[RP] Omelette sans oeufs

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Omelette sans oeufs

Message par Requiem le Dim 11 Juin - 16:31

C'était la catastrophe !
Avec le retour des beaux jours, Requiem avait regagné sa cabane, acheté des poules sur le marché de Bourges, qu'il avait installé dans un poulailler, bricolé avec trois fois rien. Pour fêter cet événement, il avait décidé d'offrir une omelette géante à ses amis ! Pour ce faire, il avait emprunté de vielles gamelles à un restaurant en faillite, monter un feu à plusieurs foyer, et ramasser une grande cargaison de bois mort.
Tout était près en ce beau jour de juin où le soleil à lui seul aurait cuit un oeuf dans un temps record, sauf .... que ces XXXXXX de poules avaient choisi ce moment pour revendiquer leur liberté, défendre leur droit d'utiliser leur corps selon leurs désirs et, fatalement, ne rien pondre, pas plus d'oeufs, qu'il n'y avait de cheveux sur la tête du Pape.
Elles étaient en nombre, ces garces, trente dans un enclos vingt dans l'autre et qui caquetaient jour et nuit des slogans qui auraient sorti la grand-mère de Requiem de sa tombe, si elles les avaient entendues. Requiem, au comble du désespoir, jurait même les avoirs surprises en train de se moquer de lui. Au début, il se montra gentil, les encouragea de la voix, leur bichonna des nids avec de la paille fraîche, leur montra comment pondre dans des postures que la morale réprouve, glissa un peu de vin rouge dans leur eau, mais rien n'y fit, elles se révélaient plus bêtes que des poules. Ensuite il les pourchassa, les attrapa pour les gifler à toute volée, les menaça d'introduire des renards dans le poulailler, elle restèrent muettes du derrière, pas plus d'oeuf là-dedans qu'une lueur d'intelligence dans leur regard.

Et ses amis qui allaient arriver, un qui amenait le pain, d'autres du vin, un autre des fruits ... et pas d'omelettes au menu. La honte pour qui reçoit à manger ses amis les plus chers. S'il y a des jours où on se demande ce qu'on fait sur terre, Requiem en connaissait un fameux ce jour-là. Désespéré il s'assit sur une pierre, juste devant le poulailler, guettant l'apparition improbable d'un oeuf, comme Ulysse cherchant Ithaque à l'horizon. La tête dans les mains, il se tourna vers le Très-Haut, lui demandant ni plus ni moins qu'un miracle et sur le champ en commandant à ces XXXXXX de poules de bien vouloir ouvrir leur truc pour laisser échapper un oeuf, même un tout petit !
Mais le Très-Haut s'occupant du salut des âmes et non des menus, il y avait de fortes chances pour que la ponte de ces dames soient remises aux calendes grecques !
L'heure tournait, les poules continuaient à semer des crottes dans les quatre coins du poulailler au lieu des oeufs attendus et à discourir entre elles dans des piaillements indécents sans se soucier des tourments de leur malheureux propriétaire !
Requiem se demanda soudain, s'il ne ferait pas mieux d'aller se pendre.
avatar
Requiem

Messages : 35
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Ygraine le Lun 12 Juin - 11:32

Requiem que je connaissais un peu pour l'avoir croisé en taverne organisait une omelette-partie. Le thème m'avait amusé et l'idée était originale. J'espérais qu'il y aurait un peu de monde, je m'ennuyais un peu depuis quelques temps déjà. J'avais hâte de revoir Requiem, j'avais appris qu'il avait été gravement malade dans l'hiver et ce déjeuner champêtre indiquait qu'il allait mieux.
Je trouvai sans problème son logement, c'était une maison en ruine à la sortie Est de Bourges, une petite route où passait peu de monde. Et ma venue n'était pas anodine, j'avais la douce intention de ramener mon ami à des idées et des façons de vivre plus traditionnelles. Je voulais qu'il vienne s'installer en ville, dans une vraie maison avec un vrai métier. C'était mon devoir de pascalienne et j'étais habitée de ma mission.
Je fus surprise en arrivant par le vacarme des poules. Il y en avait des dizaines qui jacassaient comme des lavandières autour d'un lavoir. Requiem était assis sur une pierre, avec la mine de celui qui vient d'enterrer tous ses amis d'un coup. Je lui tendis le gateau que j'avais fait spécialement et je le saluai :

Bonjour ami Requiem ! Voilà ma modeste participation. Mais vous en faites une tête, qu'est ce qui ne va pas ? Le déjeuner tient toujours ?
Je vis avec stupeur que rien ne semblait prêt. Quid de l'omelette géante promise ? Où étaient les oeufs ?
Requiem, vous n'avez rien préparé !!!! Un malheur est arrivé ? Où sont vos oeufs ? Vite, dépêchons-nous, les autres invités vont arriver.
Je posai mon gâteau sur une table et je le tirai par la main :
Vite Requiem, ne restez pas les deux pieds dans le même sabot, il faut se bouger !
avatar
Ygraine

Messages : 27
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Requiem le Mer 14 Juin - 7:56

Ygraine qu'il connaissait un peu arriva la première. Le désespoir se lisait tellement sur le visage de Requiem qu'elle s'en alarma aussitôt. Avec sa gentillesse habituelle elle tenta de lui remonter le moral. D'un vague geste de la main, il désigna son poulailler :
Il se passe ma chère, que j'ai droit à une grève de mes poules ! Ces dames se refusent à pondre et je suis certain qu'elles le font exprès. ... C'est un drôle de monde que nous vivons, on ne peut plus se fier à son personnel !
L'humour plus que la médecine soignerait les maux de la terre, Requiem en était persuadé.
Il regarda son amie, elle avait fait quelques efforts de beauté, elle avait arrangé ses cheveux, elle était belle comme un jour d'été qui ne veut pas mourir.

Que faire Ygraine ? Les invités vont arriver, je n'ai ni le temps ni l'argent pour courir au marché acheter des oeufs ! D'un autre côté, ça m'agace que ces poules de xxxx ... Oups, pardon ! que ces méchantes poules aient le dernier mot ! S'il faut se soumettre au bon vouloir de ces volatiles qui n'ont pas plus d'intelligence qu'une figue, la vie ne mérite pas d'être vécue. On n'a rien à faire sur terre, il faut repartir ! Vous savez que je suis persuadé d'être originaire d'une autre planète tant je n'arrive pas à me conformer aux moeurs, pratiques et coutumes de celle sur laquelle nous sommes ?

Il avait gardé la main d'Ygraine dans la sienne. Il se leva, la pauvre n'avait pas du comprendre grand chose à sa tirade sur ses origines. Il la regarda et dans un sourire se levant sur son visage comme une aurore sur un paysage nordique :
Auriez-vous une idée ? Je ne voudrais pas que mes invités voyant le désastre me pendent à la branche de ce chêne. ... Merci d'être venue, j'ai oublié de vous dire que vous étiez rudement jolie aujourd'hui.
avatar
Requiem

Messages : 35
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Louis-Oscar le Mer 14 Juin - 18:21

Sur la Place Publique, Louis-Oscar avait eu vent des soucis rencontrés par Messire Requiem avec ses poules...
Quelques conseils lui furent donnés, évidemment, mais ne sachant si le problème était enfin résolu, quand l'Invitation fut lancée, le jeune Gouverneur décida de ne point arriver les mains vides, ni seul d'ailleurs.

Dans la carriole, les jumeaux trônaient à l'arrière, entre les panières garnies par les bons soins de Rosalie, la cuisinière du Domaine,  son Fils sur les genoux et Nuage à ses cotés;
Louis-Oscar guidait fièrement l'attelage et déjà ils arrivaient!

Quelques consignes furent lancés aux jumeaux, les invitant à attendre l'arrêt complet dans un premier temps.
Puis chacun se chargea des provisions; petit panier pour la petite Ange, moyen panier pour son frère Gabriel, et le plus grand à son bras.


Bien le Bonjour !

Lança t'il au maitre des lieux et à la jeune femme qu'il avait déjà croisé, et qu'il commença par saluer:
Enchanté Demoiselle !
Louis-Oscar de la Tour du Pin, pour vous servir !

Puis il salua Messire Requiem d'une  poignée de main, avant de présenter son petit monde.

Voici Ange, Gabriel, et mon fils Arthur!
Et Nuage aussi !

Ajouta t'il en flattant l'animal qui le suivait tel son ombre, à pas de loup évidemment.

N'ayez crainte surtout, il est plus doux qu'un agneau et déjà repu !

Puis en parlant des provisions apportées:

Voici quelques pains aux noix, fromages de chèvre et fraises du jardin, pour agrémenter le repas !
avatar
Louis-Oscar

Messages : 556
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Requiem le Ven 16 Juin - 8:49

Nouvelle catastrophe pour Requiem, le premier invité à se présenter n'était autre que le Gouverneur en titre, accompagné de deux enfants et d'un molosse à vous tuer une vache d'un seul coup de dents. Louis-Oscar ne semblait pas se soucier de la pauvreté des lieux, et que ceux-ci de comptent pour plafond que le ciel heureusement bleu ce jour là. Il arrivait jovial, plein de victuailles et sa poignée de mains chaleureuse valait bien le baiser farouche d'une jeune pucelle :
C'est gentil à vous d'être venu, Votre Seigneurie ! ... Hélas, on ne fait pas d'omelettes sans casser les oeufs et comme il n'y a pas d'oeufs, ...
Devant une telle situation hallucinante, Requiem se mit à rire comme un dément :
J'ai droit à une grève de mes poules, Votre Excellence ! Peut-être auriez-dû vous venir avec une armée pour les contraindre à pondre.
Requiem tapota les joues des deux chérubins et malgré les propos rassurants de Louis-Oscar, se tint assez éloigné de la bête.
Vous avez bien fait d'apporter de quoi manger, sinon je devrais aller poser quelques collets pour espérer attraper un lièvre ou deux.
Il voulut lui présenter Ygraine, mais les deux avaient déjà l'air de se connaître. En attendant, il devait parer ce coup du sort. Il pensa à Soeur Ambre, cette belle blonde dont il avait du mal à se sortir l'image des yeux, cette femme débordante de générosité et d'astuce qui elle, aurait trouvé la solution pour forcer ces XXXX de poules à bien vouloir pondre. Peut-être viendrait-elle ? Requiem se prit à l'espérer comme le missionnaire se plait à croire à un miracle avant que la mâchoire du lion ne se referme sur sa personne. Que faire face à un drame ? Il tenta de rassembler toutes ses connaissances et le peu d'expérience que sa courte vie lui avait apportée. Il se souvint alors d'une phrase que son grand-père - paix à son âme et dans nos poches son or - se plaisait à répéter : Bois un coup, ensuite ça ira mieux.
Si on prenait un petit verre ? proposa-t-il. J'ai un vin blanc bien au frais dans le ruisseau qui coule en contrebas.

Sans attendre la réponse de ses deux invités il courut au bas de la prairie et en revint avec un petit tonneau de cinq litres de blanc qu'il consommait avec modération et souvent en solitaire.
Ygraine, soyez gentille de tenter de trouver trois verres dans la maison.

En fait de maison, c'était une ruine sans toit avec des murs à demi-écroulés mais dans les yeux de Requiem, ça pouvait passer pour un palais. Il se tourna vers Louis-Oscar :
C'est du Sancerre ! Vous devez connaître ? Pur produit de notre contrée, c'est vous dire si je participe à la bonne marche de nos producteurs !
avatar
Requiem

Messages : 35
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Ygraine le Ven 16 Juin - 17:40

Le Gouverneur en personne arriva, tranquille comme une feuille d'automne avec ses enfants. Je l'avais déjà croisé, ce bel homme, qui ne le connaissait pas d'ailleurs. Je fus flattée de le voir s'adresser en moi, ce qui était tout de même un gage de grande éducation. Je m'inclinai devant lui, ça me faisait tout chose de voir un homme aussi important se déplacer pour un événement sans relief.
Mes respects, Excellence, c'est gentil d'avoir répondu à l'invitation de Requiem. Le pauvre est plongé dans un problème insoluble, il va vous expliquer tout cela lui-même.
Moi je trouvais ça drôle ces poules qui ne pondaient pas, cette journée serait mémorable et ça commençait bien.
Louis-Oscar de la Tour du Pin ! Rien que le nom, ça vous pose un peu là, mais tout le monde était d'accord pour dire que pour notre Berry chéri, il avait réalisé de belles choses. Homme qui faisait tout bien, il était normal que ses enfants fussent semblable à des anges. La fille d'ailleurs, s'appelait Ange, je ne savais pas comment on devait se comporter devant des enfants de gouverneur mais devant tant de charme innocent, j'ai craqué et je les bisai sur les joues, en les prenant dans mes bras, y compris le plus grand.

Bienvenue à vous les enfants !

La ruine de Requiem devait être à l'exact opposé des splendides demeures dans lesquelles ils avaient dû vivre jusque là, ils devaient être aussi dépaysé qu'un poisson au milieu d'un bois. Requiem s'entretenait avec le Gouverneur, je mis en garde les enfants contre les pièges de cette maison en ruine, où il y avait toujours moyen de se blesser parmi les gravas, les trous et je ne sais quoi. Il y avait un grand pré où ils pouvaient gambader. Je les aurais bien emmenés se promener, mais la cruciale question du repas était loin d'être résolue, il fallait vite trouver de quoi suppléer à l'omelette.
Requiem soudain s'adresse à moi, me commandant d'aller chercher trois verres. Il remontait en courant de la rivière avec son tonneau sur l'épaule. Il haletait, bien lui en prit car j'étais prête à lui rétorquer qu'il pouvait soit, aller chercher ses verres lui-même, soit le demander sur un ton plus gracieux. sur le coup je ne dis rien répondant quand même pour lui faire la leçon :

a vos ordres, mon Général !

S'il me prenait pour la bonniche, il allait être servi tout Requiem qu'il était. J'étais loin de me douter que ce traîne-misère possédait de la vaisselle, pourtant dans un semblant de meuble, unique en son genre puisqu'il ne comptait que trois pieds, je trouvais effectivement trois verres dont un seul n'était pas ébréché. En vérité, il y en avait d'autres en meilleur état mais je fis exprès de prendre les plus abîmées. Les bonniches ne sont pas réputées pour être intelligentes, sinon elles ne seraient pas bonniches !

Je rapportai donc les trois verres à Requiem qui parlait vinasse avec le Gouverneur. Moi je m'inquiétais plutôt de voir ce dernier sans son épouse :


Madame votre épouse n'est point avec vous, Excellence ? ... Viendra-t-elle plus tard ? J'espère qu'elle n'est pas souffrante ?
avatar
Ygraine

Messages : 27
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Louis-Oscar le Ven 16 Juin - 23:17

Agréablement surpris par l’accueil qui lui fut fait, Louis-Oscar en fut presque gêné...
D'autant qu'il n'était nommé Gouverneur seulement par intérim, simple dépannage jusqu'à la nouvelle Gouvernance !


Et il le dit :
Pour ce jour, c'est en simple habitant que je suis venu hein !
On oublie les belles appellations s'il vous plait !
Et puis, assumer la Charge de Gouverneur, c'est un peu devenir le serviteur du Berry !


Tout en écoutant Requiem conter ses mésaventures, il balayait d'un regard les lieux, voyant bien la précarité régner en maître...
Sans parler de la ruine qui lui servait de maison, plus simple à reconstruire qu'à réparer...


Mais pourtant, le cœur sur la main, le Maître des lieux invitait et offrait le peu qu'il possédait, et même ce qu'il ne possédait point encore, genre les œufs ...

Les jumeaux de leur coté avait déjà conquis Demoiselle Ygraine, c'est qu'ils savaient y faire!

Je suis contente de vous connaitre Dame Ygraine !
Commença par dire la petite Ange, tout en s'appliquant à une jolie révérence, ravie de monopoliser l'attention.
Et son Frère jamais bien loin fit de même, s'inclinant comme on lui avait appris, une main derrière son dos bien droit.
Merci Dame Ygraine!
On va pouvoir s'amuser en plus, ça change de l'école ici !
!

Et déjà ils courraient vers le lieu sûr, conseillé par la jolie jeune femme.

Nuage évidemment fila les rejoindre, avant même d'en recevoir l'ordre, tant il était habitué à les veiller.

Arthur toujours dans ses bras, Louis-Oscar sourit en voyant le tableau, puis répondit favorablement  à la proposition faite, d'un verre du bon vin de Sancerre.
Pourquoi pas, je trinquerai avec grand plaisir avec vous !
Riant de la remarque, il ne pouvait que confirmer :
Oui, c'est un fait ! vous contribuez ainsi à une Économie florissante pour notre Belle Province !

Puis, se tournant vers dame Ygraine, il répondit à ses questions bien légitimes:

Non, mon Épouse ne viendra pas...
Enfin, pas à ma connaissance...
Sa santé reste précaire même si elle n'est plus alitée comme cet hiver...


Souriant à Arthur, il inspira profondément tout en le couvant des yeux, il sembla hésiter un instant à en dire plus, puis se ravisa....
Il n'était pas temps de parler de son couple...
Des soucis bien plus urgents étaient à l'ordre du jour :


Comment préparer une omelette sans œufs !
Ou comment s'en passer ?


( en cours)
avatar
Louis-Oscar

Messages : 556
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par AmbreDupuis le Ven 16 Juin - 23:30

Elle avait hésité. Longtemps. Y aller. Ne pas y aller. Il y avait tant à faire avec son déménagement futur mais à la fois si proche. Elle se sentait totalement débordée la pauvre Ambre !

Mais lorsqu'elle avait vu l'annonce de Requiem, elle c'était dit qu'elle se devait d'y aller. Elle appréciait le jeune homme depuis qu'elle lui avait sauvé la peau. Elle savait qu'il serait heureux de la revoir avant son départ. Cela lui permettra aussi de dire au revoir à quelques personnes.

Vêtue d'une robe fait d'un tissu léger mauve, elle arriva au lieu indiqué, presque timidement. Elle avait laissé ses cheveux lâchés pour l'occasion, avec un simple ruban de la couleur de la robe qui lui servait de serre-tête. Elle tenait un panier avec un gros gâteau aux pêches, qu'elle avait sorti du four avant de venir.

Elle s'avança vers le petit groupe, où elle reconnue Louis-Oscar et Ygraine notamment :


- Bonjour... Navrée pour le retard.

Dans son panier, sous le gâteau, se cachait une quinzaine d'oeufs. Elle était passée au marché avant de venir et en avait acheté pour son foyer, ignorant totalement le problème que rencontrait son protégé.

Derrière elle, discrète, la nourrice la suivait tenant dans ses bras un adorable bambin, plein de bouclettes blondes sur le crâne et de grand yeux bleus curieux qui regardaient de tous les côtés. Âgé maintenant de 7 mois, il avait bien grandi son Thomas.
avatar
AmbreDupuis

Messages : 345
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Requiem le Sam 17 Juin - 18:12

Après le Gouverneur qui ne venait pas en tant que Gouverneur, ce qui ne changeait rien au déshonneur de Requiem, la torture continuait de plus belle, Soeur Ambre, l'ange des anges, débarquait à son tour, vêtue d'une robe faisant ressortir ses magnifiques cheveux blonds dont Requiem rêvait encore tant ils l'avait subjugué. Messire soleil lui-même, ne pouvait se vanter d'autant d'éclat. Et dans cette robe, l'abbesse était autrement plus jolie que dans ses vêtements de curé !
Requiem en serait bien tombé d'évanouissement en voyant tant de charme insoutenable envahir sa masure décatie de va-nu-pieds invétéré ! Jamais il n'eut autant honte de sa condition de miséreux et d'autant plus honte qu'il la revendiquait comme un droit. Et c'est le constat de son infini bassesse qui le maintint debout, il aurait voulu sur le champ être une fourmi pour se cacher dans les hautes herbes qui entouraient sa ruine. Même les jumeaux de Louis-Oscar allaient rire pendant des jours de sa décrépitude caractérisée. Mais il n'avait pas de chance, notre vagabond, pensez-donc, il veut réunir quelques amis aussi simples que lui pour une omelette et voilà qu'il se retrouve avec le Gouverneur et la Grande Abbesse de l'Eglise de Pascal ! Recevoir ces deux énormes personnalités dans une maison sans toit et avec une omelette sans oeufs, même le plus téméraire des hommes seraient parti se noyer en courant.

Mais là c'était trop tard, comme la sainte attachée sur son bûcher, Requiem ne pouvait plus fuir. Il enfonça ses malheurs au fond de sa proche trouée, déroula un joli sourire sur ses lèvres parfumées à l'instant d'un peu de Sancerre et s'avança devant cette femme splendide qui l'impressionnait toujours autant :  

Ma soeur ! s'écria-t-il comme s'il découvrait l'Amérique, c'est vraiment gentil à vous d'être venue !

Il la savait sur le départ, elle partait pour des lointaines contrées et Requiem savait déjà que la vie sans elle n'aurait plus la même saveur dans tout le Berry. Elle avait sûrement autre chose à faire que de se déplacer pour manger une omelette sans oeufs mais sa générosité, son coeur encore plus bon que ses cheveux étaient blonds et son envie de toujours faire plaisir à tout le monde l'avaient emporté. Elle était venue !
Requiem s'inclina devant elle, sa chevelure en désordre en frôla le sol :

Rien ne saurait me faire plus plaisir que vous voir chez moi, Votre Sainteté ! Votre présence embellit les lieux et font de cette ruine un palais couronné d'or !

Elle qui l'avait trouvé grelottant de froid sur le parvis de sa cathédrale ne devait pas être trop dépaysée. Il lui offrit son bras pour l'accompagner vers le siège le plus proche ... Parsambleu ! Il n'y avait aucun siège de prévu, exceptés quelques rondins de bois et des pierres tombées de la maison ! Là encore, pas le temps d'aller dévaliser l'église de Bourges de ses bancs ! Requiem, comme si c'était naturel, amena Ambre jusqu'à la plus grosse pierre blanche qui lui parut la plus confortable. Coup de chance, elle était placée sous le feuillage volumineux d'un chêne :
Prenez place, Votre Grandeur ! Vous serez très bien ici !
Malgré son désarroi, il s'amusait comme un fou tant cette venue le comblait de joie. Il désigna aussi un  " siège " à la nourrice juste à côté de celui d'Ambre. Il fit une risette à Thomas sans trop s'approcher de crainte de l'effrayer et déclara :
Je vous apporte de quoi vous désaltérer.

Il dut courir jusqu'à la maison rapporter des verres intactes et, miracle !, propres, qu'il avait récupérés dans une maison abandonnée. Il en remplit deux de Sancerre et les porta aux deux femmes en leur disant :
Bienvenue dans l'humble demeure du plus humble des hommes !

Et seulement, il s'inquiéta du menu. Ambre comme Louis-Oscar avait apporté quelques victuailles mais hors de question pour Requiem de s'en contenter. C'était lui qui invitait, il n'allait pas non plus faire l'aumone auprès de ses invités pour leur fournir à manger. Une idée germa dans son esprit fécond !
Si vous voulez bien m'excuser, dit-il à Ambre.

Il fila à l'intérieur de sa ruine, Ygraine s'occupant des enfants du Gouverneur, lequel devait faire la causette à Ambre, il était clair qu'il était seul pour préparer le repas. Il alluma rapidement un feu dans sa cheminée, la seule en France possédant un conduit aussi large.
[/i]
avatar
Requiem

Messages : 35
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Danath le Sam 17 Juin - 19:41

Tout en appréciant le trajet en fiacre, où une légère brise était du voyage, le vieil homme parlait...
D'un peu de tout et de rien; Du plaisir qu'il avait à coudre des souliers, du peu de monde sur la belle ville de Sancerre et des nouveaux arrivants qui arrivaient quasi tous à Bourges.
Pour finir, en arrivant à destination, il énumérait les simples nécessaires à son infusion préférée...


Nous y voilà Jeune Fille !

Il descendit le premier, puis tendit sa main à la jeune femme pour l'aider à retrouver la terre ferme.

Ni une ni deux, il attrapa le tonnelet qu'il jeta sur son épaule, en grimaçant légèrement, mais chut...
Et le sac de  grains sous son bras libre, puis ils avancèrent vers la maison en ruine d'où parvenaient des voix, ainsi qu'une épaisse fumée.

Un regard vers la jeune femme à nouveau bien pâle agrémenté d'un sourire encourageant, peut être l'inquiétude de l'incertitude à nouveau la taraudait...?


Bien le Bonjour !
Lança alors le vieil homme à l'assemblée, en découvrant Lo avec Arthur dans ses bras, au milieu d'autres personnes dont Dame Ambre qui siégeait sous un grand chêne.
avatar
Danath

Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Saralyne le Sam 17 Juin - 21:42

Le trajet avait beau être agréable, la compagnie bavarde de Danath aidant, Saralyne perdait sa confiance peu à peu, au cours du chemin. Et puis... Avec les hauts le coeur que provoquaient le voyage dans la carriole, cela n'aidait en rien!
Aussi, ce fût d'une oreille distraite qu'elle l'écouta. Il monopolisait tant le discours qu'il ne se rendît pas vraiment compte des états d'âme de son accompagnatrice... Mais ce n'était rien. IL était tout en joie à l'idée de cette fête improvisée, à ce qu'elle avait cru comprendre. Et elle était, aussi, certaine que son secret révélé n'était pas pour rien dans son humeur joyeuse.
En un sens, il serait bientôt, une nouvelle fois, grand père... Et de la manière la plus imprévue et improbable qui soit!

Enfin, la roues s'arrêtèrent, et le roulis également. Ouf... Enfin, vraiment!
Resserrant son châle autour de ses épaules, le teint un peu pâle, l'air soucieux, elle descendît avec l'aide du vieil homme. Jamais elle ne fût aussi ravie de mettre pied à terre. L'impression de tournis cessait enfin!
Prenant une profonde inspiration, alors qu'il se chargeait sans qu'elle puisse tenter de l'aider - elle se serait faite envoyer sur les roses! -, la jeune femme jeta un coup d'oeil circulaire aux alentours, détaillant les présents... Qu'elle ne connaissait pas forcément.

Et puis... Son regard s'arrêta, le temps se figea, alors que Danath lançait un bonjour à la volée.
Louis-Oscar... Alors qu'elle désirait plus que tout ne pas croiser sa route, il était là. Un court instant, elle ferma les yeux, espérant sans doute, vainement, qu'il n'était qu'une apparition prête à s'évaporer au moindre mouvement. Mais ce n'était pas le cas. Elle dût le réaliser en rouvrant les paupières.

Silencieuse, en retrait, elle baissa la tête avant de se tourner vers le fiacre. Il lui était impossible d'avancer. Son souffle était coupé, une sensation de boule au ventre... Et, par réflexe, même si son état n'était guère visible, elle porta une main sur son ventre, de manière totalement invisible aux yeux d'autrui.

Il fallait qu'elle se calme, qu'elle affronte l'éventuelle tempête, avec grâce, détachement... Ne rien laisser paraître. Comme avant.
avatar
Saralyne

Messages : 130
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Où je veux, quand je veux, yeah!

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Louis-Oscar le Dim 18 Juin - 16:17

Dame Ambre arriva ensuite, joliment vêtue, pour changer de son Habit bien moins seyant, accompagnée par une dame portant un bébé dans ses bras.
Sans doute son Fils Thomas, avec ses jolies boucles blondes !
Pensa t'il alors


Bien le Bonjour Dame !

Puis d'une légère inclinaison, avec Arthur toujours dans ses bras, il la salua chaleureusement.
Votre bout chou a bien grandi depuis les festivités du printemps de Bourges dites moi, ça lui fait quel âge là..?
La jeune Maman fut ensuite prise d'assaut et  accueillie telle une Reine par le Maitre des lieux, qui visiblement la connaissait.

Puis c'est la voix de son vieux Père qui se fit entendre, et Louis-Oscar se tourna pour le voir arriver et le saluer, ravi de le trouver lui aussi  pour cette journée qui s'annonçait mémorable.


C'est en s'approchant de quelques enjambées aériennes, qu'il découvrit Saralyne...
L'effet de surprise l'arrêta net...

Oh...Sara...?!

Les salutations de Danath l'aidèrent grandement à retrouver sa contenance.
Et tandis que le vieil homme s'avançait vers Messire Requiem pour lui déposer son chargements, Louis-Oscar inspira profondément, avant d'aller aux devants de la jeune femme bien pâle qui semblait frissonner en resserrant même son châle autour d'elle, son Fils toujours dans les bras, et sage comme une image.


Coucou Sara .
Commença t'il par dire simplement, vraiment heureux de la voir en bonne santé.
Depuis le retour de Colombe le 13 mai, sans un mot, ni aucunes nouvelles, il s'étaient tellement inquiété...
D'autant que son vieux père l'avait informé que la Boutique restait fermée, vide de toute âme...


Je suis si heureux de te...
Un instant d' hésitation, et par respect peut être, choisit de poursuivre en la vouvoyant...
de vous trouver là !

Je vous présente Arthur,mon Fils !

Qui évidemment offrit sa plus belle risette tout en disant de sa petite voix cristalline :
Cou cou

Allez vous bien..?
Comme il aurait voulu la serrer dans ses bras, lui dire combien elle lui avait manqué, combien il s'était inquiété...
Mais ils n'étaient pas seuls...
Et puis le souhaitait t'elle encore seulement..?
avatar
Louis-Oscar

Messages : 556
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Saralyne le Dim 18 Juin - 16:53

Tournée vers la carriole, Saralyne ne remarqua pas l'avancée de Louis-Oscar, redoutée, dans son dos. La jeune femme était tellement absorbée par ses inquiétudes et tourments que rien d'autre ne comptait.
Cet enfant... Est il seulement raisonnable de l'élever ici, dans le Berry ? Peut être n'aurait elle jamais dû revenir et vivoter comme le le pouvait dans cette campagne qui lui était désormais si familière et chère à son coeur.

Lorsque cette voix si familière s'éleva derrière elle, la main posée sur son ventre se retira bien vite et, réajustant son châle, elle se tourna, sans sourire. Sur ce point là, elle ne pouvait mentir. Le revoir était... Compliqué. Et difficilement gérable.
En se tournant vers lui, tant de souvenirs tendres se bousculaient dans sa mémoire. Des souvenirs qui en resteraient...
Et, lorsque son regard se posa sur Arthur, sur cet enfant de l'Amour, totalement légitime, la jeune femme crût défaillir. Etait elle si sotte pour avoir accepté d'accompagner Danath avec tous les risques potentiels que cela impliquait ?!

Le souffle coupé, elle se retînt, fébrile, à la carriole, comme si elle avait vu un fantôme. Il lui fallait... Encaisser. Encore. Supporter des retrouvailles douloureuses... Toujours.


- Bonjour Monsieur...

Puisqu'il la vouvoyait, puisqu'il avait, de lui même, tiré un trait, pourquoi serait elle familière à son égard ?
Le seul sourire qu'elle esquissa fût pour Arthur. Tout autre enfant, elle en aurait effleuré la joue. Mais pas lui... Elle n'y parviendrait pas. Il ne lui rappelait que trop bien la source de son malheur.


- Ravie de te connaître Arthur...

Portant son regard sur Louis-Oscar, son vieil et tendre ami, elle perdît à nouveau le léger sourire qu'elle arborait.

- Rassurez vous, je ne suis que de passage. Votre père désirait ma compagnie pour l'escorter...

Mensonge ? A demi ? Après tout, c'était bien à la demande de Danath qu'elle se trouvait là.
Incapable de se mêler aux autres, à la fête et aux joyeusetés, elle entreprît de remonter dans le fiacre, attendant le retour de son désormais père et confident.
Une fois assise, seulement, son regard s'étant déporté de Lui, elle lui répondît...


- Je vais... Vous aussi à ce que je vois. J'en suis heureuse pour vous.

Plus un regard. Plus rien.
Au moins, son secret serait plus simple à porter. Plus rien n'existait entre eux.
avatar
Saralyne

Messages : 130
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Où je veux, quand je veux, yeah!

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par AmbreDupuis le Dim 18 Juin - 20:55

Louis-Oscar la salua chaleureusement. Elle lui sourit en grand et répondit à ses interrogations :

- Bonjour Louis-Oscar. Eh bien, il a 7 mois et demi maintenant ! Cela grandit trop vite !

Au moment où Requiem se rendit compte de la présence d’Ambre, on eut dit que plus personne n’existait. Mais Ambre était toujours la même. Toujours aussi naïve. Elle ne voyait là-dedans rien de plus que de l’amitié et de la gratitude pour ce qu’elle avait fait pour lui, cet hiver. Devait-elle être adulée pour cela ? Non, sans doute pas.

- Bonjour Requiem. Ravie de vous voir en grande forme.

Elle ne pouvait pas en dire autant de la « demeure ». Elle comprenait mieux pourquoi il avait fini sur le Parvis de l’Eglise, presque mourant. En regardant autour d’elle, elle eut un pincement au coeur. Elle aimerait l’aider. Faire plus que ce qu’elle avait déjà fait. Qu’il s’offre enfin une demeure décente.

Mais elle n’eut pas le temps d’ouvrir la bouche d’avantage que déjà, elle se retrouvait assise aux côtés de sa nourrice, un verre de Sancerre à la main. Ambre ne buvait pas d’alcool d’ordinaire. Sauf du vin de Champagne. Mais bon, pour ne pas froisser son hôte, elle se forcera pour boire le contenu de son verre.


- Vous exagérez Requiem ! Pas de Grandeur ! Et surtout pas de Sainteté...

Elle rit. Sainteté. Seul le Pape devait être nommé ainsi :

- Ambre suffira largement. Pas de ma soeur, pas d’autre appellation. Je ne suis rien de plus.

Surtout pas depuis qu'elle avait démissionné. Elle allait lui présenter son panier, mais voilà qu’il s’éclipsait :

- Attendez Requiem. Tenez !

Elle lui donna son panier :

- J’ai fait un gâteau aux pêches et...

En regardant l’état de la maison, un peu par pitié, elle ajouta :

- Il y a des œufs aussi.

Il ne lui était pas destiné, à l’origine. Mais se remplumer un peu ne lui ferait sans doute pas de mal à se pauvre Requiem. Ambre se sentait curieusement à l’aise ici, entourée par des personnes agréables... Nouvelles voix, nouvelles venues. Danath accompagné de Saralyne. Ambre ne put réprimer une grimace.

Elle et Danath dans le même endroit, ce n’était pas une bonne chose. Que devait-elle faire, partir ? Rester ? Elle regarda la nourrice et fini par tendre les bras pour récupérer son fils, après avoir posé son verre sur le sol.

Elle serra Thomas contre elle, presque comme un bouclier. Avec lui dans ses bras, le vieil homme n’oserait pas l’attaquer non ?
avatar
AmbreDupuis

Messages : 345
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Ygraine le Mar 20 Juin - 16:04

Je me sentis bête, mais bête, aussi bête qu'un pont qui enjambe une rivière à sec. Il y a des questions qui ne se posent pas et moi, je l'avais posée, comme une crétine, aussi bête que les poules de Requiem qui ne voulaient pas pondre.
Je suis désolé, Excellence, j'ignorais que Madame votre épouse fut souffrant. J'espère que vous me pardonnerez pour cette question déplacée.

Je partis ensuite promener les petits mais pas longtemps, une voiture se garait devant chez Requiem, Soeur Ambre en descendait, avec sa nourrice portant son fils Thomas, ce doux bébé qui avait mis du charme à la catéchèse que j'avais suivie à l'abbaye. Je revins pour la saluer, Requiem lui avait déjà sauté sur le poil, sensible à la beauté lumineuse de notre abbesse. La pauvre croulait sous les compliments comme un arbre ploie quand il donne des fruits trop gros pour ses petites branches. Le jeune homme partit vers sa maison comme s'il avait le feu au derrière mais la soeur le rappela, je voulais la saluer et lui dire adieu ayant appris par la rumeur qu'elle nous quittait pour une autre contrée. J'attendis donc mon tour, surveillant du coin de mes yeux jolis les enfants de Louis-Oscar. Mais un fiacre carrosse arriva, un homme âgé et une jeune femme en descendirent, il ne me semblait pas les connaître. Ce fut le gouverneur qui alla les accueillir. J'étais trop loin pour entendre ce qui se disaient, la jeune femme n'avait pas l'air d'aller bien, elle se tenait à la voiture dans laquelle elle finit par remonter.
Je vis aussi Ambre se crisper à la vue de cette dame, des nuages allaient-ils s'avancer sur cette belle journée. Qui était ces gens ? Qui était cette dame souffrante ? Il y avait du mystère dans l'air.
Je saluai Ambre dès que je pus, elle était sous le grand chêne, bien à l'ombre assise sur une pierre.


Bonjour Ambre, je suis bien aise de vous revoir. Je pense souvent à vous et à tout ce que vous m'avez apporté. J'ai entendu dire que vous quittiez la région. Si c'est vrai j'en serai affligée.
Avec discrétion, je lui montre les nouveaux arrivants :
Vous les connaissez ? Et qui est cette dame qui n'a pas l'air bien ? Elle semble fragile mais bien jolie tout de même.
avatar
Ygraine

Messages : 27
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par AmbreDupuis le Mar 20 Juin - 17:24

Thomas dans les bras, Ambre vit s'approcher Ygraine. Oubliant pendant quelques instants la présence de Danath, elle accueillit la jeune femme avec un sourire chaleureux, gardant très bon souvenir de leur rencontre le jour de la Pastorale et du Baptême de cette dernière :

- Bonjour Ygraine. Ravie de vous revoir.

La nouvelle de son départ prochain c'était répandu comme une traînée de poudre. C'est aussi pourquoi elle restait discrète depuis quelques jours, ne voulant pas se justifier à chaque personne croisée. Mais elle répondit tout de même à Ygraine, sans se défaire de son sourire et avec douceur :

- C'est vrai. Nous avons décidé, mon mari et moi, d'aller nous installer à Brest. Ce n'est pas la porte à côté. La grand-mère de Thomas vit là-bas. Elle n'a pas encore vu son petit-fils et elle manque à son fils. Nos obligations professionnelles bien trop lourdes nous empêchaient de lui rendre visite... Donc, nous avons pris le taureau par les cornes et décidé de tout plaquer et de partir la rejoindre. Nous devrions quitter le Berry fin juin ou début juillet. Nous reviendrons peut-être un jour ici. Peut-être pas.

Lorsqu'elle lui demanda des précisions sur les deux nouveaux arrivants, Ambre ne put réprimer un soupir. Elle les regarda tour à tour avant de répondre à Ygraine d'une voix plus basse :

- Elle s'appelle Saralyne. Elle vit à Sancerre et tient une boutique là-bas. Je ne sais rien de plus d'elle que ses maigres informations. Très belle femme en effet. J'ignore pourquoi elle ne semble pas aller bien.
Quant à lui... C'est Danath du Val de Bourg. Il vit à Sancerre également et est l'actuel Intendant des Finances du Berry. C'est le père adoptif de notre Gouverneur. Et... Il me déteste.


Elle baissa la tête :

- C’est une grande incompréhension. Mais il a toujours été désagréable, calomnieux envers moi. Quelques semaines après mon installation en Berry, lors d'une rencontre il a eu des propos bien peu élogieux à mon sujet du fait de mon statut de religieuse et du fait que je sois en couple. Il a créé chez moi une véritable angoisse et pendant plusieurs mois, je paniquais dès que je devais me rendre à Sancerre, de peur de le croiser à nouveau.
Puis j'ai été Gouverneure... Vers la fin de mon mandat, durant les élections, il s'est présenté comme candidat. Son programme électoral n'était rien d'autre qu'un torchon critiquant mon mandat et les membres de mon Gouvernement. J'ai même porté plainte contre lui mais celle-ci n'a jamais aboutie. Cela doit faire un peu plus d'une année. Depuis... J'ai rarement été confronté à lui... Disons que nous nous évitons...


On verra bien ce qu'il se passe aujourd'hui... S'il l'ignore, elle l'ignorera et cela sera sans doute mieux pour tout le monde :

- Après, tout le monde ne peut pas aimer tout le monde. Je peux comprendre que l'on ne m'apprécie pas... Mais je n’ai jamais su pourquoi il m'en voulait autant...
avatar
AmbreDupuis

Messages : 345
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 18
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Requiem le Mer 21 Juin - 8:26

L'idée qui avait germé dans le cerveau fertile de Requiem avait fait remonté ce dernier du 36° dessous aux rivages ensoleillés de la sérénité. Ce serait une double victoire, les poules seraient punies et les invités auraient de quoi festoyer. Il filait à grands-pas vers sa masure quand Ambre le rappela. Elle l'avait déjà, avec sa voix douce mais combien pénétrante, rappelé à l'ordre en le sermonnant gentiment sur son humble personne. Elle n'était ni un ange, ni le Pape, juste une amie ne répondant qu'au nom de Ambre venue passer une journée entre amis en toute simplicité.
Il en sera comme vous le souhaitez, Ambre !dit-il dans un sourire qu'il espérait éblouissant. Ambre était magnifique assise sous se chêne dont le feuillage doucement agité par une brise bienvenue semblait lui murmurer des mots d'amour en se penchant sur elle. Elle avait apporté quelques victuailles dont un gâteau aux pêches et des oeufs. Ces derniers auraient pu sauver la face de Requiem s'ils avaient été plus nombreux mais comme il avait changé de menu, il n'en aurait pas besoin. Il les prit tout de même ainsi que le gâteau. Tenant ce dernier bien solidement ce dernier entre ses mains, il laissa quelques instants son regard aller entre ce gâteau et Ambre comme s'il y avait un problème. Puis, il demanda en tentant de masquer son hilarité :
C'est vous qui avez fait ce gâteau ? ... Franchement, Ambre, ça m'étonne de vous ! Je ne vous imaginais pas confectionner avec amour un gâteau aux péchés ?

Content de son petit jeu de mots, il allait s'en retourner à ses fourneaux quand un fiacre arriva déposant un homme âgé et une jeune femme bien jolie mais qui resta près du fiacre au lieu de suivre celui qui l'accompagnait. Louis-Oscar, salua l'homme puis la jeune femme, il semblait bien les connaître tous les deux. Le vieil homme portait un tonnelet dont il se débarrassa dans les mains de Requiem qui venait vers lui. Requiem salua les nouveaux arrivants :
Bien le bonjour à vous, Madame et Monsieur ! Je suis Requiem, compagnon des étoiles la nuit, mendiant d'amitié le jour. ... Soyez les bienvenus dans mon humble de... ruine, ... nous sommes des inconnus pas mais nous avons la journée pour lier une amitié nouvelle selon votre gré. Merci pour le vin, Monsieur, c'est gentil à vous.

La jeune dame qui était avec lui, sa fille sans doute,  était pâle comme neige. Elle remontait déjà dans le fiacre comme Louis-Oscar s'approchait d'elle. Le fuyait-elle ou bien quelque chose dans les propos de Requiem lui avait déplu. Il retint le vieillard par la manche et lui demanda, un peu déçu :
La dame ne reste pas avec nous ?
avatar
Requiem

Messages : 35
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Danath le Mer 21 Juin - 23:23

Grand Merci  à vous !
Et content de faire votre connaissance, moi c'est Danath !


Les propos chaleureux du jeune homme étaient ceux d'un poète; cette journée s'annonçait donc sous les meilleures auspices.
Dès que le tonnelet fut déposé, libérant une de ses mains et soulageant surtout l'épaule douloureuse du vieil homme, une franche poignée de main s'en suivit.
Ah! et j'ai aussi pensé à vos poules, mon ami !
Voici un sac de bons grains, qui devrait leur redonner du cœur à l'Ouvrage !

Ajouta t'il, sans se douter que dans son dos, un drame se tramait...

A la question de Requiem, il se tourna, et comprit...
Heu...
Je vais de ce pas régler tout ça !

Lança t-il alors, grinçant légèrement des dents ...
Impossible...!
Impossible cette jeune femme...!!
Quelle tête de mule...!

Pensait il en lui même, tout en avançant d'un pas cadencé vers la voiture, bien décidé à la sermonner cette fois.

Mais il fut arrêté net par une tornade qu'il ne vit point arriver, trop occupé à trouver les mots du sermon nécessaire.


Coucou Papy Dan !
Coucou Papy Dan !
Lancèrent en cœur les jumeaux, suivit de Nuage qui fit lui aussi la fête au vieil homme.

Hey !
Bonjour vous deux ..heu vous trois !

Corrigea t'il en incluant le loup blanc.

En voilà une surprise, vous n'êtes pas à l'école aujourd'hui..?
Demanda t'il tout en recevant une bise sonore de chacun.


C'est qui la jolie dame?
Pourquoi elle est si triste?

Demanda Gabriel, déjà sensible il semblerait, aux charmes féminins

Et bien, c'est Dame Saralyne, qui vit dans la ville de Sancerre et qui rencontre quelques soucis depuis son retour au Berry.

Répondit le vieil homme qui ne savait pas mentir.
Il fit attention cependant à ne point trop en dire.


Et si vous me permettez, je vais maintenant m'occuper d'elle !
Filez, je vous retrouve après !


Oubliant le poids des années, il sauta presque dans le fiacre, et s'assit face à la jeune femme :


Et bien Jeune fille, il se passe quoi cette fois...?
Bon, Lo, c'était pas prévu, c'est sur...
Je dis ça, je dis rien , mais vous venez de lui briser le cœur là hein...


Mais découvrant tellement de tristesse dans ses si jolis yeux, qui jamais ne devraient pleurer, le vieil homme pris sur lui pour ne pas fondre et poursuivit :


En plus, la moindre des politesses est de venir saluer ces gens charmants, non?


La voyant toujours aussi fermée qu'une huitre, Danath soupira...

Puis, à cours d'arguments, il se décida :
Descendez de ce fiacre, et accompagnez moi !
Sinon, je dévoile votre secret à qui veut bien l'entendre !


Sans la quitter des yeux, se doutant bien que ces mots auraient l'effet d'une gifle cinglante, Danath s'en voulait déjà...
Mais il ne pouvait la laisser comme ça...
avatar
Danath

Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Saralyne le Jeu 22 Juin - 10:50

Les mains tremblantes, jointes sur ses genoux, sa belle assurance, sa confiance, s'en était allée. Saralyne n'était pas prête à l'affronter. Pas maintenant, pas après tout ces événements. Ils avaient fauté, en toute connaissance de cause. Mais son coeur s'en était retrouvé touché et ne s'en remettrait jamais.
Leur belle amitié, elle aussi, se retrouvait mise à mal. Plus encore avec ce lourd secret qu'elle portait. Il lui fallait trouver une solution, une échappatoire... Mais laquelle ?

Le regard rivé vers l'horizon, incapable de croiser celui de son ancien amant, la Dame en Rouge se coupait du monde, n'entendait plus rien, n'écoutait plus rien... Même le chant des oiseaux lui devenait imperceptible, murée dans son silence, enfermée dans sa bulle de souffrance et de peine.
Jusqu'à ce que...

Alors qu'elle aurait pensé à une réaction, n'importe laquelle, de Louis Oscar, elle se retrouva, subitement, nez à nez avec Danath, avec ce vieil homme qui remplaçait, désormais, le père qu'elle n'avait plus depuis bien longtemps. Une affection toute particulière s'était forgée entre eux. Plus encore depuis qu'ils partageaient le secret de la belle.
Mais.. Quoi ?! Qu'avait il dit ?!
Furieuse de ces mots, de cette menace - même vaine -, Saralyne sentît ses mains se crisper et serrer le tissu soyeux de sa robe. Elle luttait, envers et contre tout, surtout contre elle même, pour ne pas le gifler!
La mâchoire crispée, le regard froid et dur, empli de colère mais aussi de tristesse, elle resta sans voix, un léger instant, avant de glisser, enfin, quelques mots, sur le ton du murmure.


- Vous... Vous n'oseriez pas ?

La peur lui tenaillait désormais le ventre. Il ne fallait pas qu'il sache, que personne ne le sache, jusqu'à, au moins, qu'elle trouve une solution à son "problème". Hors de question de passer pour ce qu'elle n'était pas, ni de le mettre dans l'embarras.

- ... Le coeur brisé ? ... C'est un juste retour dans ce cas...

Déportant son regard, incapable de soutenir le sien, consciente des sentiments encore intensément vibrants dans son coeur, Saralyne se trouvait sans pouvoir, sans solution.

- Tenez votre promesse... Je vous en prie...

Les yeux embués de larmes, elle était incapable de se révolter, de faire un esclandre. Elle voulait juste... Eviter de sombrer, à nouveau. L'avenir lui semblait déjà suffisamment compliqué et incertain... Et elle était alors bien loin de se douter que son état, épuisé, commençait à faire jaser...
avatar
Saralyne

Messages : 130
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Où je veux, quand je veux, yeah!

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Louis-Oscar le Jeu 22 Juin - 14:34

Plus un regard, plus rien...
Il ne restait que son chagrin...

S'éloignant de l'attelage à pas lents, telle une âme en peine,  sans trop savoir quoi penser ni  quoi faire surtout pour y remédier, d'autant qu'il ne comprenait pas son rejet ; il ne vit même pas son vieux père le croiser...
Mais il n'était point temps pour laisser parler sa tristesse, ni ses larmes abreuver son chagrin...


Et rien de mieux que les enfants pour ça !

Dis Lou ..! tu veux bien jouer avec nous..?
Ben oui, t'es pas à ton  bureau là !
Et découvrant même Nuage soutenir la demande des jumeaux, en s'asseyant sur son arrière train, tout en laissant sa langue pendre sur le coté, il retrouva un peu de son sourire.

Et bien soit, à quoi voudriez vous jouer?
Demanda t'il alors, tout en passant machinalement sa main dans ses cheveux, comme pour cacher sa peine dans un recoin de son esprit.

Ben au loup !
Ben au loup !
Répondirent t'ils en cœur.

Obligé de sourire, Louis-Oscar passa Arthur au dessus de sa tête, pour bien l'installer sur ses épaules, et comme toujours avec ce jeu bien connu, c'est le loup qui chasse!
Rire et cris remplirent bien vite le lieux !
avatar
Louis-Oscar

Messages : 556
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Danath le Jeu 22 Juin - 15:27

Comme elle était émouvante, comme elle semblait vulnérable...
Bouleversé, Danath dû rassembler tout son courage pour maintenir  le même ton...

Surtout quand enfin il comprit qu'un malentendu semblait s'être insidieusement glissé entre Elle et son Fils...
Tel un grain de sable dans un savant rouage...


Fort bien Jeune Fille !
Alors levez-vous et accompagnez moi !


S'il avait pu, c'est dans ses bras qu'il l'aurait soulevé, mais avec autant de spectateurs, ce n'était pas une bonne idée...
Sans parler de ses épaules bien douloureuses ces derniers jours...
Ah...vieillesse ennemie...!


Les rires des enfants s'élevèrent alors, et en les voyants ainsi jouer, il retrouva le sourire jusque dans ses yeux.
Il poursuivit alors, sur un ton enjoué  :


Le Maitre des lieux et ses jeunes femmes là bas nous attendent hein !
Et je suis certain que vous allez adorer sa finesse d'esprit, il mérite d' être connu ce jeune homme !

Disait il tout en la soutenant autant que faire se peut, en avançant lentement...

Un pas après l'autre, un peu de ce bon vin pour vous aider à retrouver quelques couleurs, et tout se passera bien !
avatar
Danath

Messages : 107
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Saralyne le Jeu 22 Juin - 16:57

Le choix ne lui appartenait plus. Si elle voulait que son secret soit gardé, il lui faudrait redoubler d'efforts. Mais comment faire ? Comment agir en sa présence ? L'ignorer ? C'était si... difficile. La jeune femme en conservait un coeur meurtri, piétiné, en permanence.
Bon gré mal gré, elle se leva, quand même, et, prenant appui sur le bras de Danath, elle descendît du fiacre, sans véritable gaieté. Elle en était forcée, rien de plus. A la base, elle ne comptait même pas sortir de chez elle, alors...

Le pied mis à terre, la jeune femme serra un peu plus le bras de son accompagnateur, comme si la crainte l'étreignait. Ce qui était d'ailleurs le cas, en quelque sorte. Le teint toujours aussi pâle, les rires des enfants ne l'aidaient guère à sourire, elle qui, normalement, aimait tant la vie... Et les enfants plus que tout.
Un soupir franchît alors ses lèvres, tandis qu'elle cheminait, lentement, aux côtés de Danath, le pas mal assuré, tentant de ne pas jeter un coup d'oeil malencontreux sur son ancien amant. Il était plus que cela à ses yeux... Il avait été bien trop.
Son coeur se serra tandis qu'elle réajustait son châle sur ses frêles épaules, et esquiva de peu l'un des enfants, pris dans sa course. Jamais chemin ne lui aura paru aussi ardu à parcourir...

Nouveau soupir et elle serra davantage son emprise. Il lui fallait se montrer forte, elle qui avait perdu toute sa superbe. Elle si gracieuse, si enjouée quand on la connaissait un peu mieux... Saralyne n'était plus que l'ombre d'elle même.
Parvenus non loin de leur hôte et des autres invités, la jeune femme hocha la tête, timidement, ne voulant pas faire de vagues. Après tout, elle n'avait guère été invitée... Juste forcée à venir, pour son bien paraissait il.
Là, pour le coup.... Elle en doutait.
Murée dans son silence, seul son regard clair montrait encore l'éclat d'antan, les petites étoiles pétillantes y demeurant, malgré tout, malgré sa peine...
avatar
Saralyne

Messages : 130
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Où je veux, quand je veux, yeah!

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Requiem le Ven 23 Juin - 9:15

apparemment il y avait un problème avec la jeune dame, bien jolie, dans le fiacre. Elle semblait malade, pâle comme une morte, de toute évidence, elle n'aurait pas dû sortir de son lit. Requiem, comprit qu'un petit drame se jouait auquel il ne comprenait rien pour la bonne raison qu'il n'était pas concerné. Louis-Oscar après avoir échangé quelques mots avec la dame mystérieuse, était revenu du fiacre avec la tête de ceux qui reviennent d'un enterrement. Le vieux Danath allait régler le problème selon ses propres mots, Requiem l'encouragea du regard après l'avoir remercié du sac de graines pour ces XXXX de poules.
C'est très gentil à vous, Monsieur, mais je doute que ces graines redonnent à mes volailles le goût de pondre, d'autant que pour les remettre dans le droit chemin, je compte bien les en priver pendant quelques jours. ... Mais j'apprécie le geste, et je vous en remercie du fond du coeur.

Geste d'autant plus grand que Requiem ne connaissait pas ce très affectueux vieillard. Telle une bourrasque, les deux jumeaux vinrent se jeter dans les jambes en l'appelant Papy Dan. Requiem laissa son regard aller de Louis-Oscar au vieil homme, il y avait donc un lien de parenté entre eux. Il s'en voulait de ne pas connaître tous les personnages importants de la ville, à force de vivre en solitaire dans son coin, on se privait de bien de bonnes choses. Il n'avait pas le temps de comprendre la famille du Gouverneur, il avait déserté la sienne, ce n'était pas pour se mêler de celle des autres. Comme le papy repartait vers le fiacre, Requiem soucieux de voir sa joie du jour se propagée lança :
Dites à cette dame qu'elle est la bienvenue, une journée parmi nous lui redonnera les couleurs qui lui manquent.

Puis, il s'en retourna vers sa maison, passant près du chêne sous lequel Ambre et Ygraine discutaient comme si elles s'échangeaient des secrets, il leur dit, conscient que l'heure tournait :
Si vous n'avez rien de mieux à faire que de bavarder, rendez-vous dans la cuisine, j'embauche pour la préparation du repas.

Il contourna la masse de pierres branlantes qu'il appelait son palais pour pénétrer dans le poulailler. Là, vérifiant que les deux jumeaux ne pouvaient l'apercevoir, il se saisit des trois premières poules qu'il croisa, leur tordit le cou sans leur composer une ode funèbre, et s'en retourna dans sa cuisine.
Le plat du jour avait changé, l'omelette sans oeufs, était remplacée par : poules à la broche !
avatar
Requiem

Messages : 35
Date d'inscription : 18/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Ygraine le Ven 23 Juin - 17:09

Le prochain départ de notre mère abbesse me déchira le coeur. Brest en plus, à l'autre bout du monde ou pas bien loin, autant dire qu'on ne la reverra jamais. Elle avait sans doute ses raisons et en personne posée, la décision avait été mûrement réfléchie et était irrévocable.
Je vous dirai bien, chère Ambre que ce départ m'attriste, Bourges va nous sembler bien vide sans vous. Et votre mari aussi qui avait une fonction très importante. J'espère que vous vous souviendrez de nous dans votre Bretagne profonde, personnellement il me faudra beaucoup d'années pour vous oublier, je vous dois tellement.
Je regardai son beau visage, consciente que je ne le reverrais plus jamais, et je lui désignai Requiem en train de parler devant nous :
A lui aussi vous allez manquer, il est en admiration devant vous.
Danath pour le vieil homme, le nom évidemment me parlait, mais la dame, Saralyne, je ne la connaissais pas.  Sancerre je n'y allais que très rarement et je ne m'y attardais pas. C'était peut-être un tort, la ville était plus calme que Bourges et très jolie. Pourquoi ce vieux Danath détestait l'abbesse, ça resterait un mystère que le départ d'Ambre ne résoudrait pas. Il avait l'air gentil et serviable, j'ignorais que c'était le père adoptif du gouverneur. A écouter Ambre, ça donnait l'impression qu'il l'avait harcelée. qu'elle soit abbesse et mariée n'était pas un crime puisque la Religion de Pascal l'autorisait. Ce mariage avait donné un beau bébé, le Très Haut l'avait bénie. Maintenant je comprenais que Danath et la jeune femme ne soient pas désireux de rester à ce pique-nique.
Requiem repassa devant nous, il nous donna rendez-vous dans sa cuisine pour du travail. Je m'insurgeai :

Requiem, voyons, vous n'allez quand même pas demander à notre abbesse d'aller éplucher des légumes ou la réquisitionner pour une corvée ! Vous avez perdu la tête ? ... Moi je veux bien vous aider, mais si vous n'avez pas d'oeufs, comment comptez-vous faire une omelette à vos invités ?
Il s'embêtait pas lui, à vivre comme une bête il oubliait les bonnes manières et confondait la Mère-Abbesse avec une servante de ferme !
Vous mériteriez une grande pénitence pour parler ainsi !
avatar
Ygraine

Messages : 27
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Louis-Oscar le Lun 26 Juin - 9:29

Malgré la joie évidente des enfants, Louis-Oscar n'avait finalement pas le cœur à jouer...
D'autant que le Maitre des lieux avait peut être besoin d'un coup de main.


Dites les enfants, je m'avoue vaincu pour cette fois !
Je vais prêter la main pour le repas.
Je vous confie Arthur, et vous invite à cueillir quelques unes de ses jolies fleurs, et vous pourrez les offrir aux Dames présentes !
D'accord...?
Ne vous éloignez juste pas, restez à portée de voix !

Puis d'un regard sur Nuage, il ajouta :
Tu veilles hein !
Mais cueillir des fleurs, ce n'était peut être pas la meilleur des idées...
Les jumeaux enthousiastes, s'appliquèrent alors à trouver les plus belles, pointant celle ci, puis celle là...
Et ils en oublièrent un peu Arthur, qui lui suivait de près un papillon...

Haut comme trois pommes, il filait autant que ses jambes lui permettaient...
Le papillon virevoltait, profitant lui aussi de cette journée estivale, et se posa sur l'épaule de Saralyne.
Allez savoir pourquoi?
Son doux parfum peut être, ou encore la couleur chatoyante de sa robe?

le bambin fut arrêté net dans sa course par  les jupes de la Dame, avant de retomber sans douceur sur ses fesses...
Mais il ne pleura point, il tendit simplement les bras, espérant se faire porter, et attraper enfin son papillon!
Nuage lui, veillait toujours et assistait à la scène impassible.
Quelle patience il a !


Mais revenons en au Papa d'Arthur si vous voulez bien.
Tout en s'avançant vers la ruine, qui tenait le rôle de maison, le jeune Gouverneur réfléchissait aux conseils à offrir au Maitre des lieux, pour améliorer son quotidien....

Me revoilà !
Lança t'il alors à Requiem.

Et voyant que le menu annoncé semblait avoir changé, il proposa tout naturellement:

Un peu  d'aide pour ces volailles, ou autre..?
Dites moi!
avatar
Louis-Oscar

Messages : 556
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Omelette sans oeufs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum