[RP] Tristes retrouvailles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 19:55

( Souvenirs du 11 juillet 1655 )
Louis-Oscar a écrit:
Ce matin là au monastère, ce n'est pas les cloches annonçant le premier office des Matines qui réveillèrent Louis-Oscar mais un hurlement lupin à glacer le sang ...

Le jeune homme comme tétanisé, plongea ses yeux dans ceux de son Aimée, puis sauta du lit pour passer ses vêtements à la hâte, avant d'ouvrir la porte de leur petite chambre...
Il trouva Nuage dans la cour intérieure, encerclé par les moines inquiets ..

Le jeune homme s'approcha de quelques enjambées aériennes, avant de s'agenouiller devant l'animal qui ne cessait point...
Ancrant son regard au sien, un long silence s'en suivit...
Le temps semblait s'être arrêté, figeant l'assemblée telle des statues...


Pourquoi il pleure Nuaze...?

Lança la petite Ange encore en tenue de nuit et pieds nus, son frère à ses cotés et leur gouvernante derrière eux.

Sa question eu l'avantage de relancer le temps, et chacun retourna à ses occupations, laissant la petite famille de la Tour du Pin désemparée...


Je vais seller Ulysse et Nuage me guidera, je crains qu'un malheur ne soit arrivé...

Ajouta t'-il d'une voix un peu plus grave qu'à l'accoutumée...

En se redressant, il sentit les yeux bienveillants de son Aimée posés sur lui.
Ce qui lui donna le courage de filer, escorté par Nuage.

avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 19:57

Angelique a écrit: Angelique se réveillant a peine vint se blottir contre Lou quand un hurlement lugubre lui glaça le sang....

Angelique ancra son regard dans celui de son tendre epoux,le vit s'habiller a la hate , le visage emprunt d'inquietude

Elle s'habilla rapidement et sortit a la hate...Elle regarda Lou agenouillé devant Nuage et un sombre pressentiment l'envahi

Pourquoi il pleure Nuaze...?

Angelique se tourna pour voir la petite Ange déjà debout ...Elle la prit dans ses bras et couvrit sa joue de petits bisous puis la donna a sa gouvernante

Elle prit Gabriel dans ses bras pour lui faire des petits bisous et le donna également a la gouvernante

Pouvez vous les habiller et les faire dejeuner s'il vous plait?

Angelique regarda Lou et lui sourit tendrement cachant ainsi son inquietude

Prenez soin de vous...et revenez moi
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 19:58

Louis-Oscar a écrit:Nuage semblait porté par le vent et Louis-Oscar eût fort à faire pour le suivre...

Le temps était lourd et étouffant, puis une fine pluie se mit à tomber...
Ce qui ne facilita guère leur avancée ...
Évitant de justesse quelques branches basses ou un sol trop inégal par endroit, l'obligeant à ralentir sa monture sur les sentiers empruntés...
Sur la route, chaque ornière laissée par les roues des trop nombreux convois lourdement chargés, devenait un véritable piège pour l'équidé...

Le soleil ne se montrant point, le jeune homme maintenant trempé n'évaluait que difficilement le temps passé à chevaucher..
Deux heures, trois peut être...?

Quand en arrivant au sommet d'une colline Nuage stoppa net...

Oh !! Tout Doux Ul... !! ..Lançât il, pour eviter une embardée...
Il rassura son vaillant cheval et le gratifia de quelques caresses, puis balaya d'un regard l'horizon dévoilé.

Mais ...c'est pas la roulotte là bas..?
Lança t il autant à son Frère de Meute qu'à lui même.

Leurs regards se croisèrent, puis Nuage fila à nouveau...

Louis-Oscar passa sa main dans ses cheveux, et soupira, comme si d'apercevoir cette roulotte qui lui avait servi de maison étant enfant, avait le pouvoir de le rassurer et lui permettait de respirer à nouveau.

Il talonna sa monture, la guidant pour descendre sans encombre par le chemin de terre rendu glissant par les intempéries.

Mais il était si impatient d'enfin retrouver ses Parents adoptifs...!
Depuis le Grand Départ de Eu, où Danath et Camille fermaient le convoi, le jeune homme n'avait reçu aucune nouvelle et son inquiétude grandissait...
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 19:58

Danath a écrit:Balloté par les chaos réguliers de la route, Danath n'était aujourd'hui plus que l'ombre de lui même...
Demi vie, demi mort...
Son épouse, son âme, sa Vie, se mourrait...

Il la tenait bien serré contre lui, l'entourant de son bras depuis longtemps ankylosé, mais qu'importe...
Attentif à chacune de ses respirations sifflantes et irrégulières...il la veillait...

L'intérieur de la roulotte aurait pû être plus confortable, mais l'air étouffant ne le permettait pas...
Et il faut vous dire que c'était la décision de Camille...et quand elle décide ben...même à l'article de la mort, on discute pas...!

Tandis que Nestor, leur vaillant cheval de trait, guidait l'attelage et semblait même eviter les pièges du chemin.

Danath repassait en boucle dans son esprit, les évènements depuis le jour du départ de ce beau village Normand qu'était Eu...


Louis-Oscar a écrit: Les trois convois étaient enfin prêts...

Le premier, composé des attelages rapides, serait conduit par le jeune Maire qui avait soigneusement préparé l'itinéraire.

Le second par Pierreangel.

Et le dernier par Danath et Camille, les parents adoptifs de Louis-Oscar avec de leur roulotte, et fermeraient ainsi la marche.

Une longue file de véhicules, avec à leur bord la population de Eu et de SPP, n'attendait que l'ordre de départ...

Louis Oscar, debout sur son siège contempla une dernière fois cette ville qu'il aimant tant...
Puis croisant les yeux de son Aimée à ses cotés, il y puisa la force et l'inspiration pour s'adresser à tous ces gens qui n'attendaient que son Ordre.

Il inspira profondément, passa sa main dans ses cheveux, puis se redressa légèrement, et comme mû par une nouvelle détermination il clama :

Nous Partons !
Regardons devant nous, l'espoir nous guide et nous porte.
Puisses Pascal veiller sur chacun de nous.


Des le premier jour, des malades, des roues cassées laissaient des chariots et leurs occupants sur le bord de la route...

Et Camille et moi, on s’arrêtait et faisions notre possible pour leur permettre de repartir.

Ses médications à base de plante souvent suffisaient, et mes outils emportés se révélèrent plus que je ne l'imaginais fort utiles.

Nous avancions donc lentement vu les nombreuses haltes imprévues ...
Certaines furent macabres...et nous prîmes le temps de donner une sépultures à ces pauvres gens...

C'est au vaste campement d'Orléans, où depuis deux jours on se démenait pour réparer un carriole par ci, soigner une blessure par là, qu'au matin je trouvais Camille changée...

Avec un regard empreint de tristesse et son demi sourire que je connaissais si bien, qui avait pour elle valeur d'excuse, qu'elle me dit simplement :

Je suis si fatiguée...
Il nous faut retrouver le Petit, partons sans attendre...!


Bien évidemment l'inquiétude m’envahit...
Elle toujours si dynamique, choisît de quitter le camps alors qu'il y avait encore beaucoup à faire, pour permettre à tous de poursuivre leur route...

Le second jour, après avoir quitté Orléans, le temps était affreux, lourd, étouffant, puis un crachin se mît à tomber...
Les ornières de la route ralentissaient encore notre trop lente avancée, Nestor faisait pourtant de son mieux...

Quand je lui proposais une halte, elle refusait...


Non...faut ..avan...cer...

Et toujours son regard éloquent qui me transperçait....

Elle s'accrochait à un fil de plus en plus mince, qui s'effilochait sous mes yeux effarés, impuissants...

On de distinguait maintenant plus guère l'horizon, la grisaille, et cette fine pluie agaçante, semblait nous recouvrir, nous aveugler, réduisant encore la visibilité...
Pourtant je cru entendre le trot d'un cheval et bientôt la silhouette d'un cavalier apparût face à nous...

Je me redressais légèrement, prenant soin de ne point trop incommoder Camille...


Oh... Est ce...Je rêve...?
Regardes ! C'est Lo et Nuage !
Ils sont venus à notre rencontre !

Je donnais juste l’ordre d’arrêt, entourant de mes deux bras cette fois mon épouse si faible, et inspirant profondément...
Comme si cet air dans mes poumons pouvait aider ma Mie à mieux respirer...

avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 20:00

Louis-Oscar a écrit:C'est tout sourire que Louis-oscar arriva devant l'attelage de ses parents adoptifs.
Il sauta au bas de sa monture, et grimpa d'un bond sur le siège, impatient de les serrer enfin dans ses bras...


Coucou vous ...

Mais quand il croisa le regard de Danath et remarqua son visage défait, il se figea...
Même Nuage qui n'avait pas attendu d'invitation pour les rejoindre, gémissait  doucement, tentant de quémander une caresse en glissant son museau sous la main sans force de Camille...

Mille pensées traversèrent l'esprit du jeune homme désemparé...
Il ne pouvait se résoudre à accepter l’évidence qui se profilait...


Mais ..tu ... Non ...!
réussit il juste à articuler...
Son Père adoptif avait maintenant un regard vide, comme égaré au loin, et ne tentait même pas de cacher les larmes qui roulaient librement sur ses joues burinées, le grimant de trainées grisâtres...

C'est en voyant Nuage se démener pour tenter de faire bouger Camille, que Lo réagit enfin...

Et il débita tout un tas de consignes, comme si les énumérer suffisait à ce qu'elles se réalisent.

Il commença par sauter à terre, arnachant Ulysse en second cheval pour tirer la roulotte, puis remonta prestement sur le siège:


Danath, s'il te plait, reprends les rennes et suis cette route !

Le monastère n'est guère loin, deux lieues environ...

Les moines sauront te faire recouvrer ta santé !
Tu es juste épuisée hein !

Continua t'-il en s'adressant à son ancienne nourrice

Puis l'entourant  de ses bras, il serra sa Mère adoptive contre lui, caressant doucement son visage ridé bien trop pâle...
Lui murmurant des mots d'encouragements, des suppliques aussi...

Mais pour toute réponse, il n'eut droit qu'à ce regard qu'il découvrait...
Qui en disait bien plus long que des milliers de mots...
Ce regard était comme des notes de musiques qui parfois vous pénètrent et délivrent leur message bien mieux qu'avec des phrases...


Au revoir
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 20:03

Danath a écrit:Tout comme une de mes marionnettes articulées, sans pouvoir prononcer un mot, je repris les rennes, et l'attelage de deux chevaux maintenant, fila...
Je me concentrais sur la route que mes larmes voilaient, et le paysage du Berry défilait semblable à un rêve, sans couleur, sans attrait...


J'entendais mon Fils raconter ...
Ses mots m'arrivaient assourdis, tels une berceuse, et relataient les évènements de son voyage, les retrouvailles avec mon vieil Ami et Protecteur, le moine Ethelstan, de son arrivée au Monastère où il fut reçu et logé avec son épouse et les bambins, du court temps où il fut Gouverneur de la province sur ordre du Régent, pour tout mettre en œuvre rapidement, organiser l'accueil et recevoir les réfugiés...

Nuage quand à lui, était quasi couché sur Camille, peut être pour la réchauffer, peut être pour la veiller comme faisait son Frère de meute...
Évidemment, les vêtements de ma Mie furent maculés de traces de boue mais quelle importance...

A l'Iliade, c'était Camille qui chaque soir préparait la pitance du jeune loup...
Qui le récompensait parfois d'un gros os...

Repenser à ces quelques mois passés depuis la Noël me firent revenir des larmes, mais différentes cette fois...
Ces images de bonheur et de souvenirs heureux furent salvateurs et me permirent de retrouver un peu de cette énergie vitale.

Un léger vent s'était levé et avait non seulement séché mes larmes mais dégagé le ciel et éclaircit l'horizon, et je distinguais au loin le Monastère.

D'un regard vers Louis-Oscar, je dis simplement:
On arrive enfin !
Je me mis alors à prier sur la courte distance qu'il nous restait à parcourir, implorant Pascal de me soutenir dans cette ultime épreuve...

avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 20:06

Louis-Oscar a écrit:Le jeune homme tenait Camille tendrement serrée dans ses bras, leurs yeux ne se quittaient pas... il se mit à lui parler, à voix basse, comme on parle parfois à un enfant pour le rassurer, le consoler.
Il relata les événements passés depuis le grand départ de Eu , entrecoupés par quelque silence, le temps de raffermir sa voix trop assourdie par le chagrin...
Louis-Oscar ne voyait plus le paysage autour de lui, tout entier absorbé à maintenir ce dialogue, ce lien fragile qui le reliait encore à son ancienne Nourrice, sa Mère adoptive ...

Elle répondait d'un léger hochement de tête, ou arquait légèrement un sourcil, elle buvait les mots de son Petit, de son Lo.

Puis Danath dit:
On arrive enfin !

Le Jeune homme leva un instant les yeux pour les poser sur le Prieuré en vue, puis croisa le regard de son Père adoptif, et un hochement de tête de part et d'autre signifia qu'ils s'étaient compris.

L'attelage ralenti un peu avant de franchir le porche, puis l'ordre d'arrêt fût donné où quelques moines les attendaient ...
Deux jeunes novices s'occupèrent des équidés, pendant que Louis-Oscar aidé de son père, descendit lentement du siège de la roulotte, tenant dans ses bras la vieille femme tant aimée...

Il pénétra dans l'enceinte de quelques enjambées rapides, et ralenti finalement, pour permettre à son père meurtri, de rester à ses cotés.
Nuage suivait aussi...


Ethelstan était là, son visage pourtant toujours bienveillant était grave... Il se contenta d'ouvrir ses deux bras, sortant ses mains de ses manches, pour les tendres vers les arrivants.

Danath, mon Ami...
Dit-il finalement, posant sa main sur l'épaule du vieil homme accablé, puis ils entrèrent dans la pièce qui servait d'infirmerie depuis l'Exode, maintenant vide de tout occupant.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 20:07

Ethelstan a écrit:Depuis ce matin, où le Prieuré tout entier était chamboulé par le hurlement du loup, l'inquiétude me taraudait...

J'avais distribué quelques consignes et chacun avait sa tâche, ne sachant trop quel scénario était en train de se jouer...

Aucune messagerie par faucon ne nous était parvenue, pas de fumées visibles non plus sur la ville de Bourges...
Il nous fallait donc attendre..et tout moine que je suis, et bien la patience ce n'est pas ma qualité première...

Je me rendis donc à la chapelle pour y prier.

Quand la cloche annonçant un visiteur retentit, je me relevais prestement pour me hâter jusqu'à l'entrée.

Et je les vis, et je compris...
Louis-Oscar portait dans ses bras Camille, Danath plus vouté que dans mes souvenirs semblait porter le poids du monde sur ses épaules...

Je m’arrêtais et ouvris mes bras pour les recevoir.

Louis-Oscar entra le premier dans la salle qui servait d'infirmerie et y déposa Camille .
Je me contentais de poser ma main sur l'épaule de mon vieil Ami, et le soutenir dans cette épreuve...

Le Moine médicastre s’approchât, posant quelques questions aux arrivants pour piocher quelques renseignements, et voulu examiner l'alitée, mais Camille d'un geste le chassa d'un mouvement de sa main, tel un insecte agaçant...

Ah Camille...
Courageuse et vaillante, telle le plus valeureux des guerriers...
Petite abeille pourtant insignifiante, mais qui pour les besoins de la ruche assura plusieurs rôles, s'adaptant aux circonstances depuis sa fuite du château assiégé, sauvant ce bébé qu'elle nourrissait...

Je m'approchais d'elle d'un pas seulement et elle posa alors ses yeux sur moi. Je m'inclinais légèrement sans la quitter des yeux, puis m'assis au bord de sa couche, prenant ses deux mains dans les miennes.

Camille, mon Amie...

Je sondais son regard et je me décidais :

Je fermais un instant mes yeux et priais intérieurement, implorant Pascal de sa présence, puis tout en marquant le front et les mains de la mourante avec l'huile d'argousier consacrée, je prononçais ces mots...:


" Per istam sanctam unctionem et suam piissimam misericordiam adiuvet te Dominus gratia Spiritus Sancti, ut a peccatis liberatum te salvet atque propitius allevet "

(Par cette onction sainte, que le Seigneur, en sa grande bonté vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint. Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu’Il vous sauve et vous relève )

Je ne pu contenir mon émotion...
Et quelques larmes se mêlèrent sans doute à l'huile sainte, mais qu'importe...
On n'était entre nous...

Je me relevais finalement, puis dit simplement à Lo :


Viens !
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 20:11

Danath a écrit:Il y a parfois des instants dans l'existence où l'on souhaite que tout s’arrête...
Que n'aurait-il pas donner pour simplement suivre son Aimée là où elle allait...

Depuis ce terrible jour au château des parents de Louis-Oscar, Il l'avait accompagné dans les souterrains pour échapper au massacre, respectant ainsi les dernières volontés de son Ami de toujours; Arthur de la Tour du Pin...

Les mois cléments sur les routes, se mêlant aux gens du voyage, et les mois d'hiver, au Monastère...

L'amour était né, au fil du temps, bien après leur mariage célébré surtout pour officialiser leur situation familiale et apparaître telle une vraie famille...

Mais très vite, de côtoyer cette jeune femme si simple, si naturelle, si pétillante, il fut séduit par ses nombreuses qualités d'âme et d'esprit.
Et leur routine de fuyard, pour cacher le bébé et le soustraire à son funeste destin, devint le bonheur au quotidien...!

Puis pour finir, ces quelques mois passés à l'Iliade, avec un vrai toit au dessus de leur tête.
Louis-Oscar auprès d'eux, avec Angelique et les bambins, que demander de plus..?

Hélas, l'épidémie venue de la mer, puis l'Exode imposé en avait décidé autrement...

Mon âme pleure, mon chagrin est silencieux, mais ma détresse est si grande que tout semble se dérouler au ralenti...
Depuis que je suis descendu de la roulotte et tentais de suivre les pas de mon fils, jusqu'à cette pièce...

J'ai bien senti la main réconfortante d'Ethel posée sur mon épaule, j'ai bien vu aussi que ma Camille refusait les soins du médicastre, j'ai bien entendu les mots prononcés pour la dernière onction...
Et là, j'étais à nouveau seul avec ma Mie...

Je me laissais simplement tomber sur mes genoux, à son chevet...
Je serrais ses deux mains glacées dans les miennes, et plongeant mes yeux dans les siens qui semblaient me sourire, je la suppliais...


Emmènes moi avec toi Ma Mie... j'ai promis : où que tu ailles je te suivrais...!

Elle crispa légèrement ses doigts dans les miens, faisons non de la tête...

je la regardais, tentant de lui sourire, puis caressais sa joue ridée et le temps s’arrêta...
Je ne sais combien de temps je restais ainsi, des heures ou quelques secondes...

J'avais l'étrange impression de revenir de loin, comme si elle m'avait laissé l'accompagner sur une partie de son chemin, puis avait lâché ma main...

Je la contemplais, je ne voyais ni la pâleur diaphane de sa peau, ni ses cheveux grisonnants...
Je la voyais elle, comme je l'ai toujours vu par mes yeux aimants ...

Je fermais définitivement les siens de ma main...
Puis tentais de me relever, grimaçant évidemment...

Et tel un pantin, j'ouvris la porte, invitant Lo et Ethel à entrer, signifiant d'un mouvement de la tête que Camille s'en est allée...


avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 20:13

Louis-Oscar a écrit:Effondré, anéanti, impuissant surtout à ce qui se passait...
Comment rester simple spectateur d'une telle tragédie sans avoir l'envie impérieuse de hurler..?
Ou peut-être devenait il un peu loup..? c'est peut être ça aussi l'esprit de la meute...

Évidemment, une partie de son esprit en ébullition s'envola vers Adrien, son Ami, son Frère...
Ressentait-il lui aussi cette souffrance...?

Louis-Oscar fut rappelé à la funeste réalité par son ancien Précepteur qui prononça quelques mots en latin et procéda à l'onction d'huile sainte...
Il n'avait pas quitté des yeux son ancienne Nourrice de peur de briser ce lien fragile qui les unissait encore...

Où et comment trouver la force..?
Il le fallait pourtant...
Comme un dernier présent pour cette vieille femme tant aimée, une façon peut être aussi de lui dire Merci pour toutes ces années passées, où elle se sacrifia pour le protéger...?

Puis Ethelstan dit simplement:


Viens !


Sans réfléchir plus avant, le jeune homme acquiesça d'un mouvement de tête, et c'est à reculons qu'il s’approchât de la porte, avant de briser net le lien et d'en franchir le seuil ...

Une fois sorti de la pièce, il s'appuya le dos contre le mur, puis se laissa glisser...
Il était  accroupi maintenant, toujours  contre ce mur, les yeux levés vers le ciel et ses larmes débordèrent de ses yeux plus délavés que jamais...

Il pria silencieusement, muré dans son chagrin...

Dans ces moments là, plus rien n'a d'importance, ni le lieu, ni les gens qui vous entourent...
On se retrouve seul et c'est sans doute mieux ainsi...

Mais seul, Louis-Oscar ne l'était pas, il avait Nuage qui partageait sa peine, son museau posé sur son épaule...

Et quand Danath ouvrit enfin la porte, et que le jeune homme compris que c'était fini, qu'elle était partie, il fila...
Il couru sans réfléchir, Nuage à ses cotés, manquant de bousculer quelques moines qui marchaient paisiblement dans les allées...

Il sorti de l'enceinte du Prieuré, sans trop savoir vers où il allait, mais est-ce important ...?

avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 20:15

Adrien a écrit:]Ce matin-là, Adrien s'était mis en route pour Sancerre : il avait conclu une affaire intéressante avec un menuisier qui lui fournissait des planches pour la construction du Nid en échange des produits de chasse et de pêche dont le jeune homme ne savait que faire.
Fin prêt, il était parti à pied, conscient du nombre de lieues à avaler. Mais c'était sous un frais soleil, et notre homme avait pris soin de se coiffer du chapeau de si grande qualité que son Frère d'âme et de cœur, son Louis-Oscar, lui avait confectionné. Il pensait à lui en cours de route, à lui et à Philippine, aux heures sombres passées, aux heures plus claires en ce moment. Son esprit, comme les abeilles qu'il contemplait à l'œuvre dans les fleurs des bas-côtés, butinait toutes ces petites choses belles de la vie, les souvenirs heureux ou douloureux qui font de vous l'homme que vous êtes.

A un moment donné, il crut reconnaître le hurlement de Nuage, perdu dans le bois.

Qu'est-ce qu'un chien peut vivre de si douloureux pour hurler si fort ? Mon Le Très-Haut, il s'est peut-être pris une patte dans un piège ? Allons voir, il semble que cela vienne de la forêt du Prieuré...

C'est ainsi qu'Adrien bifurqua à travers les prés pour s'approcher du Prieuré. Et plus il s'en approchait, plus sa conscience et son intuition lui affirmaient que c'était bel et bien Nuage qui hurlait...

Oui, Nuage c'est bien toi, je t'en prie, ne m'annonce pas une mauvaise nouvelle !

Les poils hérissés sur une soudaine chair de poule, une sueur glacée, et Adrien courut à perdre haleine jusqu'à déboucher dans la clairière où se dressait l'humble bâtiment sacré.

Mais ce ne fut pas le bâtiment qu'il vit : c'était Louis-Oscar qui courait, sortant du Prieuré, hagard.

LO ! LOOO ! c'est moi, arrêtez-vous ! Lo, venez...


Egaré, Louis-Oscar semblait aveuglé par un torrent de larmes.
Adrien, tout en l'appelant, avait en trois enjambées rejoint son Frère et le serrait maintenant contre lui, sur son cœur. Rien ne comptait plus que le rythme de leurs deux cœurs... Ils battaient à tout rompre : celui d'Adrien à cause de sa course, celui de Lo à cause de son chagrin.

Adrien ne desserra pas son étreinte. Il sentait les larmes de son Ami lui inonder sa chemise, mais il le serrait. Il sentait les spasmes des sanglots agiter le corps de son Frère, mais il le serrait. Tout contre lui. Puissamment.
Au bout d'un moment, Adrien, sans lâcher le corps douloureux de son Frère, s'agenouilla avec LO, et celui-ci se recroquevilla dans le giron du jeune homme. Leurs cœurs battaient à l'unisson, comme apaisés pour un temps.

Adrien vit sortir Ethelstan qui le regarda avec profondeur, puis Danath suivit quelques minutes après, le visage décomposé : Adrien avait compris... Camille ! la douce, la tendre Camille ! Elle avait dû s'envoler et Nuage l'avait accompagnée de ses cris.

Ayant tout saisi, Adrien continua à caresser les cheveux de son Frère en lui murmurant :

Mon tendre Ami, mon Frère bien-aimé, je suis là.

Des larmes refoulées d'avoir vu son Ami dans cet état finirent par se libérer et coulèrent sur les joues du jeune homme. Il pleurait la disparition d'une Maman... Qui peut y être insensible ?

Lo, mon Lo, quel nouvel abandon vous devez à nouveau affronter ! je suis là avec vous dans cette épreuve. Votre Frère vous soutient. Je suis là, je ne vous abandonne pas...

Quelle pauvreté dans ces mots ! quelle communion malgré tout !
Deux Frères enlacés pleurant une Mère... Blottis l'un contre l'autre, trouvant la force et l'appui en l'autre...

Nuage s'avança et vint lécher Adrien sur la joue, puis il se blottit aux pieds de Louis-Oscar qui se tenait comme un enfant dans les bras de son Frère.

Combien dura ce moment ? En tout cas, Danath prit le relais et Adrien put aller rendre ses derniers hommages à la sainte femme qu'avait été Camille.

Devant son corps inanimé, il lui redit en esprit tout le bien qu'il pensait d'elle, la remerciant de l'avoir accueilli comme un Fils, lui aussi. Il pria et bénit le corps. Ethel était derrière lui quand il se retourna : tous deux s'étreignirent muettement et Adrien rejoignit son Frère bien-aimé.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 20:16

Danath a écrit:En voyant mon fils filer avec Nuage, qui comme son ombre le suivait, je sortis de ma torpeur, ou je ne sais comment qualifier cet état..
Ce carcan qui m'isolait de la douloureuse réalité se brisa, me permettant de réagir enfin...
Je croisais le regard de mon vieil Ami.
Mais il n'y avait rien à dire...
Il n'était pas encore temps de dire merci, même avec les yeux...

Lo, il faut ramener Lo...

C'est tout ce que je réussis à articuler...

Un hochement de tête d'Ethel, à nouveau sa main réconfortante posée sur mon épaule, et nous nous dirigeâmes en silence vers la cour qui menait à l'entrée.
Un des novices pointa son doigt au loin , et en suivant cette direction des yeux, je crû discerner une forme.

Les hurlements lupins mêlés au son des cloches, étaient digne du plus grand Requiem. Sur une lieue à la ronde, on devait entendre ce funèbre duo, ça me transperçait à m'en donner la chair de poule, et je restais à nouveau figé...

Mais quand Nuage cessa, ce fût pour moi comme un appel, il me fallait rejoindre mon Fils...
Je m'avançais donc et je discernais maintenant un tableau des plus émouvant :

Il y avait Ethelstan que je voyais de dos, immobile, et plus avant Adrien qui tenait Louis-Oscar dans se bras, comme on tient un enfant contre soi, ils étaient à même le sol, et Nuage avec eux dont la tristesse s'abreuvait de leurs larmes...

J'étais bouleversé...et sans réfléchir je les rejoins, je m'agenouillais, et après quelques secondes d'échanges silencieux avec Adrien, je pris à mon tour Lo dans mes bras, pour contenir son chagrin, pour le partager.
Le temps s'arrêta à nouveau ...
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 20:18

Ethelstan a écrit:Que vous dire que vous ne savez déjà..?

J'étais là, debout, immobile, à l'orée de la forêt. Et devant moi une représentation claire des volontés du Tout puissant...!

En tant qu'homme des questions m'assaillaient, dans ce décor digne des plus belles histoires que l'ont peu lire, rarement dans notre langue , mais passons...
Mais d'où sortait Adrien..?
Que venait il faire par ici..?

Pour ceux qui ne le savent pas, Adrien et louis-Oscar ont fait connaissance à Eu en Normandie, après quelques échanges de courriers, si j'ai tout bien compris.
Une amitié grandissante les a lié, jusqu'à en faire des Frères... de meute, parce que Nuage fait parti de ce trio.
Quelque chose les relie...
je penserai bien à une magie, mais la connotation de ce mot à un coté Paien qui ne convient pas...donc on va éviter...

J'en revient à la présence d'Adrien par ici, juste quand Lo, aveuglé par son chagrin cours on ne sait où...

Certain vont dire que c'est une pure coïncidence, d'autres encore que c'est la chance...
Et bien moi je dis, j'affirme même, que cet enfant, depuis sa naissance est veillé et guidé par le tout puissant, enfin, par notre Prophète Pascal...

Comment expliquer sinon tous ces événements ?

Dans le livre saint des révélations, il est écrit que ...
Oups , non, c'est réservé aux érudits ...

Si je dévoile les secrets de notre ordre...honte à moi...
Aceptez mes plus humbles excuses chers lecteurs...
Mais je ne pense pas trop m'avancer, ni devoiler de secrets, en vous confiant que vous risquez fort de découvrir par vous même ce que j'ai faille dévoiler...

Revenons en à Adrien, qui, quand il voit Danath auprès d'eux, lui confie son Frère éploré, et s'avance vers moi, enfin vers le Prieuré...

Il est un peu aveuglé par les larmes et ne dit mot, chose que je comprends et que je respecte.
Je marche donc devant lui, le guidant jusqu'à la dépouille de Camille, restant en retrait pour qu'il puisse la saluer comme il se doit.

Puis, je ne sais pourquoi, ça c'est fait tout seul je crois, il m'a serré dans ses bras, et je fis de même.
Pas besoin de mot, comme Lo son regard est des plus expressif. Puis il s'en retourna, je ne sais vers où...
Je m'inclinais évidemment pour le saluer, et lui signifier mon grand respect, et mon amitié aussi.

je le regardais s'éloigner dans l'allée voutée attenante à la cour intérieure, et des souvenirs heureux me revinrent: nous l'aidions à la construction de sa maison sur Eu, son Nid comme il disait...

Que de rires et de complicité pour édifier la cheminée, et pour finir avec la charpente !
Il y a des gens qu'on croise parfois, on ne sait que très peu de chose les concernant, et pourtant...
Une sorte de complicité spontanée, une sorte d'alchimie ...
Comme quoi pour se comprendre, ce n'est pas qu'avec des mots. TOUT est langage
Et me voilà à philosopher...
La Fatigue..? Le Chagrin..? En tous les cas, ce n'est pas le vin cette fois...!
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Louis-Oscar le Dim 19 Fév - 20:20

Angelique a écrit:
Angelique était inquiete.Voila déjà plusieurs heures que Lou était parti,a la rencontre de Camille et Danath ses parents adoptifs

Les jumeaux Ange et Gabriel l'adorait ..Angelique lui vouait une adoration sans borne

Lou n'avait donné aucune nouvelle et cela n'était pas dans ses habitudes

Pour calmer les enfants Angelique prit le livre d'histoires et apres avoir fait leur choix elle commença la lecture


avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Tristes retrouvailles...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum