[ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Message par Louis-Oscar le Jeu 12 Jan - 19:07

Claude Duchesne a écrit:Le 04 juin 1656


Le prévenu avait été emmené en cellule et un garde veillerait jour et nuit à ce que l'individu soit bien traité jusqu'à nouvel ordre de la voie hiérarchique.

Claude retransmettait les ordres de son chef à un des garde qui aurait la responsabilité du prévenu.


Veuillez à ce que cet homme soit bien traité jusqu'à nouvel ordre.

Le garde refermait sur le prévenu, la lourde porte de la cellule. La mission étant terminée, Claude et la Brigadière Letourneur remontaient des sous-sol pour prendre la direction de la sortie où l'air était plus respirable.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 588
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Message par Louis-Oscar le Jeu 12 Jan - 19:08

Louis-Oscar a écrit:Quand la lourde grille de fer se referma, Louis-Oscar ne réagit pas, ou peut être un léger tressaillement à peine perceptible qui lui fit fermer ses yeux par réflexe; immergé dans cette brume épaisse, tel un nuage qui l'isolait de tout.

Privé de son âme qu'on venait de lui retirer...
Il n'avait d'autre alternative, pour espérer survivre à cette souffrance innommable, que de s'y réfugier ...


Des gens étaient là, mais il ne les voyait pas...
Des mots furent échangés, mais il ne les entendit pas...
avatar
Louis-Oscar

Messages : 588
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Message par Louis-Oscar le Jeu 12 Jan - 19:09

Louis-Oscar a écrit:Combien de temps s'était écoulé avant qu'il ne retrouve pieds...?
Des heures, des jours..?


Nuage ...arrêtes !

Dit-il d'une voix rendue rauque par la soif qui le tenaillait

Comprenant que la réalité de l'instant ne pouvait être celle qu'il venait sans doute de rêver éveillé, Louis-Oscar regarda autour de lui...

Son loup blanc, ami fidèle et confident bien souvent, ne pouvait être là...

Me faut de l'eau ...
Pensa t'il, quand il sentit sa gorge si serrée que même le peu de salive qu'il tenta d'avaler ne passait plus...
Oui, de l'eau pour chasser ce gout dans ma bouche tellement amer !
Pensa t'il encore...

Mais même en ouvrant grand ses yeux, il n'y voyait guère...
La nuit était tombée et la faible clarté diffusée par l'astre lunaire, avait bien du mal à se faufiler par l'étroite ouverture qui faisait office de fenêtre...


Enfin il trouva la cruche d'eau sans doute déposée là par un gardien, mais son nez se plissa avant d'y tremper ses lèvres...
Trop assoiffé pour faire le difficile, il tenta d'avaler quelques gorgées...
Mais son estomac se révolta, et le voilà à recracher l'eau sans doute croupie...

Il se rassit à même le sol, le dos contre un des murs de la cellule, la tête dans ses mains, et les yeux rivés au sol...
Prêt à replonger dans cette brume salvatrice qui l'engourdissait.

C'est là qu'à nouveau il cru Nuage à ses cotés...
Ce qui eu l’avantage de l’empêcher de sombrer ...

"Gratt...gratt...gratt..."
Mais...qu'est ce donc ?
En y mettant toute son attention, il reconnu ce bruit particulier que font parfois les petits rongeurs.

Des souris peut être ? ou des rats ?

Reniflant, pour mieux identifier l'odeur, il fronça le nez...


Oui, c'est bien ça..
Au moins, j'ai de la compagnie !
Montres-toi au lieu de me chatouiller !

Tu dois avoir de belles et longues moustaches toi !
Alors ça sera ton nom : Moustache...!

avatar
Louis-Oscar

Messages : 588
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Message par Louis-Oscar le Jeu 12 Jan - 19:10

Louis-Oscar a écrit:Toujours adossé au mur froid et humide de sa cellule, Louis-Oscar n'était plus qu'une ombre recroquevillée sur elle même...

Incapable de trouver le sommeil...
... Torturé par mille pensées, son esprit était tel un frêle esquif, balloté d'une vague à l'autre un jour de tempête...


puis il sombra...
Louis-Oscar se voyait assister à une représentation de marionnettes, celles articulées, comme seul savait les faire Danath...

La première ressemblait à son Épouse Angelique...
Mais ce n'était pas son Père adoptif qui tirait les ficelles pour la faire bouger...
On eu dit le diable en personne, entouré de diablotins et de molosses tout droit sortis de l'Enfer...
De l'écume rouge dégoulinait de leurs gueules exagérément ouvertes...

Un rideau de flamme complétait le décor, semblant cerner la représentation qui se jouait...

Puis un autre personnage que Louis-Oscar n’identifia pas fit son entrée, scandant en boucle...:
Qu'on lui coupe la tête...!
Qu'on lui coupe la tête...!

Avant de le pointer du doigt...

Et comme happé par la Scène, il se retrouva au beau milieu de ce ballet de flamme, où tous les personnages de bois-vivant, répétaient en cœur cette funèbre litanie...:

Qu'on lui coupe la tête...!
Qu'on lui coupe la tête...!


Réveillé en sursaut et trempé de cette sueur glacée, collante et tellement désagréable...
Il respirait avec difficulté; comme s'il venait de courir plusieurs lieux....
Son cœur cognait si fort qu'on eu crû qu'il criait : laissez-moi sortir!! en tambourinant contre sa poitrine...

Perdit-il connaissance ou eût il vraiment cette vision..?
Toujours est-il que le visage de Feu Camille, sa vieille nourrice et Mère adoptive, lui apparu:
Ce visage bienveillant, et rassurant, tout ridé qu'il fut l'apaisa ...

Puis Sa voix retentit dans l'esprit maintenant fiévreux de Louis-Oscar.


N'aies crainte !
Après les heures les plus sombres, de la nuit la plus noire, vient toujours un nouveau jour !
Garde Espoir et Courage!
Penses à ton Fils!
Ressaisis-toi!

Le visage souriant qu'il aimait tant, sembla s’estomper avant de disparaitre complètement, remplacé par un rayon de soleil aventureux qui avait réussi l'exploit de se glisser par l'étroite fenêtre à barreaux .

Louis-Oscar passa machinalement sa main dans ses cheveux, comme pour remettre de l'ordre dans son esprit...
Il frissonna, malgré le beau temps qui semblait faire à l’extérieur.


Me voilà bien...
Je parle à un rat et je vois un fantôme...
Pauvre fou que je suis...


Il soupira, avant de laisser ses larmes couler librement, grimant au passage son visage crasseux ...
Et s'endormit finalement, paisiblement, toujours assis à même le sol, son dos contre le mur.

avatar
Louis-Oscar

Messages : 588
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Message par Louis-Oscar le Jeu 12 Jan - 19:12

Noah a écrit:Mardi 07 Juin 1656 -10H

Un garde devant nous, nous nous dirigeons vers la cellule de Louis Oscar où un garde était quotidiennement posté devant la cellule.
C'est bien le dernier endroit où j'aimerai me rendre avec ma femme.
Je marche à ses côtés, jetant un regard de temps en temps vers elle, préférant la savoir ailleurs.

Je donne ordre au garde d'ouvrir la porte de la cellule de Louis Oscar. Le garde entre en premier, je le suis de près puis Ambre.


Bonjour Sieur De La Tour de Pin.

Je vous demanderai bien comment vous allez mais je doute à une réponse positive me doutant que vous
aimerez être ailleurs que dans cette cellule.


J'espérais que la justice ne mettrais pas trop de temps à classer cette affaire afin de ne pas le laisser moisir dans cette cellule trop longtemps, surtout s'il voulait juste protéger l'enfant dans cette histoire.


Je suis venu prendre votre déposition, avoir votre version dans cette affaire.
Dame Ambre Dupuis à souhaité aussi vous voir.

Nous allons nous rendre dans la pièce pour les entrevues.


Je fais signe au garde de mettre les menottes à Louis Oscar puis de l'emmener en salle des entrevues.


=> La suite ici http://droits-divins.com/forums/tp384-RP-Salle-des-entrevues-entre-visiteurs-et-prisonniers.dds
avatar
Louis-Oscar

Messages : 588
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Message par Louis-Oscar le Jeu 12 Jan - 19:14

Ambre Valrose a écrit:[Mardi 07 Juin 1656 - 10 h]

Silencieusement, j'avais suivi Noah dans les longs couloirs sordides de cette prison. Je détestais ce lieu. Et le plus drôle, c'est qu'à chaque fois qu'un prisonnier y était, elle se retrouvait impliquée.

La première fois, c'était son frère adoptif, Cylouan. Maintenant, c'était Louis-Oscar qu'elle venait voir en tant que Gouverneure. Elle voulait savoir comment il se portait. Cette affaire était compliquée et elle n'arrivait pas à voir Louis-Oscar comme un criminel.

Elle était curieuse d'avoir sa version des faits. Arrivée devant la cellule, le Garde entre en premier, suivi par Noah. Elle entre la dernière en regardant autour d'elle. C'était sombre, glacial, sommaire. Un vrai trou à rat.

Elle avait beau ne pas être une proche de Louis-Oscar, elle avait beau être détestée par son beau-père, elle n'aimait pas le savoir ici. Mais elle se devait d'être complètement neutre dans tout cela, aussi, elle garda ses pensées pour elle :


- Bonjour Louis-Oscar.

Elle le regarde, tentant de voir si physiquement, il avait l'air d'aller bien. Noah leur explique qu’ils vont aller dans une autre salle et demande au Garde de passer les menottes à Louis-Oscar.

Elle grimace. C'était sans doute une mesure de précaution, mais elle aurait bien aimé s'en passer.

Toujours dans le silence, elle les suit jusqu'à l'autre salle.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 588
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Message par Louis-Oscar le Jeu 12 Jan - 19:15

Louis-Oscar a écrit:Un grincement sinistre le sortit de son sommeil presque paisible, sans mauvais rêve cette fois...

Louis-Oscar tenta d’ouvrir ses yeux, qui refusaient obstinément de lui obéir...
La fièvre et les larmes versées les auraient ils scellés à tout jamais..?

Un homme vêtu d’un uniforme déposa une cruche et une écuelle garnie, et Louis-Oscar tout grelottant qu'il fût, osa pourtant l’interpeller:

Bonjour à vous et...m.. merci...!
Quel jour sommes nous j..je vous prie...?


Surpris par la question, le garde répondit pourtant:


Nous sommes le 7 juin de l'an de grâce 1656 Sieur !

Puis ajouta d'un ton solennel:
Vous aurez aujourd'hui la visite de l'Intendant Noah et du Gouverneur en personne!


Bonne ou mauvaise nouvelle, si Dame Ambre se déplaçait jusqu'ici..?
Louis-Oscar tenta de rassembler les bribes de son esprit déchiré, mais n'y arrivant point, gratifia l'homme d'un triste sourire avant d'entendre à nouveau le grincement de la lourde porte qui se refermait...

Puis regardant la nourriture déposée, il pris la cruche et renifla machinalement le contenu avant de la porter à ses lèvres.
Hum..!.Cette eau lui fit un bien fou, elle n'avait plus ce gout âcre qui lui retournait l'estomac.

Puis il tâta la miche pain et la sentit avant de la croquer à pleine dents .
Moustache évidemment s'invita; Louis-Oscar, tout naturellement partagea avec lui sa pitance.

Et tout en mâchant consciencieusement, il pensa à son Fils ...
Allait-il bien..?
Dame Merry était-elle à veiller sur lui?

L'appétit contrarié fut hélas remplacé par l'inquiétude qui serra à nouveau son estomac...
Pour le plus grand plaisir du rat qui se régala !

Puis il se souvint des informations du gardien, et décida de tenter de se redonner visage humain.
Il déchira un pan de sa chemise qu'il trempa dans la cruche d'eau et se débarbouilla, autant que faire ce peut.
Et pour finir, il versa l'eau restante sur sa tête, histoire de discipliner un peu sa tignasse.

Puis il se rassit dos au mur, et attendit, se plongeant à nouveau dans ses pensées, priant le Tout-Puissant de veiller sur son Fils...

Du bruit, des pas, les voilà...!
Louis-Oscar se leva pour les recevoir, et les saluer comme il se doit.


Bonjour Monsieur L'intendant Noah !

Et Bonjour Dame Ambre!
Veuillez excusez mon apparence peu avenante...

Ajouta t'il un peu honteux de son allure, qui devait le faire ressembler à un de ces mendiants puants...


Puis, c'est menotté que Louis-Oscar fut guidé jusque dans une autre salle pour être entendu...
Dame Ambre, Gouverneure du Berry et l'Intendant Noah son époux, suivaient silencieusement, tel un cortège funèbre...
avatar
Louis-Oscar

Messages : 588
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Message par Louis-Oscar le Jeu 12 Jan - 19:16

Louis-Oscar a écrit:L'interrogatoire terminé, Louis-Oscar fut reconduit jusqu'à sa cellule.
Libéré des menottes qui l'entravaient le temps de traverser le sinistre couloir, il remercia le garde qui déjà refermait la lourde porte...
Faudrait graisser les gongs, pensa t'il en grimaçant tant le grincement l'agaçait...

La journée semblait bien avancée déjà, même s'il n'avait aucun moyen de savoir l'heure qu'il était...
Mais il devait faire grand soleil. la luminosité qui émanait de l'ouverture qui faisait office de fenêtre l'éblouissait et il préféra balayer des yeux la paille répandue sur le sol, espérant apercevoir Moustache.

Tu te caches...?

Il ne restait pas la moindre miette du pain partagé ce matin avec le rongeur...
T'es Rassasié...?
Et il sourit en pensant à cet adage, "manger à tous les râteliers". il imaginait bien le rat faire du charme à tous les prisonniers, quémandant quelques miettes à chacun.

Ne sachant trop quoi faire d'autre, il s’assit à nouveau à même le sol, le dos contre le mur froid.
La tête dans ses mains, il repensa aux questions posées par l'intendant Noah; évidemment son esprit s'envola...

avatar
Louis-Oscar

Messages : 588
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Message par Louis-Oscar le Jeu 12 Jan - 19:17

Noah a écrit:Après l'entrevue je me rend directement jusqu'à la cellule de Louis Oscar.
D'un pas rapide je me rend jusqu'à sa cellule et je demande au garde qu'il ouvre la cellule.
Je le remercie puis je laisse la porte de la cellule grande ouverte puis je me dirige vers Louis Oscar.


Louis Oscar j'ai une bonne nouvelle a vous annoncer.

Tenant le document dans ma main, je m'avance jusqu'à lui et lui tend.

Le Juge Royal vous accorde une libération conditionnelle.
Vous ne pourrez approcher Angélique et du jeune Arthur, tout comme ne pourrait quitter le Berry jusqu'à votre procès.
Vous serez toujours suivi par deux gardes.


Je lui souris, me doutant que cette nouvelle devrait le réjouir. Au moins il ne continuera pas de pourrir dans cette prison.

Je lui tend une plume.


Avant de sortir, il me faut votre signature sur le document.



ROYAUME DE FRANCE ET DE NAVARRE
DEPARTEMENT DE LA JUSTICE ROYALE


Liberté Conditionnelle

Fait à Bourges le 07 Juin 1656




Conditions générales :

La libération conditionnelle se base sur le principe dans lequel il est possible que le comportement de l’individu incarcéré change au cours de son programme de réhabilitation. Cette dernière doit évaluer la capacité de l’individu à purger sa sentence à l’extérieur sans récidive et cela sur une durée qui sera déterminée en fonction des délits commis et du comportement du détenu au sein du lieu carcéral.

La libération conditionnelle se distingue de toute autre forme de libération progressive qui résulte de la stricte application des conditions que doit respecter de détenu jusqu’à la fin de la durée imposée qui lui sera impartie. Si les conditions sont scrupuleusement respectées par le détenu pendant la période imposée, le détenu recouvrera sa totale liberté et les poursuites judiciaires n’auront point de suite selon son cas et les charges retenues contre lui par le Juge Royal.

Cependant, lorsque l’évolution attendue du détenu ne se produit point ou n’est point significative, le détenu regagnera le lieu carcéral pour une durée indéterminée jusqu’à sa mise en procès.


Vu les dispositions précitées afin de donner forme à la procédure de libération conditionnelle ;

Vu que la décision de libération conditionnelle a été prise par le Département de la Justice Royale en la personne du Juge Royal ;

Vu que le Sieur Louis-Oscar de la Tour du Pin a lu et approuvé de par sa signature les conditions de contraintes qu’engendre la procédure de liberté conditionnelle citées ci-dessous :

- Interdiction d’approcher de près ou de loin, Dame Angelique Leroy et son fils Arthur
- Interdiction de quitter le territoire de la Province du Berry
- Astreinte d’une garde rapprochée de surveillance auprès de Sieur Louis-Oscar de la Tour du Pin


Je soussigné, Wesley de Lhavilland, Juge Royal, de mettre sous liberté conditionnelle le Sieur Louis-Oscar de la Tour du Pin pendant une période de mise à l'épreuve sous conditions en date du 07 juin 1656 et cela jusqu’à sa mise en procès.

Pour faire valoir ce que de droit



Wesley de Lhavilland
Juge Royal

Signature du prévenu :


avatar
Louis-Oscar

Messages : 588
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Message par Louis-Oscar le Jeu 12 Jan - 19:18

Louis-Oscar a écrit:Louis-Oscar fut rapidement sortit de ses tristes pensées par la venue de l'Intendant Noah, qui lui expliqua que le juge Royal lui accordait une libération sous conditions jusqu'au Procès...

Ne plus approcher mon Fils...
Ni mon épouse...
Hum...


Pensa t'il en lui même, avant de répondre à l'Intendant qui annonçait cela comme étant une bonne nouvelle...
Inspirant profondément, et passant machinalement sa main dans ses cheveux, peut être pour contenir sa déception à l'idée de ne plus voir Arthur, il répondit finalement:


Je me soumettrai à ces contraintes sans discuter, vous pouvez compter sur moi Messire Noah .

Il accepta le document, et le lu rapidement avant d'y apposer sa signature et de le rendre à l'Intendant.



ROYAUME DE FRANCE ET DE NAVARRE
DEPARTEMENT DE LA JUSTICE ROYALE


Liberté Conditionnelle

Fait à Bourges le 07 Juin 1656




Conditions générales :

La libération conditionnelle se base sur le principe dans lequel il est possible que le comportement de l’individu incarcéré change au cours de son programme de réhabilitation. Cette dernière doit évaluer la capacité de l’individu à purger sa sentence à l’extérieur sans récidive et cela sur une durée qui sera déterminée en fonction des délits commis et du comportement du détenu au sein du lieu carcéral.

La libération conditionnelle se distingue de toute autre forme de libération progressive qui résulte de la stricte application des conditions que doit respecter de détenu jusqu’à la fin de la durée imposée qui lui sera impartie. Si les conditions sont scrupuleusement respectées par le détenu pendant la période imposée, le détenu recouvrera sa totale liberté et les poursuites judiciaires n’auront point de suite selon son cas et les charges retenues contre lui par le Juge Royal.

Cependant, lorsque l’évolution attendue du détenu ne se produit point ou n’est point significative, le détenu regagnera le lieu carcéral pour une durée indéterminée jusqu’à sa mise en procès.


Vu les dispositions précitées afin de donner forme à la procédure de libération conditionnelle ;

Vu que la décision de libération conditionnelle a été prise par le Département de la Justice Royale en la personne du Juge Royal ;

Vu que le Sieur Louis-Oscar de la Tour du Pin a lu et approuvé de par sa signature les conditions de contraintes qu’engendre la procédure de liberté conditionnelle citées ci-dessous :

- Interdiction d’approcher de près ou de loin, Dame Angelique Leroy et son fils Arthur
- Interdiction de quitter le territoire de la Province du Berry
- Astreinte d’une garde rapprochée de surveillance auprès de Sieur Louis-Oscar de la Tour du Pin


Je soussigné, Wesley de Lhavilland, Juge Royal, de mettre sous liberté conditionnelle le Sieur Louis-Oscar de la Tour du Pin pendant une période de mise à l'épreuve sous conditions en date du 07 juin 1656 et cela jusqu’à sa mise en procès.

Pour faire valoir ce que de droit



Wesley de Lhavilland
Juge Royal

Signature du prévenu : Louis-Oscar de la Tour du Pin



Voilà .
Mille merci à vous .


Ajouta t'il avec un voile de tristesse dans la voix, qu'il ne pouvait cacher...

avatar
Louis-Oscar

Messages : 588
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Message par Louis-Oscar le Jeu 12 Jan - 19:19

Noah a écrit:Je regarde Louis Oscar qui ne semblait pas ravi de ses contraintes. D'un sens quand l'on est privé de voir son enfant
cela se comprend.


Je me doute que vous aurez espérez ne pas avoir de contraintes mais dites vous que le juge vous accorde cette sortie.

J'essayais de lui remonter le moral mais pas sur que ça marche.
Une fois qu'il eu signé, je reprend le document que je classerai avec son dossier.


Merci.

Puis je le reconduis jusqu'à l'entrée de la prison pour le laisser sortie.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 588
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Message par Louis-Oscar le Jeu 12 Jan - 19:20

Louis-Oscar a écrit:Tout était dit.
L'intendant Noah semblait le comprendre et cet élan d'humanité suffit à Louis-Oscar pour accepter de le suivre jusqu'à la sortie de cette sinistre prison.


Mille merci encore Messire Noah, et remerciez aussi votre Dame pour moi, sa simple présence pour l'interrogatoire m'a été d'un grand soutien.


Maintenant sous le ciel du Berry, il fallait trouver la force de rejoindre le Domaine, où l'attendait Nuage et son vieux père.
Il inspira profondément, et se mit en route.


Une douce brise semblait le pousser, le porter serait plus juste, tant il était affaiblit, portant le poids de son chagrin.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 588
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Cellule de Louis-Oscar de la Tour du Pin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum