[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Mar 3 Oct - 20:43

La raison affrontait la déraison...
Le supplice des mots prononcés...
La plus cruelle des tortures, qui arrachait littéralement des lambeaux du cœur et de l'âme des deux Amants...

Louis-Oscar se leva en chancelant, tel un pantin désarticulé...
Les mots de Sara résonnaient dans son esprit, tel le cor qui sonne l'hallali ...

- Je n'en peux plus... De tout ça...
Toi et moi, à ce jour...
- ... C'est terminé...


Sans un mot, sans pouvoir pour autant briser ce lien que leurs yeux encore liés tentaient de préserver, il fit quelques pas à reculons, bousculant au passage un guéridon...
Et quand sur le seuil de la porte il arriva, ivre de chagrin, il ferma ses yeux et serra ses poings , combat intérieur titanesque pour retenir ses larmes, le dos contre le mur du couloir, et il se laissa glisser le long, sans force, sans plus d'espoir...


Sa souffrance était immense, et indescriptible...
Et ses larmes coulaient librement maintenant, se mêlant à celles versées par Sara, sur sa chemise...

Un souffle chaud dans son coup, une langue rugueuse et humide contre sa joue...;
C'était Nuage qui venait à la rescousse...!


Debout , Arthur nous attend...!

Semblait il vouloir dire de ses yeux lupins, et de ses encouragements insistants, pour aider son Frère de Meute,  plus malheureux que jamais, à se lever.
Louis-Oscar
Louis-Oscar

Messages : 1168
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Danath le Mer 4 Oct - 16:10

Le 30 septembre, en début d'après midi...

Le vieil Intendant en avait terminé avec ses tâches quotidiennes, et après s'être régalé d'un bon repas à la Taverne de la ville, se dirigea vers la Place publique pour y rejoindre le fiacre, qui l'attendait pour le conduire aux Bâtiments de la Maréchaussée...
Mais un attroupement devant le tableau d'affichage attira son attention, et il s'approcha...


Oh...!!
Au beau milieu de cette foule de Gens qui commentaient l'annonce affichée, les rouages encore bien huilés de son esprit tournaient si vite qu'il en resta figé...
Il me faut en informer Lo au plus vite ...!
Pensa t'il alors...
Mais sans savoir où il pouvait se trouver à cette heure, il hésita...

Bon...
Même si Louis-Oscar ne voit pas cette Annonce, il ne tardera pas à le savoir, puisqu'il est directement concerné...!
Et chaque personne qu'il va croiser, va surement s'empresser de lui en parler...!!

Pensa t'il encore...


Il savait son Fils accablé et bien triste depuis quelques jours, sans trop comprendre le pourquoi...
Il sentait aussi comme une distance entre eux, et ce depuis qu'il avait conduit en catastrophe Saralyne bien mal en point et sur le Départ, au Domaine...

Comment faire pour bien faire...?
Il s'en voulait de ce Secret par trop pesant, qu'il avait du taire une nouvelle fois à son Fils, mais il avait promis...


En y pensant, c'est le fin visage de l'Impossible jeune femme, qu'il aimait comme sa fille, qui apparu dans son esprit.
Et sans réfléchir plus avant, il se dirigea à grand pas vers l'attelage qui l'attendait:


Aux Domaine "Les Ails d'Angilon" je vous prie...
Et vite ...!


Plus vite Cocher !
Plus vite !
lança t'il plusieurs fois au brave homme, qui ne comprenait pas l'impatience évidente du vieil Intendant, mais il obéit et le fiacre filait sur les chemins, en plein cœur du Berry.

Le Domaine se dessinait maintenant à l'horizon, et quand enfin  il arrivèrent, cheveux aux vents, Danath paya grassement la course, avant de se hâter vers l'Intérieur.
Il croisa Rosalie et avec un sourire qui éclairait tout son visage ridé, il demanda:

Saralyne est en haut...?
Et oubliant son âge, il grimpa les marches avant de frapper et d'entrer telle une Bourrasque un jour d'automne, sans même attendre d'y être invité...
- D'accord c'était l'automne, et c'était aussi sa chambre quand il dormait là, mais bon...-
Avant de lancer, tel un cri du cœur:


Le mariage est annulé Jeune Fille ...!!
Danath
Danath

Messages : 484
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Sam 7 Oct - 12:53

Trois semaines... Trois semaines longues et monotones ponctuées de refus et de peine.
Depuis le déchirement des deux amoureux maudits, Saralyne refusait, de temps à autre de s'alimenter. Il fallait toute la patience et la main de maître de Rosalie pour que la dame en rouge accepte, parfois, de prendre quelques bouchées... Et encore! Juste pour la santé du bébé!
Pour la jeune femme, il n'y avait plus de raison d'être, de continuer. Pour elle, la fin de la route se situait dans quelques mois, tout au plus.
Et, pourtant, à chaque fois qu'elle sentait ce petit être bouger en elle... Un sursaut d'espoir revenait.

Les semaines passant, la jeune femme reprenant quelques forces, l'avenir lui semblait plus radieux.
Oh, il serait sans son Lo mais... L'enfant importait. Pour lui, elle décidait de se battre, jour après jour, malgré son coeur brisé à jamais.
Aussi, un beau matin, elle demanda à Rosalie de lui faire apporter son nécessaire à couture. Ainsi, même alitée, elle aurait de l'ouvrage et éviterait de songer à l'avenir incertain.
Et puis... Il fallait bien le vêtir cet enfant! Il n'allait pas naître tout habillé!

Ce fût cette journée précise, marquée par les nouvelles envies matinales de la belle, qui devenait le témoin d'autre chose, de plus grandiose et imprévu encore.
Telle une tempête, Danath ouvrît la porte en grand, s'exprimant dans une telle volée que, de suite, la jeune femme ne comprît pas!
Ecarquillant les yeux, laissant choir la layette qu'elle confectionnait de ses doigts agiles, elle le fixa, surprise.


- Que... Quoi ?!!

En manque de mots, dans une incompréhension totale, Saralyne ne bougeait plus, comme paralysée.
Avait elle bien compris les quelques bribes que son oreille avait entendu ?
Non, ce n'était pas possible... Sinon, ce serait Louis-Oscar qui serait venu...
Une nouvelle pirouette ironique de la vie ?!
Saralyne
Saralyne

Messages : 225
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Danath le Dim 8 Oct - 11:55

En voyant Saralyne ainsi figée, après avoir bafouillé son incompréhension bien légitime, le vieil homme s'en voulait ...
Humpf...
Maugréât-il dans sa barbe, tout en essayant de réfléchir...


Il cru un instant entendre Sa Camille, Feu son Épouse tant Aimée, qui comme souvent dans les moments importants, revenait pour l'épauler...
T'es qu'un rustre sans cervelle...!
Un tel choc pour une future maman c'est jamais bon tu sais...
Un peu de douceur dans ce monde de brute...! veux-tu bien ..?!


Un peu troublé, sans doute son grand âge qui lui jouait un tour, ou peut être simple conséquence de sa course folle pour arriver jusqu'ici, le vieil homme se ressaisit et avança jusqu'au lit, où laine et tissus divers et variés étaient éparpillés.


Tout va bien Jeune Fille ...
Expliqua t'il alors, sur un ton doux qui se voulait rassurant:
Je ne peux que m'excuser pour ma précipitation, mais j'étais si content de vous annoncer cette excellente nouvelle ...!
C'est affiché sur les panneaux en ville, The Pape est intervenu !
Et...


Danath fut interrompu dans sa tentative d'explication, et il se retourna en souriant à son Fils sur le seuil, comme transfiguré, qui semblait rayonner, tant ses yeux brillaient.
Ou peut être ce n'était là que l'effet d'un rayon de soleil aventureux, souhaitant immortaliser la scène de son éphémère présence...?


Bien..
Je m'en vais raconter tout ça à Rosalie ...!

Dit-il alors, tout en sachant que déjà, les tourtereaux ne le voyaient, ni ne l'entendaient plus.
Danath
Danath

Messages : 484
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Dim 8 Oct - 18:44

Rien ne semblait aller depuis quelques temps pour Louis-Oscar, qui semblait porter le  poids du monde sur ses épaules...
Il avait bien du mal à sourire et à prendre part aux discussions...
Pourtant, en tant que Gouverneur de la Province, il se devait de faire abstraction de ses soucis personnels, pour mener à bien ce Mandat...
Le Berry tout entier comptait sur lui, non...?


Alors, quand en ce début de samedi après midi, il vit un attroupement devant les panneaux d'affichages, il faillit passer son chemin...
Fort heureusement, il entendit son nom dans les murmures échangés, et toujours soucieux des habitants, il s'approcha sans trop trainer le pas ...
Il commença  par saluer les gens présents, puis prit connaissance de l'annonce affichée qu'il parcourut d'un œil distrait...


The Pape a écrit:
[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Entetepape

Nous, Sa Saincteté le pape,
À vous, membres du Sacré Collège des cardinaux,
Prélats, pères, mères,
Seigneurs et fidèles de la Saincte Église Pascalienne,

Nous déclarons la présente,

Vu l'article 11 de la partie II "Le sacrement du Mariage" de la bulle pontificale "des sacrements", qui prévoit que : "Selon les lois divines, transmises par Saint Père Pascal, sont incapables de contracter mariage les personnes: (...)• Qui souffrent d'un grave défaut de discernement concernant les droits et les devoirs essentiels du mariage à donner et à recevoir mutuellement;"

Qu'il s'en déduit que l'abandon, par l'un des épousés, de ses obligations maritales pendant plus de trois mois, révèle un grave défaut de discernement concernant ses devoirs essentiels qu'il tenait du mariage à donner et à recevoir,

Après enquête, il appert que doivent être annulés pour ce motif les mariages ensuivant :

- mariage de Monsieur Louis-Oscar de la Tour du Pin et de Dame Angélique
- mariage de Monsieur Laurent Duchemin et de Dame Melody

Prions pour que ces âmes égarées retrouvent le chemin de la foi pascalienne et d'un amour à l'image de celui du Très-Haut.

Que le Très-Haut vous bénisse et vous guide.


Faict en ce XXXe jour du mois de septembre MDCLVII


Sa Saincteté The pape
Souverain pontife et pape de la Saincte Église Pascalienne

Oh...
Comme en apnée, oubliant les gens qui l'entouraient, il relut attentivement, et à plusieurs reprises l'annonce...


Et il tomba à genoux, parce que la tête lui tournaient d'oublier de respirer, ou peut être pour rendre Grâce au Très Haut et à Pascal son Prophète..?
Ses prières avaient donc été entendues...!
Ou rêvait t'il tout éveillé..?


Il inspira profondément, passa machinalement sa main dans ses cheveux, et comprenant que l'affiche et l'annonce étaient bien réelles, il se releva, trop heureux.
Louis-Oscar se sentait revivre, libéré de ce fardeau qu'il trainait tel un boulet, de ce sacrement piétiné et désacralisé depuis longtemps maintenant...
Et sans réfléchir plus avant, c'est au Domaine qu'il rentra, poussant Ulysse au grand galop, le vent d'automne le traversait et il souriait comme jamais;
De tout son être, de toute son âme et jusque dans ses yeux, il souriait.

Il sauta au bas de sa  monture qu'il confia à Barthélémy, le palefrenier du Domaine et croisa Rosalie qui elle aussi souriait plus qu'à son habitude, en pointant son index vers le plafond et les étages.


Devant la porte entrouverte il s’arrêta, comme stoppé tout net dans élan par une barrière invisible...

Et si elle ne voulait plus de moi...
Et si s'était trop tard...
Et si...
Non...! il n'était plus temps pour le doute et les hésitations...
Oubliant ses craintes il entra en lançant sur un ton qui trahissait son émotion:

Coucou:

Son vieux père était là, comme planté devant le lit où siégeait Saralyne; mais il ne le vit pas, enfin si, mais il n'avait d'yeux que pour sa Bien Aimée.
Il s'avança d'un pas, puis de deux, son chapeau entre ses mains fébriles, et il dit:

Le Mariage est annulé Sara ...!
Mes prières, Nos prières ont été enfin exaucées ...!

Louis-Oscar s'agenouilla lentement devant le lit, posant son chapeau au  beau milieu des minuscules coupons de tissus et écheveaux de laine qui entouraient son Aimée, puis lui tendit ses deux mains, ses yeux toujours plongés dans les siens, avant de lui confier, dans le plus doux des murmures
Sara...
Mon Amour à moi...
Je t'aime tellement...


Et comme une supplique, il termina en formulant enfin la question si douce à son cœur et à ses lèvres, :

Sara, veux tu m'épouser...?
Louis-Oscar
Louis-Oscar

Messages : 1168
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Lun 9 Oct - 14:50

L'incompréhension se lisait sur le visage de la Dame en Rouge. Ainsi tirée de son ouvrage, brutalement, par le vieux Danath, elle ne parvenait pas vraiment à saisir ce qu'il voulait dire. Enfermée depuis des jours maintenant, des semaines même, il lui était impossible de saisir les événements, comme elle aurait pu... Comme elle l'aurait du.
Si seulement elle avait pu esquisser un pas en ville... Si seulement son état lui avait permis de continuer à vivre normalement... Elle aurait compris. Et elle aurait, sans attendre, pleuré de joie!
Mais là... Seul un regard hébété et avide de réponses restait fixé sur ce père par procuration. Les réponses tardaient à arriver, à se faire entendre, et Sara se retrouvait, à nouveau, démunie dans cet endroit qui était devenu une prison et un lieu de repos à la fois.

Entrouvrant les lèvres, se préparant à demander davantage de détails, leur conversation - ou du moins ce qui paraissait en être une -, fût coupée par l'arrivée d'un Louis-Oscar débordant de joie et de bonne humeur. Cela faisait si longtemps qu'elle ne l'avait pas vu ainsi! A dire vrai... Pas depuis l'annonce de sa grossesse lui semblait il...
Ignorant alors le vieil homme, son regard gris restait porté sur celui qu'elle avait tant aimé, son rayonnement était si fort qu'il en devenait attractif!
Et puis, il s'avança vers elle, comme si le reste du monde était figé ou n'existait même plus, après une annonce des plus inattendues! Et c'est là, à cet instant, qu'elle comprît enfin, que les mots lui parvenaient enfin aux oreilles et à l'esprit aussi.
Et...

Une larme... Puis deux...
La cage d'acier qui semblait l'étreindre venait enfin de se desserrer, peu à peu, lui laissant goûter à cet air pur qu'elle pensait ne jamais connaître! Sous l'effet de la surprise et de la joie, les larmes roulaient déjà. Alors, lorsque, lentement, elle glissa ses mains dans celles du tout frais "divorcé" et qu'il prononça les mots qu'elle n'espérait même plus, ce fût un torrent qui s'écoula, le barrage de ses émotions venait de céder littéralement!

Incapable de lui répondre, tant la nouvelle et ses mots la touchaient en plein coeur, la jeune femme lâcha les mains de son bien aimé et, dans un élan d'Amour trop retenu, l'entoura de ses bras encore faibles et fragiles, pour le serrer tout contre elle et cet enfant à venir. Leur enfant.
Les sanglots l'étreignaient encore et, ce fut avec une voix mal assurée qu'elle murmura à son oreille, alors même qu'elle réalisait l'avenir qui se profilait pour eux... Eux, qui s'étaient séparés quelques temps plus tôt, à son impulsion...


- Je t'aime tellement mon coeur....

Que dire de plus ? Tout semblait si... Irréel et inimaginable! Il y avait peu, du moins, c'était du domaine de l'impossible!
Ah si... Sa demande... Il lui fallait y répondre.


- ... Oh oui, je t'aime.... Mais... Pas ainsi. Pas comme ça...

Il venait juste d'être déclaré officiellement séparé. Et, tout à sa joie, il repartait déjà sur les routes d'une vie à deux ?
Bon sang, que c'était compliqué! Elle aussi le voulait, plus que tout, mais... Cela lui donnait le sentiment d'être un charognard prêt à bondir sur les restes encore chauds d'un mariage dissolu!


Se décollant lentement de Louis-Oscar, elle effleura ses joues de ses pouces, avec tendresse, les yeux plongés dans les siens, avant de rompre tout contact, pour l'inviter à s'asseoir sur le lit, près d'elle, tandis qu'elle lui faisait une place suffisamment spacieuse et confortable.

- Je meurs d'envie de t'épouser, depuis si longtemps maintenant, tu le sais fort bien. Mais... Nous nous étions séparés, t'en souviens tu ?

Rien que l'idée de cette séparation lui mettait le coeur au bord des lèvres, comme le geste le plus fou et inconcevable qui soit!
Posant sa tête sur l'oreiller, Saralyne fixa alors le plafond et continua sur sa lancée, par des mots qu'elle voulait doux et compréhensibles.


- J'ai besoin de te retrouver... "Nous" avons besoin de nous retrouver, l'un l'autre. Je ne veux pas d'une demande en mariage sur un coup de tête, parce que tu es désormais libre de tout engagement, parce que l'arrivée de notre enfant est proche...

Léger silence et elle le fixa de nouveau droit dans les yeux.

- Le jour où tu me demanderas ma main, je voudrais que ce soit pour moi... Parce que tu m'aimes. Et pas autrement. Comprends tu ?

Incapable de détourner le regard, elle voulait qu'il puisse ressentir ce qu'elle ressentait, qu'il puisse saisir toute la portée de cet engagement pour elle. S'il l'épousait, jamais leur union ne deviendrait une mascarade. Ce serait... Jusqu'à leur mort, et au delà.
Saralyne
Saralyne

Messages : 225
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Victoria le Mar 10 Oct - 13:39

C'est un commissionnaire du Domaine Daphné qui vient déposer un pli personnel destiné à Louis-Oscar. Sa mission remplie, il s'en retourne d'où il vient pour d'autres courses à effectuer.

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Faire_11
Victoria
Victoria

Messages : 328
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Mar 10 Oct - 16:34

(toujours le 30 septembre dans l’après midi)

Tel un funambule marchant sur un fil, Louis-Oscar osait à peine respirer, trop occupé à déchiffrer tout un panel d'émotions qui défilait sur le fin visage de sa Bien Aimée et à s'abreuver des mots prononcés...

L'Amour qui les liait était de ceux qui vous emporte, comme soulevé par une Haute vague, et balloté par des éléments parfois déchainés, la raison et la déraison se relayaient, émergeant parfois.
Mais rien ne pouvait les séparer, toujours ils se retrouvaient, et la Passion qui les gouvernait perdurait.

Avec une infinie tendresse, Louis-Oscar souriait, les yeux embués, et il hochait de la tête aux propos de Son Aimée.
C’était un OUI...!
Mais avec un MAIS...
Oh il comprenait bien, et elle n'avait pas complètement tort...
D'autant que pour faire une telle demande, il est préférable d'avoir une bague à passer au doigt de sa Belle non..?
Et il n'en avait pas, enfin pas sur lui, la bague sertie d'un rubis venant d'Italie n'était pas dans sa poche, mais dans un des tiroirs de sa commode, soigneusement rangée dans un petit coffret...

Mais en découvrant l'annonce affichée, guidé par sa passion, il avait un peu beaucoup omis ce détail, pourtant d'importance...


Oui, tu as raison Sara...
Mille Pardons...

Dit il enfin, tout en fermant un instant les yeux, quand d'une douce caresse sur son visage, elle l’effleura.

Je n'aurai pas dû faire ma Demande de façon si précipitée, je n'ai écouté que mon cœur...
Mais...

Il s’arrêta un instant, pensant qu'excuses et tristesse n'avaient plus leurs places, plus maintenant, puisque rien ne s'opposait plus à leur Amour, et il ajouta, avec un brin d'espièglerie dans ses yeux et dans sa voix:

Mais ne meurs pas trop quand même hein, même si c'est de l'envie de m'épouser...!
En tant que Gouverneur, je te l'interdis... !


Et Louis-Oscar lui offrit son plus beau sourire, pour se faire pardonner, avant de déposer le plus doux des baisers au coin des lèvres de Sa Bien Aimée, puis de lui murmurer:

Sara...
Tu es la raison de ma déraison...
Je t'aime tellement ...!

Louis-Oscar
Louis-Oscar

Messages : 1168
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Mer 11 Oct - 15:35

Alors que ses explications étaient des plus sérieuses, des plus bouleversantes aussi à son coeur, son Ame Soeur partagea, avec elle, un trait d'humour dont lui seul avait le secret. Il n'était pas doué en tout... Mais sa maladresse était touchante, sincèrement. Aussi, ce fût un sourire rieur qui, malgré tout, naquît sur le visage de Saralyne, avant de ressentir le baiser déposé au coin de ses lèvres, laissant des frissons parcourir tout son être.
Tout était possible à présent. L'Avenir leur tendait désormais les bras, ils avaient le droit de s'aimer enfin, au grand jour... Droit de tout, en fait. Même si elle peinait encore à le réaliser.


- Si le gouverneur me l'interdit... Il va falloir te hâter avant que la fleur ne se fane!

Léger rire et trait d'humour en retour. Une manière de l'encourager à continuer ? A partager sa joie de cette manière ci, aussi ?
Elle était fière de lui. En tous temps et depuis toujours. Même si les aléas de la vie ne les avaient pas épargnés, ils pouvaient, désormais, savourer leur bonheur à deux. Et plus... Et d'ailleurs, une idée lui vînt. Il fallait qu'elle la partage avec l'Elu de son Coeur.
Lentement, elle passa alors les bras autour de la nuque de Lo et, dans un souffle tout contre ses lèvres...

- Maintenant, alors, je peux sortir de ma cage dorée ? Me laisseras tu voleter ailleurs que dans cette chambre ?

La jeune femme était encore fragile, elle en avait conscience, mais elle espérait que, par instants, Louis-Oscar serait à ses côtés pour lui permettre de respirer un peu d'air frais, qu'il l'épaulerait et lui permettrait de reprendre pied, lentement, dans une nouvelle vie. Elle leur devait de lutter, désormais. Leurs vies pouvaient se lier, à leurs gré et envies, sans obstacles. La vie dont ils avaient tant de fois rêvé, en secret.
Le regard plongé dans celui, si clair, de Lo, elle ajouta alors :


- Nous avons tant de temps à rattraper...

Et puis, elle n'oubliait pas le jeune Arthur. Mais, ce point ci... Ce serait au jeune père de l'aborder, d'expliquer qu'une autre femme que sa mère vivrait sous leur toit.
Enfin... Vivre sur ce domaine ne l'enchantait pas, puisqu'il était toujours envahi par la présence, le parfum d'une autre. Mais, à force de patience, peut être...
Saralyne
Saralyne

Messages : 225
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Jeu 12 Oct - 13:36

De ce timide baiser déposé, une explosion des sens fut engendrée, révélant toute l'intensité de l'Amour qui les liait...
Louis-Oscar inspira profondément, leurs yeux toujours rivés, et il murmura, avec une voix plus grave qu'à l'accoutumée...


Jamais tu ne faneras Sara, le temps ne pourras t'atteindre puisque mon Amour pour toi est infini...

Instant de grâce, tel un rayon de soleil qu'on espérait plus, après le plus terrible des orages, et l'arc en ciel, c'était dans leurs yeux qu'il apparut.
Les bras de sa bien Aimée liés autour de son cou, il l'entoura lui aussi avec douceur et tendresse pour recevoir ses mots, tel un souffle des plus doux, une caresse sur ses lèvres.

Je serai tes ailes Sara,
et je te porterai où tu le voudras...

Et  il termina ses mots , comme pour les sceller, du plus tendre des baisers, resserrant légèrement son étreinte.
Puis il pensa important de s'expliquer, ne sachant finalement si son Adorée le savait:

Et cette cage tu sais, n'était pas de mon fait...
Même si je ne peux que remercier mon vieux père, de t'y avoir conduite...


Et il frémit rien qu'à l'idée d'imaginer sa Bien Aimée loin de lui, à souffrir, à se sacrifier et à porter seule leur enfant...


Oh Oui, comme tu dis ...
Le Temps nous appartient désormais.
Je ferais mon possible pour être plus présent, pour toi, et pour notre enfant à naître, et pour Arthur aussi...
Et pour commencer, je reste là, je ne repars pas...!


Et de ses longs doigts, il effleura ce fin visage tant Aimé, écartant avec une infinie douceur, une mèche de cheveux rebelle de sa Belle, avant de proposer:

Quelques pas dans le parc du Domaine....?
Ou te faire découvrir ma chambre et t'y installer...?
Ou mieux aménager celle ci...?
La bibliothèque peut être...?
C'est la pièce que je préfère...!

Et dévorant des yeux sa Bien Aimée, il continua, presque impatient de la combler de ses attentions.

Dis moi Sara ...!
Tes désirs sont des ordres...!


Mille choses étaient à décider et à organiser pour le bien être de la future Maman et des Amoureux qui s'étaient enfin retrouvés, sans plus d'entraves et de barrières dressées pour les séparer, les déchirer...
Mais parfois, savourer l'instant est tellement nécessaire, pour mieux avancer ensuite.
Louis-Oscar
Louis-Oscar

Messages : 1168
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Lun 16 Oct - 13:29

La joie et l'impatience se lisaient autant dans les mots que dans les gestes du jeune homme. Enfin, ils pouvaient s'aimer, enfin ils pourraient se montrer aux yeux de tous, comme il aurait toujours dû être, finalement!  Et les sourires, en retour, de la belle, ainsi que ses yeux emplis d'étoiles ne gâchaient en rien le plaisir qu'elle ressentait à cette idée, à ce nouveau tournant de leurs vies, alors que tout semblait à jamais perdu.
Mais comment, oui comment, rompre ces instants de douceur et de délicieuse solitude à deux afin de reprendre pied dans la vie ? Un nouvel assaut et de nouvelles embûches étaient ils encore à craindre ?
Inspirant lentement, Saralyne s'appuya sur les épaules de son aimé afin de reprendre une position assise et prête à descendre du lit où elle n'avait que trop séjourné... Ce qui n'était, finalement, pas le fait de son Grand Amour d'ailleurs! Comme quoi, la vie réservait de bien inattendues surprises...

- Mon Amour, chaque chose en son temps...

Un sourire amusé sur les lèvres, elle déposa, alors, un doux baiser au coin des lèvres du jeune gouverneur intrépide, avant de continuer, le son de sa voix toujours aussi doux et presque digne d'un murmure.

- Que dirais tu, avant tout, de m'aider à m'habiller ? Je ne peux décemment pas déambuler dans ta demeure ainsi vêtue.

Son sourire se fît un peu plus franc. Il était vrai que Rosalie n'avait pas lésiné à la tâche, s'occupant de la future maman comme d'une grande malade! Et la tenue, forcément, allait de pair.

- Et puis, la visite attendra, lorsque tu disposeras de temps devant toi, car je doute de posséder encore toutes les forces nécessaires pour la boucler rapidement. Tout ce que je voudrais, avant toute chose, c'est que... Enfin...

Léger silence et lèvre qui se mord. L'idée songée serait sans doute plus compliquée à mettre en oeuvre.

- ... Comment dire... Ton fils, Arthur... Il faudrait lui expliquer ma présence, ne crois tu pas ?

Finalement, c'était le seul qui ne devait pas en être informé dans la maisonnée. Mais Louis-Oscar connaissait mieux son fils qu'elle et nul doute qu'il saurait comment envisager la situation.
Alors, pour dédramatiser sa question, le regard gris de la jeune femme se promena dans la pièce.


- Cette chambre est celle de ton père... Non ?

L'idée de s'installer avec le jeune homme, dans sa propre chambre, avait été entendue. Elle ne pouvait rester dans cette chambre ci, de toute façon. Mais partager son lit, c'était aussi retrouver la présence et les effluves, prédominantes de l'ancienne épouse de son amour... Compliqué là aussi!
Mais il saurait déceler ses craintes tues, elle le savait! Et il saurait y répondre, comme toujours...
Saralyne
Saralyne

Messages : 225
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Mar 17 Oct - 13:28

Elle avait ce sourire si particulier, qui avait su le séduire, et Louis-Oscar s'abreuvait de ses mots murmurés, tel un assoiffé en plein désert...

Oui mon Aimée, il est venu le temps de quitter ce lit, et on va bien trouver de quoi te vêtir...!

Et d'un regard, il explora la chambre de son vieux père, pour tenter de repérer quelque affaire appartenant à son Adorée.

Mais il fut interrompu dans son entreprise par d'autres mots prononcés, et plongea littéralement dans les yeux de sa Belle, pour mieux la comprendre et l'encourager à poursuivre, quand elle hésita...

Et il comprit...!
Leur lien était tel, qu'ils se comprenaient à demi-mot, et leurs yeux parlaient pour eux.


Tout va bien Sara, ne t'inquiètes pas...!

commença t'il par murmurer, sur un ton rassurant, tout en la couvant de ses yeux
Je reste à tes cotés, je ne repars pas, et puis, demain c'est Dimanche ...!
Et rien n'est prévu au Berry, je suis tout à toi jusque lundi matin... !

Il offrit alors le plus doux des sourires à sa Bien-Aimée, avant de poursuivre:

Et pour Arthur et bien, il sait déjà ...!
Enfin...à sa façon...

Même si c'était vrai, il fallait un minimum d'explication là non....?
Et Louis-oscar s'y attela:


Arthur n'aura deux ans qu'à Noël...
Et depuis l'hiver dernier, quand mon épouse est finalement venue s'installer au Domaine, en novembre, il ne l'a guère vu...
Et moi non plus d'ailleurs...
Sa santé, comme tu le sais était des plus précaire...
et Rosalie a pris le relais, avec l'aide de la Gouvernante pour commencer...
Seul, je n'y serais pas arrivé ...


Évoquer ces sombres souvenirs, même si c'était nécessaire, n'était pas simple, et Louis-Oscar passa machinalement sa main dans ses cheveux, comme pour les sortir de son esprit...
Et avec un sourire un peu triste, il continua:


Quand vient le moment de l'histoire du soir, je raconte; je lui parle de toi, de nous, de Danath, de Rosalie, de Nuage, du Domaine, de mon travail qui me prend beaucoup de temps, et de papillons...!
Et comme image maternelle, Arthur n'avait que Rosalie...
Tu la connais, malgré toutes ses innombrables qualités, pour l'image féminine, c'est pas idéal...

- Il restait juste à espérer que la cuisinière du Domaine n'ait point entendu les mots de Lo, parce que s'attirer son courroux ce n'est pas une bonne idée... -

Puis, à la dernière question posée, Louis- Oscar retrouva son sourire, et s'empressa de répondre, comprenant l'inquiétude de sa Bien Aimée:
Oui Sara, mais Danath ne dort que rarement Ici, et il y a d'autres chambres inoccupées.
Tu peux en faire la tienne si c'est ton souhait, et on l'arrangera à ta convenance, où tu peux en choisir une autre, où même t'installer dans la mienne ...!

Tu décideras en la voyant, et tu comprendras:
La chambre d'Arthur est attenante, et j'aimais à le savoir tout près, d'autant que Nuage le veillait.


Et dans un murmure il ajouta, sachant bien que c'était important pour Sara:
Je dois t'avouer que mon lit n'a jamais encore été partagé...
Enfin si...
Nuage y a déjà posé ses pattes, et Arthur l'a baptisé en me rejoignant un matin...
Et quand il t'a rejoint l'autre jour, après sa sieste, ce lit a bien failli l'être aussi...
Il est petit encore tu sais...

Termina t'il en s'excusant, mais on pouvait déceler un brin de fierté dans son ton.
Et il déposa le plus doux des baisers sur les lèvres de sa Belle, la caressant de ses yeux amoureux, puis il dit encore:

Assez bavardé, il me faut te trouver de quoi te couvrir un peu, même si tu es superbe avec cette chemise de nuit !

Et c'était vrai, Saralyne était naturellement jolie.
Même vêtue de braies usagées et d'une chemise d'homme bien trop grande pour elle...
- Alors imaginez là, chers lecteurs, avec une de ces robes rouges, magnifiquement ouvragée, cousue de ses mains, grâce à ses talents de couturière ...!

Louis-Oscar
Louis-Oscar

Messages : 1168
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Mar 17 Oct - 15:37

Toutes ses interrogations, prononcées ou tues, trouvaient leurs éclaircissements dans les propos habilement tournés du jeune homme. Il n'était pas gouverneur pour rien! Il savait manier le verbe et, avec sa belle, de manière à ce que ses yeux finissent par s'embrumer d'un léger voile cristallin, profondément émue, comme souvent.
Aussi, comme espéré, il répondait à ces questions qu'elle gardait au fond d'elle, qu'elle ne savait comment prononcer sans craindre de le vexer ou de trouver, en une réponse claire, l'arme parfaire pour se blesser elle même davantage. Et un sourire, malgré ses yeux embués, se dessinait sur son minois pâle... Ce genre de sourire aussi apaisé que touché. Elle l'aimait ainsi : pour sa douceur et sa prévenance, pour toutes ces petites choses qui le rendaient unique à ses yeux. Et puis... Il savait toujours comme la protéger et la préserver, comment lui apporter ce qui lui manquait, en toutes circonstances.
Et de ce qu'ils venaient de se relever, ensemble, plus rien ne saurait, à présent, les séparer.

Enfin... Où étais je ?! Ah oui...
Donc, oui, Louis-Oscar lui apportait les réponses parfaites, les pièces du puzzle qui manquaient à son oeuvre. Apaisée, la jeune femme pouvait entrevoir la suite plus sereinement, Arthur était plus ou moins informé de ce qu'elle représentait et, dans un autre domaine, il lui était alors possible, là aussi, de partager pleinement sa vie... Et sa couche, aussi. C'était comme si Lo se doutait que les lieux, emplis d'une autre, pouvaient déranger la nouvelle femme de sa vie à tout moment, aussi tendre et attentionné pouvait il être.

D'ailleurs, à l'évocation du bonhomme et de ses "accidents", ainsi que de la manière dont il pouvait appréhender Rosalie, la jolie brune se mît à rire, légèrement. Pauvre Rosalie, si elle entendait ça! Aïe!
Tendrement, Saralyne caressa la joue de son aimé et, dans un murmure, lui apporta les pierres encore manquantes à la poursuite de leur édifice commun.


- Mon amour, penses tu que, dans quelques mois, Arthur pourra partager sa chambre ? Je ne voudrais pas que notre enfant dorme loin de nous, lui ou elle non plus...

Ses lèvres se déformèrent en un fin sourire empli de sous entendus, tout autant que ses yeux pouvaient en déborder. A sa manière, Saralyne acceptait de partager sa vie, son lit et tout ce qu'il voudrait encore. Désormais, c'était ensemble, pour toujours et à jamais!
Sans attendre de réponse à ses propos, le laissant réfléchir à ce qu'elle voulait dire par là, la dame en rouge se leva et, avec précaution, se tenant à chaque meuble de la pièce, elle se hasarda à se déplacer dans la chambre, afin de retrouver ses vêtements disparus.

Mais, au bout d'un moment...


- Je crois que Rosalie les a emportés pour les laver...

Soupir. Et puis, ils ne seraient même plus à sa taille de toute façon!
Un coup d'oeil vers son aimé et, souriante, elle lui adressait le plus doux et tendre des regards où seul l'Amour, le vrai, pouvait se lire... Leur lien, indéfectible.
La sortie du jour risquait d'être bien compromise!
Saralyne
Saralyne

Messages : 225
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Ven 20 Oct - 13:18

La discussion se poursuivait, pour tenter, à première vue, d'aplanir des détails d'ordre domestique; mais derrière chaque mot, chaque sujet abordé, c'était toute la tendresse et l'Amour qui les liait, que l'heureux couple s'avouait et savourait.
Il suffisait de les voir pour le comprendre; chaque regard, chaque sourire, chaque soupir, chaque hésitation, et leurs yeux ancrés en disaient long.
Ils s'étaient retrouvés et leurs âmes fusionnaient déjà.

Une nouvelle question ponctua la scène qui semblait défier le temps lui même, et Louis-oscar y répondit avec ses yeux et son sourire, avant d'utiliser des mots.

Oui, ne t'inquiètes de rien mon Aimée, et puis Arthur pour ses deux ans, je lui fabriquerai un nouveau lit, j'ai reçu du beau bois de chêne clair !
Notre enfant héritera du berceau d'Arthur, en plus de tout notre Amour... !
Me faudra te montrer tout ça ...!


Puis la future maman encore affaiblie se hasarda à faire quelques pas dans la chambre du vieux Danath, prenant appui sur les meubles à portée, et le jeune Gouverneur s'approcha tout naturellement, l'entourant de son aile, pour la soutenir dans ses efforts.
Alors quand elle soupira, en expliquant que Rosalie avait dû emporter ses vêtements, il la souleva dans ses bras, comme s'il n'attendait que ça, et lança avec un sourire jusque dans ses yeux:


J'ai une surprise pour toi !
Et je ne peux qu'espérer qu'elle te plaira...


Ajouta t'il tout en avançant à grand pas dans le couloir qui menait à sa chambre, sans cesser de sourire à son Aimée.

La porte de sa chambre n'était jamais fermée, et du pied il la poussa simplement, pour y entrer.


Nous y voilà Sara...
!
Et avec une infinie douceur, il déposa sa bien Aimée  sur son fauteuil préféré, où il aimait lire et s'évader, avant de s'approcher de la haute armoire qui semblait briller, tant elle était cirée.
Il en sortit un vêtement, rouge évidemment, et lui présenta d'un geste de la main qui guidait ses explications:


C'est une casaque je crois, c'est une sorte de robe tu vois, mais sans la taille marquée.
J'ai pris modèle sur les robes que portait Feu Camille, mon ancienne Nourrice et Mère adoptive.
Danath m'y a aidé, parce que la couture, ce n'est hélas pas un domaine où j'excelle...
Une simple chemise en dessous, et quelques jupons, et ...


Un instant, en voyant tout un panel d'expressions défiler sur le beau visage de son Adorée, il se tut...
Ne sachant trop si ça lui plaisait ou pas...


Heu...
Tu voudrais peut être l'essayer...?

Lança t'il avec un brin d'hésitation dans sa voix...
Louis-Oscar
Louis-Oscar

Messages : 1168
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Lun 23 Oct - 13:07

A peine avait elle eu le temps de réaliser la disparition, tragique, de ses effets personnels, que la jeune femme fût emportée par les bras vigoureux et impatients de son amour. A croire qu'il savourait l'idée même de la surprendre, à chaque instant, et qu'il cultivait cet art avec patience et minutie !
Se cramponnant à sa nuque, craignant de tomber sans doute, elle se laissa alors transporter avec cette douceur qui lui était propre, avant de s'échouer au creux d'un fauteuil confortable à souhait.
Pas le temps de réagir, de l'empêcher ni de protester... Et voilà qu'il lui dévoilait une inattendue surprise!
Le sourcil arqué, en premier lieu, l'air un peu circonspect, son visage se fendît en une moue surprise.... Avant que ses yeux n'arbore un peu de joie et de bonheur en pétillant comme il savaient si bien le faire.
Ses mains se tendirent et elle frôla le tissu, doux et soyeux, d'un rouge puissant qu'elle affectionnait tant. Il avait pensé à tout... Vraiment à tout, alors qu'elle se morfondait entre les quatre murs de ce qu'elle prenait pour une prison. N'avait il jamais cessé de penser à elle, à son bien être, alors que leur relation se trouvait rompue et achevée dans la tristesse et le désespoir ?


- Oh, Lo... finît elle par articuler, sobrement, manquant de mots pour démontrer à quel point il venait de l'émouvoir par ce simple geste.
Oui, simple. Saralyne était une fée des ciseaux et des aiguilles, elle était capable de confectionner ce genre de toilettes seule. Et, pourtant... Cette attention signifiait bien plus, dans sa simplicité, que la plus somptueuse des robes.
Il l'avait cousu avec son coeur, son âme, en y mettant tous ses efforts. Alors, même si elle comportait quelques défauts liés au manque de pratique, cette robe représentait à ses yeux bien plus qu'un trésor. Il l'avait faite pour elle, pour qu'elle se sente bien, sans chercher à ce qu'un autre s'attelle à cette tâche. Et ça... La dame en Rouge en était profondément et sincèrement émue.

Remarquant l'inquiétude dans le regard de son amour, la crainte que ce présent lui déplaise certainement, la jeune femme se hasarda à se redresser, en prenant appui sur les accoudoirs, lentement, et lâcha l'étoffe qu'elle caressait encore pour se rapprocher du jeune gouverneur transi d'Amour.
Une main frôlant sa joue, avec tendresse et une profonde affection, ses lèvres se déposèrent alors sur celles du jeune homme, avant qu'elle ne murmure quelques mots, les yeux pétillants :

- Tu penses décidément à tout...

Un sourire taquin s'afficha alors sur ses lèvres, tandis que qu'elle s'emparait, doucement, de la toilette confectionnée.

- Tu veux bien m'aider à l'enfiler ?

Après tout c'était lui qui l'avait cousu et qui savait comment cette robe fonctionnait. Autant qu'il lui montre jusqu'au bout, non ? Et puis, pour une fois, c'était plaisant d'être la "cliente"...
Point de merci cependant, cela lui semblait tellement dérisoire! Elle lui était reconnaissante et il saurait le ressentir, le comprendre. A la place, en se retournant, la jeune femme fît glisser sa tenue de nuit, dévoilant son corps de femme couvant la vie...
Saralyne
Saralyne

Messages : 225
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Mar 24 Oct - 17:44

Transi d'Amour, il l'était...
Entre  les douces caresses qui débordaient de tendresse et leurs lèvres qui se frôlaient, Louis-Oscar avait bien du mal à maitriser le trouble délicieux qui l'envahissait...
Les yeux de sa Bien Aimée avaient cette lueur où semblait briller mille étoiles, et il était comme hypnotisé.

Les quelques mots murmurés sur un ton où un subtil mélange d'espièglerie et d'émotion se mêlaient, accentuaient encore cet appel, cette attirance ...
Louis-Oscar peina à articuler quelques mots, d'une voix plus grave qu'à l'accoutumée, pour répondre à son Aimée.

Oui...
Oui Sara, je vais ...

Mais quand la chemise de la future maman glissa le long de son corps, pour se retrouver au sol, il se tut...

Il déposa la casaque sur le fauteuil,  approcha d'un pas, puis de deux, sa bien Aimée, l'entoura de ses deux bras, avec une infinie douceur, caressa de sa main le ventre tout rond où grandissait bien à l'abri leur enfant, avant de lui murmurer:

Sara...
Je t'aime tellement...!
Je vous aime tous les deux tellement...!

Un silence lourd de sens s'en suivit, puis Louis-Oscar inspira profondément, peut être pour tenter de maitriser son désir grandissant, puis, allez savoir pourquoi, il s'éloigna de quelques pas jusqu'à la commode, où il ouvrit un des tiroirs, et revint sur ses pas, un petit coffret dans sa main.
Il posa un genou au sol, juste devant son Aimée, et les yeux embués tant l'émotion l'étreignait, il resta quelques secondes figé, sans doute pour graver à jamais cet instant dans le temps, avant de réussir à dire:

Nos vies, nos âmes et nos cœurs sont déjà liés,
Ma vie à la tienne est tressée,
Comme on tresse des fils soyeux.

Sara, je voudrais passer chaque jour de ma vie à tes cotés,
Je t'aime tellement...!
Veux tu bien de moi ...?
Veux tu m'épouser..?

Et les yeux plongés dans ceux de Sara, toujours en tenue d'Eve, il ouvrit le petit coffret, où une bague sertie d'un rubis se trouvait.
Louis-Oscar
Louis-Oscar

Messages : 1168
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Jeu 26 Oct - 15:21

Un essayage, c'était rapide et aisé, même dans son état, n'est ce pas ? Pourtant, contre toute attente, ce ne fût pas les gestes requis qui s'esquissèrent. Avec douceur et tendresse, la jeune femme sentît les bras de son amour l'entourer, frôlant le ventre qui abritait, contre tout mal, le fruit de leur passion, et son oreille dressée percevait les mots enamourés de Lo, submergé par des émotions qu'il semblait peiner à contrôler.
Emue, Saralyne ferma les yeux, un instant, sans pouvoir articuler le moindre mot. Tout était nouveau pour elle! Savourer enfin leur amour, sans entraves, sans limites ni retenues... La jeune femme peinait parfois à réaliser que, désormais, tout était possible et envisageable pour eux.

Aussi, à regrets, elle le sentît ensuite s'éloigner, comme si tout geste tendre, à présent acte normal, devenait toujours trop court. Un sentiment de vide engrangé à remplir ? Ils en avaient du retard à rattraper en ce domaine... Et les jours suivants, les semaines aussi, finiraient bien par apaiser ces coeurs avides d'aimer à nouveau, en liberté.
Un léger frisson la parcourût alors, sa peau dénudée privée de la chaleur des bras du gouverneur. Mais ce n'était rien comparé aux frissons d'émotion qui l'étreignaient lorsque le jeune homme posa genou à terre, l'écrin symbolique entre les mains. Et ces mots...
Bouche bée, la Dame en Rouge, posa sa main devant elle pour tenter de dissimuler sa surprise et sa joie. Il n'en démordrait donc pas, ce jour là ? Rappelez vous, un peu plus tôt, dans la chambre de Danath, sous le coup de l'émotion de cette séparation inespérée, Louis-Oscar lui avait déjà demandé sa main. Avec tact et affection, elle lui avait exprimé son ressenti. Mais là... Saurait elle faire montre d'une telle détermination ?

Les larmes au bord des yeux, la jeune femme sentît une boule se former dans sa gorge, et il fallût un petit courant d'air frais lui caressant la peau pour qu'elle reprenne conscience des événements et pied dans la réalité.


- Oh Lo...

Absolument émue, la jeune femme, malgré son état de fatigue et sa difficulté à se mouvoir, se pencha vers lui et, se tenant à l'une des épaules du jeune homme, s'agenouilla face à lui, afin de pouvoir capturer son regard avec facilité... Et lui montrer, ainsi, tout le panel d'émotions qui défilait dans le gris de ses yeux...

- Je dois dire que ta détermination, malgré tes maladresses, force mon admiration pour toi...

Léger sourire, taquin, et elle reprît aussi vite le fil de ses pensées.

- Deux fois déjà que tu me demandes de t'épouser, rien qu'aujourd'hui. Comptes tu m'avoir à l'usure ?

Petit rire, malgré son minois ému, afin de détendre l'atmosphère chargée d'amour et de solennité. Il était au romantisme ce qu'elle était à la taquinerie...

- Je ne te laisserais pas la possibilité de me le demander une troisième fois. C'est un oui, franc et clair, parce que je t'aime plus que tout au monde... Que tu es mon alter ego, ma vie, mon âme soeur... Je ne veux plus vivre un seul instant sans toi, plus un seul moment dans l'obscurité et l'incertitude des jours...

Avalant difficilement sa salive, complètement ravagée par l'émotion, elle tenta, une dernière fois, quelques pirouettes pour détendre son coeur malmené d'un trop plein d'amour.

- ... Mais aussi parce que j'aurais trop peur que tu changes d'avis! Hum... Par contre, j'ai un peu froid là...

Riant doucement, la jeune femme s'approcha de Louis-Oscar pour presser ses lèvres contre les siennes, les larmes roulant sur ses joues... Des larmes de joie, enfin!
En tous cas, une demande en mariage avec une fiancée nue et au ventre rebondi... Vous voyez ça tous les jours, vous ?!
Saralyne
Saralyne

Messages : 225
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Ven 27 Oct - 21:32

Ne sachant trop quoi répondre, c'est avec un sourire qui plissait même ses yeux, tant il était heureux, qu'il l'écoutait, qu'il s’imprégnait de chacun de ses souffles, qu'il  s'abreuvait de ses mots prononcés...
Il se hasarda pourtant à dire, comme pour s'excuser, avec ce regard implorant qui avait le pouvoir de faire fondre même la pierre...

Oui Sara...
Enfin non...
Pas à l'usure...
Persévérance, c'est ...surement un de mes prénoms ...!

L'humour n'avait jamais été son fort, alors quand enfin ce OUI, ce petit mot de trois lettres seulement, mais tellement important, franchit le seuil de ses  lèvres tant aimées, le monde pouvait bien s’arrêter de tourner...!

Oh...!
Tu as dit Oui...?
Tu as dit Oui...!!!

Murmura t'il plusieurs fois en la dévorant littéralement des yeux...

Elle a dit OUI ...!

Dit t'il encore, en levant les yeux vers le plafond, faute de ciel au dessus de sa tête.

Puis plongeant à nouveau ses yeux dans ceux de son adorée, il sortit la bague de son écrin et la passa à son doigt  en disant, très solennellement, avec une voix vibrante d'émotion et de désir...:
Plus jamais tu n'auras froid, Sara...
Plus jamais tu n'auras peur...
Je vais t'aimer plus que jamais, et te couvrir de tout mon Amour...


Puis il se tut, et de ses deux mains, il entoura le fin visage de sa bien Aimée, et le plus tendre des baisers scella leurs déclarations...
Un baiser qui révélait la passion qui les liait, après tant d'amour défendu, et tant de blessures à panser...
Puis avec une infinie douceur, il souleva Sara dans ses bras, et la déposa sur son lit...
Enfin ils pouvaient s'aimer ...!
Et ils en avaient de l'Amour à rattraper, les tourtereaux...!


- Chut...plus de bruit, laissons les, ils l'ont bien mérité ...! -
Louis-Oscar
Louis-Oscar

Messages : 1168
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Sam 28 Oct - 22:44

L'Amour... Celui avec un grand A, celui que tout un chacun pouvait rêver de rencontrer dans sa vie. Cet amour là, de ceux qui dévorent et brûlent les âmes les plus pures jusqu'à leurs quintessences, Saralyne et Louis-Oscar le vivaient depuis leurs retrouvailles, au Bal du Printemps. Ou, du moins, depuis peu de temps après. Rien ne les prédestinait à se rapprocher et à se lier au point où ils en étaient arrivés ce jour là. Lui, époux comblé et heureux qui n'avait d'yeux que pour la femme de sa vie, et, elle, esprit libre et femme battante qui s'amourachait des hommes les plus farfelus, jusqu'à ce que toute passion s'éteigne dans la douleur et les larmes. Leurs existences même se trouvaient aux antipodes l'une de l'autre. Ils se connaissaient depuis bien des années pourtant, la dame en Rouge refaisant surface, parfois, pour mieux repartir en exil, ne trouvant plus le goût de s'accrocher à cette vie Berrichonne...
... Jusqu'à ce que leurs chemins, préparés à leurs retrouvailles, ne se croisent!
Depuis, elle n'avait plus cherché à fuir le Berry. Plus songé à le quitter indéfiniment. Bien sûr, leur idylle n'était pas de tout repos. Maintes fois elle l'avait repoussé, maintes fois elle avait essayé de rejoindre le chemin de la raison. Mais rien n'y avait fait.
Alors, quand ce petit être s'était installé, quand elle l'avait appris du moins, outre la peur qui l'avait assaillie, la jeune femme cherchait, au delà, à y percevoir un signe, un nouvel espoir... Une nouvelle chance de bonheur qui s'offrait à eux, pleinement, désormais. Et, plus jamais elle ne chercherait à s'en détourner, quoiqu'il advienne. Leur vie à deux, presque trois (et même quatre en comptant Arthur!) commençait, à présent, sous les meilleurs auspices, après bien des péripéties qui en auraient découragé plus d'un!
Ils avaient mérité de goûter au bonheur, pas vrai ?

Les fiançailles approuvées, dans cette intimité qu'ils n'avaient que peu goûté depuis bien longtemps, il ne restait plus qu'à en éprouver la force et la puissance même. Malgré son ventre rebondi, et sa fatigue encore présente, la jeune femme n'exerça aucune force contraire face à ce désir qui les submergeait l'un et l'autre. Il était plus que temps, pour les amoureux, de savourer leurs retrouvailles et leur nouvelle trajectoire de vie... Avant que leurs nuits torrides ne se retrouvent écourtées par les pleurs geignards d'un petit être incapable de se subvenir à lui même!
Bah quoi ? C'était bien la réalité non ? Tss...
Quoiqu'il en était, de baisers langoureux en caresses torrides, la suite n'appartenait qu'à eux. Il s'agissait de leur jardin secret, de ceux qui ne se vivent qu'en tête à tête, et il serait bien malvenu d'en faire étalage.
Et puis, de toute façon...

Les corps alanguis, les sourires bienheureux affichés sur les visages des amoureux, leur tranquillité ne fût perturbée que par un léger grincement de porte. Qui pouvait donc bien les déranger à ce moment précis ?
Arthur ? Nuage ? Quelqu'un d'autre ?
Aucune idée... Mais la vie reprenait son cours, tout simplement, au sein de ce domaine qui ne respirait plus que l'Amour, le Bonheur et la Joie.
Envolée la tristesse des jours... Ne revient plus!
Saralyne
Saralyne

Messages : 225
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Sam 4 Nov - 21:13

Une dizaine de jours plus tard...

Depuis ce OUI, qui avait scellé leur Destinée, Louis-Oscar et Sara savouraient chaque jour, et chaque nuit aussi...!

Et ce matin là, c'est un messager qui s'annonça, portant un pli.  
Rosalie le reçut cordialement, lui proposant une collation, avant de s'égosiller au bas des grands escaliers:


M'sieur Louis...!!

Presque inquiet, Louis-Oscar dévala les marches pour la rejoindre, et aperçut le messager attablé.

Quand le pli lui fut remis, il le remercia, le gratifiant de son franc sourire et de de quelques tournois,
avant de s'empresser à en découvrir le contenu.

Oh...!
C'est Victoria ...!
Et elle a eu son bébé ..!


Rosalie souriait en l'entendant, partageant sa joie évidente, sans savoir pour autant, de qui il était question...

Ni une, ni deux, il grimpa quatre à quatre les marches du grand escalier pour rejoindre son Aimée, et partager avec Elle, la merveilleuse nouvelle.

Regarde Sara..!
C'est Victoria...!
Elle a eu son Bébé, c'est un garçon...!!

Et le jeune Gouverneur lui tendit le magnifique faire part, pour qu'elle le découvre à son tour, tout en savourant l'instant.
Louis-Oscar
Louis-Oscar

Messages : 1168
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Sam 4 Nov - 22:15

Depuis sa demande en mariage, les jours s'écoulaient avec bonheur et sérénité au sein du Domaine. Oh, parfois, il y avait bien un ou deux écueils malencontreux tout de même! N'oublions pas que les deux amoureux restaient des êtres à fort tempérament et que le caractère de la future maman, parfois émoussé par des journées épuisantes, n'était pas à prendre avec des pincettes. Pauvre gouverneur qui supportait ses humeurs changeantes, ses envies surprenantes et les désagréments, liés à son état, qu'elle connaissait! Parfois, Sara en devenait pire qu'une louve gardant sa tanière pour repousser tout intrus voulant approcher, de trop près, ses précieux petits! D'ailleurs, parlant de loup...
Nuage, parfois, semblait se complaire à rester aux pieds de la jeune femme, en particulier lorsque celle ci, assise près de la cheminée, se plongeait dans ses ouvrages pour le petit être qui pointerait bientôt le bout de son nez, ou lorsqu'elle dévorait les livres que la bibliothèque contenait. Pas un seul recueil ne lui échapperait, elle avait tant à découvrir, tant à profiter et à aimer, tant la quantité d'ouvrages était vaste! Son Aimé était un homme instruit... Et elle espérait bien, un jour, lui ressembler, savoir tenir une discussion à son image, partager des points de vue sans se sentir distancée par sa médiocrité...
A cette pensée, un soupir lui échappa et, lentement, elle glissa une main vers Nuage, lui prodiguant une douce caresse derrière les oreilles. Si on lui avait, qu'un jour, elle serait parvenue à apprivoiser un loup et, surtout, à réussir à s'en approcher de la sorte...
Un léger sourire étira alors ses lèvres et, tandis qu'elle allait se réinstaller pour se plonger dans le récit qu'elle venait d'entamer, l'arrivée tonitruante de Lo, au sein de cette pièce calme et paisible à souhait, fît s'envoler toute pensée de repos, instantanément!

Impatient et heureux comme il l'était, la jeune femme prît appui sur l'un des accoudoirs et se leva, aussi rapidement qu'elle le pût - c'est à dire lentement et précautionneusement, entendez le bien... - et se rapprocha de son Aimé, en saisissant le faire part qu'il lui tendait.
Du regard, elle le parcourût, n'ayant pas réussi à saisir ce qu'il lui disait à son arrivée précipitée, son esprit étant davantage tourné vers son imaginaire que l'instant présent. Un fin sourire étira ses lèvres et d'un geste délicat, lui rendît le précieux faire part, cette annonce royale lui étant destiné et, surtout, un impressionnant cadeau d'être dans les "petits papiers" de la haute, très haute, noblesse... Celle du sang et pas n'importe lequel!


- Il va falloir t'y rendre mon Amour. Veux tu que je t'aide à trouver un présent ?

Oui, la jeune femme était moins guillerette que lui, n'ayant pas vraiment la chance ni l'opportunité de les connaître et de les côtoyer. Décidément, son fiancé possédait des alliés inattendus et inespérés!
En lui posant cette question, sourire attendri aux lèvres, c'était son ventre à elle qu'elle couvrait de tendresse, en y apposant ses mains. Ce petit être n'aurait pas les mêmes chances dans la vie mais il aurait l'Amour de ses parents, quoiqu'il advienne. Et cela valait tous les trésors du monde!


- Oh et présente lui mes félicitations conjointes aux tiennes, si tu le veux bien...

La voix de la raison, du calme... Voilà ce qu'était, pour l'heure, la Dame en Rouge. Entourée de livres et auprès du loup, la jeune femme était plus que sereine et raisonnée, à des lieues du tumulte explosif de son aimé.
Saralyne
Saralyne

Messages : 225
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Dim 5 Nov - 15:51

Louis-Oscar ne pouvait détacher ses yeux de son Aimée, quand à son tour elle découvrit l'heureuse nouvelle couchée, avec des mots soigneusement rédigés.
Nuage à ses pieds, il ne manquait qu'Arthur, pour que le tableau fut parfait...!
Et avec les cris de Rosalie, puis ses pas précipités et sa joie verbalisée, le bambin ne tarderait pas à se réveiller pour les rejoindre...!


Puis Sara leva les yeux pour les river aux siens, et à ses propos, le jeune Gouverneur répondit en lui offrant le plus doux des sourires, et en s'approchant plus encore pour l'entourer de ses bras.:

Oui, Mon Adorée, et j'aimerai que tu m'accompagnes...
Enfin...si ta santé te le permet...

S'empressa t'il d'ajouter...
Parce que voyager sur des chemins semés d'ornières et d'embûches, n'était jamais trop indiqué dans son état...

Et pour les Présents, la petite gourmette d'or est faite déjà, il me faudra juste y graver le prénom du bébé.
Et comme c'est Victoria, je pensais y ajouter un pot de miel, et un peu de cette gelée Royale, ce nectar que seules les abeilles savent nous offrir.
Rosalie en ajoute dans tes infusions, à ma demande, pour t'aider à retrouver tes forces...!


Un instant il se tut, et leurs yeux parlaient pour eux, surtout quand les mains de Sara recouvrirent son ventre d'un bel arrondi, qui abritait leur enfant à naitre. Émus et heureux, ils l'était tous les deux, et tout naturellement, Louis-Oscar y ajouta sa main.


Et puis quelques belles bougies aussi, pour parfumer et purifier l'air..?
C'est les moines du Prieuré qui en ont le secret ...!
Qu'en penses tu..?

Ajouta t'il ensuite...
Puis en voyant son Aimée si calme, comme en retrait de cette agitation qu'il avait engendré, il s'excusa en effleurant sa joue si douce du bout de ses doigts, et murmura pour finir:

Tu sais, Victoria était ma toute première amie, sur Eu en Normandie, elle était, comme moi, un peu perdue, et reste ma petite sœur, enfin je crois, puisque j'étais Fils unique...

Un instant de silence où de belles images de la plage Normande, et du soulier emporté par les vagues, envahirent son esprit.


Pour les cadeaux, tu penses que ça conviendra...?
Et si tu préfères rester au Domaine, je comprendrais, tu sais...
Il ne me faudrait pas contrarier Nuage qui semble décidé à te veiller...!
Louis-Oscar
Louis-Oscar

Messages : 1168
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Lun 6 Nov - 16:15

A l'instant même où la main de Lo se joignît aux siennes, un léger petit coup se fît ressentir. Ce petit être, lui aussi, était heureux de vivre, désormais, auprès de ce père dont il avait manqué durant les premiers mois de sa gestation, pendant lesquels, finalement, il n'aura surtout ressenti qu'angoisses, craintes et troubles! Combien de fois avait elle songé le laisser en garde à sa naissance ? Combien de fois avait elle pensé l'abandonner à son père une fois né ? Mais aussi... Combien de fois avait elle, dans ses plus sombres moments, laissé son esprit s'égarer et souhaité sa disparition, pure et simple... ?
Contre toute attente, tout voeu, il s'était accroché, se battant pour cette vie incertaine qu'on lui prédestinait alors. Il (ou elle) se battait déjà, pour son existence, bien avant sa venue au monde!
Cet être était le fruit d'un Amour alors défendu, défiant toute raison et toute convention. Il n'aurait pas dû être conçu, et pourtant... Ni l'un ni l'autre n'avait espéré ce projet fou. Ni l'un ni l'autre ne pouvait penser qu'une nuit aurait suffi à tisser des liens aussi solides et tenaces entre eux.
Et pourtant... Pourtant, il était là, et bien là, à se nicher au fond de ses entrailles, à grandir jour après jour, à devenir un peu de Lui et un peu d'Elle, à personnifier cet Amour qui les consumait et lierait bientôt leurs Ames, jusqu'à leurs morts et au-delà. Car, pour la Dame en Rouge, il était certain : Louis-Oscar serait son seul et unique époux et elle comptait bien ne pas vivre la dissolution de leur mariage. Plus jamais le jeune homme ne revivrait cette épreuve... A elle de faire en sorte qu'il ne cesse jamais de l'aimer, tout simplement.

Alors, désarmée par ce petit coup - non du sort - qui battait en elle, la jeune femme ne pût répondre dans l'instant. Il fallût qu'elle ressente la chaleur de sa main, bienfaisante, sur sa joue, pour qu'elle comprenne, enfin, ce qu'il attendait d'elle.
Loin de nécessiter ses services pour dénicher les présents à offrir, son Aimé lui demandait juste son avis... Et son accompagnement aussi. A cette demande là, le sourire de la future maman s'effaça, ne sachant si elle serait capable de s'y rendre et, encore moins, si sa venue serait opportune. On ne visitait jamais une jeune mère contre son gré, et encore moins par des inconnus... Pas vrai ?
Un léger soupir franchît alors ses lèvres et se détournant un instant, les mains toujours jointes sous son ventre arrondi, le regard de Saralyne se porta sur Nuage, toujours allongé et calme auprès du fauteuil délaissé.

- Je veux bien t'accompagner mais... Ne serait ce pas... Malvenu ?

... Mal perçu ? Un peu troublée par cette demande, Saralyne se tourna de nouveau vers Louis-Oscar et, l'oeil un peu lointain, elle le fixa. Il devait ressentir son malaise à cette idée de se présenter sans prévenir de sa venue. Après tout, c'était son amie à lui, pas à elle!

- Si c'est ton amie, je t'épaulerais, tu le sais fort bien. Prends juste les précautions élémentaires, veux tu ?

Fils unique... Et elle ? N'était elle pas fille unique aussi ? Elle avait perdu ses parents, tout comme lui, et n'avait aucun ami proche à qui se confier. Elle n'avait que son Aimé, juste lui et nul autre. Oh... Il y avait bien Danath mais... C'était comme son père adoptif, tout comme lui. Donc, tout à fait autre chose encore!

- En tous cas, les cadeaux sont très bien choisis mon amour. Le miel lui redonnera des forces, je peux te l'assurer!

Léger rire, tandis que Saralyne semblait reprendre davantage pied dans la réalité. Et puis, alors qu'elle s'approchait de son promis pour lui déposer un baiser, elle fût coupée dans son élan par la porte qui s'ouvrait, face à elle, laissant apercevoir le jeune Arthur encore ensommeillé et visiblement un peu bougon!
L'aurait on réveillé en sursaut ?
Léger sourire et regard complice : Lo saurait vite que son fils se tenait derrière lui.
Saralyne
Saralyne

Messages : 225
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 35
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Mer 8 Nov - 17:04

Comme il aimait voir son Aimée rire et sourire...!
Qu'elle était belle avec ses joues d'un joli rose qui changeaient de sa pâleur des mois précédents...

Ils étaient si proches, si complices, qu'ils abordaient tous les sujets, Ensemble.
Elle l'épaulait, le conseillait, même pour rédiger des courriers, allégeant ainsi sa Charge chronophage...


Hum...
Oui, je Sais bien Sara...
Je n'ai encore rien décidé...
Et avec le départ précipité de notre Bien Aimé Régent, Victoria doit être bien éprouvée, même si elle n'ose le montrer...
Un Océan les sépare ...


Puis à la remarque de Son Adorée, il sourit, ravi et un peu rassuré.

Mille Mercis Sara ...!
Que serais je sans toi...?


Tout entier plongé dans les yeux de sa Fiancée qui s'approcha d'un pas pour l'embrasser, elle s’arrêta dans son élan,
et ses yeux de le quitter ...
Ben...
Et mon bisou..?!
Pensa t'il un peu déçu....
Il suivit alors la direction du regard de sa Belle, et découvrit son Fils, debout sur le seuil de la porte, les yeux encore gonflés de sommeil, et Nounours à la main...


Coucou du matin Arthur...!
Lança t'il au bambin, en s'agenouillant et en lui tendant ses deux bras.
Hum, je suis un vilain qui t'a sorti de ton sommeil, je crois bien...
Mille pardons ...
Et Nounours, il a bien dormi lui..?

Non ...Zalie elle a crié Fort...
Déjà Nuage s'approchait, pour le saluer à sa façon; d'un coup de langue sur sa joue, lui lavant l'oreille au passage...
Le Petit de la Meute était levé, il fallait veiller !


Mais l'heure avançait, et Louis-Oscar devait s'activer...

Je vais devoir y aller tu sais...
Et ce soir, quand je rentre, on  racontera l'histoire de la petite chenille qui se transforme en Papillon ...  !

Et en terminant sa phrase, il tandis ses deux mains qui portaient son fils, vers le plafond.
Évidemment, cris et éclats de rire s'en suivirent...!


Veux faire pipi aussi...
Oui, je t'yemmène, et ensuite on va voir Rosalie qui t'attend, faudra tout manger hein !

Et son Fils sur le bras, le Jeune Gouverneur embrassa tendrement Sara, en lui murmurant quelques mots:

Je t'aime Tellement ..!
Prends soin de toi surtout, et de toi aussi !

Ajouta t'il avec un sourire jusque dans ses yeux, en pointant de son doigt le ventre rebondi.
Louis-Oscar
Louis-Oscar

Messages : 1168
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Noah.Dupuis le Jeu 18 Jan - 19:20

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 3z1k

A Mademoiselle Charlotte Beauclair
Intendante aux Finances

Et Monsieur Louis Oscar De La Tour Du Pin


Le Jeudi 18 Janvier 1657


Mademoiselle Beauclair et Monsieur De La Tour Du Pin,

Ma lettre va peut être vous surprendre mais j'aimerai m'entretenir avec vous deux, Lundi 22 Janvier à 10h à mon bureau.
Il y a un point que j'aimerai discuter avec vous.

Dans l'attente de vous recevoir, veuillez recevoir mes sincères salutations distinguées.

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Xkj5
Noah.Dupuis
Noah.Dupuis

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon " - Page 7 Empty Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum