minutes, voire heures, d'attentes ? Il ne fallait pas se leurrer, le Régent devant être fort occupé, aussi la jeune femme s'attendait elle à devoir prendre son mal en patience.
Reprenant place sur le fauteuil qu'elle avait alors précipitamment quitté, la Dame en Rouge croisa alors les jambes, le regard perdu dans le vague, pensive et toute tournée vers ses propres soucis et questionnements intérieurs...

... Pas pour longtemps.
Rapidement, un huissier éleva la voix derrière elle et la sortît de sa mélancolique rêverie.
Aussi promptement, Saralyne se leva et s'inclina, gracieusement, à l'attention du Régent à peine entré qui, avec prestance et fermeté, s'adressa à elle sans vraiment lui laisser le temps de répondre quoi que ce soit.
Pour lui rétorquer ses propres hommages, elle repasserait donc plus tard!

A peine prît il place devant elle, encore toute retournée par son arrivée si... Majestueuse, que Saralyne sentît ses joues piquer un fard digne de sa couleur de prédilection. De suite, il entrait dans le vif du sujet et l'exhortait à parler d'elle, ce qui n'était, pour la jeune femme timide, pas une mince affaire!
Mais, courage! Il ne fallait pas douter, pas balbutier... Son avenir se jouait là, maintenant, sous les yeux interrogateurs et juges du Régent! Pas d'une personne lambda, remplaçable!

Une profonde inspiration prise, et elle se lança, en espérant ne pas trop décevoir les attentes espérées...


- Ma mère... Elle m'a tout appris. Les bases du moins. Ne venant pas d'une famille aisée, j'ai simplement pu profiter de ses connaissances qu'elle a daigné me transmettre avec gentillesse et douceur.

Rien que de penser à sa famille disparue depuis fort longtemps, la jeune femme sentît son coeur se serrer, juste un peu. Le temps guérissait les blessures, même si c'était parfois extrêmement long et douloureux...

- Par contre, je ne vais pas vous mentir, je ne sais où elle même a pu apprendre. Je sais juste qu'elle avait fui son ancienne vie en épousant mon père.... Mais là est une autre histoire qui n'a aucune importance. Sachez juste que j'ai perfectionné, au fil des ans, cet apprentissage par des lectures aussi diverses que variées, dès que cela m'était possible, bien entendu.

A force de travail acharné, Saralyne parvenait à acquérir quelques oeuvres, par ci par là, pour parfaire sa soif de connaissance. Autant dire que les heures de couture étaient innombrables pour y parvenir et ne se comptaient plus...
Secouant un peu la tête, imperceptiblement, à ces misérables souvenirs, la jeune femme fût rassurée lorsque le Régent reprît, prestement, la parole, afin de s'exprimer sur le poste en lui même, sur ses attentes et son mode de fonctionnement.
Attentive, elle écouta chaque point de son explication et recula juste un peu lorsqu'on lui porta le nécessaire, remerciant l'huissier d'un sourire.
Habituée à écrire, elle saisît alors la plume d'un geste délicat et expert, avant de sourire au Régent, un peu confuse, sachant pertinemment que les questions qu'elle allait lui poser seraient idiotes... Forcément!
Mais puisqu'il lui avait dit qu'elle pouvait le questionner au sujet de cet exercice...


- Bien, je ne sais par où commencer tant j'aurais de questions à vous poser Votre Altesse. L'exercice, en soi, ne me semble pas trop ardu mais...

Un court instant, la jeune femme suspendît sa réponse, se mordant légèrement la lèvre d'inquiétude, bien consciente qu'il finirait par se moquer d'elle et de son inexpérience. En même temps, elle n'avait jamais été secrétaire, de qui que ce soit! Les seules missives qu'elle écrivait étaient personnelles, rien de plus.

- Cela va vous sembler idiot mais... Comment se nomme le Grand Chambellan ?

Ouch! Courait elle le risque de se faire remercier avant même de débuter son essai ?
L'administration de ce Royaume lui était tellement étrangère! A peine sortie de sa boutique, hormis les courses folles dans la campagne, rien ne lui était vraiment familier. Saralyne n'était qu'une fille du peuple, avec du coeur et des rêves plein la tête.


- Et puis... Comment définir la date et l'heure de cette rencontre ? Et, surtout, comment trouver les adresses où les transmettre ?

A cet instant précis, hormis les souhaits du Régent au sujet de cet exercice, Saralyne ne savait rien et n'avait accès à aucune donnée, que ce soit le carnet d'adresses, les habitudes du palais... Tout lui était à apprendre!
Ses joues s'empourpraient alors davantage tandis que, d'un geste un peu tremblant, signe d'inquiétude quant à cet entretien désastreux, elle trempait la plume dans l'encre, prête à débuter ses lettres, avec grand soin.
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Victoria le Jeu 9 Nov - 11:36


Entretien du samedi 11 Novembre 1657 à 09H00 Mademoiselle Saralyne Dubuisson
Avec son Altesse Sérénissime Philippe de Chesnay-Taillandier - Régent du Royaume de France et de Navarre

avatar
Victoria

Messages : 177
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Jeu 9 Nov - 14:50

Samedi 11 novembre 1657, vers 8h45

Cinq mois! Déjà cinq longs - ou courts selon le point de vue et certains événements liés -  mois que l'entretien avec Son Altesse Paul De Chesnay-Taillandier avait tourné court, sans trop comprendre les raisons de ce revirement de situation. Déçue et désappointée, la Dame en Rouge s'en était donc retournée à sa vie, bien décidée à ne plus tenter sa chance auprès du Roi ou de sa Cour. Après tout, si on ne voulait pas d'elle malgré toute sa bonne volonté, il était inutile de s'acharner et de lutter contre les vagues furieuses d'un océan de pouvoir déchaîné. Ainsi allait la vie, le Destin... Et il lui réservait, pour les mois suivants, de bien délicieuses surprises, qui lui feraient vite oublier cette inconfortable déconvenue.
Cinq mois, donc. Cinq mois au cours desquels la boutique de Saralyne s'était retrouvée close, pour ne plus jamais rouvrir. Le coeur n'y était d'abord plus... Puis la vie s'était, enfin, montrée bienveillante en lui offrant multiples présents et gestes tendres. Elle s'écoulait désormais tranquillement, loin de Sancerre, au sein du domaine "Les Ails d'Angilon", auprès de ceux qui formaient, désormais, SA famille.
Et oui, cinq mois... Et ce serait désormais, alourdie de plusieurs kilos, arborant un ventre arrondi de presque sept mois, et une splendide bague de fiançailles à son annulaire, qu'elle se présenterait, pour la seconde fois en l'espace de quelques mois, au Palais Jacques Coeur, une lettre, valant laisser passer, à la main.

Pour un peu, elle serait restée sans réponse, cette dernière, puisque la jeune femme ne demeurait plus au 2 Porte de Saint André. Fort heureusement pour elle, la veille au soir, la fidèle Rosalie s'était rendue sur place afin de récupérer quelques étoffes de tissus et écheveaux laineux quémandés par la future maman. Ne pouvant s'y rendre elle même, fatiguée, elle s'était résolue à demander un peu d'aide. Fait suffisamment rare pour être souligné!
Aussi, lorsque le pli arborant le sceau royal fût découvert par la cuisinière du Domaine et confidente de la nouvelle maîtresse des lieux, celle ci était retournée en hâte vers ses pénates, oubliant les commissions qu'elle devait rapporter. Il y avait plus urgent que quelques bouts de tissus et maigres fils, non ?!
La surprise, à son retour, fût alors de taille. Comment répondre à ce rendez vous ? Il était trop tard pour le décliner vu l'heure tardive du vendredi soir. Mais il serait, aussi, malvenu de l'ignorer, tout autant que d'envoyer quelconque messager à sa place en lieu et date de l'entretien! Autant dire que ce pli laissa la jeune femme pensive de longues heures, l'empêchant de trouver un sommeil réparateur tant l'angoisse montait...
Oh, bien sûr, elle aurait pu demander de l'aide à son Aimé, cette aide si précieuse et bienveillante qu'il savait lui accorder. Mais Saralyne n'aimait ni les passe droits, ni les fausses excuses... Elle devait faire face à son Destin, fière comme elle savait l'être!
Et puis, cette nuit là, lors de ses heures de doutes et d'insomnies cruelles, de méninges un peu trop mises à rude épreuve, son petit ange à venir fît, lui aussi, des siennes, lui assénant quelques petits coups bien placés pour l'empêcher encore plus de se reposer, comme s'il sentait l'angoisse montante de sa génitrice.
Autant dire que, le lendemain... La mine affichée par la jeune femme serait des plus déconfites!

Bref.
Le samedi matin, donc, quelques minutes avant l'heure fatidique, Saralyne s'était présentée aux portes du Palais, montrant la lettre reçue aux gardes qui, assurés de la véracité de ses allégations, la firent pénétrer dans l'enceinte sans trop de difficultés. Ouf! Déjà une étape de passé!
Angoissée, les traits tirés, la future maman se laissait alors mener dans les couloirs par un huissier, avec cet étrange et amer arrière goût de déjà vu. Toute la nuit, elle avait réfléchi, pesé le pour et le contre, analysé la situation. A ses yeux, la première fois, son entretien ne s'était pas correctement déroulé et, quoiqu'elle ai pu commettre d'irréparable, il lui semblait donc qu'elle avait été recalée. Donc... Pourquoi l'appeler une nouvelle fois, suite au changement de Régent ? Si elle n'était pas à la hauteur la première fois, elle ne le serait pas non plus à la seconde!
Il lui apparaissait clair, ce matin là, qu'on l'avait invitée à cet entretien, alors, faute d'autre candidat. Ou de meilleur candidat. Bref, peu importait. Saralyne se sentait juste comme un "second choix" et elle détestait cette idée. Même pour la famille royale, elle ne plierait pas l'échine au point d'être humiliée et dépréciée. Elle valait mieux que cela... Oui, à présent, elle le savait. Pour son enfant, elle se devait de valoir mieux, de toute façon. Pour que jamais il, ou elle, n'ai à avoir honte de l'avoir pour mère. Tout simplement.

D'un geste lent, alors, elle caressa son ventre rond, à peine dissimulé par cette robe ample et d'un rouge flamboyant qu'elle aimait tant à porter. Jamais elle n'avait si bien porté son nom, la Dame en Rouge...
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Philippe le Sam 11 Nov - 20:52


    Philippe était arrivé très tôt dans la salle où se tiendrait l'entretien. Toujours de noir vêtu comme il portait le deuil de son père, il avait bien observé la salle, pour s'approprier l'espace. Il n'était pas du tout anxieux, il aimait savoir où il allait.

    Il avait posé un dossier et de quoi écrire sur la table, afin de pouvoir prendre des notes de ce qui lui semblerait important ou qu'il lui faudrait se rappeler durant les échanges. Debout devant la fenêtre, il observait la cour du Palais qu'il avait arpenté en tous sens de sorte à tenter de reconstituer la mosaïque de la fonction qui était dorénavant sienne.

    Il avait étudié tant de notes et de dossiers depuis son arrivée ! Heureusement, Victoria était là et lui répondait sans détour sur les différents sujets, sans cela il aurait été bien en peine de s'en sortir.

    Il ne lui restait plus à présent qu'à attendre ces Dames. Il espérait qu'il s'entendrait bien avec la candidate, il y avait grand besoin d'une secrétaire pour initier les nombreux travaux à venir !
avatar
Philippe

Messages : 35
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Victoria le Dim 12 Nov - 0:25

C'est un peu avant neuf heures qu'elle pénètre dans l'antichambre de la salle d'entretien. Un huissier s'avance vers elle.

- Madame de Chesnay-Taillandier, Son Altesse Sérénissime est déjà arrivée et vous attend.

Un peu nerveuse de n'être point la première arrivée, elle s'avance et constate que la demoiselle déjà rencontrée une fois est là, elle aussi, avec, à ce qu'elle constate avec grande discrétion, quelques rondeurs de plus.

- Bonjour Mademoiselle, nous allons pouvoir entrer. Je vous en prie.

Elle lui cède le passage et pénètre à son tour et à sa suite en salle d'entretien. Victoria se plie en une belle et gracieuse révérence devant Philippe et lui sourit.

- Bonjour Votre Altesse Sérénissime, je vous présente Mademoiselle Saralyne Dubuisson.

Victoria se recule de quelques pas, dépose la copie du courrier reçu pour le poste de secrétaire devant la place du Régent afin qu'il ait déjà quelques éléments et pistes d'interrogations à venir.

Spoiler:

Saralyne a écrit:
De Mademoiselle Dubuisson Saralyne
"Le Fil d'Argent"
2 Porte de Saint André
Sancerre

A Madame Du Chesnay-Taillandier Victoria
Palais Jacques Coeur.


Le 14 juin de l'An de Grâce 1657

Madame,



Par la présente, je me permets de postuler à l'annonce placardée le 10 juin 1657, concernant la recherche d'un secrétaire personnel.
Certes, je ne suis guère connue de vos services. Mais je pense, justement, que je pourrais vous apporter un vent de fraîcheur et de nouveauté, outre les qualités que vous recherchez.

N'ayant aucune attache ni obligation familiale, je serais, ainsi, disponible à toute heure, de jour comme de nuit.
De nature assez timide et réservée, ma présence ne sera guère remarquée et vous pourrez, ainsi, être certain qu'aucune information ne filtrera.

Concernant les autres points importants et qualités nécessaires, je vous invite à me rencontrer. Ainsi, vous pourrez me juger plus aisément.

Veuillez, Madame Du Chesnay-Taillandier, recevoir mes salutations distinguées.
Mademoiselle Saralyne Dubuisson.


Puis, elle se place légèrement en retrait afin que Philippe puisse démarrer l'entretien. Elle n'interviendra que s'il lui demande.
avatar
Victoria

Messages : 177
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Dim 12 Nov - 14:23

Perdue dans ses pensées, entre tracas de future mère et interrogations relatives à l'entretien qui allait s'ensuivre, la Dame en Rouge sursauta quelque peu à la voix de l'épouse de l'ancien Régent qui s'approcha d'elle pour l'inviter à la suivre et à pénétrer, avant elle, dans la salle dévolue à la suite des événements.
Cependant, avant d'entrer, elle s'empressa, tout de même, de la saluer, avec le peu de grâce qui lui restait encore, avant de devenir un pachyderme dans chacun de ses faits et gestes lors des mois suivants.


- Madame, un plaisir de vous revoir.

Légère révérence, autant que faire se peut. En la voyant, des souvenirs revinrent en son esprit. Oh, pas du dernier entretien raté, non... Plus récents. L'image d'un faire part élégant lui revînt en mémoire mais, trop tard, elle ne pût lui présenter ses voeux en personne, la porte s'étant déjà ouverte dans l'optique d'une poursuite d'affaires d'état.
Oh, et puis, après tout... Son Aimé n'avait il pas effectué le nécessaire ? De ce qu'elle avait compris, ils étaient amis de longue date et, par conséquent, les propos de la jeune femme seraient plus qu'inutiles à ce sujet. Les affaires personnelles ne la concernaient pas, après tout... Pas vrai ? Parmi tout ce beau monde, Saralyne se sentait... A part. Inutile. Bonne à rien.
Arf... Voilà qu'elle recommençait à douter de ses capacités, en une fraction de secondes, alors qu'elle se sentait si sûre d'elle à son arrivée!

Un poil tremblante, elle laissa donc Victoria la présenter et, à son image, esquissa une révérence, plus maladroite qu'à l'accoutumée dans son état, pour le nouveau Régent. Etrange sensation face à cet inconnu... Il lui insufflait plus de craintes que son frère qu'elle ne connaissait pourtant pas, lui non plus. Bigre...

- Votre Altesse... Murmura t'elle alors, toujours penchée et genoux pliés, en révérence, attendant que le nouveau (et tout neuf!) Régent ne lui accorde de se redresser.

La partie s'annonçait, d'emblée, serrée. Oserait elle seulement faire entendre sa voix et ses revendications suite au soufflet reçu lors du premier entretien ? Un rejet, un refus, voilà ce qu'elle avait subi et ressenti. Comment cela se déroulerait il cette fois ? Hum... A voir!
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Philippe le Dim 12 Nov - 23:29

    Entendant du bruit, Philippe se retourna et vit entrer ces dames. Il sourit avec calme et bienveillance, et d'un geste de la main les invita immédiatement à se relever.

    Bonjour Mesdames. Soyez les bienvenues. Je vous en prie, relevez-vous et prenez place.

    Il remercia Victoria d'un geste de la tête en la voyant déposer un document sur la table dont il s'approcha. Il le prit et le lut avec attention, il en garda note dans son esprit.

    Souhaitez-vous que je fasse porter une collation ou des boissons avant de commencer ? demanda-t-il avant de s'asseoir à place tranquillement.
avatar
Philippe

Messages : 35
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Lun 13 Nov - 14:21

Fendue en une révérence qu'elle qualifierait presque de grotesque vu son ventre arrondi et gênant dans cet exercice, Saralyne ne se redressa qu'en entendant le son de voix du nouveau Régent. Et, puisqu'il l'autorisait, à la fois, à se redresser et à s'asseoir, elle n'allait pas se faire prier. Tant pis pour les éventuelles règles de bienséance, et bla bla bla...
Prenant donc place sur le fauteuil qui lui était dévolu - pas sûr que ce soit le même que la dernière fois, étrange! - la jeune femme croisa les mains sous son ventre rond, les posant sur ses cuisses, et demeura muette, entre angoisse et crispation, le temps que Son Altesse puisse parcourir le document qu'il tenait entre les mains. A contre jour, elle crût percevoir qu'il s'agissait de sa lettre, envoyée bien des mois plus tôt. Du moins, il lui semblait reconnaître les arabesques qu'elle esquissait avec grand soin. Mais rien n'était sûr. Jamais. Il fallait toujours douter de tout pour mieux avancer et évoluer, non ?

Ainsi donc, le silence se fît dans cette salle aux allures de déjà vu. Et ce fût le nouveau Régent qui le rompît, en proposant collations, boissons... Un véritable hôte, dites donc! Mais... N'y avait il pas mieux à faire que de se soucier des règles de courtoisie et autres associées ?
Bon, surtout, ne pas répondre sèchement. D'accord, elle était vexée suite à sa déconvenue en ces lieux, et elle était plus que perplexe au sujet de ce nouvel entretien, mais... Quand même! Il était de sang royal! Il fallait s'adresser à lui d'une manière élégante et appréciable!

- Pas pour moi Votre Altesse. Mais je vous remercie de votre bienveillance à cet égard.

Pfiou... Que c'était pompeux! Saralyne avait l'impression que quelqu'un d'autre avait parlé pour elle, tellement cela lui semblait à des lieues de ce qu'elle était! Le trac et le stress la rendant toute chose, la jeune femme peinait à se montrer elle même, à dire vrai. Si elle s'écoutait et osait, elle entrerait dans le vif du sujet, dans l'immédiat! Et puis, si elle s'adressait à lui comme à tous, il n'était pas certain qu'il apprécierait.
Que c'était compliqué les mondanités! Pfff!
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Victoria le Mar 14 Nov - 10:21

- Je vous remercie Votre Altesse Sérénissime, rien pour moi.

Puis à la demande du Régent, Victoria prend place.
avatar
Victoria

Messages : 177
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Philippe le Mar 14 Nov - 22:47

    Ces dames ne voulaient rien, l'on pouvait donc commencer. Et fidèle à ses habitudes, il alla juste droit au but.

    Je ne sais pas grand chose de ce qui a pu se passer avant. Tout ce que je sais est que vous avez eu un entretien avec le Vice-Roi de Nouvelle France qui n'a jamais pu aboutir. Depuis de nombreuses choses ont changé.

    Je ne vous dirai donc que ce que moi, j'attends d'une secrétaire. J'ai besoin de quelqu'un qui sera présent au quotidien, qui sera réactif et efficace.

    Les taches que j'entends lui confier sont de réaliser un carnet de mes rendez-vous que cette personne tiendra à jour avec le plus grand soin, d'envoyer les courriers que je lui aurai dictés et de m'informer dès que je reçois de nouveaux courrier que cette personne me transmettra.

    La question qui se pose à présent est donc : êtes-vous cette personne Madame ?


    Philippe la regardait dans les yeux, sans aucune agressivité ni préjugé. Il avait dit ce qu'il voulait, la parole était à elle.
avatar
Philippe

Messages : 35
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Mer 15 Nov - 15:32

Chacun avait pris place, les cordialités et règles de savoir vivre étaient désormais derrière eux. Sentant le regard du nouveau Régent se poser sur elle, Saralyne inspira profondément. Il était allé droit au but et, visiblement, il n'était pas homme à s'attarder de détails futiles et annexes.
Et bien... Soit. Elle agirait donc de même, confortée dans l'idée que c'était la manière la plus simple d'aborder les choses : la directivité.

Il lui avait expliqué brièvement, et complètement cependant, avec des mots choisis et ne souffrant d'aucune interprétation possible, ce qu'il attendait de la secrétaire amenée à le seconder. Rien de bien compliqué en soi, à l'écouter.
Donc... Y aurait il anguille sous roche, quelque part ? Si c'était aussi simple, pourquoi le poste n'était il pas pourvu ?
Il existait certainement des faits que la jeune femme ne pouvaient soupçonner... Et elle ne chercherait, même pas, à les deviner. C'était ainsi, c'était tout. Et les suppositions, honnêtement, ce n'était pas vraiment sa tasse de thé.


- Bien, Votre Altesse. Vous semblez homme à ne pas vous encombrer de détails superflus et à aborder directement le vif du sujet. Permettez moi, je vous prie, de faire de même.

Se redressant un peu sur le dossier du fauteuil, regonflée dans son estime et ignorant le trac qui la tenaillait, la Dame en Rouge se lança sans plus attendre, ne voulant pas, d'un mot, être empêchée d'exprimer son avis et ses opinions.

- Vous souhaitez savoir si je suis la personne apte à vous seconder. Je répondrais, simplement, que si je ne pensais pas l'être, je n'aurais, sincèrement, jamais rédigé ce courrier. Mais, comme vous l'avez si bien souligné dans vos propos, en effet, la donne a changé.

Aucune méchanceté, aucune froideur. Juste une constatation des faits. Rien que sa grossesse était une nouvelle donnée à prendre en compte. Mais, puisqu'il ne l'avait pas pointé, peut être cela ne le dérangeait il pas ?
Cependant, la future mère, aussitôt, reprît son discours, revenant sur les faits passés.

- Le premier entretien ne s'est jamais réellement achevé. J'ai cru, les semaines suivantes, en être responsable et en suis venue à douter de mes capacités. Fort heureusement, en secondant mon fiancé, j'ai réalisé que je n'en étais guère fautive. Rédiger un courrier et seconder, j'en suis donc bel et bien capable.

Léger sourire sur les lèvres. Evoquer la relation qu'elle entretenait avec le gouverneur était peut être une erreur, un faux pas, mais elle assumait pleinement sa nouvelle vie, quoiqu'on en dise. Et penser à lui, là, de suite, lui donnait un léger teint rosé et un regard des plus doux... Ah, l'Amour!
Cependant, elle chassa rapidement cet air un peu niais d'amoureuse transie et, fixant le Régent sans faillir ni ciller, elle enclencha la suite de ses propos.


- Le souci, tel que je le vois, c'est que, depuis des mois, entre Son Altesse votre frère, sa Dame ici présente, d'une part...

Son regard, un court instant, se déporta sur Victoria assise auprès d'eux, comme pour appuyer ses dires, avant de se replonger dans les yeux du nouveau Régent.

- ... Et le Gouverneur du Berry, d'autre part, il règne comme un vide. Les différents conseillers semblent absents et nous, peuple du Berry, exilés ou originaires d'ici, nous nous sentons démunis. Vers qui nous tourner ? Bon, je l'admets, nous savons tous que certains ont abandonné leurs charges et ont démissionné mais... Qu'en est il des autres ?

Cette digression n'avait rien à voir avec l'entretien en lui même. Mais il semblait important et opportun, pour la jeune femme, d'exprimer tout haut ce que certains pensaient tout bas. Et puisqu'elle avait la chance de pouvoir s'adresser au "tout puissant" en personne...

- J'ai conscience que ceci n'a rien à voir avec le poste et l'entretien que nous devions mener mais je n'aurais pas pu ne pas profiter de cet instant, face à vous, sans vous évoquer les problèmes de fond que nous ressentons, nous, votre peuple. Autant que vous sachiez, je pense, où vous mettez les pieds, en remplaçant votre frère...

C'était dit. Son discours achevé, Saralyne craignait, alors, d'être envoyée sur les roses et d'avoir perdu toute chance de travailler au Palais. Mais, tant pis. C'était dit et fait, et, au fond, elle en était soulagée. La décision leur appartenait désormais. Soit ils écoutaient la voix d'un peuple en détresse et désappointé, soit ils ne s'occupaient que de remplir des "vides" pour la forme.
En fonction de sa réaction et de ses décisions, la jeune femme saurait de quoi l'avenir au sein du Berry serait fait, sous son règne...
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Philippe le Mer 15 Nov - 18:43


    Philippe l'écouta avec la plus grande attention, les mains l'une dans l'autre, posées sur le table. Ce faisant, il tenta de reconstituer les pièces du puzzle, car manifestement l'entretien précédent a été un désastre, ou du moins a été vécu comme tel.

    Jusqu'au bout, il écouta sans dire un mot, pour la laisser s'exprimer pleinement sans perdre le fil de ses idées.

    Je vous remercie. Je suis au fait de ce problème de communication, ainsi que de nombreux autres de toutes parts, qui nuisent gravement au fonctionnement général dans l'harmonie qui devrait régner pour les biens des peuples natifs comme invités sur lesquels il nous appartient de veiller.

    J'entends y remédier, et j'ai déjà mes idées sur le sujet. Une série d'entretien avec tous les acteurs et actrices concernés permettra de les exposer et de les mettre en oeuvre.


    Ceci étant éclairci, il en revint à l'entretien lui-même.

    J'aurai plusieurs questions à vous poser, mais peut-être Madame le Premier Ministre souhaite-t-elle le faire d'abord ?


    Parce qu'il n'est pas sûr qu'il n'y ait pas eu une méprise, ou alors ils donnent en effet un sens différent au mot "seconder". Car c'est le Premier Ministre qui le seconde, la secrétaire elle, les assiste dans l'ouvrage. Mais il y viendra dans ses propres questions, chaque chose en son temps.
avatar
Philippe

Messages : 35
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Victoria le Jeu 16 Nov - 10:48

Elle écoute, fort surprise, la longue tirade de Madame Dubuisson qui ne répond en rien à la question posée par le Régent. Elle comprend tout à fait qu'il puisse y avoir du mécontentement, de l'inquiétude, de la part du peuple, puisqu'elle même n'est pas satisfaite de la tenue des différentes Institutions du Royaume. Ceci étant, il ne s'agirait pas de s'éloigner du sujet de l'entretien d'aujourd'hui. Comme toujours, ce qu'elle apprécie grandement, Philippe est resté fort calme et a su tempérer l'envolée lyrique de la dame Dubuisson.
Sa participation est requise, elle regarde donc, tout à tour, le Régent puis la candidate au poste de secrétaire et se lance dans ce qu'elle a à dire, d'une voix calme, douce et posée.

- Et bien pour commencer, je dirai que Madame Dubuisson est fort motivée puisqu'elle revient se présenter devant nous après un premier entretien qui n'a, hélas, pas connu d'issue. C'est selon moi un point très positif qu'il faut mettre en avant, ce que je fais bien volontiers car cela est fort louable.

Ayant relu la lettre de motivation avant de venir en salle d'entretien, elle ajoute.

- Je pense, Madame, que votre état actuel ne vous laissera pas aussi disponible que votre lettre le laisse entendre. Je suis une jeune mère et travailler la nuit et le jour m'est devenu impossible si je veux pouvoir tenir convenablement mon rôle auprès de mon fils.

Elle marque une courte pause et reprend.

- La vie doit suivre son cours et votre future maternité doit être un bonheur que personne ne saurait vous reprocher. Ceci étant, il vous faut prendre en compte que votre présence auprès du Régent, au sein de son secrétariat, se devra d'être régulière et sans faille. J'imagine donc que vous avez déjà songé à une organisation au sein de votre maisonnée après la naissance de votre enfant ?

Elle sourit chaleureusement à Saralyne car elle-même connaît à présent les contraintes qu'engendre une maternité.

- Ne voyez pas de désobligeance dans ma question. Au contraire, prenez-là comme ce à quoi il vous faut penser pour mener à bien votre futur poste au sein du Palais et comme une priorité que nous ne saurions écarter pour votre bien-être et pour celui de votre famille.
avatar
Victoria

Messages : 177
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Jeu 16 Nov - 14:21

Il était rare que Saralyne se lance dans de telles tirades pleines de revendications et d'interrogations. Mais, face au nouveau Régent, avec l'amertume qui lui vrillait le coeur suite au premier entretien non abouti, elle n'avait pu contrôler ses pensées et les mots liés. Alors, lorsqu'elle se rendît compte du froid que cela semblait avoir engendré entre eux, la jeune femme n'eût qu'une envie : disparaître.
Ses intentions n'étaient pas mauvaises, bien au contraire. Mais, ces derniers mois, entre sa situation personnelle compliquée et l'impression d'abandon institutionnel de toutes parts, la rancoeur et le désespoir d'un avenir incertain, tant pour elle que son enfant à venir, avaient fini par éclore en son sein.
Et, malheureusement, ces doutes intérieurs s'étaient transposés dans la réalité, quand la situation lui semblait opportune, en espérant faire avancer les choses.
Sans doute cela ne servirait il à rien. Après tout, qu'était elle hormis une femme du peuple ? Pas de titre, pas de charge d'importance... Comment avait elle pu croire que s'exprimer servirait une quelconque cause ?

Pour autant, le teint pâli après son intervention plus que grotesque, le Régent prît la parole et, loin de la placer sur l'échafaud, il répondît aux questions posées, en lui assurant que le nécessaire serait fait. Fort bien. Finalement, peut être que l'avenir serait plus brillant qu'escompté ? Pas juste pour elle... Pour le peuple dans son entièreté, tout simplement.
Le souffle un peu coupé, comme suspendue aux lèvres des têtes pensantes lui faisant face, Saralyne ne pipait plus mot, écoutant, tour à tour, l'un et l'autre. C'était comme si la moindre respiration risquait de briser le frêle équilibre! Etrange comportement, peut être, mais la noblesse n'était pas dans les habitudes de la Dame en Rouge. Et le sang royal, encore moins!

Et le questionnement attendu, plus que légitime, fût posé : sa maternité approchante.
Qui de mieux que le Premier Ministre et épouse de l'ancien Régent pour aborder le sujet ? Peu de temps avant ce nouvel entretien, un faire part avait été envoyé au Domaine. En tant que récente accouchée, il était logique que les doutes relevant de cette situation soient exposés par sa bouche.

Aussi, baissant les yeux un court instant vers son ventre rebondi et y déposant une main protectrice, la jeune femme laissa échapper un léger soupir avant de pincer les lèvres. Comment faire, en effet, avec un enfant qu'elle voulait élever et voir grandir ? Comment faire pour en profiter pleinement sans connaître une once de regrets ? Il ou elle risquait déjà de ne voir que peu son père, régulièrement débordé par sa propre charge... Alors, sa mère, aussi ? Devait il (ou elle) forcément être élevé(e) par une nourrice, avec le risque de lui porter davantage d'amour qu'à ses propres parents ?
Tant de questions germaient en son esprit, alors. Aussi, en toute franchise, Saralyne releva la tête vers Victoria et ce sourire chaleureux qu'elle lui offrait, pour lui répondre, sans détours.


- Il est vrai que, lors du premier entretien et, plus encore, lors de la rédaction de cette lettre, je n'étais pas à ce stade avancé de mon état...

Et, à bien y penser, il y avait fort à parier qu'elle ne le savait pas encore. La conception de ce petit être était une réelle surprise, autant pour l'un et l'autre de ses parents, loin d'imaginer les mois suivants et les embûches qui s'ensuivraient. Un amour loin d'être sans nuages et sans dents de scie, jusqu'à peu en tous cas. Désormais, ils filaient l'idylle parfaite, sans épée de Damoclès au dessus de leurs têtes!

- Pour être honnête avec vous, jusqu'à hier soir, je ne pensais plus intégrer le Palais. Je n'ai donc pas vraiment eu l'occasion de songer à la suite des événements à ce sujet, puisque je pensais élever moi même mon enfant.

Sincérité et franchise. Toujours.
Son regard se déporta sur le Régent, un court instant, pour ne pas l'exclure de ses propos. Elle s'adressait à tous deux après tout!
Lorsque ses yeux gris se fixèrent de nouveau sur Victoria, elle reprît le fil de sa pensée, en espérant ne rien omettre.


- Il serait fou et irraisonné de ma part d'espérer pouvoir l'emmener au Palais lors de mes heures de travail. Même si, je le conçois, les premiers temps de sa vie, il faudra que je trouve un accord avec vous...

Sans aborder davantage le sujet, Saralyne espérait que Victoria la comprenne : il lui fallait bien nourrir son enfant, les premières semaines, voire mois, de son existence! Oh certes, il existait bien des nourrices mais la jeune femme espérait ne pas recourir à cette aide qu'elle estimait superflue dans la relation qu'elle voulait entretenir avec son enfant. Elle avait déjà perdu celui qu'elle avait conçu avec Déodat... Il était hors de question qu'elle saborde cette nouvelle chance de maternité! Peut être qu'un compromis était, dès lors, possible ? Entre mère et future mère, après tout... A voir, donc.

- Quoiqu'il en soit, dès que ma présence ne sera plus requise pour le nourrir, je sais qu'il sera entre de bonnes mains. Sur ce point, tout est déjà prévu, en effet.

Léger sourire. En abordant ce point précis, elle pensait à Rosalie, la cuisinière du Domaine. Elle avait beau ne pas être nourrice, la Dame en Rouge ne voyait nulle autre femme à qui elle serait capable de laisser son enfant en garde, quelques heures durant. Puisqu'elle s'occupait déjà très bien d'Arthur, il y avait fort à parier qu'elle serait tout aussi irréprochable avec le nouveau né.

Cette fois, Saralyne espérait avoir répondu, comme il se devait, aux questions posées, sans rien oublier. Mais, tout étant toujours possible, elle guettait les réactions d'en face des régnants, légèrement fébrile....
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Philippe le Sam 18 Nov - 19:47

    Philippe nota l'opinion de Victoria sur la motivation de la Dame, puis suivit les échanges avec intérêt sans intervenir pour l'instant. Le sujet était délicat, il lui semblait préférable qu'une femme, et qui plus est ayant l'expérience de la maternité et des besoins d'un petit enfant, voit à cette question.

    Leurs propos lui donnèrent une idée, dont il leur ferait part si nécessité. En l'état, il laissa Victoria poursuivre.
avatar
Philippe

Messages : 35
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entretien avec Mademoiselle Saralyne Dubuisson

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum