[RP] Domaine "Les Ormes" Chez Wesley et Hélèna de Lhavilland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Domaine "Les Ormes" Chez Wesley et Hélèna de Lhavilland

Message par WdeLhavilland le Lun 16 Jan - 18:07




[Visite du domaine « Les Ormes », le 13 août en début d'’après-midi]

Au début de l’après-midi, Martha, Vincent, Julien, Pierre, Hélèna et moi, nous nous rendions à l’adresse indiquée par l’échevin de l’Urbanisme afin de voir à quoi ressemblait notre future propriété et d’en évaluer les travaux de construction et de rafraîchissement ce celle-ci.

Après avoir pris la direction de Sancerre, nous bifurquions  au troisième chemin de traverse qui se situait à notre droite. Les deux voitures s’engageaient sur un chemin cahoteux au départ puis au fur et à mesure de notre avancée, le chemin se faisait plus stable jusqu’à apercevoir au loin une grande étendue d’eau. Tout le monde devait être plaqué contre les fenêtres de l’habitacle des deux voitures pour découvrir l’environnement et la propriété qui trônait majestueusement aux abords de l’étang où les cygnes curieux par une présence qui rompait le silence paisible de l’endroit ainsi que surpris par les bruits que faisaient les sabots des chevaux sur le chemin qui menait jusqu’à la bâtisse, glissaient avec méfiance, doucement vers le bord tout en restant à une certaine distance.

Le lieu était calme et apaisant, aucune nuisance visuelle et de bruit, beau plan d’eau, entouré d’un chemin de ronde qui permettait d’en faire le tour et la bâtisse imposante avec sur le devant une grande cour pavée qui menait à l’entrée principale. C’était presque parfait comme dans mon imagination, et il était vrai que la propriété avait du potentiel et après travaux, elle deviendra sûrement et tout simplement magnifique.

Lorsque nous descendions des voitures pour fouler le pavé de la cour, un homme d’âge mûr s’approcha de nous tout en ôtant son chapeau pour nous saluer et voyant nos mines surprises par sa présence, son visage buriné par le soleil arborait un sourire amical.


- Mais que faites… Qui êtes-vous ?

- Messire De Lhavilland, je suppose. N’ayez crainte Messire, je ne suis que le gardien qui entretient aussi le domaine, je m’appelle Aymar Plantard… Maître Vrillère, notaire de son état m’a fait parvenir missive afin de recevoir les nouveaux propriétaires du domaine et de leurs remettre les clés.

- Eh bien, Monsieur Plantard, c’est gentil à vous de nous avoir accueilli. Il est vrai que je n’ai point pensé à prendre possession des clés du domaine. Tout est arrivé si vite et d’une manière assez désordonnée qu’on en perd l’essentiel.


L’homme me souriait tout en commençant à marcher et nous invita à le suivre.

Dames et Messires, si vous voulez bien me suivre, nous allons faire le tour du propriétaire pour vous familiariser avec les lieux… Tout d’abord, la bâtisse principale où l’ancien propriétaire avait entrepris de l’agrandir en ne gardant que les anciens murs. La toiture de la demeure déjà existante a été entièrement refaite et les plus gros travaux se situent dans le prolongement du corps de logis représentant une aile supplémentaire conséquente et indépendante. Les nouveaux murs sont déjà montés avec la charpente mais la structure de l’aile reste à toit ouvert ainsi que les ouvertures où doivent être placé les fenêtres.
Comme vous l’avez vu de l’extérieur, la demeure se compose d’un rez-de-chaussée et de deux étages. On accède au premier étage au moyen d’un grand escalier central situé dans le hall d’entrée puis un autre escalier de moindre importance partage le premier du second étage. Cinq chambres et trois salles d’eau au premier avec boudoirs et quatre chambres et deux salles d’eau au second avec boudoirs.

Au sous-sol, vous trouverez deux caves voûtées en pierre.

Deux dépendances de petite surface et une écurie pour une voiture et quatre chevaux.


L’homme fit une courte pause afin de déglutir difficilement sa salive et de reprendre sa respiration pour continuer ses explications puis s’humectait les lèvres avec sa langue avant de repartir sur sa lancée.

J’observais sa mimique et me disais que l’homme avait un besoin urgent de s’hydrater car parler trop sans interruption, sécher le gosier et sans compter la chaleur en ce début d’après-midi... Et hop ! C’était reparti pour un long moment encore.


Le rez-de-chaussée comprend plusieurs pièces bien ajourées. A droite en entrant, un grand salon, grande bibliothèque avec bureau et petit salon. A gauche en entrant, grande salle à manger qui ouvre un petit salon situé en pignon avec vue sur l’étang et qui dispose entre autres d’un grand escalier en bois qui ouvre dans sa partie supérieure sur un vaste grenier et sur le deuxième niveau de la tour ronde. Ensuite vous avez les cuisines avec four à pains et grande cheminée pour la rôtisserie. Elles ouvrent sur la tour ronde avec vue sur l’étang.

Fichtre que c’était grand, grande surface d’habitation comprenant rez-de-chaussée et deux étages et une aile en construction. Nous suivions pas à pas notre guide dans toutes les pièces de bas en haut et de haut en bas et comme qui dirait de la cave au grenier. Je regardais nos amis avec le nez en l’air, émerveillés par tant d’espaces et de commodités et ma douce Hélèna était aux anges.

Après avoir terminé la visite de la grande bâtisse, c’était au tour des dépendances et écurie. Effectivement de ce côté-là, il fallait construire pour agrandir l’écurie pour pouvoir abriter chevaux, poneys, voitures et charrettes. Un grand rafraîchissement des deux dépendances et peut-être en construire une ou deux supplémentaires. Par contre le parc était arboré à souhait et bien entretenu et cette gloriette des buissons de roses sur l’allée menant à la demeure donnée une note de fraîcheur au tableau, l’ensemble extérieur était magnifique sans compter l’étang avec ses cygnes qui apportait au domaine une sensation d’apaisement et de sérénité. La dernière partie de la visite se termina sur l’aile en construction. Certes, il y avait fort à faire mais j’étais heureux comme nous tous d’avoir acquit un petit paradis non loin de Bourges et les enfants allaient adorer.

Notre guide s’arrêta enfin pour nous regarder, bien content d’en avoir terminé. Il se tamponnait le front et les tempes à l'aide d'un mouchoir, se racla la gorge encore une fois, tout en essayant d’avaler une salive tant soit peu tarie par le manque de sécrétions.


- Voilà, Dames et Messires, la visite du domaine étant terminée, je vais prendre congé et vous laisser en famille. Si vous avez des soucis ou autres, n’hésitez pas à me contacter ou à joindre Maître De la Vrillère et ne vous inquiétez  pas, je passerai vous voir de temps en temps même si mon travail en ce domaine est terminé.

- Certes, Messire Plantard, vous serez toujours le bienvenu en ces lieux.


Avant de prendre son attelage pour partir, l’homme me remettait les clés de la propriété ainsi qu'une adresse à laquelle on pourrait le joindre et après nous avoir salués, la calèche longeait l’allée avant de disparaître sur le chemin.

Mon regard circulait de ma douce à mes amis et leurs lançais avec un sourire de satisfaction.


Alors, mon amour, qu’en penses-tu ? Et vous mes amis, auriez-vous soudainement perdu votre langue ?


Dernière édition par WdeLhavilland le Lun 16 Jan - 18:22, édité 1 fois
avatar
WdeLhavilland

Messages : 54
Date d'inscription : 09/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[RP] Domaine "Les Ormes" Chez Wesley et Hélèna de Lhavilland

Message par WdeLhavilland le Lun 16 Jan - 18:13


ACTE DE PROPRIÉTÉ


Je soussignée, Madalena de Saint-Samson, Échevin à l’Urbanisme de la Province du Berry,

Atteste par la présente de l’acquisition du bien dit Domaine « Les Ormes » sis entre Les Bouchauberts et Bourges par Madame et Monsieur de Lhavilland, les rendant donc par la présente propriétaires du bien susmentionné, et dont l’usufruit leur reste acquis pleinement.

Fait pour valoir ce que de droit en ce jour du 10 du mois d'octobre de l'an de grâce 1655.

Échevin à l’Urbanisme du Berry
Madalena de Saint-Samson



Gouverneur du Berry



Propriétaires
[signatures]

avatar
WdeLhavilland

Messages : 54
Date d'inscription : 09/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[RP] Domaine "Les Ormes" Chez Wesley et Hélèna de Lhavilland

Message par WdeLhavilland le Lun 16 Jan - 18:19

ACTE DE PROPRIÉTÉ


Je soussignée, Madalena de Saint-Samson, Échevin à l’Urbanisme de la Province du Berry,

Atteste par la présente de l’acquisition du bien dit Domaine « Les Ormes » sis entre Les Bouchauberts et Bourges par Madame et Monsieur de Lhavilland, les rendant donc par la présente propriétaires du bien susmentionné, et dont l’usufruit leur reste acquis pleinement.

Fait pour valoir ce que de droit en ce jour du 10 du mois d'octobre de l'an de grâce 1655.

Échevin à l’Urbanisme du Berry
Madalena de Saint-Samson



Gouverneur du Berry



Propriétaires

Wesley de Lhavilland


avatar
WdeLhavilland

Messages : 54
Date d'inscription : 09/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Domaine "Les Ormes" Chez Wesley et Hélèna de Lhavilland

Message par LouiseLamotte le Sam 15 Avr - 12:19

Un messager se présenta devant la demeure.
Dans ses mains, un pli un peu spécial : Une petite boite entourée de dentelle.
A l’intérieur, une feuille de parchemin. On reconnait immédiatement que tout ceci a été fait à la main. Augustin, le futur marié, a dessiné le bouquet de muguet sur la page et Louise, la future mariée, a écrit le texte. Un vrai travail d’équipe !





avatar
LouiseLamotte

Messages : 202
Date d'inscription : 03/01/2017
Age : 17
Localisation : Sancerre

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Domaine "Les Ormes" Chez Wesley et Hélèna de Lhavilland

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum