[ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Victoria le Mar 13 Juin - 10:59




CABINET DU RÉGENT DU ROYAUME DE FRANCE ET DE NAVARRE


A Monsieur Louis-Oscar de la Tour du Pin

Monsieur, Cher Louis-Oscar,

En ma qualité de Premier Ministre du Gouvernement de son Altesse Sérénissime, Paul-William-Arthur du Chesnay-Taillandier, je souhaite pouvoir vous recevoir en mon bureau du Palais Jacques Cœur, aussi vite que possible.

Ce courrier vaudra laisser-passer au poste de garde du Palais Jacques Cœur.

Que le Très Haut vous garde, Monsieur, Cher Louis-Oscar.



Fait à Bourges, le 13 Juin de l'An de Grâce 1657
Pour son Altesse Sérénissime Paul William Arthur du Chesnay-Taillandier - Régent du Royaume de France et de Navarre



avatar
Victoria

Messages : 177
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Mar 13 Juin - 13:49

Alors qu'il s'apprêtait à quitter le Domaine pour rejoindre son Bureau au Siège du Gouvernement, un messager aux couleurs du Palais Jacques Cœur arrivait.
Louis-Oscar le gratifia de son franc sourire ainsi que de quelques Tournois, avant de prendre connaissance du plis remis.

Un peu fébrile, voir même inquiet, il découvrit les mots de Victoria, l’Épouse du Régent et Premier Ministre accessoirement !


Ouf, rien de grave ...

Souffla t'il, un peu rassuré.

Mais urgence il semblait y avoir, et il rédigea juste une missive destinée à son vieux père, pour l'informer de son arrivée différée .
Puis, il se mit en route, direction le bureau de Victoria au Palais.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Sam 24 Juin - 17:05

Cette nuit là, Louis-Oscar fit un rêve...
Et en se réveillant, il souriait tel un bienheureux, en y repensant...

Mais toujours bien enrhumé, il eu toutes les peines du monde à mettre de l'ordre dans ses idées, et ce rêve...

C'est bien parce que c'est vous, et si je n'explique pas un minimum ce fameux rêve, vous aurez bien du mal à suivre !
Ce rêve où Louis Oscar tenait son fils Arthur dans ses bras, à ses cotés Saralyne portait tout contre son sein un nourrisson, et Nuage entre eux, fièrement assis.
Il ne manquait qu'un peintre pour immortaliser cette scène qui paraissait tellement réelle....

Et pourtant, la réalité était tout autre...
La jeune femme semblait le détester, froide et distante à son égard, sans qu'il n'en comprenne les raisons...

Troublé comme jamais, la fièvre aidant surement, et bien incapable de raisonner, il rédigea alors un courrier et se rendit au pigeonnier, pour envoyer Colombe porter son invitation.


Tu lui diras ce que je ne peux écrire  hein!
Vole Bel oiseau !
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Ven 7 Juil - 14:11

Les premiers rayons du soleil perçaient seulement lorsque Colombe revînt au pigeonnier...
De Saralyne Dubuisson
"Au Fil d'Argent"
2 Porte de Saint André
Sancerre

A Louis-Oscar de la Tour du Pin
Domaine "Les Ails d'Angilon"


Le 7 juillet 1657

Très cher ami,

Je n'irais pas, dans cette missive, par quatre chemins.
Malgré notre passé, et notre présent désormais compliqué et difficile, il me faut te voir afin de m'entretenir avec toi d'un sujet de la plus haute importance.
Inutile de te précipiter cependant. Viens quand tu le pourras... Et quand tu le voudras. Il n'y a, dans cette invitation, aucune obligation.
Si tu te vois contraint de décliner, je t'écrirais, à nouveau, plus longuement, afin de t'en informer. Mais il me semble que cela sera plus adéquat de le faire de vive voix.

A bientôt, peut être.

Ton amie,
Sara.
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Ven 7 Juil - 17:57

Une  petite routine tranquille...
N'est ce pas là le début du bonheur...?
Mais parfois, même quand tout semble aller pour le mieux, l'âme et le cœur n'ont plus gout à rien, et le corps se retrouve à se traîner...
Chaque geste, chaque pas, semble réclamer bien trop d'énergie...

Et Louis-Oscar en était la parfaite illustration...
Il faut dire aussi que de ses nuits interminables, à se retourner sans trouver le sommeil, et bouder les excellents repas préparés par Rosalie, ça n'arrangeait rien ...


Ce matin là, comme les autres matins, les jumeaux venaient tout juste de grimper dans la diligence pour rejoindre l’école de Neufuy, et avec Arthur sur son bras, et Nuage à ses cotés, il marchait, ou plutôt se trainait, jusqu'au Pigeonnier...

Peut être une réponse de Victoria aujourd'hui...?

Dit il à voix haute en s'adressant à son Fils et au loup blanc, qui l'écoutaient gentiment.

Vi toria..?!

Demanda alors l'enfant de sa petite voix cristalline, voyant son père figé, quand il découvrit Colombe, de retour au pigeonnier.

Passant machinalement sa main dans ses cheveux, et inspirant profondément, en sentant ses jambes qui peinaient à le porter, il répondit alors:
Non Arthur, c'est Sara !

Fébrilement, il détacha avec une infinie douceur, le plis lié qu'il serra finalement contre son cœur.
Sans même en prendre connaissance...


Puis retrouvant comme par miracle sourire et énergie, Louis-Oscar reprit son Fils dans ses bras pour redescendre quatre à quatre, les marches des escaliers en colimaçon du pigeonnier.


Tu veilles Nuage hein!
Lança t'il à l'animal, tout en lui confiant Arthur qui déjà courrait aussi vite que ses petites jambes lui permettaient; Avant de déplier le vélin,
et de lire, enfin dévorer serait plus juste, les mots soigneusement calligraphiés par Sara, si chère à son cœur.

avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Ethelstan le Mer 9 Aoû - 18:40

De retour d'un long périple qui le mena jusque dans ce beau pays qu'est l'Italie, arrosée par le soleil, faute de pluie, Ethelstan s'en vint frapper à la porte du Domaine de son petit protégé.
Même si l'adjectif est loin de convenir, puisque Louis-Oscar le dépasse d'une bonne tête !

Le Prieuré étant tout près, il arriva à pieds, tirant un des ânes noirs du Berry lourdement chargé, par son harnais.
Il ne manque qu'une de ces crosses, comme on en voit dans les vieux manuscrits enluminés, pour que le vieux moine ressemble au Grand saint Nicolas de la légende.
L'habit ne convient pas vraiment non plus, mais étant Prieur, les habits somptueux que portent un Évêque les jours de grandes cérémonies, ne sont pas pour lui.

Doit il rappeler qu'un monde sépare les deux voies du clergé..?
Un moine, fait vœux de pauvreté, de chasteté, de silence parfois aussi, mais ce vœux là, il ne l'a pas fait, et vous vous en rendrez vite compte !
Ou non, puisque déjà la porte s'ouvre, avant qu'il ait eu à la frapper pour se faire annoncer...

Une femme corpulente, plus grande qu'un homme est là devant lui.
N'étant pas très grand, il dû lever les yeux pour la saluer.
Mais sa mine réjouie en le voyant, lui retira toute crainte.
Parce que si elle l'avait pris pour un colporteur, il lui aurait surement fallu courir, pour éviter son courroux.


Bonjour Rosalie !
Vous me remettez?
C'est moi Ethelstan !
avatar
Ethelstan

Messages : 4
Date d'inscription : 28/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Mer 9 Aoû - 22:39

Rosalie :
La tarte aux framboises, cueillies ce matin même, fumait encore sur la table et embaumait la vaste cuisine.
Rosalie souriait rien que d'imaginer les enfants s'en régaler...
Puis elle s'approcha de la fenêtre grande ouverte,  et leva les yeux vers le ciel où quelques nuages bien gris s’amoncelaient, histoire de rentrer son linge avant qu'il ne soit à nouveau rincé...
De l'ouvrage au Domaine, elle n'en manquait pas...!
Et c'est là qu'elle vit au loin, dans l'allée, un étrange équipage s'avancer...
Oubliant le ciel menaçant, elle y regarda de plus près...:

Un homme encapuchonné suivit par un grand âne noir, comme ceux de son époux Barthélémy et palefrenier officiel de cette demeure,
enfin... des écuries !

Mais..on dirait...
Mais oui !
C'est bien lui !

Et elle se hâta vers la porte et l'ouvrit en grand, avant même qu'elle ne soit frappée .


Immobile sur le seuil, campée sur ses deux jambes, un large sourire sur son visage, Rosalie était ravie !
Mais il lui fallait répondre et même l'inviter à entrer, au lieu d'imaginer déjà les belles histoires qu'il rapportait, en plus des présents !


Oh Oui !
Bien l'Bonjour Pèr'Ethel !
Mais entrez donc !


Puis un éclair lui traversa l'esprit, et elle s'empressa d'ajouter, ses deux mains sur ses larges hanches...

Heu, sans l’âne...hein !
Faudrait pas qui salope ma cuisine et ptet bien même qui bouf'rai ma tarte ...
Bougez pas j'appelle mon Bart!


Et elle tira trois fois sur la corde reliée à la cloche, au dessus de la porte d'entrée, et le palefrenier accourut, saluant à son tour l'arrivant d'une franche poignée de main, avant de s'occuper de l'animal, en commençant par le décharger de son fardeau.
Évidement Rosalie l'aida et porta à l'intérieur, les deux malles d'osiers et le lourd panier, comme s'ils étaient vides...


j'vous sers quoi d'bon..?
un ptit blanc?

avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Ethelstan le Jeu 10 Aoû - 13:08

Rosalie ne changeait pas, le temps n'avait pas d'emprise sur elle.
Son esprit simple et pratique n'altérait en rien sa curiosité naturelle.
Comme un enfant, un rien l'émerveillait et l’intéressait.


Flatté de cet accueil, le moine souriait et entra , mais l'âne le suivit.
La réaction de Rosalie ne se fit pas attendre, et à l'inverse d'un cerbère, empêcha l'animal d'entrer, avec des arguments bien à elle.
Réprimant son envie de rire, le moine s'amusait du spectacle insolite.
Qui remporterai cette joute, le grand âne noir ou la cuisinière du Domaine?

La victoire revient bien sur à Rosalie, avec l'aide de son époux !
Mais c'est de la triche !
L'animal fut délesté de son chargement, et l'imposante femme s'en chargea!


Debout au milieu de la cuisine, son attention se porta sur la tarte posée sur la table.
Avec un nez comme le sien, une si bonne odeur ne pouvait que l'attirer.


oui, je veux bien Rosalie

sans quitter la pâtisserie des yeux.
[i]Tout en la regardant s'activer et le servir, Ethelstan demanda:


Quoi de neuf au Domaine?
Notre Lo est il par là?
Et mon vieil ami Danath?


Des cris , des rires d'enfants, et un courant d'air, et les jumeaux étaient là devant lui, et un petit bonhomme avec de ces yeux !

Bonjour les Enfants !
Comme vous avez grandit !
Et toi, tu es Arthur c'est sur, avec les même yeux que ton père !


Mais le bambin intimidé, par la capuche peut être, ou la barbe ou un visage étranger ? Se réfugia dans les jupes de Rosalie.
avatar
Ethelstan

Messages : 4
Date d'inscription : 28/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Dim 13 Aoû - 12:16

Rosalie :

Courant jusqu'au cellier pour revenir avec un pichet de vin clair de Sancerre, rafraîchit par les vieilles pierres où il séjournait, Rosalie le servit, tout en répondant à ses questions.

M'sieur Louis est encore au bois, y d'vrait pu tarder, et Danath lui, il est devenu important !
Si Si !
Com' j'vou'l' dit !

Insista t'elle, en lisant la surprise dans les yeux du moine qui savourait son breuvage.

Mais on l'voit pu d'trop par ici...
Il loge à Sancerre, au d'sus d'son atelier.

Puis sur le ton de la confidence, elle ajouta, avec un sourire jusque dans ses yeux:
Et p'tet' bien qui va's'marier !!

Mais l'imposante femme s’arrêta là , au grand regret du vieux moine éberlué...
Une tornade venait d'entrer, sans doute attirée par les effluves de leur gouter qui tiédissait.

Oh !!
Père Ethel !
Coucou !

Oh !!
Père Ethel !
Coucou !

Lancèrent en chœur les jumeaux, tout en déposant un gros bisou sonore sur ses joues, rendues piquantes par un ( ou deux...?) rasage oublié

Faut vous laver vos mains les p'tiots, si vous voulez gouter la tarte hein !

Lança t'elle alors, en attrapant Arthur dans ses bras, tout en le débarbouillant sans douceur.
Te rev'l'a tout prop' !
Dit elle à l'attention du bambin qui se débattait, emprisonné contre son l'opulente poitrine.
Elle l'installa ensuite sur la chaise surélevée, avant de disposer les assiettes et les timbales pour le gouter.
Puis elle tourna machinalement la tête en direction d'un bruit qu'elle connaissait bien:
Et elle annonça simplement :

Vl'a M'sieur Louis qui arrive !
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Ethelstan le Jeu 17 Aoû - 16:39

Le vieux moine écoutait les paroles de Rosalie, et son sourire s'élargissait.
Il comprenait qu'il y avait eu des changements importants en son absence, et sa curiosité le piquait.

De nombreuses questions brulaient ses lèvres, et il avait hâte d'en savoir davantage.
N'osant trop les poser devant les enfants, il patienta.


Heureusement son petit protégé arrivait, et il se leva.
Ethelstan glissa ses deux mains dans ses manches, et peinait à cacher son impatience.


L'Enfant Prodigue !

Dit il en souriant largement, avec sa voix forte et grave, en guise de salut !
Et il s’inclinât devant lui, avant de le serrer dans ses bras, comme un père et un fils.
avatar
Ethelstan

Messages : 4
Date d'inscription : 28/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Sam 19 Aoû - 22:46

L'été avançait, et il fallait songer à rentrer le bois, tant qu'il en avait le temps...
et que ce dernier s'y prêtait...
C'est d'ailleurs un peu pour ça que Louis-Oscar rentrait plus tôt qu'à l'accoutumé, les nuages menaçant s'amoncelaient, et il jugea plus prudent de se hâter
Nuage à ses cotés, il tapa un peu ses vêtement crasseux, avant de pousser la porte...

Une bonne odeur venant de la cuisine chatouilla ses narines, et il s'y dirigea. Et là, quel ne fut pas sa surprise de découvrir son ancien Précepteur debout devant lui...!
Rosalie était debout aussi, veillant sur le bon déroulement du gouter des enfants qui semblaient se régaler, à en juger par les taches couleur framboise qui s'accumulaient sur le pourtour de leurs lèvres...!

Il s'avança de quelques pas et s'inclina humblement, pour recevoir la bénédiction du Prieur, avant de se relever et de le serrer dans ses bras.

Ethel, je suis si content de te voir... !
Lança t'il visiblement ému.
Un peu comme Danath, Ethelstan avait toujours veillé sur lui, et avait même été son Précepteur, durant les mois d'hiver, où ses parents adoptifs et lui, trouvaient refuge au Monastère....


Où le vent à t'il guidé tes pas cette fois..?
Et quelles nouvelles en apportes tu..?

Demanda t'il, sans se départir de son sourire, tout en s'approchant de la bouilloire fumante.


Une infusion revigorante te tente, ou tu en restes au vin clair de Sancerre..?

avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Danath le Sam 23 Sep - 21:23

Quelques temps plus tard, le 9 septembre plus précisément...

Précedemment


Danath n'en menait pas large dans la carriole lourdement chargée qui filait à belle allure vers le Domaine.
Saralyne se démenait malgré son épuisement évident, refusant la destination, et on pouvait la comprendre...
et finit par s'évanouir sur ses genoux...
Le cocher un peu horrifié ne savait plus quoi penser et lançait des coups d’œils incendiaires au vieil homme, tout en surveillant la route pour éviter les ornières ; La condition pour recevoir son salaire doublé, et c'était pas rien hein...!

Danath veillait maintenant de son mieux au confort de la future maman, qu'il tenait fermement contre lui, pour lui eviter de se blesser.
Jamais le trajet ne lui avait paru si long...
Les minutes ressemblaient à des des heures et les heures à une éternité...


Enfin le Domaine apparu à l'horizon, et la calèche s’arrêta devant la Bâtisse.
Fort heureusement Barthélémy, le Palefrenier du domaine accouru pour l'aider.
Et en découvrant la jeune femme sans connaissance, c'est rosalie qu'il courut chercher.
Lui il se contenta de décharger les malles, Rosalie porta avec une infinie douceur la Belle inconsciente dans ses bras, et le vieil homme paya le triple du prix habituel au cocher, qui en recevant les tournois dans sa main, afficha un large sourire avant de repartir.


Conduisez la dans ma chambre Rosalie je vous prie !

Lança t'il tout en tachant de suivre le pas  de l'imposante cuisinière, dont la force légendaire n'était plus à conter.

La vaste chambre du vieil homme, même si elle n'était guère utilisée, était toujours parfaitement entretenue et aérée, et le lit était fait.


Tout va bien Jeune Fille !
Lança t'il à Saralyne qui retrouvait ses esprits, allongée sur le lit de Danath, pendant que Rosalie tentait de lui délacer son second soulier.
avatar
Danath

Messages : 205
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Lun 25 Sep - 15:49

Black out total.
Lorsque les paupières, alourdies par une fatigue harassante dont elle peinait à récupérer, s'ouvrîrent enfin, ce ne fût que pour découvrir un lieu qu'elle ne connaissait pas, allongée sur un lit qui n'était clairement pas le sien!
Dans un mouvement désespéré, Saralyne tenta de se relever, afin de partir de cette demeure dans laquelle elle avait toujours refusé de poser le moindre pied... Et même orteil! Même si elle ne savait pas où elle se trouvait, il était évident que Danath avait suivi son idée première et que son évanouissement avait dû lui faciliter la tâche, forcément!
Mais la voix du vieil homme claqua dans l'air, comme un rappel à l'ordre paternel, même si la tonalité utilisée se voulait douce et rassurante.


- ... Pourquoi... ?

Entre deux sanglots, ce fût le seul mot que la belle parvînt à prononcer. Entrer dans cette bâtisse, dans ce domaine même, c'était, pour elle, comme s'immiscer tel le diable dans une église. La pureté des lieux se trouvait souillée par sa présence, par ce qu'elle représentait en portant cet enfant bâtard : l'infamie et le déshonneur. Ni plus ni moins.
La gorgée nouée, étranglée par la peine qu'elle ne parvenait pas à contrôler, la jeune femme ne repoussait même pas Rosalie qui, d'une main de maître, la déchaussait. A quoi bon, de toute façon ?
Un aveu de défaite... Voilà ce que cela représentait. Il était hors de question qu'elle vive aux crochets de son amant, qu'elle soit imposée en sa maison, le lieu même du bonheur familial. Comment l'expliquer aux enfants ? A l'épouse légitime ?

Saralyne était tellement perturbée par son propre chaos intérieur, par sa douleur, que la tête venait à lui tourner. Bien malgré elle, elle fût contrainte de s'allonger, sans trouver la solution à ses problèmes.
S'il lui était impossible de fuir pour soulager l'homme qu'elle aimait, que pouvait elle faire d'autre ?!
Perdue... Voilà ce qu'elle était désormais.
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Danath le Mar 26 Sep - 11:56

Comme il était démuni, face à la détresse de Saralyne qui tel un animal blessé, cherchait à s'évader par tous les moyens, alors que son corps était sans force...
Dans ses si beaux yeux, tellement émouvants et remplis de larmes, il lisait cet affolement...


Alors quand entre deux sanglots, elle réussit à articuler ce simple mot:

Pourquoi..?
Qui résumait à lui seul  tout le drame qui se jouait, et et ce, depuis ce fameux Bal du printemps de Bourges, le vieil homme n'hésita pas longtemps pour lui répondre...
Enfin, dès qu'il parvint à affermir sa voix, étranglée par l'émotion.

Pour l'Enfant à naitre, Jeune Fille !
Et pour Lo aussi ...


Mais il fut interrompu par Rosalie, qui s'évertuait à prendre soin de la jeune femme qu'elle avait bien vite reconnue, en la portant dans ses bras...
Elle savait l'importance que la Belle avait pour le Maitre des Lieux, depuis l'escapade à la Boutique de Sancerre en avril, où grand ménage fut fait.
Et sans douceur, elle dit, en s'adressant à Danath.


J'dois la mettre à l'aise, faut qu'elle s'repose !

Fait'donc une d'vos infusions corsées, faut la calmer et la réchauffer !
Un bon feu s'rai pas d'trop non plus !


Et dès que le vieil homme eu quitté la chambre:

J'dois veiller à vot'bébé et à Vous m'Dame !
Et ch'sais y fair'

Ajouta t'elle en s'adressant à Saralyne, comme pour s'excuser de lui retirer sa robe, tout en pointant de son index son ventre rond qui tel un écrin, abritait le plus précieux des trésors.
avatar
Danath

Messages : 205
Date d'inscription : 03/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Mar 26 Sep - 14:35

Aux paroles de Danath, la jeune femme se sentît, tout à coup, vide et sans âme. L'enfant... Seul l'enfant importait dans toute cette histoire!
Dans quelques mois, il verrait le jour, sur ce domaine qu'elle ne voulait pas approcher...
Et, dans quelques mois encore, la Dame en Rouge ne serait plus qu'un souvenir.
L'enfant aura un père qui saura prendre soin de lui. Et elle... Elle n'aura, au fond, été qu'un réceptacle inattendu pour faire grandir une graine qu'elle pensait issue de l'Amour. Pourtant, en cet instant, elle estimait ne plus compter. Seul l'enfant et la poursuite de cette grossesse non désirée, à la base, étaient capitaux.

Lasse de se battre contre vents et marées, Saralyne ne cherchait à plus à fuir.
Résignée, elle laissa Rosalie faire son travail, devenue poupée de chiffon entre ses doigts vigoureux. A quoi bon tenter de lutter contre une situation qui, de toute façon, lui échappait ?
Elle l'avait tant aimé... Et elle l'aimait tant encore! Pourquoi n'était elle plus qu'une matrice dans toute cette histoire ? Que s'était il passé pour en arriver à ce point ?!

Perdue dans ses pensées, ébranlée par les mots de Danath, la voix de Rosalie lui parvenait par bribes et, de son regard vide et triste, elle fixa la domestique avec ce qui lui restait de forces.
"Et à vous"... Pourquoi Rosalie estimait elle qu'il faille appuyer sur ce point précis ? Avait elle lu sa détresse, son désespoir ?
Un léger sourire, infime, étira la commissure des lèvres de la belle qui, fatiguée, finît par se laisser retomber sur le lit douillet.

Plus tard, peut être, une fois reposée, parviendrait elle à s'exprimer... Mais pas maintenant. Elle n'en pouvait plus. Vraiment plus.
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Mer 27 Sep - 0:45

L'escapade d'Arthur

A son réveil, en ce milieu d'après midi, Arthur jouait avec les oreilles de Nounours,
Il aimait les triturer avec ses petits doigts, en attendant qu'un Grand, viennent le chercher.
- Ce n''était pas souvent son Papa...
un Gouverneur ça travaille beaucoup; mais heureusement, pour l'histoire du soir, il était toujours là !

- C'était surtout Rosalie...
Mais là, personne ne venait, et Arthur s'impatientait...
En plus, il avait envie de faire pipi...


Nuaz ...!
Lança t'il tout heureux, avec un sourire jusque dans ses yeux, quand un grand loup blanc s'approcha de son lit.
- Rassurez vous chers lecteurs, ce loup est plus doux qu'un agneau, et veille sur le bambin comme si c'était le sien.
Le Petit de la meute, c'est précieux, surtout pour un loup... ! -


Arthur, encouragé par l'animal, s’enhardit et sorti de son lit, et de la chambre, puis avança dans le long couloir.
Mais la barrière devant les escaliers était placée, et c'est interdit d'y toucher !!
Alors pour éviter de fâcher Rosalie, il fit demi tour, et suivit Nuage...
Mais il avait toujours envie de faire pipi...
L'animal semblait en alerte; il percevait une odeur nouvelle, et sembla même hésiter.
Puis de son museau il encouragea le bambin à le suivre, en s'enfonçant dans le couloir, jusqu'à arriver devant la chambre de Danath.

Papy Dan..?
Lança Arthur de sa voix cristalline, devant la porte entrouverte.
Mais aucune réponse ne lui parvint.

Aussi, sans autre façon, il poussa la lourde porte, avec l'aide de Nuage, Nounours toujours dans sa main, et il entra.

Papy Dan..?

Demanda t'il encore, en s'approchant du lit de la Belle endormie...
Haut comme trois pomme, il voyait bien que le lit était occupé, mais ne pouvait savoir par qui...
Il s'agrippa alors au bord de la couverture pour tenter de se hisser, mais avec Nounours, c'était compliqué...
Il déposa un gros bisou sur le nez de Nounours avant de le poser à même le sol, et lui murmura à voix basse :
t'es saz et dodo  !

Puis repris son escalade, et avec deux mains, c'est plus facile !
Mais le lit était bien haut, et il peina pour lever ses jambes si haut ...
Enfin, il y arriva, se retrouvant à plat ventre sur le lit de son grand père; sauf que ce n'était pas son Papy ...

Oh...
C'était une jolie Dame qui ressemblait à celle qui tressait les couronnes, le jour des papillons...
Sauf que la dame là, elle avait pas de jolie robe, mais une chemise pour la nuit.
Et c'était pas la nuit...

Arthur s'approcha à quatre pattes, et effleura la joue de la Belle endormie, qui doucement ouvrit un œil, puis l'autre...


Arthur était ravi et frappa des mains.
Il ne manquait que Nounours pour le combler.


Cou cou !

Lança t'il alors, de sa petite voix chantante.
Et Nuage veillait, et semblait se régaler de la scène qui se jouait...
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Jeu 28 Sep - 13:21

Ereintée par les soucis et par la fatigue généralisée qu'engendrait son état, Saralyne avait fini par s'assoupir, à bout de forces et résignée. Si on voulait la garder prisonnière jusqu'à la naissance de l'enfant, ce serait ainsi. A quoi bon se battre contre le courant ? Contre les vagues engendrées par une vie tempétueuse ?
C'était sa faute. Cette nuit là, cette nuit d'avril où les aveux étaient enfin prononcés, où les corps se trouvaient et se retrouvaient dans un ballet des plus langoureux, elle aurait dû dire non. Elle aurait dû... Nier, protester, quitte à souffrir de cet amour qui, désormais, se révélait à sens unique. C'était du moins avec cette pensée qu'elle avait rejoint les bras de Morphée, pour un sommeil réparateur, dans le confort absolu que conférait la chambre de Danath.
Elle n'était qu'un corps pour donner la vie, un prétexte.
C'était sa faute... Un point c'est tout.

S'ensuivît un sommeil sans rêve, abattu comme une chape de plomb sur les épaules d'une couturière précocement retraitée. La boutique n'ouvrirait plus ses portes. Une fois l'enfant né et confié aux bons soins de son père, elle fuirait. Le cœur et l'âme en vrac, à jamais brisés.... Mais c'était ainsi. La vie, elle même, était ainsi.
Ne pouvait elle pas aimer et être heureuse, un jour, sereinement ?

Et puis une caresse, délicate, effleura sa joue, alors que le sommeil la libérait lentement. De légers heurts, presque imperceptibles, secouaient le lit où elle s'était allongée, le temps de de quelques heures... D'une nuit... Ou de deux jours... Aucune idée. Mais elle avait dormi tout son saoul, enfin!
Les yeux clairs s'ouvrant, elle découvrît un petit être à ses côtés. Mais... comment ?
Un court instant, la jeune femme crût qu'elle avait rêvé toute sa peine, que son enfant était déjà venu au monde, que la vie était belle et qu'elle avait, tout simplement, tout oublié de ces instants heureux et douloureux de délivrance!

Mais, lorsque le voile sur son regard se leva enfin pour de bon, ce fût le jeune Arthur qu'elle reconnût et dont elle entendît la voix enfantine chanter à ses oreilles.


- Coucou toi... Que fais tu là ?

Un léger murmure, tandis qu'elle se redressait, juste assez pour poser une main sur la joue de l'enfant.
Il faisait frais dans la chambre. Aussi, lentement, souleva t'elle la couverture pour le laisser s'y glisser s'il le voulait.


- Veux tu... Dormir un peu ?

Quelle heure était il ? Elle n'en avait aucune idée, sincèrement. Mais, même si la fatigue s'en était allée, un peu, elle se sentait toujours très faible et ne saurait pas ramener l'enfant à qui de droit.
Quand bien même... Le risque de croiser la mère d'Arthur existait. Donc...

Le regard, bienveillant, braqué sur cet enfant innocent dans un monde d'adultes chaotique, elle patientait, prête à le couver, tout autant que cet enfant qu'elle portait en son sein, qui serait sien quelques mois encore.
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Ven 29 Sep - 11:30

Arthur
Ses yeux, aussi clairs que ceux de son père, semblaient pétiller, et on pouvait y lire un brin de malice.
Non pas Dodo...!
Expliqua t'il tout en offrant le plus beau des sourires, qui voulait dire:
Ben non, j'ai déjà dormi hein !
Puis, sa petite vessie se rappela à lui de façon plus impérieuse, et son visage enfantin changea; Il plongea ses yeux dans ceux de la Belle Dame, et murmura :

Veux faire pipi...

Rosalie
De l'ouvrage elle en avait, et elle aimait à être toujours occupée.
Et depuis la veille, avec Dame Saralyne mal en point, installée dans la chambre de Monsieur Danath, elle était servie !

La seule ombre qui planait, c'était de devoir tenir sa langue...
Oh rassurez vous, elle n'avait rien d'une commère hein, et des secrets, elle savait les garder, mais là...
Elle avait la désagréable impression de trahir le Maitre des Lieux, toujours si juste et bon, qu'elle respectait et adulait presque, en le servant au mieux.
Mais tel était le souhait du vieux Danath et de la jeune femme...
C'était à n'y rien comprendre pour Rosalie, qui en avril, avait bien vu l'Amour qui liait son Employeur et la Belle encore endormie...
Et là, elle attendait un bébé ...!
Alors pourquoi taire une si Merveilleuse nouvelle...?
Les gens sont décidément bien compliqués...
Mais vendre la mèche, ça ne sera pas de son fait, Rosalie ne dirait rien, même si ça lui pesait sur la conscience...
Voilà bien un poids qu'elle n'avait  pas l'habitude de porter, et qui la gênait considérablement...

Dès que le linge qui séchait au soleil fut rentré, elle monta les escaliers pour réveiller Arthur, s'il ne l'était pas déjà.
Mais en poussant la porte, point de bambin dans le petit lit...
elle se plia en deux pour regarder en dessous, où il aimait à se cacher, mais non, il n'y était pas cette fois...
Et elle lança de sa voix qui portait, tout en s'affolant un peu, elle toujours si sereine et impassible...

Ar Thuur...!?
Aarrthuur..?!

Puis elle revint sur ses pas, vers l'escalier, pour le chercher...

Louis-Oscar

De retour au Domaine plus tôt qu'à l'accoutumé, le Maitre des lieux était inquiet...
La Boutique à Sancerre était fermée, et il n'avait pas de nouvelle de sa Bien Aimée...
Sa santé le tracassait, d'autant qu'il se sentait responsable, et il s'en voulait beaucoup...

S'il n'avait pas envoyé, et ce à plusieurs reprise, Sara sur les routes pour relever les infractions des employeurs peu scrupuleux...
S'il avait veillé de plus près à son confort, quand elle avait accepté de l'aider, en s’attelant à la Charge d'Intendante aux Finances...
Si...
Son cœur se déchirait rien que d'y penser...

De plus même son vieux père semblait différent, sans qu'il puisse l'expliquer...
Comme s'il l'esquivait ...
Peut être lui en voulait il...?
Et pareil pour Rosalie, sa cuisinière au Domaine...
La veille au soir, et c'est vrai qu'il était rentré fort tard, semblait fâchée...
Enfin, tout du moins, son visage semblait fermé...

Alors aujourd'hui, il avait décidé de rentrer plus tôt, le Berry ne se sauverait pas...!
Et ses habitants non plus, du moins l'espérait il...

Coucou !
Lança t'il en franchissant le seuil de sa demeure.
Mais point de réponse...

Puis comme en écho, alors qu'il se servait un bol d'infusion, il entendit:

Ar Thuur...!?
Aarrthuur..?!
Décliné sur tous les tons...
Sans réfléchir plus avant, il monta quatre à quatre les marches de l'escalier, et trouva Rosalie affolée, les joues écarlates...

Il l'attrapa sans douceur par les deux bras, en l’interrogeant des yeux:
Et c'est à cet instant que Nuage se montra, invitant Louis-Oscar à le suivre.

Un peu essouflé en arrivant devant la chambre de Danath, Louis-Oscar intrigué entra et se figea:
Tellement heureux et rassuré de retrouver son fils entier,
Tellement heureux aussi de découvrir sa Bien Aimée, mais tellement surpris, qu'il ne pouvait parler...


Il s'approcha du lit, au ralenti, comme s'il craignait de la voir s'envoler,
Comme si ça ne pouvait être vrai...
Comme si elle ne pouvait être là...
Et il tendit simplement la main, pour effleurer le fin visage de Sa Belle, du bout de ses doigts.

Sara...
Mon Aimée,
J'étais si inquiet...
Je t'aime tant ...!


Naturellement, les déclarations d'amour n'était pas du gout d'Arthur, qui tout content de retrouver son Papa, lui tendait ses bras.
Et il avait toujours envie de faire pipi...
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Ven 29 Sep - 16:23

A l'évocation de l'urgence enfantine, le visage de la jeune femme changea d'expression. Vite, il fallait trouver une solution! Mais... Comment ? Elle ne connaissait ni les lieux ni... Enfin, elle serait bien incapable de se lever!
Pourtant, devant le regard si clair et implorant d'Arthur, regard qui lui en rappelait bien trop un autre en cet instant, elle lui répondît, dans un souffle.

- Dis moi où et je t'y emmène... D'accord ?

Un léger sourire s'installa sur ses lèvres. Tant pis pour la fatigue, tant pis pour la douleur, tant pis pour le secret! L'enfant avait besoin d'elle en cet instant et elle n'allait pas lui faire faux bond!
Le reste... C'était des "affaires de grands", après tout!

Quoiqu'il en soit, lorsqu'elle voulût se lever, avec beaucoup de peine, ses traits trahissant l'effort terrible qu'elle mettait en oeuvre, Saralyne entendît la porte de la chambre s'ouvrir et se glaça, immédiatement, d'effroi. Allait elle être découverte ? Et, surtout par qui ?!
Son coeur battait si vite que le sang lui vrillait les tempes... Et, une fraction de seconde, toutes, absolument toutes, ses perceptions furent ébranlées par son entrée!
Louis Oscar... Il était là, bel et bien là, et elle aurait voulu lui dire tant de choses! Et fuir aussi... Tant de sentiments contradictoires se cognaient les uns contre les autres dans son esprit!


- Je...

Il l'avait touchée et, dans un mouvement de défense, la dame en rouge avait émis un léger mouvement de recul. Tout comme elle aurait dû le faire cette nuit là...
Les mots... Elle les entendaient mais, comment y répondre ? Comment lui dire qu'elle l'aimait en ces circonstances où elle n'était qu'une prisonnière ?
Une boule se forma dans sa gorge et il fallût qu'Arthur gigote pour qu'elle parvienne à émettre un son, à construire une phrase, enfin.


- Rosalie... ? Je crois qu'Arthur a envie de... Enfin...

Un sourire gêné s'était esquissé sur les traits de la belle qui couvait l'enfant du regard.
Bien sûr, elle aurait pu l'envoyer vers son père mais sa présence, près d'elle, était nécessaire. Il faudrait qu'ils se parlent, enfin, sans se mentir, sans évoquer d'avenir aussi illusoire que celui dont ils rêvaient...
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Sam 30 Sep - 12:43

Le mouvement de recul de Saralyne au contact de ses doigts, et ses yeux qui s'ouvraient plus grand, tel un animal piégé, ce fut pour Louis-Oscar comme une gifle cinglante...

Un instant le temps s’arrêta, un bref instant pourtant, mais qui semblait s'éterniser...
Chacun restait figé, même Rosalie sur le seuil, même Arthur, bien trop surpris de pas capter cette fois, toute  l'attention de son Papa...

Quand enfin quelques mots furent prononcés par la Belle, tout sembla s’accélérer... !
- Alors essayez de suivre chers lecteurs ! -


Rosalie s'avança vers le grand lit,
Louis-Oscar tendit enfin ses deux mains vers son Fils, le prit dans ses bras et l'embrassa tendrement, en disant:

Va avec Rosalie, je te retrouve en bas... !
Puis en voyant sa petite main pointée vers le sol, il comprit ; Mais Nuage le devança, attrapant délicatement Nounours entre ses dents, pour l'offrir à l'enfant.

Rosalie portait Arthur, Arthur portait Nounours, et le loup blanc suivait.
Louis-Oscar ferma la porte de la chambre derrière eux, et revint vers le grand lit...

- Le maître du temps, guidé par les émotions des gens, dû à nouveau s'adapter et cette fois encore au ralenti...-
De quelques pas lents, comme s'il craignait de l'effrayer plus encore, comme s'il était devenu menace, il ne savait que dire...
Il plongea ses yeux dans ceux de sa Bien Aimée, espérant y trouver quelque réponse à ses Mille et une questions...

Il murmura juste, du bout des lèvres son prénom, comme si c'était la plus belle et la plus émouvante des déclarations.

Sara...
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Sam 30 Sep - 15:15

La porte refermée sur le trio (ou le quatuor si on compte Nounours!), le huis clos s'ouvrait pour les amoureux tourmentés. La jeune femme n'avait pas manqué de remarquer la lueur de crainte et de désillusion dans les yeux de celui qu'elle avait tant aimé. De la surprise, aussi, de la voir entre ces murs... Dans la chambre de son père, surtout. Mais, après tout, ne devait elle pas l'épouser à un moment donné ? N'aurait il pas été logique de la trouver là ?
Son prénom prononcé dans un souffle la ramena vers la réalité, l'extirpant peu à peu de cette torpeur qui l'étreignait. Il fallait s'expliquer, elle le savait. Mais en aurait elle seulement la force ?


- Lo... Je... Je ne voulais pas... Venir...

La respiration de la belle s'avérait parfois difficile vu son extrême fatigue. Ses joues demeuraient pâles malgré le repos et les bons soins de la Rosalie, tenue au secret. Posant une main sur son coeur, elle baissa la tête, le regard posé sur les draps qui la couvraient, et tentait de calmer le rythme saccadé de son pouls déchaîné.

- Pourquoi... ? Pourquoi me tenir enfermée ? Pourquoi... M'empêcher de partir ?

Relevant la tête, le regard empli de larmes, Saralyne était certaine que tout était complot, que tout ce qui comptait, c'était l'enfant à venir.

- ... Je... Je te l'aurais laissé... Si tu me l'avais demandé...

Une larme roula sur sa joue, puis une autre, ressentant un réel déchirement à l'idée même d'abandonner son enfant non encore né. Mais, en ces lieux, sans elle, il aurait une belle vie et tout ce qu'elle ne pourrait jamais lui offrir!
Atterrée par ses propres mots, la dame en rouge cacha son visage entre ses mains, sanglotant à chaudes larmes.

- Je... Je t'aimais...

Et ce fut tout. Même si le passé employé n'était que pour la forme, que les sentiments étaient bel et bien encore présents.
Mais il fallait qu'il comprenne qu'elle ne s'était jamais joué de lui. Elle...
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Dim 1 Oct - 11:28

S'asseyant sur le bord du lit, sans oser toucher sa bien Aimée, comme si elle était si fragile, qu'il craignait de la briser, Louis-Oscar la contemplait, il ne se lassait pas de caresser de ses yeux, ce fin visage tant Aimé....
Puis, Sara articula avec peine quelques mots, en tentant de d'expliquer sa présence, mais elle paraissait si bouleversée...

Puis des questions posées, prononcée avec l'énergie du désespoir, qui le laissèrent sans voix,
tel un poisson hors de l'eau et bien incapable d’émettre un son...
Seuls ses yeux clairs, où on pouvait lire toute l'horreur et l'incompréhension de la situation, parlaient pour lui...

Puis, avant qu'il puisse parvenir à répondre à ce qui ressemblait fort à une accusation, Sara continua...
Et ses larmes s'accumulaient dans ses yeux tellement tristes...


Inspirant profondément, il passa machinalement sa main dans ses cheveux, peut être pour tenter de ravaler ses larmes qui venaient toutes seules, tant l'instant était poignant...
Il tenta alors d'intervenir, il devait comprendre...


Mais...
Mais ...que dis tu..?..
Tu quoi....?
Mais de quoi parl...


Il fut interrompu dans sa tentative par un flot de larmes, que Sara tenta de cacher de ses mains, mais assaillie et secouée par de violents sanglots,  ponctués par un murmure, un aveu déchirant...


Et Louis-Oscar le reçu comme une dague en plein cœur...
Plus pâle encore que sa Bien Aimée, il ne sut quoi répondre...
Et leurs larmes se mêlèrent, quand il lui ouvrit ses bras...




Mais comme s'il ne pouvait accepter les mots dits, qui ressemblaient bien trop à un adieu, sans qu'il puisse comprendre le pourquoi,
Il la rassura entre ses bras, il sentait ses larmes de Sa Belle couler dans son cou, et son souffle chaud, saccadé par ses sanglots.

Je t'aime Tellement Sara...
Tout va bien, je suis là...!
Tu ne risque plus rien..
Contre vents et marées je veillerai


Continuait il à murmurer, puis il prit avec une infinie douceur le si beau visage de sa Bien Aimée entre ses mains, et souffla sur ses yeux, et sur tout son visage

Respire et sèche tes larmes Sara,
Mon Adorée,
et raconte moi ...,
S'il te plait...,
Ma Bien Aimée...,
Explique moi...
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Dim 1 Oct - 14:17

Emportée par ce flot de tristesse, ininterrompu, la voix de Louis-Oscar lui parvenait par bribes. Tout lui semblait si... Irréel! Comment avaient ils pu en arriver à ce point, tous deux ? A cette voie sans issue, à ce point de non retour ?!
Deux coeurs meurtris qui s'étaient retrouvés, tout simplement, et qui avaient fini par s'étreindre, se raccrochant à de bien doux sentiments qu'ils ne ressentaient plus jusqu'alors. Ils étaient amis... Et ils étaient devenus, ensuite, amants.
Mais la suite des événements finirait par briser ce fragile équilibre qu'ils avaient enfin retrouvés. La conception de cet enfant, imprévue, bouleversait l'ordre précaire des choses et remettait tout en question. Un bâtard... Voilà ce que cet être innocent serait toute sa vie!
La pauvre Sara, au fur et à mesure, et malgré le réconfort de Louis-Oscar et de ses proches, malgré tout ce qu'il pouvait tenter pour la rassurer, ne pouvait que finir par dériver... C'était évident!
Alors, oui, pour elle, n'importait plus que l'enfant, que cette descendance inattendue pour le jeune gouverneur, et elle se sentait vide, atrocement vide. Alors que son corps portait la vie, son coeur n'était plus qu'un trou béant qu'elle ne parvenait plus à refermer. Les blessures du passé l'avaient bien trop amoché et cette dernière estocade n'avait fait que l'abîmer encore davantage...

Et puis, son corps, sa chaleur... Alors que la jeune femme se perdait dans ces abîmes de désespoir sans fond, il se voulait lumière, rassurante et bienveillante, main tendue vers l'avenir et l'espoir. Saurait elle seulement la saisir et l'étreindre de tout son être, avec force et volonté ?
Incapable de reprendre pied, elle continuait de pleurer alors que, encore, il tentait de la rassurer et de comprendre, aussi. Mais que lui dire ? Qu'avouer de plus que ce qui était ? La situation était limpide... Non ? Ou était ce juste ses propres croyances ?
Etranglée entre deux sanglots, tentant de retrouver un peu de calme pour s'exprimer, son regard embué de larmes croisa enfin celui de son amant... Une paire d'yeux bien attristés, là aussi.

Alors, luttant contre sa tempête intérieure, dans un sursaut de forces, la future mère tenta de s'expliquer :


- Que te dire... ?

Instant de silence, poignant, où leurs regards se croisaient, dans un dialogue silencieux et émouvant. Comme si elle tentait d'y puiser force et inspiration...

- ... Je n'ai jamais... Voulu franchir les grilles de ton Domaine. Parce qu'ici... C'est chez toi, chez... Vous...

"Vous"... La présence d'Angélique flottait partout dans cette maison, quoiqu'il puisse faire.

- Je voulais partir... Loin, très loin... Et mettre au monde cet enfant, loin d'ici... Loin des craintes et des rumeurs...

Dans la situation actuelle, ce serait un enfant sans père, un bâtard, et sa mère, une fille facile. Et il était certain qu'elle ne voulait pas de cette vie là, de cette ambiance là, pour son bébé. Hors de question qu'il grandisse dans ces circonstances!

- Là bas... Il aurait juste été mon enfant... sans jugements... Sans haine.

Beaucoup de mots étaient prononcés, et le pire restait pourtant encore à venir.
Reprenant sa respiration, soufflant pour s'exprimer de manière moins saccadée, elle continua sur sa lancée :

- Et puis... Pourquoi me retenir ? Pourquoi faire de moi ta prisonnière ?

Son regard, à nouveau, s'emplissait de larmes, alors qu'elle cherchait des réponses dans le regard clair du futur père.

- Si tu en voulais la garde... Je te l'aurais laissé. Tu lui offriras toujours une bien meilleure vie que ce que je pourrais lui offrir!

Déchirement. Larmes à nouveau, abondantes et douloureuses. Elle avait déjà perdu un premier enfant, fruit de son union avec Déodat. Et là... Elle perdrait un autre, d'une toute autre façon, bien plus cruelle encore.
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Louis-Oscar le Lun 2 Oct - 13:32

Des explications suivirent, ponctuées de sanglots, et arrosées de larmes...
Enfin... explications, élucubrations, le mot pour les qualifier, il faudrait l'inventer...

Fort heureusement, leurs yeux restaient liés, ancrés même, et Louis-Oscar bouleversé, pouvait y lire ce que les mots ne disaient pas.
Sara l'aimait si fort, ses yeux le criait pour elle, que ça lui donnait la force d'encaisser sans broncher, les gifles cinglantes portées par des propos abominables, où il était décrit tel un monstre, froid et sans cœur...

Tout en la berçant avec une infinie douceur, par sa voix et par ses gestes, il attendait qu'elle déversa toute sa souffrance.

Ces mots étaient comme des pièces qui s'imbriquaient l'une dans l’autre, pour éclaircir le mystère de la présence de Sa Bien Aimée ici, au Domaine, dans la chambre de son vieux Père.
Et l'attitude si particulière de la Cuisinière et de Danath surtout...

Il lui restait maintenant à démentir ses divagations....
Et ce n'était pas une mince affaire... !
D'autant que Louis-Oscar était partagé entre le rire et les larmes, tant sa sensibilité avait été poussée jusqu'à en effleurer les limites...


Sara...
Commença t'il par dire dans un murmure, après une longue inspiration.

Je te découvre là, dans la chambre de mon vieux père, et je ne peux que l'en remercier;
Tu devais aller bien mal, quand vos pas se sont croisés, pour qu'il te conduise ici...
J'imagine aussi qu'il était tenu au secret tout comme Rosalie...?


Mais il ne demanda pas d'explications, il préférait rassurer et calmer son Aimée, blottie dans ses bras.

Ah Sara...
Ma Bien Aimée...
Que ferais je sans toi...?


Puis, toujours avec une infinie douceur, il continua:
Tu ne seras jamais ma prisonnière Sara, je ne souhaite que Ton Bonheur, Notre Bonheur...
Et on ne fait déjà plus qu'un, et ce depuis cette nuit Magique d'avril, où les étoiles du ciel de Sancerre nous couvraient...
Nos âmes et nos cœurs sont liés, et cet enfant à naitre nous comblera tous les deux.
Et Vous, porterez mon nom.enfin...
Si tu le souhaites aussi..
Il nous faut juste être patient, tu sais...


Puis Louis-Oscar sortit de sa poche un carré de tissu aux couleurs chatoyantes, et épongea les yeux de sa Belle.

J'ai toujours ton mouchoir magique, tu vois ..!
Dit il encore avec un sourire ému, jusque dans ses yeux.
avatar
Louis-Oscar

Messages : 831
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Saralyne le Mar 3 Oct - 16:23

Les mots prononcés, à son oreille, devenaient murmures enchanteurs. La panique, la terreur et l'angoisse avaient couverts les doux sentiments qu'elle lui portait, étranglée à la gorge qu'elle était par cet avenir incertain. Il lui demandait de la patience... N'en avait elle pas déjà bien usé au fil des mois ? Plus les jours s'écoulaient, plus la certitude de n'être qu'une passion éphémère avait fini par l'étreindre. Alors, comment trouver la sérénité d'aller jusqu'au bout des choses, dans cette obscurité où ne filtrait aucune lueur d'espoir ?
Les mots lui échappaient. Louis-Oscar avait beau user de toute la magie de ses mots pour la réconforter, rien n'y faisait. Les jours de renouveau, les lendemains chantants... Tout avait disparu, emportés dans une tornade de désespoir sans fin.
Le doux linge estompant ses larmes, celui là même qu'elle lui avait offert, la jeune femme ouvrît la bouche... Et aucun son ne s'en extirpa. Du moins, dans l'immédiat. Les sanglots devaient s'apaiser, encore un peu, et ce fût au bout de quelques courtes minutes - mais qui paraissaient bien trop longues! -, qu'elle y parvînt enfin.


- Je n'en peux plus... De tout ça...

C'était trop. Pour la jeune femme, vivre cachée, c'était une chose. Mais elle ne pouvait, en aucun cas, se réjouir de sa situation!
Alors que d'autres femmes vivaient leurs grossesses avec bonheur - plus encore lorsqu'il s'agissait du premier -, Saralyne était contrainte de dissimuler son état et de cacher sa joie de devenir mère au monde entier. Qui pourrait supporter cela bien longtemps ? Pour une femme amoureuse, soumise aux hormones comme elle l'était, cela devenait un enfer... Permanent.
Lentement, elle redressa la tête vers l'homme qu'elle aimait plus que tout au monde, plongeant dans son regard si clair, et des larmes se formèrent, bien malgré elle, à nouveau.


- Je sais que... Je suis épuisée. Alors, j'accepte de rester, ici, le temps que cela aille mieux mais... Toi et moi, à ce jour...

Avec difficulté, elle s'extirpa de ses bras. Ce qu'elle s'apprêtait à faire lui tordait le coeur à un point!

- ... C'est terminé... Il nous faut l'accepter...

De leur amour, seul survivrait cet enfant. Le quitter était l'acte le plus raisonnable mais aussi le plus douloureux qu'elle ai eu à faire.
Pourtant, elle savait que, en un sens, c'était pour leur bien, à tous deux... A tous, en fait. Il fallait que son bien aimé reprenne la place qui était la sienne, celle qu'elle lui avait fait quitter par ce faux pas, une nuit d'avril.
Doucement, cependant, elle serra ses mains. Il comprendrait aisément que ce n'était pas par manque d'amour. Du moins l'espérait elle.
C'était juste... Un mauvais timing. Ils ne s'étaient pas rencontrés ni aimés au bon moment.
avatar
Saralyne

Messages : 189
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 33
Localisation : Jamais loin de son Adoré ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ RP ] Domaine " Les Ails d'Angilon "

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum