[RP] « Vilaine veille de Toussaint ne présage rien de bien »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] « Vilaine veille de Toussaint ne présage rien de bien »

Message par Augustin le Mar 17 Jan - 16:14

Vivre. C'est tout ce qui importe. Beaucoup trop n'ont plus cette chance. Oui, vivre. Mais pas n'importe comment ! A quoi cela rimerait-il de vivre une vie de torture et d'angoisse ? Quel intérêt de se complaire dans la tristesse et l'auto-flagellation ? Ce sont des sentiments nécessaires, évidemment. Car, comment reconnaîtrait-on la joie si l'on ne savait ce qu'est la peine ? A chaque jour, une couleur, une danse, un sentiment. Et parfois, quelques jours, les couleurs se mélangent, les danses s’enchaînent, se déchaînent.

Ces derniers temps, Augustin en a vu des belles. Oh non, pas des belles genre des jolies demoiselles. Plutôt des vertes, et des pas mûres. Et je ne parle pas de fruits non plus ! Entre l'enlèvement de Louise, puis la bise donnée par celle-ci à son ancien compagnon, Augustin a passé une sacrée zone de turbulences. Mais il n'est pas dans sa nature de s’apitoyer sur son sort. Parce que vivre, c'est tout ce qui importe.

Et aujourd'hui, c'est encore plus important ! Car "vilaine veille de Toussaint ne présage rien de bien " ! Il n'est pas spécialement superstitieux... mais si on peut éviter le mauvais oeil... évitons-le ! Augustin souhaite tourner la page. Il veut tirer un trait sur tout ce qui a pu être vilain ces derniers temps. Revenir à l'essentiel. Ou plutôt, à l'essentielle : elle.

Depuis l'aube, il s'active. D'abord, il y a eu ce départ sur Bourges pour voir le médecin, puis ils sont revenus. Prétextant quelques mimes à faire en ville, il avait pris la poudre d'escampette pour aller au marché et visiter quelques échoppes d'artisan. Cela fait quelques temps qu'il économise pour cette "occasion". Oh, c’en est pas vraiment une... C'est juste une petite attention. Pour se retrouver, tous les deux. Se rappeler à quel point il l'aime. Avec ses qualités, et ses défauts !

Le soleil s'est couché depuis quelques heures. Il fait nuit de plus en plus tôt. Ce n'est pas grave, ça n'en sera que plus doux. Aux fourneaux, Augustin s'active. Il a donné rendez-vous à Louise chez lui. Il a dressé la table avec une belle nappe blanche et un chandelier qu'il vient d'acheter. La vaisselle n'est pas de porcelaine, mais il a pris deux assiettes et deux bols en faïence, sur lesquels sont représentés deux amoureux s'enlaçant. Et au milieu de la table, un petit bouquet composé de trois grosses hortensias violettes. Le feu crépite tranquillement dans la cheminée.

Tout ceci est terriblement romantique ! Tout ceci est terriblement... Augustin ! Il croit en l'amour, c'est comme ça. Il parachève quelques préparatifs, impatient, sa belle ne devrait plus trop tarder...
avatar
Augustin

Messages : 30
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] « Vilaine veille de Toussaint ne présage rien de bien »

Message par Augustin le Mar 17 Jan - 16:14

LouiseLeolan a écrit:Le mois qui c’était écoulé avait été éprouvant autant physiquement que psychologiquement.
Il avait commencé avec ma captivité. Cinq jours d’enfer qui m’avait abimé. Cinq jours pendant lesquels je cru que ma vie s’arrêterait là. Puis on m’avait sauvée. On nous avait sauvées.

Les jours qui suivirent furent fait de haut et de bas. On ne se remet pas d’un enlèvement du jour au lendemain. Cela laisse des séquelles. Des peurs. Des traumatismes. Des nuits peuplées de cauchemars et de multiples réveils. Des journées emplies de méfiance, de doutes. Je n’avais plus voulu boire un verre venant de la taverne. Je me méfiais de tous les hommes un peu grands, costauds... Surtout ceux avec des marques physiques particulières. Je sortais très peu. Mes trajets se limitant essentiellement à des allers-retours entre chez moi et la taverne ou jusqu’à chez Augustin.

Augustin. J’étais tellement heureuse de l’avoir dans ma vie. Sans lui, tout ceci aurait été insupportable. Je le savais. Malgré ma blessure. Malgré mon infection, si j’avais pu tout surmonter, si aujourd’hui je pouvais dire que j’allais bien, c’était grâce à lui et son soutien. Grâce à sa présence, à son amour. Et pourtant, j’avais failli le perdre pour un bisou mal placé que j’avais donné à Anthony.

J’étais honnête, j’avais tout dit à Augustin. Depuis le début, il savait tout de moi et l’honnêteté faisait partie de mon idéal de couple. Il y eu deux jours difficiles durant lesquels nous avons traversés notre première crise. Et nous l’avons surmontée. J’avais appris ma leçon. L’ancienne moi ne devait plus ressurgir. Et elle ne ressurgirait plus.

Ce soir, Augustin m’avait donné rendez-vous chez lui sans plus de détail. Donc j’avais pris mon bain, enfilé une robe assez simple, décolletée et à lacet comme j’aimais bien. J’avais attaché mes cheveux en un pseudo chignon qui ne tenait pas des masses, car même si je n’avais pas fait recouper mes cheveux, ils n’étaient pas très longs. Des mèches qui s’échappaient de partout. J’avais mis une étole sur mes épaules, quelques touches de parfum puis j’étais partie de chez moi, amenant Bémol. Sans rien faire de plus, n’ayant pas noté dans l’invitation d’Augustin une particularité quelconque. Pour moi, j’allais passer la soirée et la nuit chez lui, comme j’en avais passé d’autre avant.

Je marchais, sans me presser, jusqu’à la maison d’Augustin, Bémol se promenant à mes côtés. Depuis un mois, comme je passais beaucoup de temps à la maison, j’avais réussi à le dresser un petit peu et il était moins désobéissant et fou. Il avait aussi bien grandit et grossit. Sa présence à mes côtés me rassurait. Il faisait nuit et cela m’angoissait un peu plus.

Reconnaissant la maison de son second maître, Bémol se précipite pour aller gratter à la porte d’entrée. Je souris. Bémol aimait Augustin et l’entente entre ces deux-là me faisait plaisir. J’arrive près de la porte à mon tour et je tape trois petits coups. Je resserre mon étole contre moi. La nuit arrivant plus tôt, il faisait aussi froid plus tôt.


Dernière édition par Augustin le Mar 17 Jan - 16:15, édité 1 fois
avatar
Augustin

Messages : 30
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] « Vilaine veille de Toussaint ne présage rien de bien »

Message par Augustin le Mar 17 Jan - 16:15

Augustin entend d'abord quelque chose gratter à sa porte. Il fronce les sourcils. Soit c'est un loup, soit c'est un écureuil, soit c'est un alcoolique... ou Bémol ! Tout simplement. Très peu de temps après, on frappe à la porte. Les loups ne frappent pas. Sauf peut-être celui du chaperon rouge... Mais il paraît que ce n'est qu'une histoire pour les enfants... Alors éliminons le loup. Si un écureuil frappait, il a de si petites pattes qu'Augustin est sûr qu'il ne l'entendrait pas. Ce ne doit pas être un écureuil alors... Reste l'alcoolique ou Bémol, enfin, plutôt Louise qui est accompagnée de Bémol !

Augustin prend le temps de s'essuyer les mains, d'allumer les bougies du chandelier - oui, il a quand même conscience qu'il y a plus de chances que ce soit Louise qu'un alcoolique ! - et va ouvrir la porte. Bémol se jette sur ses jambes et repart aussi vite faire le tour de la pièce et tout renifler pour vérifier que rien n'a changé.

Augustin, lui, reste devant sa porte, un sourire amoureux aux lèvres. Elle est là. Elle est belle. Elle est tout ce dont il a besoin. Et elle va prendre froid s'il continue comme ça ! Alors il fait un pas sur le côté, se pousse pour la laisser entrer dans la pièce et refermer la porte derrière elle.


- Tu es... toujours aussi belle.

Son parfum emplit la pièce et Augustin sent son coeur s'accélérer. Il stresse un peu pour ce soir... Comme cette fois où il l'avait attendu sur la place. C'est un peu bête. C'est un grand romantique. Mais chaque fois qu'il met son coeur à nu, ça le stresse terriblement. Il guette les réactions de Louise, attentifs à tous ses désirs, à toutes ses envies, mais peut-être aussi à toutes ses craintes...
avatar
Augustin

Messages : 30
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] « Vilaine veille de Toussaint ne présage rien de bien »

Message par Augustin le Mar 17 Jan - 16:15

LouiseLeolan a écrit:C’était toujours avec plaisir que j’allais chez Augustin. Il avait fait de sa maison un autel dédié à moi !
Des dessins de moi, de nous, s’étalaient sur les murs. Alors la première fois que j’étais entrée, j’avais été plus que surprise même s’il m’avait prévenu. Je n’aurais jamais imaginé qu’une telle chose puisse exister. Je n’aurais jamais pu imaginer qu’un homme puisse un jour m’aimer et m’adorer autant. Maintenant, j’étais habituée à ce lieu. Et les dessins, je ne les voyais quasiment plus.

Bémol trépigne d’impatience devant la porte close. Et moi aussi ! Il en met du temps à ouvrir ! Si j’avais su qu’il allait me faire poireauter, je me serais couverte plus chaudement. Parce que ce n’était pas une infection sur ma plaie que j’allais attraper, mais une grippe ! Peut-être qu’il faisait exprès... Histoire que je reste coincée dans un lit et qu’il puisse me chouchouter toute la journée ! Allez savoir !

Et enfin, la porte s’ouvre. Bémol se précipite pour entrer. Je vais finir par croire que ce chien préfère être ici que chez moi...

- Bonsoir !

Augustin est silencieux. Je souris et j’entre avec soulagement dans la chaleur de son foyer lorsqu’il se décide à me laisser passer. Il ferme la porte, je le regarde alors qu’il me contemple comme si c’était la première fois qu’il me voyait. Il retrouve la parole, j’hausse les épaules :

- Merci. Pourtant, je n’ai rien fais de spécial...

Mon regard alors se pose sur la table face à moi. La table dressée, le chandelier et la bonne odeur qui se dégage de la cuisine. Instantanément, je regrette de ne pas avoir fait plus d’effort dans ma préparation.

J’enlève mon étole, la dépose sur le dossier d’une chaise. Je m’approche d’Augustin, glisse mes bras autour de son cou et lui offre un tendre baiser, histoire de le saluer comme il se doit.

Puis, je prends sa main dans la mienne, regardant encore la table :

- Nous fêtons quelque chose ?
avatar
Augustin

Messages : 30
Date d'inscription : 07/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] « Vilaine veille de Toussaint ne présage rien de bien »

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum