[RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Louis-Oscar le Jeu 17 Aoû - 13:42

Leur main encore liée, Saralyne, par des mots prononcés où la raison s'imposait, ramena Louis-Oscar à la réalité de l'instant...

Un lourd silence s'installa alors...
Que répondre...?
Oui, tu as raison...?
Mais qu'il lui était difficile de s'y résoudre, alors que son cœur, son âme et tout son être lui criaient un tout autre discours...


Fort heureusement, grâce au sourire empreint de la magie de leur lien, et cette nouvelle chemise offerte, Louis-Oscar encore hésitant, n'avait maintenant d'autres choix que de l'accepter...
Et il rompit le silence :

Tu es la raison de ma déraison Sara...
et je sais bien que ces instants sont plus difficiles encore pour toi que pour moi...
Tu es mon inspiration aussi, et je puise en toi courage et détermination, pour modeler Notre Avenir...


Avec une infinie tendresse dans les yeux, et un sourire un peu triste malgré lui, il enfila la chemise, et passa ses mains dans ses cheveux, sans doute pour les discipliner un peu.

Maintenant présentable, il couvrit  les épaules de sa Bien Aimée  de ses deux mains, inspira profondément, et avec leurs yeux, les plus jolis mots qui n'existaient sans doute pas encore dans le vocabulaire, furent dit...
Et pour finir, c'est avec un brin d'espièglerie dans la voix qu'il ajouta:

Froid moi...?
Jamais...!
Du moins, tant que ton regard sur moi, si aimant, sera là pour me réchauffer...

Termina t'il dans un murmure ému...
Tout en lui déposant un doux baiser sur ses lèvres.


Puis, reculant de quelques pas, avant de pouvoir laisser son Aimée seule devant les piles de linge; tant elle était belle, il grava dans son esprit cette scène ...
Il  se voyait déjà l'immortaliser sur une toile: ses longues jambes fuselées,  ses formes parfaites, son visage si troublant encadré par ses magnifiques cheveux d'ébène couvrant ses épaules  et son dos...


Il soupira alors, et avec un sourire qui se voulait rassurant, il ajouta:

Je vais tâcher de parler avec mon  père...
Les infusions doivent être servies, et il est important de tout lui expliquer avant de m'en retourner....

Les épaules légèrement voutées, il retrouva Danath qui les attendaient devant trois bols fumants
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Danath le Sam 19 Aoû - 20:14

Un peu sonné encore par le drame évité de justesse, le vieil homme s'en voulait beaucoup...
Il  se sentait tellement coupable...
S'il n'avait pas frappé à la porte..
S'il n'était pas entré...
Rien de tout cela ne serait arrivé ...!
Et la vie de Saralyne point menacée...

Préparer des infusions à la demande de son Fils, ça oui, c'était dans ses cordes...
S'activer dans cet acte si familier, fait des milliers de fois au moins, l'apaisait.
Il réussit alors à à ordonner ses pensées par trop chaotiques ; le mal était fait certes, mais le drame évité aussi ...!

Quand il eut fini, il s'assit, réchauffant ses vieilles mains contre le bol, et plongea ses yeux dans le liquide ambré ; il y voyait le visage tant aimé de sa défunte épouse, et comme souvent, lui demandait conseil...
Dis moi, Camille, Ma Mie...
Comment faire pour bien faire.....?
Je ne peux imposer ça au Petit...
Il a déjà tant et tant souffert...
Mais je ne peux laisser Saralyne ainsi désemparée, elle est un peu comme ma fille tu sais...
Comme tu l'aurais aimé, Toi aussi, cette Impossible ... !
Et ce mariage de raison est peut être la seule solution...Non..?
Il en va de son honneur ...!

Telle une statue, il resta figé, comme s'il attendait une réponse à ses silencieux propos...
Allez comprendre....
Il voyait maintenant dans le liquide encore fumant, des souvenirs du passé défiler...
Puis  le sourire lui revint...!
Un de ses sourires qui rend parfois les yeux brillants, tant la joie est présente.


Son fils, de quelques enjambées aériennes le rejoint alors, le sortant par la même occasion, de son état second...
Et sans pouvoir se départir de ce sourire si particulier, teinté d'émotion, il invita Louis-Oscar à s'assoir, d'un geste de la main.


Assieds toi s'il te plait mon Petit...!
Je viens de penser à quelque chose ...

Il n'osa avouer que c'était suite à une sorte de vision soufflée par Camille, au risque de passer pour un fou...


Comme Saralyne te l'a dit, j'ai accepté de l'épouser, pour les raisons que tu connais...
Mais ce mariage de raison ne sera qu'un dernier recours...
J'espère vraiment pour toi, pour elle et votre enfant à naitre, que nous n'en arriverons pas là....


Puis il embraya sans autre façon, sur "l'idée" inspirée par les volutes émanant de son bol...

Tu te souviens de cette magnifique Cérémonie en plein cœur de la foret..?
Une sorte de Mariage, où les Gens du Voyage qu'on accompagnait, nous avaient invité...!
avatar
Danath

Messages : 205
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Louis-Oscar le Dim 20 Aoû - 10:49

L'idée de rentrer au Domaine et de laisser seule sa Bien Aimée ne l’enchantait pas, vraiment pas même...
Alors quand Danath l'invita à prendre place, il ne se fit pas prier et s’exécuta...
Savourant quelques gorgées encore brûlantes de son breuvage fumant, il ferma les yeux un instant...

Et en écoutant les premiers propos de son vieux père, son cœur se serra...
Oui, Louis-Oscar savait tout cela...
Et ne pouvait qu’espérer lui aussi qu'ils n'en arriveraient pas là...

Il voulu ouvrir la bouche, pour rassurer le vieil homme, lui dire qu'il comprenait et qu'il ne lui en voudrait pas, mais aucun son ne réussit à franchir ses lèvres...
Des larmes s’amoncelaient dans ses yeux, brouillant sa vue, piquant son nez et sa gorge aussi ;Tel un enfant balloté par de bien tristes événements...Il n'avaient d'autres choix que d'accepter...
Pourtant une partie de lui s'y refusait...

Alors quand Danath continua, en évoquant cette inoubliable Cérémonie, encore  imprimée dans son esprit, le sourire, certes un peu triste, lui revint...

Oui Dan...
Je me rappelle, c'était tellement magnifique...!
Dans cette clairière, même le soleil printanier était présent et illuminait le lieu...
Chaque fleur devenait bijou, et leur vêtements élimés parures...
Et les mots prononcés je m'en souvient aussi !
Ces promesses échangées résonnent encore dans mon esprit tu sais, elles étaient comme un présent à Dame à Nature !


La magie et la beauté des mots, leur force aussi ...
Un simple mot devenait telle une vague, pour recouvrir le sable et le modeler à son envie, et d'autres mots, d'autres vagues suivaient...
Oh oui, il s'en souvenait, impossible à oublier, et son intérêt pour quelques lettres, assemblées et couchées sur un vélin ou simplement prononcées, est né ce jour !


On voyait maintenant, toujours assis à cette table, Un père et un Fils rayonner, avec un sourire jusque dans leurs yeux, se remémorer ce merveilleux jour...
Et quand Saralyne s'approcha à son tour, c'est sur elle que leur regard encore illuminés se posèrent...

avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Dim 20 Aoû - 22:27

Une fois l'amant éclipsé, Saralyne se remît en quête d'une tenue adéquate, laissant le père et le fils discuter. Ils avaient tant de choses à se dire... Et ce moment précis, celui où Danath était entré dans crier gare, n'était pas vraiment le plus propice à tout ça. Bien au contraire, cet instant éperdu ne risquait de mettre que davantage d'huile sur le feu.
Soupirant, ne sachant trop quoi penser de ces derniers événements, la jeune femme glissa ses mains sur son ventre, un très mince sourire aux lèvres et des étoiles plein les yeux. Un nouveau trésor de la vie... Et, celui là, elle était bien décidé à tout faire pour le garder et l'aimer, jusqu'à la fin de ses jours!

Quelques longues minutes plus tard, après avoir farfouillé les étagères à la recherche de la tenue idéale, la dame en rouge sortît enfin de la chambre, vêtue de vieilles affaires qu'elle avait gardé de son premier amour Berrichon, et se figea, face au silence... Et aux yeux des deux hommes de sa nouvelle vie.


- Mais, que... ?

Ils la regardaient, tous les deux, avec ce petit brin d'espièglerie dans les yeux qui leur donnait, à tous deux, un air un peu... Niais ?
Ne comprenant pas, Saralyne posa ses poings sur ses hanches, alors qu'elle était vêtue de braies et d'une chemise des plus masculines... et élimées.


- Mon accoutrement vous fait rire, c'est ça ?!

Son petit nez se retroussant, la jeune femme était, désormais, à deux doigts de se vexer.
Ah les joies des hormones et des changements d'humeurs liés!
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Danath le Mar 22 Aoû - 22:53

Comme il était heureux le vieil homme, de partager avec son Fils ces émouvants souvenirs du passé, qui étaient comme un baume pour son âme torturée...
D'autant que cette cérémonie qui visait à unir deux âmes pour n'en faire qu'une, était peut une bien belle idée pour les tourtereaux...!


On n'entendait que le crépitement du feu, l'instant était paisible, et Danath souriait béatement, quand Saralyne se montra enfin.
Vêtue tel un paysan, elle n'en restait pas moins Saralyne !
Robe somptueuse ou braies usées par le labeur, toujours élégante , et franchement jolie...!
Il comprenait son Fils, et d'ailleurs, ne pouvait que le féliciter de son choix.


Mais le vieil homme, en l'entendant, eut bien du mal à réprimer son envie rire...

Mais non Jeune Fille !
Quoique vous portiez, vous restez... Impossible !
Surtout ne changez pas !

avatar
Danath

Messages : 205
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Louis-Oscar le Dim 3 Sep - 22:16

La vision de sa Bien Aimée, les deux mains sur les hanches, et son petit nez retroussé,  avec des vêtements usagés et bien trop grands, le tira de ses souvenirs enchanteurs dignes d'un conte de fée.
Louis-Oscar resta sans voix, surpris et charmé à la fois.
C'est en entendant les propos de son vieux père, qu'il se décida à se lever et à lui tendre ses bras.


Oui, surtout ne change pas Sara...!

Puis l'entourant de ses bras, il  murmura:

Ma vie à la tienne est tressée,
Comme on tresse des fils soyeux.
Et je pense avec ta pensée,
Et je regarde avec tes yeux.

Et il expliqua alors, tout en guidant Saralyne jusqu'à la table:

Ces mots, ils ne sont pas de moi, c'était lors d'une cérémonie des gens du voyage où nous avions été invité,
un peu l'équivalent d'un mariage.
C'est Danath qui vient de m'en parler, c'est une merveilleuse idée non...?
Nos vies, nos âmes et nos cœurs sont déjà liés, Dame Nature en deviendrait le Témoin .


Ses yeux plongés dans ceux de son Aimée, il était comme en apnée, attendant fébrilement  la réponse de sa Dulcinée.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Mar 5 Sep - 15:50

Les bras de Louis-Oscar l'entourant, ses mots tendres, douces promesses, prononcés à son oreille... Ce subtil mélange fît de nouveau sourire la jeune femme, même si elle n'en avait plus l'accoutrement.
Ses yeux brillant après une telle déclaration, elle emboîta le pas de son cher et tendre amant, du père de son enfant à venir, et prît place avec les deux hommes de son existence, tous deux réunis, comme si une réunion de la plus haute importance se tenait là, à la lumière de l'âtre frémissant.
Il ne manquait que les explications du jeune gouverneur, qui lui offrait là, la plus délicieuse des opportunités.
Puisque la normalité leur était refusée...
Puisque vivre leurs existences éloignés l'un de l'autre leur était impossible...
Puisque cet enfant à naître aurait besoin de ses vrais parents et non d'un simulacre d'existence...

La jeune femme en perdait ses mots, ne sachant quoi répondre, sous les yeux impatients et inquiets à la fois. De sa réponse dépendait la suite des événements.
Mais... Etait ce seulement raisonnable ? Auraient ils enfin le droit de vivre en étant ainsi unis ?
Tant de questions se bousculaient dans son esprit... tant de doutes, de peurs, mais aussi de joies!
Pour reprendre contenance et pied dans la réalité, Saralyne se passa la main sur le visage, partagée entre soulagement et scepticisme.


- Mais... Comment ?

Oui, "comment"...
Ils n'étaient pas des gens du voyage, ils n'avaient pas leurs croyances... Et la Foi Pascalienne dans tout ceci ?
Ses yeux inquiets passaient de l'un à l'autre, cherchant des réponses à ses questions muettes.
L'un ou l'autre saurait il lui lever tout doute ?


- Tout ce que je voudrais... C'est vivre avec toi, sans devoir nous cacher... Est ce qu'on le pourrait, après une telle cérémonie ?

A aucun moment, elle ne pouvait oublier qu'il était déjà marié.
Cette cérémonie les lierait davantage mais ne déferait pas les liens sacrés existants.
Alors, une vie commune, là... Rêvait elle trop ?
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Danath le Jeu 7 Sep - 21:35

Les mots prononcés par son Fils étaient les mêmes que ceux dit lors de cette inoubliable cérémonie, et il ressentit de la fierté en voyant ses deux enfants ainsi liés, même si aucun d'eux n'étaient de son sang...

Pourtant, nombre d'incertitudes et d'ombres entachaient leur avenir ...
Comment le Très Haut pouvait permettre qu'un tel Amour, si sincère et si profond, ne puisse être vécu au grand jour...?
N'avaient ils pas suffisamment souffert tous les deux...?
On dit que la souffrance apporte la connaissance, alors voilà bien un couple d'éminents érudits !

Comme il aurait aimé rassurer Saralyne,
Comme il aurait aimé rassurer son Lo...

Et tout en approchant le bol des mains de la jeune femme, il s'éloigna de quelques pas, s'activant à remettre une bûche dans l'âtre,
peut être pour leur laisser un peu d'intimité, pour exprimer librement leurs craintes et leurs espérances...
avatar
Danath

Messages : 205
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Sam 9 Sep - 23:15

Le 9 septembre.

Un beau matin, alors semblable à tout autre, des malles furent chargées à l'arrière d'une carriole.
Qui, quand, comment, pourquoi, là...
Le conducteur de l'attelage était inconnu au bataillon. Mais la passagère, elle, au ventre rebondi, était vêtue de rouge.
Oui, le rouge, cette couleur symbole de sa vie, de ses espoirs, et de ses rêves en partie envolés.

Fatiguée de vivre dans l'ombre, fatiguée par son état tout court, la belle avait décidé de s'envoler, de s'extirper de la cage qui la retenait à Sancerre et dans le Berry tout court.
On pourrait mettre cette décision sur le dos de son état, sur ses angoisses de mère en devenir, et ce serait sans doute le cas.

Peu à peu, la belle prenait conscience de ce qui allait se dérouler, et cela l'effrayait.
Malgré tout le réconfort qu'il lui avait apporté, l'enfant naîtrait... Et grandirait sans père, sans famille. L'élu de son coeur serait, pour toujours et à jamais, lié à une autre dans la foi Pascalienne.

Son instinct avait donc parlé : il lui fallait s'en aller. Pour se protéger... Et protéger son enfant innocent.
Mais ce serait les larmes aux yeux que le soleil levant accompagnerait son départ silencieux, un matin digne des jours d'automne.
... Comme si le temps, lui même, était propice à la peine...
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Danath le Dim 10 Sep - 16:25

Le 9 septembre au matin,

Alors qu'il sortait de son atelier, comme à son habitude, il se dirigea vers les étals du marché, mais en passant près de la Porte Saint André, il aperçut une carriole lourdement chargée...
Intrigué, il s'approcha...
Des nouveaux arrivants peut être qui s'installaient...?
- On peut rêver hein...! -
Mais...
Cet attelage devant la Boutique...
Inquiet cette fois, il hâta le pas, et en s'approchant, il entendit l'homme jurer...

Oh...
Saralyne, tout emmitouflée et perdue dans ses pensées, était sur le départ...
Mais enfin Jeune Fille...!
Où comptez vous donc aller comme ça...?

Danath était si surpris, qu'il ne savait trop quoi dire...

Cette Impossible jeune femme, si chère à son cœur, était comme sa propre fille, la fille qu'il n'avait jamais eu...
Elle était liée à son Fils, par un Amour profond et sincère, et un enfant qui en était le fruit, grandissait en son sein...
Alors cette simple question demeurait, même si nombre d' élucubrations se risqueraient à l'expliquer...
Pourquoi..?
avatar
Danath

Messages : 205
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Ven 22 Sep - 16:50

Les malles étaient chargées, la boutique close à nouveau... Et les larmes, prêtes à tomber, de ses yeux habituellement si pétillants et malicieux.
Lasse! Elle était lasse de toute cette situation, de ces faux espoirs retombés aussi vite qu'ils avaient été rêvés. Alors, posément mais à contrecoeur, elle avait choisi la solution qui s'imposait.
La fuite ? Solution de facilité ? Fadaises! Lorsque l'on aime au même point qu'elle, quitter l'être aimé est une torture véritable, de celles qui broient les entrailles des plus valeureux!
Mais là, cette fois... La jeune femme ne voyait plus d'autre alternative.

Assise à l'avant de la carriole, près du cocher, l'attelage allait s'ébranler et avancer pour une destination inconnue lorsque, soudainement, la voix du vieux Danath s'éleva dans l'air, fendant la bise avec tact et fermeté (et un poil de surprise aussi!).
Toujours là quand on ne l'attendait pas, finalement...

Alors, d'un geste de main délicat, la Dame en Rouge fît signe au vaillant cocher de ne pas partir. Pas de suite. Pas encore. Et ce fût les traits tirés qu'elle se tourna vers l'homme qui, un temps, fût son promis... Mais qui était, avant toute chose, un père de substitution.


- Bonjour Danath... Comment vous portez vous... ?

Sa voix, d'ordinaire si appuyée, était devenue fluette. Et sa peau... Si pâle! Saralyne était devenue l'ombre d'elle même.
Un peu de politesse égrainée par la force des choses et, avec un sourire forcée, elle tenta d'expliquer son geste du jour. Prise en flagrant délit!


- ... Je vais... M'en aller, quelques temps... Pour me reposer...

S'expliquer, même, semblait ardu! La grossesse lui était difficile à gérer, s'épuisant à la tâche chaque jour.
Pour Louis-Oscar, elle avait voulu être là, disponible, pour l'aider dans ses charges de gestion du Berry... Mais elle avait échoué, lamentablement.
Et, plutôt que de l'admettre et d'en informer son cher et tendre, elle préférait partir, pour ne pas lui imposer davantage de soucis. Il en avait bien assez, pas vrai ?!


- ... Ne dites rien à votre fils... Je vous en prie...

Il valait mieux qu'il la haïsse de l'avoir quitté sans un mot plutôt qu'il la voit souffrir ainsi. Question d'orgueil mal placé ? Sans doute.
Serrant les lèvres, la jeune femme était désemparée et réprima du mieux possible les larmes qui abondaient dans ses yeux...
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Danath le Sam 23 Sep - 12:22

La voir ainsi lui déchirait le cœur...
Elle paraissait si vulnérable...!
Mais en écoutant ses propos, il ne pouvait rester figé, à la regarder s'en aller...

Saralyne n'était plus que l'ombre d'elle même, sa voix d'habitude si maitrisée la trahissait, sans parler de ses traits tirés, et de ses yeux tellement émouvant qui exprimaient  sa souffrance et sa détresse...

Alors quand elle termina en le priant de ne rien dire à son Fils, il comprit ...
Elle n'y survivrai pas...
Son sang ne fit qu'un tour et sans autre façon, oubliant son âge, il sauta sur l'attelage et lança au cocher sur un ton impératif et grave:


Changement de programme mon Brave !
Direction le Domaine des Ails d'Angilon au cœur du Berry !
Et je vous y accompagne !


Un peu secoué lui même d'avoir pris cette décision, qui finalement s'était imposée à lui, les rouages de son esprit tournaient à plein régime, et ce n'était guère habituel...
Mais avant de réfléchir à leur arrivée au Domaine, il fallait s'occuper de la future Maman si mal en point.


Je vous conduis au Domaine Jeune Fille, Rosalie saura vous faire retrouver la santé.

Expliqua t'il en modulant sa voix grave, pour la rendre douce et rassurante.

Cocher, prenez le chemin sur la gauche, il y a moins d'ornière et nous serons moins secoués, même si ça rallonge un peu !
Je vous paierai le double de la course si vous y veillez !

Et de son bras, il entoura alors la jeune femme,  telle une aile protectrice la recouvrant;
Et de quelques mots, sur le ton d'un murmure, comme on parle parfois à un enfant pour l'aider à chasser un chagrin, il la berça.
avatar
Danath

Messages : 205
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Sam 23 Sep - 15:03

La situation empirait... Ca devenait désastreux!
Le vieux Danath prenait les choses en mains et, malheur, il voulait l'emmener au Domaine! Le lieu même qui abritait les amours sacrés de l'homme qu'elle aimait! Comment pourrait elle supporter d'y pénétrer, dans son état ?! Et si l'épouse légitime se manifestait ?!
Saralyne perdait pied... Littéralement!


- Non... Non, pas ça!!!

Luttant comme elle le pouvait contre les choix de son père de substitution, son corps ne répondant pas comme elle le souhaitait, seule sa voix s'élevait alors qu'il l'entourait de son bras, avec affection.
En son for intérieur, sa conscience savait que le vieil homme avait raison. Mais comment tolérer ce nouveau virage, sans broncher ?

Incapable de réagir davantage, son corps manquant de forces, Saralyne, agitée, déploya ses dernières ressources en tentant de lutter contre les choix faits.
Malheureusement, cela ne suffirait pas.
Et, dans un geste désespéré, en tentant d'agripper le cocher pour lui faire entendre raison, la jeune femme perdît conscience, s'évanouissant sur les genoux de Danath, impuissante.

Le réveil, au domaine, serait brutal... Forcément!
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Sam 4 Nov - 16:59

Le 28 octobre, au soir

L'installation de la salle des fêtes s'était révélée éreintante. Epuisante même! La future maman, armée de la fidèle et loyale Rosalie, avait lancé toutes ses forces dans la bataille et avait tout tenté pour mener à bien la mission que le gouverneur lui avait confiée. SON gouverneur... Son fiancé et le père de leur enfant à naître. A cette pensée, la jeune femme avait esquissé une douce caresse sur son ventre rond, comme pour cajoler cet enfant encore non né, ressentant chacun de ses petits coups donnés avec bonheur et délectation. Un vrai petit miracle, un cadeau du ciel!
Toujours était il que ce fût cet instant précis que Louis-Oscar avait choisi pour les rejoindre et admirer le travail effectué par délégation. Il semblait ravi et Saralyne ne pouvait cacher sa joie d'avoir su l'épauler, comme elle l'avait souhaité.
Mais il était déjà l'heure de rentrer. Une journée entière n'avait pas été superflue pour tout arranger afin que, le lendemain, les festivités puissent s'annoncer et s'amorcer au mieux. Et le retour au bercail ne serait pas du luxe, vu comment la brune était recouverte de poussière et défaite de la tête aux pieds! Il était certain qu'elle n'avait pas renoncé ni renâclé à la tâche! Exploiter ainsi une future maman... Pfff! Quelle honte!

Pourtant, ce fût ravie qu'elle quitta les lieux. Ils auraient pu rentrer, avec Rosalie, au Domaine, mais la jeune femme se sentant épuisée et disposant encore des clés de sa boutique, désormais fermée aux clients potentiels, les deux tourtereaux avaient décidés de s'y rendre, pour passer une nuit, ensemble, à se retrouver, juste un peu. Leur bulle leur était tellement primordiale pour avancer, main dans la main et sereins!
Sortant alors de la salle des fêtes, Saralyne glissa son bras à celui, offert, de son cher et tendre. Une promenade dans les ruelles pavées, avant d'arriver à leur destination, ne serait pas de refus après tout. Oui, même malgré l'épuisement! L'air frais et vivifiant d'une nuit d'octobre pourrait, aussi, leur faire grand bien...


- Je suis si heureuse que cela te plaise, si tu savais...

Léger sourire aux lèvres, leurs pas résonnant dans les allées de Sancerre, la jeune femme se collait, un peu plus, contre son Aimé, contre celui pour qui elle s'était battue, corps et âme. Plus jamais elle ne saurait vivre sans lui... Plus jamais loin de lui.

- Par contre, je suis désolée mais... Ma maison n'est pas aussi bien tenue que la salle des fêtes peut l'être.

Une petite moue dépitée s'afficha alors sur ses fins traits. Mais... Mensonge! Si seulement il pouvait se douter de ce qu'elle avait préparé, avec la complicité de Rosalie évidemment!
Un léger soupir franchît alors ses lèvres tandis que Saralyne levait sa tête vers le ciel. Les étoiles brillaient de milles feux, tant le voile céleste était clément et clair avec eux ce soir là. Signe d'un destin favorable, d'un bonheur à venir sans nuages ?


- Elles sont si belles...
Se contenta t'elle alors de murmurer, profitant de cette instant de douceur en duo. Des moments, pourtant anodins, qu'elle avait tant de fois espéré et rêvé ces derniers mois...
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Louis-Oscar le Dim 5 Nov - 19:55

Tandis que Rosalie et Barthélémy, l'époux de la talentueuse cuisinière, et palefrenier accessoirement, s'en retournèrent vers le Domaine en carriole, c'est à pieds que Saralyne et Louis-Oscar avançaient vers la Boutique, à pas lents, sous un ciel étoilé qui les couvrait.
Quoi de mieux qu'un peu d'air frais vivifiant et cette ambiance romantique à souhait pour nos tourtereaux, malgré l'épuisement évident de la future maman...?


Oui, la salle de Bal est vraiment magnifique Sara, telle une fée, tu as encore une fois, accompli des prodiges...!
Mais je m'en veux tellement...
Te voilà  épuisée...

Et de son bras passé dans le dos de son Aimée, il la soutenait comme il pouvait pour adoucir chacun des pas..

Et à la remarque de Sara, Louis-Oscar s’arrêta, et plongea ses yeux dans ceux de sa Fiancée  avant de lui dire:
Oh, ne t'inquiètes pas pour ça, ta Boutique restera pour moi l'endroit le plus merveilleux au monde...!
Tant de souvenirs, et...

Ses mots ne franchirent plus ses lèvres, mais ses yeux parlaient pour lui...

Le fruit de leur Amour y avait été conçu.
Cet Amour qui échappait et défiait toute raison,
Cet Amour qui les avait vu renaitre enfin à la Vie, et fusionner Corps et Âme...!
Et c'est le plus tendre des baisers, le plus doux aussi, qui les rapprocha encore, au beau milieu de la rue, non loin du 2, de la Porte Saint André.

Oui, les étoiles sont Belles, mais pas autant que celles qui s'attardent dans tes yeux ...!
Elles illustrent si bien l'Amour passionné qui nous lie...!

Je t'aime tellement Sara...
Mon Amour à moi...


Et pour finir, sentant bien qu'elle peinait à avancer, il la souleva avec une infinie douceur dans ses bras, la couvant des yeux, et lui offrant le plus craquant des sourires.

On est arrivé, Mon Aimée ...!
Murmura t'il à sa Belle encore dans ses bras, bercée de ses pas aériens et cadencés, en effleurant sa joue de ses lèvres.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Lun 6 Nov - 16:31

Nul besoin de mots lorsque la magie opère!
S'interrompant dans ses propos, Louis-Oscar n'eût pas besoin de s'exprimer davantage au sujet de la boutique pour que la jeune femme comprenne où il voulait en venir. Cette nuit magique resterait à jamais gravée dans leurs mémoires, ces heures scellant leur Amour alors interdit, leurs retrouvailles devenant bien plus qu'amicales, et engendrant le plus tendre et précieux des trésors qui, bientôt, serait enfin parmi eux.
L'obscurité des heures d'errance, les troubles de leur situation... Tout s'était désormais envolé, loin, bien loin, telle l'éclaircie chassant l'orage et ses nuages gris et pluvieux. A présent, tout n'était que bonheur et joie immense, pour leur plus grand plaisir à tous deux.

Nostalgique, perdue dans les étoiles et dans ses yeux, Saralyne fût surprise lorsque, tout à coup, son aimé se mît en tête de la porter. Sa réaction ne se fît pas attendre et, riant doucement, elle se cramponna au cou de son adoré, pour ne pas risquer de le faire trébucher et tomber - et donc tous deux - en gigotant un peu trop! Mais... Quel poids devait elle être alors, sur ses épaules!
Enfin parvenus devant la porte de son ancienne boutique, la dame en rouge tourna un peu le visage de sorte que, avec tendresse, leurs lèvres puissent se frôler et se trouver, tout en douceur, avant que, lentement, elle ne murmure à son oreille :


- Me laisseras tu redescendre de ma tour d'ivoire pour ouvrir la porte ? Ou vas tu te débrouiller pour trouver la clé et ouvrir ma demeure en me gardant entre tes bras ?

Taquine, elle se mît à rire doucement. La jeune femme avait toujours aimé taquiner son promis. Enfin... Depuis qu'ils s'étaient retrouvés, en tous cas, car, avant leurs retrouvailles lors du bal, ils n'étaient pas si proches que cela. Ils se côtoyaient, sans plus, comme tout un chacun, même si Saralyne l'avait toujours trouvé... Particulier.
Oh, elle n'en dévoilerait pas davantage et nierait sans doute si on la questionnait à ce sujet. Après tout, la mémoire de Déodat et leur idylle avant sa tragique disparition comptait toujours à son coeur. Il y avait des souvenirs qui persisteraient et défieraient le temps, comme Angélique dans les yeux d'Arthur...
Mais.. Trêve de mélancolie et de souvenirs douloureux : il y avait un passage ardu à traverser là!
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Louis-Oscar le Mer 8 Nov - 9:49

Il ne pouvait que rire et sourire à la vie  qui s'offrait enfin à eux, pas comme cette porte toujours close, où même l'intensité de leur Amour ne parvenait à l'ouvrir...

Oui Sara...!
Je ne suis pas encore magicien pour ouvrir cette porte de par ma seule volonté, ni pour la traverser avec toi dans mes bras...!
Et de mains, je n'en ai que deux hein...!
Et elles me sont nécessaires pour te porter tout contre moi...!
Alors je m'avoue vaincu et accepte à regrets, de te laisser descendre pour nous ouvrir ta porte...!


Lança t'il alors avec tout le sérieux dont 'il était capable en cet instant, comme s'il récitait des vers d'une ancienne tragédie grecque...
Puis, tout en la dévorant des yeux et en lui offrant le plus tendre des sourires, avec une infinie douceur, et la déposa au sol,
veillant à l'entourer de ses bras, jusqu'à ce qu'elle retrouve son équilibre.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Mer 8 Nov - 16:47

Qu'il était complexe de ne pas rire devant ses talents de tragédien grec! En déclamant ses mots, Louis-Oscar arborait cette petite moue qu'il voulait sérieuse - et qui ne l'était en rien - mais qui lui donnait surtout des faux airs de bouffon du Roi. Ah non hein! Il n'en était clairement pas un! Mais pour un homme qui n'était pas doué dans l'art de la comédie, il se débrouillait plutôt bien, sans même le vouloir. Et ça... Sara appréciait grandement. Sa maladresse aussi, tout particulièrement. Et... Oh! Non non, nous ne ferons pas l'éloge du Sieur dans toute sa splendeur, il risquerait de s'en trouver flatté s'il venait à l'apprendre!

Quoiqu'il en soit, Sara mis donc pied à terre, avec un grand sourire aux lèvres et l'aide sans faille de son aimé. Devant la porte en bois lourd, fébrile, la jeune femme peinait à retrouver son trousseau de clés dans ses effets. Sans doute à l'idée de passer une nuit chez elle, là où leur Amour avait vu le jour, là où leur enfant avait été conçu, mais en tant que couple, enfin, officiel ? Cette boutique recelait bien d'immenses secrets... Heureusement que les murs ne pouvaient parler!

En retrouvant enfin ses clés, la jeune femme poussa un immense soupir de soulagement. Mais, là encore, il lui était compliqué de viser la serrure dans l'obscurité. Au bout d'un moment, à force d'essais, elle les fît tomber à ses pieds et râla contre sa propre maladresse, avant de se tourner vers son fiancé.


- Mon Amour... Peux tu les ramasser et ouvrir la porte s'il te plaît ? Je crains d'en être incapable ce soir...

Fatiguée, anxieuse, impatiente... Tout ça mélangé! Saralyne rêvait de cette soirée, des trésors qu'il découvrirait en ouvrant la porte, du travail patient et secret des doigts de fée de Rosalie... Tout ça, pour lui, pour le retrouver avec tendresse, passion et déraison, comme cette première fois, en avril.
Elle l'aimait, éperdument, et tenait à ce qu'il le perçoive bien ce soir là. Il était son Tout, sa Vie. Jamais elle n'avancerait sans lui, désormais.

Bref... On ouvre enfin cette fichue porte, oui ou non ?!
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Victoria le Jeu 9 Nov - 11:01




CABINET DU RÉGENT DU ROYAUME DE FRANCE ET DE NAVARRE


A Mademoiselle Saralyne Dubuisson
"Le Fil d'Argent"
2 Porte de Saint André
Sancerre  


Mademoiselle,

Afin de poursuivre le premier entretien en vue d'un poste de secrétaire au Palais Jacques Cœur, Son Altesse Sérénissime, Philippe de Chesnay-Taillandier, Régent du Royaume de France et de Navarre vous rencontrera à son Cabinet :




- le samedi 11 novembre 1657 à 09H00


Cette missive vous servira de laisser-passer.


Si toutefois cette date ne vous convenait pas ou que vos intentions d'intégrer le Palais Jacques cœur ne soient plus d'actualité, je vous remercierais de me le faire savoir par retour de courrier.

Recevez, Mademoiselle, mes salutations.




Fait à Bourges, le 09 Novembre de l'An de Grâce 1657
Pour son Altesse Sérénissime Philippe de Chesnay-Taillandier - Régent du Royaume de France et de Navarre



avatar
Victoria

Messages : 177
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Louis-Oscar le Jeu 9 Nov - 22:00

Impatient, et un brin fébrile aussi, il faut bien l'avouer, Louis-Oscar voyait son Aimée se démener avec ses lourdes clés, et le trou de la serrure de cette porte, qu'il connaissait bien, d'y avoir frappé, sous une nuit étoilée en avril, puis d'autres jours, et d'autres nuits aussi...
Le combat mené ne semblait pas équitable, puisque l’obscurité qui les recouvrait, rendait le commun des mortels dépourvu du sens de la vue...


Fort heureusement, les yeux clairs du jeune Gouverneur, héritage de Feu sa Mère, dont hélas il n'a aucun souvenir, lui permettaient d'y voir assez bien...
- Mais n'allez pas le répéter surtout, c'est un secret entre vous et moi...!-
Alors quand le trousseau chuta, raisonnant sur la pierre du seuil, dans un bruit amplifié par la nuit, le jeune Gouverneur se hâta d'intervenir, tout en répondant favorablement à son Aimée.


Oui Sara, ne bouge pas surtout...!

Il s'agenouilla et repéra bien vite les fuyardes, et lança en les brandissant tel un trophée :
J'ai ...!
Sautant sur ses pieds, de ses longs doigts, il repéra bien vite le chas de la porte, enfin le trou de la serrure, et y glissa la clé qu'il tourna, une fois, deux fois...
Sésame ouvre toi...!
Lança t'il, comme s'il s'adressait au Cerbère des Enfers, sur un ton des plus théâtral...!
Et la lumière fut, quand la porte en grand, il poussa.

Éclairant surtout les yeux de Sara, où mille étoiles déjà y brillaient, alors que dans le ciel un peu couvert ce soir là, nulle trace...
Louis-Oscar évidemment s'en délecta, avant de l'entourer de son bras, et de l'inviter à entrer.


Et alors qu'il se creusait la tête pour trouver une ânerie à dire, genre : surtout fais comme chez toi Sara...!
il s’arrêta net, figé sur place, en découvrant la Boutique ainsi transformée...
Mais...?!
Nageait il en plein rêve..?
Ou peut être les champignons dont il s'était régalé étaient toxiques..?

Il ne manquait que quelques lutins dansant en farandole, et le tableau aurait été parfait...

Hum...que dire...
Oser avouer qu'il avait l'esprit troublé, le corps sans doute fiévreux, et gâcher ainsi la soirée...?
Non...Surtout pas...!


C'est tellement...
Commença t'il à dire, un peu hésitant...
Magnifique...
Féerique ...!

Oui, voilà le mot idéal pour illustrer ce qu'il voyait...

Mais en sentant le fumet qu'il adorait, une des spécialités de Rosalie, il fronça les sourcils, réfléchissant un instant:
On ne rêve pas d'une si délicieuse odeur...
Peut être alors...
C'est pour de vrai...?

Comme en apnée, il plongea ses yeux dans ceux de son Adorée, espérant y trouver réponse à cette énigme.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Ven 10 Nov - 16:04

Si seulement il s'était imaginé, en ramassant ces clés indomptées, qu'en ouvrant cette banale porte, il découvrirait mille et une merveilles... Aurait il, seulement, agi de façon similaire ?
A leur récupération triomphale, la jeune femme se contenta de sourire, amusée, savourant le bras qu'il passait autour d'elle, en lui apportant soutien et réconfort indéfectible. Louis-Oscar ne pouvait imaginer, au moindre instant, l'ampleur des sentiments qu'elle ressentait envers lui. C'était impossible, inconcevable... Comment pouvait on aimer à ce point ? Comment pouvait on chérir un être au point que son propre coeur semblait, par moments, se briser en une nuée d'étincelles d'amour et de passion, avant de se reconstituer pour mieux se détruire, à petits feux, encore et encore ? Etait ce cela, aimer à corps perdu ? Aimer à perdre la raison ?
Et son regard, à l'ouverture de la porte, cette stupeur qui se lisait dans ses azurs, dans ce regard où elle se délectait de se perdre à la moindre occasion. Son refuge... Tout auprès de lui devenait douceurs permanentes et bonheur incommensurable. Il était son alter ego, son âme soeur, alors que, pourtant, ils savaient se montrer si différents dans leurs manières d'être et de réagir! Louis-Oscar était son havre de paix au milieu de sa tempête intérieure... Le feu et la glace, voilà ce qu'ils étaient, ensemble, réunis. Pour toujours et à jamais... Du moins, bientôt, l'espérait elle.

Face à toutes ces pensées volatiles et volubiles, Saralyne demeurait muette, se noyant dans le ciel d'été qu'offrait ses yeux, dans cet horizon sans nuage que le Destin, à travers lui, lui offrait pour la poursuite de sa vie. Et puis... Que dire face à un regard qui, visiblement ému, peinait à croire ce qui se jouait devant lui ? Leurs prunelles, accrochées l'une à l'autre, s'exprimaient pour eux. Face au questionnement intérieur du jeune homme, à cette expression incrédule qu'il affichait sans vergogne, la belle lui offrait toute l'assurance d'une réalité, et tout cet amour, sans failles ni fond, qu'elle lui avait dévolu depuis de nombreux mois à présent.
Et l'émotion... Voilà ce qui devenait perceptible et palpable, sans même avoir besoin de le toucher du doigt. C'était une ambiance, une sensation, de celles qui picotent les doigts et traversent tout l'être. A un point tel, d'ailleurs, que les yeux de la jeune femme s'embuaient, bien malgré elle. Ne pas pleurer s'était elle promis, alors qu'elle concevait tout ce plan romantique. Mais, face à lui... La réalité était toute autre. Face à l'homme de sa vie, tout était décuplé et elle devait lutter pour ne pas fondre en larmes devant sa réaction. Il ne s'y attendait pas, c'était certain...

Alors, pour ne pas laisser les émotions la submerger, Saralyne prît le taureau par les cornes, rompant cet échange muet qu'ils avaient, en symbiose, engendré, en saisissant la main de Louis-Oscar qui tenait encore les clés et, ni une ni deux, elle le fît entrer de plein pied dans cette maisonnée qui savait tout d'eux, dans ce petit coin de paradis qui n'appartenait qu'à eux et à leurs souvenirs. Leur vie se trouvait désormais au Domaine mais... Ce lieu, empreint d'une saveur toute particulière, serait, à jamais, d'une importance capitale pour eux. Impossible de se résoudre à vendre cette part de leur vie, même si elle n'y habitait plus... Sara ne pourrait s'y résoudre. Un jour, elle trouverait bien une fonction utile à cette charmante boutique... Peut être. Ou pas. Enfin, qu'importait.
Une fois entrés, ravalant ce flot sentimental qu'elle aurait pu mettre sur le compte de son état - de nombreuses femmes pleuraient sans raison apparente alors qu'elle couvaient la vie, c'était connu! -, la dame en rouge poussa la porte avec son pied, la suite n'appartenant qu'à eux.

Toujours était il que, sur fond idyllique, avec cette touche de romantisme apportée par la décoration et les préparations de Rosalie, la jeune femme se sentît pousser des ailes et vola au gouverneur le plus fougueux et passionnés des baisers, ses bras s'entourant autour de sa nuque.
A croire que cet endroit était propice aux retrouvailles tendres entre les deux jeunes gens, décidément...
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Louis-Oscar le Mar 14 Nov - 14:35

De cette Enigme, ce n'est pas avec des mots prononcés qu'elle fut dévoilée, parce que le langage parlé est bien trop pauvre, et même les plus beaux adjectifs restaient bien trop fades et insuffisants, pour tenter d'illustrer cet instant qui n'appartenait qu'à eux.
D'autant que les mois passés avaient été bien éprouvants et chaotiques pour nos tourtereaux...
Mais peut être leur fallait il traverser ses épreuves pour voir un tel Amour enfin les nimber, comme un arc en ciel qu'ils n’espéraient plus, après les pluies diluviennes persistantes...?

Les yeux de Sara parlaient pour deux, Louis-Oscar encore incrédule y puisait les réponses, tout en offrant à son Aimée le plus tendre et le plus beau des sourires, qui s'étirait jusque dans ses yeux.
Puis, le plus passionné et fougueux des baisers jamais volé, immortalisa l'instant et arrêta même le temps.


De ces longs mois où leur Amour devait rester secrets aux regard des hommes, ils en avaient à rattraper...!
Les bougies se consumaient, et encore ils s'embrassaient...!
Toute l'intensité de la passion qui les liait, toute la tendresse aussi.
Puis, Louis-Oscar s'écarta légèrement pour mieux contempler le fin visage tant Aimé de sa Fiancée, sans pouvoir se détacher de ses yeux, et il l' effleura du bout de ses doigts, avec une infinie douceur, en murmurant:

Mille Mercis Sara...!
Tu me combles de Joie...!

Il eut été facile de l'emporter dans ses bras, et de laisser aller la passion de l'Amour qui les consumait, mais non...
Pas encore...!

Savourer l'instant, émerveiller leurs sens, en se régalant des Gourmandises mijotées par Rosalie.
Quoi de mieux pour une soirée en amoureux que de partager un repas qui embaumait la Boutique..?
Et puis, il lui faut reprendre des forces, avant d'honorer son Aimée non..?
La nuit leur appartenait, et les suivantes aussi...!


Pour ce Divin repas prévu, qu'avons nous au menu...?
Je me désigne comme ton serviteur, pour ce soir, et à jamais...!

Ajouta t'il, tout en dévorant son Adorée des yeux, et en tirant la chaise pour l'inviter à s'installer.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Jeu 16 Nov - 15:52

Lorsque leurs lèvres se quittèrent, à regrets, pour mieux se retrouver plus tard, néanmoins, la jeune femme esquissa un sourire ému, ne quittant pas son Aimé des yeux. Savourer chaque instant à ses côtés était désormais primordial. Aucune autre occupation, aussi intéressante pouvait elle être, n'avait le droit de surpasser le délice de ces moments partagés... Moments qu'ils avaient tant attendu et espéré, l'un comme l'autre.
Il était son Tout, sa vie, sa raison d'être. Même si le petit être encore bien au chaud au creux de son ventre serait bientôt le centre de son existence, Louis-Oscar serait à jamais celui auquel elle serait entièrement dévouée. Grâce à lui, elle redécouvrait l'amour, chaque jour, malgré les obstacles qu'ils avaient rencontré. Et, encore, grâce à lui, elle tiendrait le plus beau rôle de sa vie : être mère. Jamais il ne pourrait lui offrir plus beau présent que celui ci. Même s'il ne l'avait pas choisi ni décidé, si le Destin l'avait fait pour eux... Il demeurait à l'origine de tout.

Se doutant que son regard trahirait ses états d'âme et son coeur débordant d'émotions, Saralyne ne quitta pas, pour autant, son fiancé des yeux. Quelle élégance dans chacun de ses gestes! Et quelle galanterie par cette chaise tirée!
Lentement, s'approchant peu à peu, de pas qu'elle espérait pas trop pesants, à défaut d'être gracieux et aériens, la Dame en Rouge, de sa main tendue, effleura la joue de son adoré et, avec retenue et une dose infime d'élégance (autant qu'elle le pouvait en sa condition dirons nous), s'installa sur la chaise proposée avant de lui répondre.


- Prends garde à ce que je ne te prenne pas au mot... Tu pourrais devenir mon esclave attitré!

Léger rire, taquin, alors qu'elle l'invitait, d'un geste délicat de la main, à prendre place en face d'elle.

- Comme tu dois t'en douter, tout ce repas n'est pas de mon fait. Nous le devons aux talents de Rosalie qui m'a certifié que tout ce que tu trouverais à notre table ce soir faisait parti de tes mets préférés.

Cherchant à capter le regard de son aimé, Saralyne lui fît un sourire et se saisît d'une bouteille de vin de Sancerre. Au moins, la bourgade où elle vivait avant de s'installer chez l'homme de sa vie avait ça de bon : ses vignes!

- ... Espérons qu'elle ne se soit pas moquée de moi. Elle est plus taquine qu'elle ne le laisse voir! Si, si, je t'assure!

Sourire franc. Au fil des jours, une complicité certaine s'était installée entre la costaude cuisinière et l'ancienne couturière. Aussi, préparer cette soirée romantique avec sa collaboration s'était avérée des plus simples. Dans la théorie du moins car, en pratique, vu qu'il fallait gérer la salle des fêtes aussi...
Bref.
Pas d'autres mots ajoutés. Juste un regard échangé, des sourires tendres, à la lueur des bougies vacillantes...
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Louis-Oscar le Ven 17 Nov - 23:56

A peine son Aimée fut installée, qu'elle renchérit sur la déclaration faite.
Oh...oh... !
On déforme déjà mes propos ..?!
Esclave que tu dis...?
Humm..
.
Louis-Oscar fit mine de réfléchir avant de continuer:

Tu ne pourrais plus m'aimer autant, je le crains...
Et puis ramper, c'est pas trop dans mes façons...
Alors non...!

Mais ton serviteur...?
Je me voyais comme devenir Ton Chevalier Servant ..!
Bravant mille dangers pour te protéger, et répondre à tes désirs aussi, mais ça, c'est après les dangers écartés...!
Enfin ...
Si tu veux toujours de moi, hein...!

Lança t'il avec un brin d'espièglerie dans la voix, avant de prendre place.

Qu'elle était belle, il ne se lassait pas de la contempler et de la dévorer des yeux, mais il fallait aussi faire honneur aux différents plats
préparés, pour éviter le courroux de sa Cuisinière...

Hum...qu'aimerais tu pour commencer..?
Une tranche de ce fameux pain de jambon aux petits légumes..? De mes souvenirs, Rosalie y met des panais et des navets, et un peu de radis noir pour relever l'ensemble.
Ou un peu de cette salade de choux finement émincés, avec des cerneaux de noix, et des fines lamelles de bœuf braisé...? c'est trop délicieux !
ou les deux..?!
Soyons gourmands, ce soir, c'est permis ...!

Dit il encore, avec un sourire qui plissait même ses yeux.
Et oui, j'adore ça, et j’ai reconnu la délicieuse odeur, dès qu'on est entré...!
Puis Son Adorée lui tendit une bouteille de ce vin clair de Sancerre qu'il appréciait, et le jeune Gouverneur, en serviteur dévoué, s'appliqua à faire le service, en appuyant chacun de ses gestes, leur donnant un aspect théâtral.
Oh..!
Grand merci, c'est un des rares vins que j'aime à boire en mangeant,surtout quand c'est un tel festin...!

Un sourire encore, en plongeant dans ses yeux, tout en pensant qu'ils avaient de quoi manger pour la semaine au moins, tant il y en avait...
Je crois que Rosalie essaye de m'engraisser...
De nous engraisser...
Jamais on ne pourra manger tout ça...!


Et avec un regard complice échangé, et un sourire qui ne le quittait plus, il ajouta:

Mais ce qui est sur; On va se régaler..!
Bon appétit Sara, et merci vraiment pour cette surprise....!


Et après quelques bouchées savourées, il demanda avec une infinie tendresse dans sa voix:

Dis moi Sara...
Tu as déjà pensé à des prénoms, pour notre enfant à naitre..?
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Saralyne le Sam 18 Nov - 14:23

Qu'il était beau son Aimé, à sourire et rire ainsi... Qu'il était craquant à profiter de la vie, tout simplement!
Cette soirée, malgré la fatigue qui enlaçait la jeune femme avec lascivité et indécence, promettait d'être belle. Rosalie avait, décidément, accompli de véritables merveilles, et ce fût avec délectation et un plaisir non dissimulé qu'elle goûtait et savourait ses mets, servis avec amour par son adorable fiancé.
Un sourire ourlant ses lèvres, ne boudant pas sa joie d'être en sa délicieuse compagnie ce soir, elle finit, pourtant, par écarquiller les yeux de surprise, ne s'attendant pas, à cet instant précis, au sujet qui allait s'ensuivre.

Toussotant légèrement, et élégamment dans une petite serviette, Saralyne termina d'avaler sa bouchée avant de planter son regard dans celui du futur père, visiblement émue par cette question soudaine mais que, pourtant, elle se devait d'attendre, à un moment ou un autre. Il fallait bien aborder le sujet de leur enfant, tôt ou tard! Et ce soir là, malgré le romantisme apporté pour en profiter à deux, était le moment ou jamais. Toujours accaparés l'un et l'autre, il devenait nécessaire de capter le moindre instant pour discuter et planifier l'avenir. Tout pouvait être repoussé... Mais pas la naissance. Elle arriverait, d'ici quelques semaines, préparés ou non!

Exit les petites blagues et taquineries de l'entrée en matière. Le sujet devenait plus sérieux et la jeune femme se devait d'y répondre, sans détours. Quoique, avec elle... Les réponses évasives étaient une spécialité!

- Et bien... Oui et non. C'est assez vague en fait.

Et voilà! A croire qu'elle était incapable de se prononcer clairement sur un sujet!
Un peu gênée, elle baissa le regard vers sa main triturant nerveusement la serviette qu'elle tenait, sur la table. Comment lui expliquer ? Comment lui avouer ce qu'elle avait en tête ?


- Mon Amour... Pendant de nombreuses semaines, j'ai bien cru élever cet enfant seule. A d'autres moments encore, j'espérais ne jamais arriver au terme de cette grossesse...

Les mots étaient durs, poignants, et on pouvait lire sans peine le mal être que cet aveu représentait pour elle, sur ses traits.

- Alors, tout ce temps, je n'ai pas songé, le moindre instant, à lui trouver un prénom. Je ne voulais pas que cet enfant devienne... "Réel".

Courte pause, pendant laquelle elle leva ses yeux émus vers Louis-Oscar, avant de reprendre, d'un ton où on pouvait entendre les moindres fêlures.

- ... Comprends tu... ?

La gorge nouée, Saralyne, pour autant, décida de reprendre son explication et, surtout, de répondre à la question de son Aimé.

- Néanmoins... Le temps passé au domaine, entourée de tous ces livres, m'a donné un peu d'inspiration. Alors, j'ai préparé une petite liste mentale, plus pour moi qu'autre chose, car je pensais que tu déciderais seul du prénom à lui donner.

Un privilège typiquement masculin en somme... C'était ainsi qu'elle l'imaginait. Pour elle, il porterait le nom de son père, serait sous sa garde, et il serait seul décisionnaire d'un peu toutes les choses concernant cet enfant. Une fois né, elle pensait perdre un peu de ce "privilège" d'éducation.
Ne se sentait elle que comme un "ventre" conçu pour donner la vie ? En quelque sorte, sans doute. Bien étrange pensée de sa part, non ?


- Par quoi veux tu commencer ? Prénoms de fille ? De garçon ?

Un léger sourire étira les lèvres de la belle, finalement heureuse et touchée d'avoir son mot à dire, quelque part, dans la formation de l'identité de ce petit être à venir.
Attendant la réponse de son Aimé, elle se récapitulait, mentalement, les deux listes qu'elle s'était préparée, dans le plus grand secret...
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] "Le Fil d'Argent", 2 Porte de Saint André, chez Saralyne Dubuisson

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum