[RP] Omelette sans oeufs

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par AmbreDupuis le Lun 26 Juin - 22:57

Ambre fronça les sourcils en voyant l’étonnement de Requiem quand elle avait annoncé avoir fait un gâteau. Elle avait toujours fait de la pâtisserie, depuis toute petite, elle adorait ça. Si elle n’avait pas suivi la voie de l’Eglise, elle aurait sans doute ouvert sa propre pâtisserie. Elle en avait d’ailleurs eu le projet en arrivant ici. Elle avait même trouvé le nom. Mais cela n’avait jamais aboutie. Il y avait comme ça plusieurs projets qu’elle n’avait pas pu entreprendre. Le grand verger dont elle rêvait dans sa maison Sancerroise notamment. Elle laissa échapper un petit soupir de déception. Quoi qu’il en soit, elle préféra ne pas répondre à Requiem et se contenta de sourire à son jeu de mot.

Revenons-en à la discussion avec Ygraine. Ambre fut sincèrement touchée des paroles de la jeune femme. Savoir qu’elle manquerait à certaine personne la touchait :


- Je vous remercie. Mais je sais bien que nous ne sommes pas irremplaçables. D’ici quelques semaines, voire jours, nous serons déjà oubliés !

Le Berry n’allait pas s’arrêter de tourner parce que deux personnes déménageaient. Cela arrivait tous les jours. Et puis, eux, au moins, ils prévenaient de leur départ. Beaucoup préfèrent simplement disparaitre du jour au lendemain.

Elle éclata de rire à sa remarque sur Requiem :


- En admiration ? Je ne pensais pas susciter de l’admiration pour quelque personne que ce soit. Non, moi je pense simplement qu’il éprouve beaucoup de reconnaissance. Et puis, j’ai déjà rencontré des personnes dans ce style, il passera vite à autre chose.

En parlant du loup, voilà qu’il se rapplique pour demander de l’aide. Ambre n’avait rien de la femme précieuse. Faire la cuisine, la pâtisserie, tenir une maison c’était la base pour elle. Elle adorait ça. D’ailleurs, elle n’avait jamais embauché de personnel pour l’aider sauf la nourrice, mais là, elle n’avait pas eu le choix.

Mais il est étonnant, lorsqu’on invite quelqu’un, de demander aux invités de faire eux-mêmes le repas. D’ailleurs, Ygraine ne manqua pas lui faire remarquer.

Rendant Thomas à la nourrice et oubliant totalement les autres convives, Ambre fini par se lever :


- Faire la cuisine n’est pas un problème. Je la fais tous les jours et j’adore ça. J’aurais simplement pensé que tout était prévu à l’avance. Mais bon, plus rien ne peux me surprendre de Monsieur Requiem ! Tout comme prévoir des œufs pour l’omelette. Mais la quinzaine que j’ai porté devrait déjà combler un peu ce manque.

Elle sourit :

- Donc, qu’avons-nous à faire ?
avatar
AmbreDupuis

Messages : 345
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Saralyne le Mar 27 Juin - 9:54

Perdue dans ses pensées, ayant été superbement ignorée par leur hôte et les invités qu'elle avait salué, Saralyne s'était retournée et avait fait quelques pas, mirant le ciel clément. La journée s'annonçait belle... Plus belle que son âme tourmentée.
Un long soupir franchît ses lèvres, et, alors qu'elle se décidait à repartir, elle sentît quelque chose heurter ses jambes... Que ?!!
Se tournant rapidement vers la source du choc, le coeur battant, craignant de rencontrer quoi que ce soit de désagréable, elle fût rassurée en remarquant le jeune Arthur, les bras tendus. Esquissant un léger sourire, son instinct maternel prît le dessus et, en douceur, elle s'agenouilla pour saisir l'enfant entre ses bras, dans lesquels il se réfugia.
Mais, à présent... Que faire ? Un coup d'oeil circulaire... Louis Oscar n'était guère dans les parages et la jeune femme n'apercevait pas Danath non plus. Misère!


- ... Que vais je faire de toi petit bonhomme... ? Souffla t'elle alors qu'elle caressait sa joue, tout doucement. En elle, ce fût comme un raz de marée d'émotions, battant le rivage de son coeur par à coups. La goutte d'eau prête à faire déborder le vase ?
Toujours était il que, Arthur blotti contre son coeur, la Dame en Rouge fît quelques pas, avant de rencontrer les jumeaux, les bras chargés de fleurs. Allait elle attirer, ainsi, tous les enfants du lieu ?

Alors, ne sachant que faire d'autre, bien décidée à les occuper, elle partît s'installer sous un arbre, avec eux, et, gardant bien le jeune garçon sur les genoux, elle entreprît de leur apprendre à confectionner des couronnes de fleurs, avant d'orner la tête de la jeune Ange de son propre travail.
La fillette semblait ravie... Et leurs rires, cristallins et innocents, remettaient du baume au coeur de la jeune Sara... Son bonheur était là, tout simplement, sans angoisse, sans peine, sans tracas.
avatar
Saralyne

Messages : 130
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Où je veux, quand je veux, yeah!

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Requiem le Mar 27 Juin - 11:51

Pouet, pouet fit Requiem à Ygraine qui lui reprochait de manquer de politesse, de tact, de bienséance, de respect et toute litanie du même acabit. Ambre d'ailleurs se leva, Louis-Oscar se proposa aussi, la cuisine de Requiem allait déborder de marmitons.
Je ne voulais manquer de respect à personne, expliqua-t-il. Si je m'emballe, c'est que je suis pris par le temps. Vous l'avez compris, l'omelette géante est remise aux calendes grecques, puisque les poules ne sont pas d'humeur à pondre.
Il montra les trois poules qu'il avait exécutées dans les règles de l'art :
Aussi, je vous propose des poules à la broche. Il faudrait un volontaire pour les plumer et les vider, un autre pour s'occuper du feu dans la cheminée. Avec les quelques oeufs de notre bonne fée Ambre, on pourrait quand même faire une petite omelette, histoire de faire la nique aux volatiles en rébellion. Avec les poules on pourrait joindre quelques pommes de terre cuites dans la braise ... Qui veut bien gérer tout cela ? ... Encore une fois, je suis désolé que ce qui devait être une grandiose réception se transforme en une sorte de repas à la va que je te pousse, à peine digne d'une cuisine militaire pour armée en déroute.

Mais souvent les journées mal commencées finissaient en apothéose et Requiem espérait bien que celle-ci connaîtrait cet heureux sort.
Il venait d'apercevoir par la fenêtre de sa cuisine, ou plutôt par le trou faisant office de fenêtre, l'étrange dame toute pale s'asseoir au pied d'un arbre avec le dernier né de Louis-Oscar dans les bras et les jumeaux à ses pieds.

Essayez de faire aux mieux, les amis, je me dois à mes invité.
Il se saisit du tonnelet de blanc, d'un verre et fila rejoindre la dame en question. Elle tressait des couronnes de fleurs pour les enfants :
Jolie travail, Mademoiselle, dit-il ; Je me nomme Requiem et je vous remercie de votre présence. Je pense que Monsieur Danath vous a bien transmis mon message de bienvenue. Je pensais que vous ne restiez pas avec nous, ce qui aurait été bien dommage. Désirez-vous un verre de vin blanc ? La préparation du repas a pris un peu de retard et je vous prie de m'en excuser. ... J'ai dû embaucher mes invités dans la cuisine, j'en suis confus et la honte va rejaillir sur moi et sur mes descendants pendant au moins cinq générations.

Il lui sourit gentiment :
Merci d'occuper ses enfants. Si vous avez quelques talents de cuisinières, et si le coeur vous en dit, rejoignez-nous à la cuisine, sinon, on vous fera signe dès que ce sera prêt.
Tout en parlant, il jetait des coups d'oeil vers la maison, pour voir si les invités promus aides-cuistôts sur le tas arrivaient à s'entendre et à se dépatouiller du problème.
Il reporta son regard sur la jolie demoiselle et s'excusa :

Je vais devoir vous laisser, Mademoiselle, mes fourneaux m'appellent. Si vous avez besoin de quoique ce soit, n'hésitez pas à appeler !
Il tapota les joues des enfants tout en essayant de ne pas les effrayer :
Il y a des jus de fruits pour vous les petits ! Des fruits du jour pressés par mes mains, c'est vous dire si c'est rudement bon !
avatar
Requiem

Messages : 35
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Danath le Mar 27 Juin - 15:05

Il y a parfois des nécessités, genre impératif biologique, qui priment avant toutes autres...
Et le vieil homme dû se résoudre à abonner quelques instants Saralyne, pour trouver un arbre et vider enfin sa vessie, aussi âgée et usée que lui....

Des arbres certes il y en avait, mais avec les enfants qui courraient et jouaient, et la proximité de la maison, il préféra s'éloigner un peu...

Mais en revenant sur ses pas, il ne retrouva pas la jeune femme...
Tout en râlant entre ses dents, il balaya d'un regard les alentours, bien calmes sans les cris des enfants...

Et c'est là qu'il aperçu Messire Requiem, L'Impossible Jeune femme qu'il considérait déjà comme sa fille, et les enfants autour d'elle, bien installés à l'ombre d'un arbre.

Retrouvant son sourire, il avança, et à chaque pas, son sourire s'élargissait de découvrir cette naturelle complicité s'installer entre eux.

C'est la petite Ange, de fleurs couronnée qui la première l'interpella :


Regardes Papy Dan!
Me voilà Reine !
C'est Sara qui m'a appris à tresser les fleurs !



avatar
Danath

Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Saralyne le Mar 27 Juin - 15:26

En compagnie des enfants, la tristesse et les soucis semblaient s'être envolés. L'innocence de ces petits êtres pouvaient arrêter le monde, d'une simple oeillade, ou d'un éclat de rire enfantin. Du moins... C'était ainsi que le ressentait Sara.
Posant la couronne de fleurs sur la tête de la jeune Ange - qui portait rudement bien son prénom -, l'hôte des lieux arriva et lui adressa la parole. Surprise, elle en resta muette, quelques instants, se levant comme elle le pouvait, saisissant le verre tendu au passage, alors qu'elle tenait encore le jeune Arthur, l'aventurier en culottes courtes, entre ses bras.


- Je suis navrée, j'aurais dû songer à venir vous aider. Mais, j'ai vu les enfants et... Enfin... Je me suis dit qu'il fallait s'en occuper, afin de les faire patienter, eux aussi.

Confuse de ne pas avoir songé à prêter ses bras pour la préparation du repas, la jeune femme piqua un fard de tous les diables.
Fort heureusement, Danath les rejoignît et, alors que la petite princesse l'interpellait, Saralyne se demandait comment agir. Laisser les enfants, avec qui elle se sentait si bien, et risquer un tête à tête avec Louis Oscar pour préparer le repas ?
Rien que d'y songer, elle en avait la nausée... Pas Louis Oscar, non non, mais du repas! Son ventre se nouait, sa gorge semblait se remplir alors qu'elle n'avait rien réussi à avaler depuis l'aube.


- Je doute de pouvoir rester pour le repas. Je...

Il fallait trouver une excuse, et vite!

- Le travail... Oui, c'est ça, j'ai encore beaucoup de travail.

Danath les ayant rejoint, Saralyne le fixa, espérant qu'il appuierait son "devoir".
Tout ce qu'elle voulait, c'était déguerpir... Et éviter de croiser son ancien amant, à nouveau. Pas là, pas à ce moment, elle n'était pas prête...
avatar
Saralyne

Messages : 130
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Où je veux, quand je veux, yeah!

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Ygraine le Mer 28 Juin - 9:33

Le pouet pouet de Requiem me laissa sans voix, transformée en statue de sel puis, sans que je décide quoi que ce soit, j'ai éclaté de rire. Ce jeune homme était toujours surprenant, mieux habillé, plus propre, il aurait pu faire un beau prétendant. Parallèlement, j'écoutais notre abbesse qui semblait mal imaginer le vide qu'elle laisserait derrière elle. Nul n'était irremplaçable, c'était en fait, mais chacun avait une petite touche personnelle qui faisait que son apport au bien comment était unique. Et je n'étais pas d'accord pour tout, même si elle avait un vécu plus important que le mien malgré son jeune âge :
Il est vrai que je connais peu de monde, dis-je à la soeur, et j'ignore si beaucoup d'hommes sont du même style que ce Requiem. Moi je le trouve charmant et unique en son genre.
Maman, qui a bien les deux pieds sur terre, parlerait sans doute comme la soeur Ambre, et impossible pour moi de penser qu'elle puisse se tromper. Les mots, les gestes, les façons de Requiem, n'était-ce qu'un leurre destiné à cacher qu'il se ressemblait à monsieur tout-le-monde ? L'avenir me le dirait, en attendant, je voulais profiter à fond de cette journée.

Moi aussi, j'adore la cuisine, m'écriai-je après que Requiem nous ait plantés dans ses ruines pour aller voir la brunette toute blanche qui s'occupait des petits. J'attrapai une poule, décidée à prendre la direction des opérations, et déclarai d'un ton ferme :
Monsieur le Gouverneur, laissez donc les femmes aux cuisines et occupez-vous du feu. Il va falloir de belles flammes pour cuire ces poules et des braises en quantité pour les pommes de terre. Moi je vais vider les poules, j'ai l'habitude. Ambre voulez-vous casser vos oeufs et les battre ? Ca ne fera qu'une petite omelette mais qu'importe. A moins que nous les gardions pour autre chose ? ... Et puis je m'inquiète pour la vaisselle ? Requiem possède-t-il le minimum nécessaire pour nous recevoir dignement ?

Là je m'avançais ayant déjà eu précédemment du mal à trouver des verres dignes de ce nom, je n'avais vu ni assiettes, ni couverts. J'éclatai de rire à l'image de notre gouverneur et de notre première abbesse dans l'immaculée de sa blondeur, assis sur des pierres, tels des manants, tenant dans leurs mains un morceau de viande pour y croquer à belles dents. ... La journée serait épique et inhabituelle mais c'était ces journées-là dont on se souvenait le plus.
Je regardai mes deux compagnons de galère :

Ca va être à la fortune du pot, je crois bien ! ... Encore faut-il être certain qu'il y ait au moins un pot.
Je me mis à rire une nouvelle fois.
On ne mangera peut-être pas grand chose mais pour ce qui est de rire, le service est loin d'être terminé !
avatar
Ygraine

Messages : 27
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par AmbreDupuis le Mer 28 Juin - 19:52

Tout le monde s'activa. Les enfants semblaient avoir accaparé Saralyne et Requiem avait dispersé ses ordres comme s’il avait trouvé du petit personnel à son bon vouloir. Ambre suivit donc Ygraine après avoir vérifié que Thomas était bien occupé avec la nourrice.

S'il fallait préparer le repas sois même, soit. Ca ne la changerait pas de tous les jours. Mais lorsqu'elle pénétra dans la... maison... de Requiem, elle se dit vraiment que la réalisation de ce repas n'allait pas être des plus faciles.

Ce n'était pas le fait que la ruine était une ruine. Lorsqu'elle avait rencontré l'homme la première fois, elle ne c’était pas attendue à mieux en venant ici. Et déjà, l'aspect extérieur lui avait donné un aperçu sur l'aspect intérieur. Mais elle avait un gros souci de maniaquerie et clairement, elle allait devoir garder son sang-froid ici.

Ygraine donna les consignes. Le Gouverneur s'occupera du feu. Ygraine des poules et elle... Elle devait faire une omelette. Elle regarda autour d’elle, affichant un air désespéré et plaça ses mains sur ses hanches :


- J'ai porté 15 oeufs. Cela devrait suffire pour une omelette correcte même si une vingtaine aurait été mieux. Mais... Effectivement, je pense que nous allons avoir un problème de vaisselle oui. Car pour casser des œufs et les battre, il faudrait déjà que je sache dans quoi les casser et avec quoi les battre... Et comme notre hôte semble nous avoir abandonné à notre tâche sans nous indiquer quoi que ce soit...

Elle poussa un soupir d’agacement. L'attitude de Requiem la décevait et elle n'aimait pas ça :

- C’est totalement incorrect ! C’est à lui de gérer tout cela. Pourquoi nous acharner après tout !? Nous ferions mieux d'aller à la taverne ou dans n'importe quel restaurant... Au moins, nous mangerions un repas correct, dans de la vaisselle propre et tous assis...

Elle était à de deux doigts de le faire. On pouvait être pauvre, peu importe, mais avoir une attitude correcte ! A quoi cela servait de baratiner de belles paroles à qui veut l’entendre, pour paraître aussi détestable à côté de cela ?
avatar
AmbreDupuis

Messages : 345
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Louis-Oscar le Mer 28 Juin - 21:20

Quand Requiem fila rejoindre ses invités encore au dehors de la maison en ruine, après avoir énuméré les tâches à accomplir, Louis-Oscar balaya d'un regard ce qui tenait lieu de cuisine...

Fort heureusement, Ygraine semblait très à l'aise, malgré le dénuement évident, et lança quelques directives, tel un général !

Ouf...!
j'échappe à la corvée d'étripage !

Pensa t'il ravi.
C'est qu'il n'aimait guère ça, et retrouvant son sourire, il dit tel un soldat discipliné, obéissant et motivé surtout :


A vos ordres Général Ygraine !
Je m'occupe donc du feu, et des légumes à braiser !


Puis, à la remarque judicieuse de la jeune femme il dit encore:

Danath, mon vieux père, garde toujours dans sa carriole toute une cargaison d'objets en tous genres..
Comme une vieille poêle cabossée dont il ne se sépare jamais; Le plus souvent inutile, mais parfois Indispensable !


D'avoir dû passer près de vingt années sur les routes et les chemins, pour veiller sur moi...
Pensa t'il alors...


Et tout en s'activant sur le feu, il repensa à ses années d'errances, à son enfance ...
Les mois d'hivers au Monastère, et sur les routes le reste du temps, se mêlant aux Gens du Voyage...


Puis, c'est la voix de la petite Ange qui lui parvint et le sortit de ses souvenirs, et fort heureusement, car les braises ne se font pas toutes seules hein !


Quand enfin le feu avait atteint sa vitesse de croisière, et que les légumes cuisaient sagement, soigneusement alignés dans la cendre incandescente, il porta son regard vers le petit groupe installé sous un arbre...
Il en resta figé, tant c'était beau.
Son fils Arthur trônait sur les genoux de Sara, et les jumeaux à ses cotés tressaient des couronnes de fleurs, Nuage comme toujours veillait.

Il grava cette superbe image dans son esprit, tel un baume pour apaiser sa peine...
avatar
Louis-Oscar

Messages : 556
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Danath le Jeu 29 Juin - 11:37

En entendant Saralyne tentant de s'expliquer, le vieil homme comprit...
A trop vouloir tirer sur la corde, elle risquait de rompre...
Et cette fois, il irait dans son sens.


Oui, Jeune Fille, et si tel est votre souhait, je l'exaucerai !
Mais à une condition...!


Tandis que vous serez à votre Ouvrage, c'est moi qui vous préparerai un repas, et vous aurez l'Obligation de le partager avec moi !
Il vous faut retrouver vos forces hein !


Puis le vieil homme s'adressa à l'hôte de ces lieux, avec un regard chargé d'excuses...


Mille Pardon Messire requiem...
Mais ce que Femme veut...

Et sans autres façons, il continua sur un tout autre sujet...

Dites moi, il y a au troc du cœur tout une cargaison  de souliers et de bottes de ma fabrication; et des gilets aussi.
Que nos nouveaux arrivants semblent bouder.

Faites y donc un saut à l'occasion, c'est moi qui offre !


S'adressant de nouveau à Saralyne, il dit encore:

Je vais juste saluer Lo, ainsi que  les Dames présentes et les informer de notre retour, ne vous envolez pas hein !

Il fila donc vers  la maison en ruine, d'où une délicieuse odeur s'échappait déjà, chatouillant agréablement ses narines et son estomac.
avatar
Danath

Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Requiem le Jeu 29 Juin - 11:43

La dame ne comptait pas rester, Requiem ne pouvait tout de même pas la ficeler à un arbre pour la contraindre à être des leurs. Le travail avait-elle prétexté, voilà bien une excuse qui ne serait jamais venue dans sa bouche à lui. en tout cas, elle était bien pâle cette beauté, elle devait traîner une maladie. Le vieux Danath approchait, Requiem le remercia encore pour les divers aliments qu'il avait apportés et dit :
J'ai été bien aise de faire votre connaissance à tous les deux et croyez bien que je regrette que vous nous quittiez déjà. Peut-être, qui sait, un jour nous aurons l'occasion de faire mieux connaissance !

Il devait les abandonner, ne serait-ce que pour savoir si les consignes laissées en cuisine avait bien été exécutées :
A très bientôt, j'espère !

Dans la cuisine, ça se mettait en place avec dextérité : un grand feu brûlait dans la cheminée, alimenté par Louis-Oscar, les trois poules étaient vidées et plumées à la perfection, Requiem en vint à se demander si Ygraine déshabillait un homme avec le même enthousiasme, réflexion qu'il gardât pour lui.
Bravo, les amis et félicitations ! ... Je m'excuse encore pour la pauvreté des lieux et pour les contrariétés culinaires mais ... on va s'en sortir. ... Il y aura même du supplément puisque la demoiselle et le monsieur ne reste pas.

Ambre semblait en pétard, il comprit vite aux regards courroucés qu'elle lui lançait que c'était lui l'objet de sa colère :
Quelque chose ne va pas Ambre ?
Elle qui était la douceur même, ça le rendait malade de la voir ainsi. qu'avait-il pu dire ou faire qui l'ait mise dans cet état. Il préféra se concentrer sur la suite des préparatifs plutôt que d'affronter un orage Ambrien :
Le temps que ces poulettes rôtissent, nous mangerons les salades et nous pouvons même prolonger l'apéritif, le vin apporté par Monsieur Danath étant fameux, j'en abuserais volontiers. En attendant, je vais disposer le couvert. J'ai une nappe de coton blanc que nous pourrions étaler sur l'herbe, là-bas à l'ombre du grand tilleul. ... Vous n'avez rien contre un petit pique-nique campagnard, j'espère ? ... Les enfants seront ravis. ...

Sa ruine n'était pas l'idéal pour qui voulait s'offrir un peu de bonne renommée, si vraiment Requiem compatit se faire des amis et se rendre utile, il lui faudrait très vite se fondre dans la société en adoptant ses us et coutumes :
J'ai dans un coffre de la vaisselle que je protège un peu de la poussière, je l'ai trouvée dans une maison abandonnée et j'ai pensé qu'elle serait mieux chez moi.
Il sortit d'une caisse en bois une nappe blanche en coton assez grande qu'il montra à Ambre :
Vous m'aider à l'installer ?
avatar
Requiem

Messages : 35
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Ygraine le Mer 5 Juil - 23:00

Louis-Oscar se mit aux feux, j'avais vidé les poules et taillé de belles baguettes qui serviraient de broches pour les poules. Soeur Ambre rouspétait contre le manque total de savoir-vivre du pauvre Requiem qui semblait pourtant heureux de recevoir un peu de monde chez lui. Mais il avait de la ressource notre amoureux du tout-venant, il nous sortit une nappe et de la vaisselle en état d'être utilisée. Il engagea Ambre pour se faire aider mais j'avais comme dans l'idée qu'il allait se faire envoyer sur les roses. Pas de table bien sûr, chez les vagabonds mais moi ça ne me dérangeait pas, un petit-pique me rappellerait ceux de mon enfance avec mes parents. Je m'approchai de Requiem et je lui soufflai :
Vous n'avez pas honte de faire trimer notre grande abbesse ?
Plus fort, j'ajoutai :
Dites-moi où se trouvent votre vaisselle des grands jours, je vais vous le mettre-moi ce couvert ! Les poules sont prêtes, avec le feu entretenu par notre gouverneur, elles vont être bonne à manger très rapidement. Il faudrait déjà attaquer les salades. ... Alors, cette vaisselle volée, où la cachez-vous ?

J'adorais le titiller ce buveur de vent, je savais qu'il avait bon coeur. Mais franchement, j'espérais le décider à changer de vie, à adopter les habitudes de tout le monde en ayant un toit, un travail régulier et une vie sociale. L'humanité n'est pas une harde de loups solitaires mais une communauté vivant en bonne entente sous le regard bienveillant de son créateur. Avant de m'occuper du couvert, j'enfilai les poules sur leur baguette et demandai à Louis-Oscar de les placer au-dessus du feu de manière à ce qu'elles rôtissent sans griller.
Il faudra les surveiller et faire attention à ce qu'elles ne tombent pas dans le feu. Ca ira Monsieur ?
avatar
Ygraine

Messages : 27
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Louis-Oscar le Jeu 6 Juil - 20:48

Son vieux père arriva, et expliqua que finalement il ne pouvait rester, devant reconduire Saralyne.
Visiblement déçu, Louis-Oscar hocha de la tête, et avec un sourire teinté de la tristesse qu'il ne pouvait cacher, il ajouta:

Oui, je comprends...
Reconduis là, et prend soin d'elle, dans la mesure du possible...


Puis, sans autre façon, se rappelant la pénurie d'ustensiles, il lança :

Ah au fait Dan, avant de filer dis moi, as tu as toujours à l'arrière de ta carriole, la vieille poêle cabossée et quelques pots de fer...?
ça nous serait bien utile ici en cuisine...!


Il suffisait de demander !
Les objets furent déposés par le vieil homme, remerciements et salutations d'usages adressés, avant de s'en retourner.


Puis c'est des volailles empalées sur baguettes, et prêtes à rôtir qui lui furent apportées.

Oh, parfait Général Ygraine !
Oui, ne vous inquiétez pas, ça je sais faire !


Ajouta t'il ravi, tout en gratifiant la jeune femme de son franc sourire.
Il s'appliqua alors à surveiller de près la cuisson des volailles, tout en retournant les légumes bientôt prêts.
et en gardant un œil sur son Fils et les jumeaux qui gambadaient à nouveau, et toujours Nuage veillait.


(Du coté des enfants ..:)

Gabriel suivait de près Arthur, qui poursuivait toujours les papillons...
Ange quand à elle, revint vers la maison pour offrir les couronnes de fleurs tressées aux Dames présentes.


Tiens Dame Ygraine, celle là, elle est pour toi; Tes cheveux sont sombres comme ceux de Sara.
Et l'autre couronne ira mieux avec les cheveux clairs de l'autre Dame.


Puis voyant que l'agitation régnait, la fillette proposa tout naturellement ses services.


Je peux vous aider?
Mettre le couvert, je connais et je sais compter aussi !
avatar
Louis-Oscar

Messages : 556
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Requiem le Sam 8 Juil - 9:44

Les choses avançaient bien, Requiem était content. Il découvrait que son cadre de vie n'était pas forcément apprécié par tous et qu'il y avait peut-être autre chose de mieux à faire dans ce monde en général et à Bourges en particulier, plutôt que de vivre en solitaire dégagé de tout soucis pour les autres. Ambre était un beau modèle d'existence consacrée aux autres, Ygraine par sa constante bonne humeur et son sens pratique, l'était aussi à un degré moindre.
Les enfants s'étaient mis à la tâche aussi, trouvant autant de plaisir à disposer un couvert à même le sol qu'a tresser des colliers de fleurs. La dame pâle allait repartir, il en était chagriné, il aurait aimé la connaître davantage. Peut-être un jour prochain, quand elle irait mieux. Dans sa maison, bien qu'ouverte aux quatre vents, le délicieux fumet des poules grillées par les bons soins de Louis-Oscar, sous l'oeil attentif d'Ygraine, venaient flatter les narines et faire sonner la cloche de leur estomac. Requiem félicita son cuisiner :

Merci à vous Louis-Oscar, vous avez fait ça très bien. ... Je suis désolé d'avoir dû vous mettre à contribution, ... mais ces poules refusant de pondre m'ont mis à bout et mon accueil n'a pas été à la hauteur de ce qu'il aurait dû être. ... Regardez notre belle abbesse, je crois qu'elle ne s'en est pas encore remise ! ... Je crois qu'on va pouvoir passer à table !
Il frappa dans ses mains pour sonner le rappel :
Le repas est prêt, si vous voulez bien vous donner la peine de glisser vos pieds sous la table !

Sa petite plaisanterie ne fit rire que lui mais c'était sa façon à lui de dérider ses invités. Il remercia aussi Ygraine pour sa patience, son dévouement et sa gentillesse :
Merci Ygraine, vous avez fait beaucoup pour la réussite de ce repas ! Sans vous, mes invités seraient repartis en me claquant la porte au nez ! ... Heureusement que ma maison n'a pas de porte. Vous me direz comment faire pour vous remercier. J'y tiens absolument, pour vivre libre, il faut vivre sans rien ne devoir à personne.

Il aida les enfants à s'asseoir, ils avaient déjà quelques notions de pique-nique et s'asseoir en tailleur n'était pas une nouveauté pour eux, habitués aux belles tables en chêne, aux chaises de style et à la vaisselle vermeille. Ils étaient beaux ces deux jumeaux, leur maman avait bien fait les choses. Requiem se tourna ensuite vers Ambre et lui demanda avec déférence :
Ma soeur, si vous vouliez bien bénir cette table !

C'était son métier après tout. Il sentait qu'elle lui en voulait, il aurait tellement souhaité que ce bel ange blond n'ait rien à lui reprocher. Il se risqua à lui adresser un sourire encourageant.
avatar
Requiem

Messages : 35
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Ygraine le Ven 14 Juil - 15:59

Les poules étaient bonnes, cuites à point, tout le monde se régalait, les enfants en premier. C'était une très belle journée, le temps défilait plus rapide que le vent, je voyais déjà non sans chagrin, la fin de journée approcher. J'avais promis à mes parents de ne pas rentrer trop tard. Il y avait peu de chemin de la ruine de requiem à la ferme paternelle mais les routes n'étaient jamais sûres et autant ne pas tenter le diable.
C'était une curieuse tablée que nous avions là, pourquoi ce gouverneur et ses enfants, pourquoi cette abbesse importante ? Qui était Requiem ? Ce traîne-savate inconnu de tous qui arrivait à faire venir dans sa maison des personnalités aussi marquantes, c'était autant de mystères pour moi. C'était pourtant une joyeuse assemblée, simple et heureuse d'être là, sous un soleil d'été presque divin.

Quelle belle journée n'est ce pas ? C'est curieux de nous voir ici, sans qu'on sache vraiment pourquoi. Vous ne trouvez pas ?
Les plus heureux semblaient être les enfants qui ne tenaient pas en place, jouant avec le chien autour de nous. Après les multiples pâtisseries et les liqueurs qui sortaient de je ne sais où vint le temps où il fallait tout ranger. J'étais contente de ma journée, je n'allais pas laisser Requiem tout faire, je me proposai :
Restez avec vos invités, Requiem, je m'occupe du rangement et de la vaisselle. Ensuite je rentrerai, mes parents m'attendent, je garderai un bon souvenir de cette journée. Merci à vous de créer d'aussi bons moments avec ... peu de choses !
Je lui souris, c'était un drôle de garçon qu'hélas je ne parvenais pas à comprendre.
avatar
Ygraine

Messages : 27
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Louis-Oscar le Mar 18 Juil - 23:12

Touché par les remerciements de Requiem, ne sachant trop quoi dire, Louis-Oscar encore inquiet par le retour précipité de Sara et de son vieux père, le gratifia simplement d'un franc sourire, avant d'arriver à dire:

Mais c'est bien normal, et c'est à moi de vous remercier; Grâce à votre généreuse invitation, je rencontre de nouveaux visages,
Et les enfants sont ravis !
Même notre Créateur a fait sa part en nous offrant un temps superbe !


Puis, chacun pris place autour de la nappe joliment dressée, où quelques fleurs tombées des couronnes tressées s'attardaient.
Le maitre des lieux aida même les enfants à s'installer au mieux !

Le cœur sur la main, attentionné, de l'humour en prime, en voilà des qualités pour un homme encore privé de l'essentiel !
Il espérait pouvoir parler un peu avec cet homme hors du commun, le conseiller pour commencer.

Mais dans l'immédiat, garder Arthur sur ses genoux, avant qu'il ne courre entre les assiettes fumantes !


Et tout en glissant une cuillère dans la bouche de son Fils, Louis-Oscar dit, en réponse à la remarque d'Ygraine:

Oui, Demoiselle, quelle magnifique journée !
Et je partage votre avis, c'est un bien beau mystère finalement !
Nos chemins se croisent, et nous permettent de faire connaissance avant de partager ce repas !
C'est la vie au Berry, tout simplement, pour ceux qui osent s'y attarder !


Le repas se prolongea un peu, mais entre les conversations et des liqueurs à découvrir, l'ambiance était festive !
Les jumeaux eux, dès qu'ils furent rassasiés, reprirent leurs jeux;  Arthur lui, dormait maintenant à poings fermés, sous l’œil attendrit de son papa.


Quand il fut temps de débarrasser, Ange et Gabriel se proposèrent et aidèrent Ygraine.


Et Louis-Oscar en profita pour dire à Requiem, tout en savourant un dernier verre de liqueur:


Si je puis me permettre quelques conseils Messire Requiem, c'est de rencontrer dans un premier temps notre échevin à l'Urbanisme, Dame Madalena ; Vous auriez ainsi cette propriété à votre nom, si c'est ici que vous souhaitez vous établir.
Je vous aiderai pour les travaux si vous le souhaitez, avec quelques bons ouvriers, cette maison retrouvera vite sa belle allure d'antan !


Puis le jeune Gouverneur, en voyant les vêtements élimés qu'il portait,  se risqua même de proposer, en espérant juste ne pas le fâcher:


Et puis,  il y a le Troc du Cœur, où personne ne vient plus...
Pourtant, des vêtements et des souliers, des bottes aussi attendent d’êtres utiles.
Sans parler des stocks de nourriture.
N’hésitez pas à y venir !
C'est l'occasion de rencontrer d'autres gens aussi, un peu comme en Taverne !


Et pour finir, Louis-Oscar demanda :

Mais dites moi, avez vous déjà quelques projets?
Parce qu’il y a tant à faire pour cette Belle Province, et si peu de motivés...

avatar
Louis-Oscar

Messages : 556
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Requiem le Ven 21 Juil - 11:35

Les heures avaient filé aussi vite que des brigands devant des gendarmes, mais la bonne humeur constante laisserait à cette journée somptueuse un parfum d'éternité. L'heure était au rangement, mais Ygraine supervisait les travaux avec sa joie habituelle. Requiem appréciait la jeune femme, elle était d'humeur égale du matin au soir et rien n'assombrissait son regard. Son dévouement pour la cause commune était admirable. Il la remercia d'un joli sourire après l'avoir arrêtée, une main posée sur son bras :
Vous êtes infatigable, Ygraine ! Vous avez sauvé cette journée et mieux, vous m'avez sauvé. Auriez-vous l'amabilité de me dire comment vous remercier. J'y tiens absolument.

Louis-Oscar, après Ambre et Ygraine poussait aussi Requiem à quitter les chemins de l'insouciance et de dame nature en acquérant un terrain comme tout le monde et en se mêlant à la vie collective. il se proposait même de venir l'aider à retaper cette ruine brinquebalante que le prochain hiver allait sans doute achever :
Je comprends parfaitement que je ne peux pas continuer à vivre en parfait égoïste, à l'écart de tous. Soeur Ambre m'a ouvert les yeux une première fois en venant à mon secours. C'est là que j'ai réalisé qu'on avait tous besoin les uns des autres. Ygraine aussi, par sa gentillesse et son dévouement est un bel exemplaire de charité et d'amitié. Donc, c'est promis, j'irai voir l'échevin à l'urbanisme. Mais je ne suis pas forcément attaché à cette masure. J'avais choisi celle-ci parce qu'elle était assez loin de la ville. Si je peux habiter près du centre, ça m'ira très bien.

Le coup d'oeil et la réflexion de Louis-Oscar sur ses vêtements l'amusa un peu. Il avait beau porter ce qu'il avait de mieux, on était encore loin d'un honnête résultat. Mais ses haillons troués et sales n'avaient rebuté ni Ambre, ni Ygraine, ni Lionix, la bourgmestre qu'il avait rencontrée à la taverne. Cependant, par respect pour ses semblables, là aussi, Requiem savait qu'il lui faudrait faire un effort.
Cette défroque de pouilleux ne me servait qu'à éloigner les importuns !
Il éclata de rire :
Cependant, elle n'a pas empêché quelques jolies femmes de m'approcher. Mais vous avez raison, j'irai faire un tour au Troc du Coeur, Ambre m'en avait déjà parlé. Elle devait aussi me trouver un travail mais son départ va tout faire capoter. Ca me sera bénéfique, je devrai me débrouiller par moi-même.

Des projets ? La question posée était bien venue, Requiem y répondit :
A part celui d'être heureux, je n'en ai pas d'autre ! Mais à l'image d'Ambre et d'Ygraine, je sais qu'on peut l'être aussi en se préoccupant des autres en leur apportant un peu de bonheur avec nos modestes moyens. Mais je suppose, que vous me parlez de vie publique ? ... Cette belle province comme vous dites, est-elle prête à vois un ex-vagabond gérer ses biens ou se préoccuper de sa sécurité ? ... Hum, pas sûr ! Mais chaque chose en son temps, laissez-moi d'abord devenir un habitant parfait et exemplaire.

Il lui faudrait du temps pour assimiler une vie d'honnête citoyen, avec un toit non percé, un travail régulier, des impôts à payer et une petite femme à aimer. C'était beaucoup de nouveautés pour lui, il gravirait ses marches une à une, à sa vitesse, mais il les franchirait toutes. Louis-Oscar aussi lui avait ouvert les yeux, lui qui avait déjà tant et tant fait pour le Berry.
Vous avez été gentil avec moi, Louis-Oscar, et votre attention et votre prévenance me vont droit au coeur. Ne perdons pas ce lien d'amitié qui vient de se créer, je voudrais vous retourner la pareille afin de vous démontrer que vous n'avez pas à faire à un ingrat. Je suis certain que vous avez pour moi mille pistes me permettant de me rendre utile ?
avatar
Requiem

Messages : 35
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Ygraine le Lun 24 Juil - 10:13

Je participe au rangement, Louis-Oscar semble aussi ravi de sa journée. Lui et Requiem discutent ensemble. Bon garçon, ce Requiem qui parait animer de bonnes intentions. Il gagnerait à vivre comme tout le monde, mais je crois qu'il l'a désormais bien assimilé.
Je souris à Louis-Oscar, toujours désireux de promouvoir son Berry, c'est vrai qu'il fait bon y vivre :

J'aime aussi notre Province, Louis-Oscar, et je vous remercie d'avoir donné de votre personne pour sans cesse tenter d'en faire un paradis. Je n'ai pas l'intention de le quitter mais d'y vivre longuement et d'y prospérer. ... Et qui sait, ... rencontrer le grand amour ?Tant qu'on y est, après une si belle journée, on peut bien rêver un peu. L'amour viendra ou viendra pas ? Grande question que je me pose depuis des années malgré mes vingt printemps. Mais ce n'est pas ma première préoccupation. Comme l'a si bien dit Requiem, le bonheur des autres m'importe plus que le mien. D'ailleurs il en découle, rendre les autres heureux, c'est construire son propre bonheur.

Je salue les deux hommes, je dois rentrer, tout a une fin dans ce monde sauf la bêtise humaine mais l'heure n'est pas à jouer les rabat-joie :

Je dois hélas vous quitter, Messieurs ! Il est l'heure de rentrer pour moi, je dois encore aider ma mère à nourrir la basse-cour avant qu'il ne fasse nuit. Ce moment passé en votre agréable compagnie
a été un ravissement.

Je prends les enfants dans mes bras pour les biser tendrement sur les joues. Ils sont magnifiques, cette journée au soleil leur a donné de belles couleurs. Je tends la main aux hommes, ça me fait de la peine de les abandonner, cette journée merveilleuse aurait mérité une suite sous les étoiles jusqu'à la venue de la suivante.
J'espère avoir très vite le plaisir de vous revoir très vite, l'un et l'autre.

Puis je m'en vais sur le chemin qui ramène à la ville, chantonnant pour masquer mon chagrin.
avatar
Ygraine

Messages : 27
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Louis-Oscar le Mar 25 Juil - 14:07

Les diverses réponses données, avec humour et grandeur d'âme mêlés, confortaient le jeune Gouverneur dans ses premières impressions.
Requiem était un homme décidément étonnant; Il inspirait la sympathie et le respect dès qu'il se laissait approcher, malgré son premier abord, où il apparaissait tel un vagabond.

Louis-Oscar posa alors son verre de liqueur sur la nappe à même le sol, et sourit.
N'étant guère habitué aux alcools forts, et aux boissons alcoolisées en général, il avait des couleurs, et l'esprit légèrement embrumé, ou peut être était ce simplement les bienfaits de cette mémorable journée qui le rendait si léger..?

Il dit alors:

Je ne peux que cautionner vos propos Requiem, prenez le temps de vous installer plus confortablement,  découvrez et familiarisez vous un peu avec les Us et Coutumes de cette Belle Province.
Votre bonne humeur et votre joie de vivre sont contagieuses !
Alors rencontrez et faites connaissance avec les habitants, surtout les nouveaux arrivants qui sont souvent un peu perdus,
Et par un sourire ou un conseil glissé, il me semble que c'est une bien Belle façon de les accueillir.


Puis, Louis-Oscar posa un instant ses yeux sur son fils qui dormait toujours paisiblement, lui effleura le front pour écarter quelques mèches de cheveux que le vent chahutait, puis ancra ses yeux à ceux de son nouvel Ami avant de poursuivre.

Vous investir pour la Province, vous en avez déjà les qualités; quelques explications techniques vous suffiraient, vu votre aisance à manier le verbe et votre finesse d'esprit.,
et vous pouvez compter sur moi, enfin dans la mesure du possible et de mes connaissances.

Ce qui est important , une fois que vous serez bien établi, c'est réfléchir à ce qui vous plairait de faire.
Bien sur, il y a parfois des obligations qui nous incombent, dues à une Charge ou a une responsabilité, qui ne sont guère attrayantes, mais nécessaires.


Et Louis-Oscar se confia même, peut être pour illustrer plus clairement sa pensée:

Pour ma part, le Clergé et l'Armée, ne m'ont jamais attiré.
Avant l'Exode, j'aimais surtout à travailler le bois.
Et en arrivant au Berry, je me suis découvert un intérêt pour la gestion, et l'organisation nécessaire qui en découle.

Vous découvrirez bien vite aussi ce qui vous correspond le mieux !
C'est qu'il y a tant à faire...


Puis, Ygraine les rejoint, annonçant son départ, et Louis-Oscar fut touché par ses mots...
Il la gratifia de son franc sourire, avant de lui dire :

Oh, je ne doute pas que vous trouverez l'amour Demoiselle Ygraine, entre votre magnifique sourire et votre gentillesse naturelle et votre détermination, l'efficacité aussi dont vous avez su faire preuve pour coordonner les préparatifs du repas !
Je vous vois déjà Grand sénéchal au service de notre Roy, au moins !

Et il était sincère !
Puis s'adressant à Requiem et à Ygraine il déclara:


Avec des gens tels que vous , l'avenir du Berry se voit rassurant !
Ma maison vous est ouverte à tous les deux, et vous y serez les Bienvenus, autour d'un repas partagé, ou de quelques discussions.
Je suis vraiment heureux et honoré de vous avoir maintenant pour Amis !


Puis après avoir embrassé les jumeaux, et serré chaleureusement leurs mains, la jeune femme s'en retourna.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 556
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum